Bienvenue jeunes padawans. ♥ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Le cheval, c'est trop génial ! [Ft Jan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Le cheval, c'est trop génial ! [Ft Jan]   Mar 18 Aoû - 15:48






Le cheval, c'est trop génial !
Jan & Ellana


Aujourd’hui, le terrain d’entrainement était surpeuplé. Je n’aimais pas ces moments-là. Il y avait toujours une période où tous les demi-dieux se disaient : « Tiens… Il faudrait que j’aille m’entrainer ! » En plus de ça, ils râlaient qu’il n’y avait pas assez de place où que j’étais trop violente. Pauvre chou, un bon coup d’épée dans la tête les ferait surement bien réfléchir. Après avoir marché sur trois personnes pour continuer mon combat et avoir entendu une dizaine de pleurnicherie, je m’étais éclipsé, énervé. Franchement, nous avions une équipe de bras cassé. Comment voulez-vous mener un combat avec quelqu’un qui se plaint d’avoir reçu un coup venant d’un combat se passant à côté de lui ? Je ne comprends pas ce qu’ils ont dans la tête. S’ils pensent que, pendant une guerre, un ennemis attend sagement qu’il finisse son premier combat pour l’attaquer, ils se mettent le doigt dans l’œil jusqu’au coude. J’étais rentré dans mon bungalow pour retirer mon armure et enfiler des vêtements plus léger et plus confortable. Un legging ainsi qu’un débardeur ferait très bien l’affaire. Emportant ma bombe et mes bottes au passage, j’avais bien l’intention de profiter de mon temps libre pour aller saluer les personnes de l’écurie et faire une petite balade. Laissant mes épées d’entrainements derrière moi et ne prenant que le bracelet en acier magique ainsi que ma bague, je ne prévoyais pas de m’entrainer à cheval. Je l’avais fait quelques fois, mais c’était assez nouveau pour moi et je n’aimais pas plus que ça.

Après avoir rejoint le ranch, je pris une grande inspiration en souriant légèrement. Cette odeur me rappelait des souvenirs. La paille, le foin, cet endroit était l’un de mes préférés à mon arrivée au camp. Quand les journées étaient dures, je venais me ressourcer ici. C’est comme ça que j’ai appris à monter à cheval. Non sans peine, je suis surement tombé des centaines voire des milliers de fois, mais pourtant, je n’ai jamais lâché. C’est surement mon côté butté. Mais ça m’avait permis de partir et d’arrêter de réfléchir lorsque je ne me sentais pas bien ou pas à ma place. Mais, plus je m’intégrais, moins je passais ici, et aujourd’hui, rares sont les jours où je m’aventure au ranch pour une petite balade. Ca me manquait, mais je devais m’entrainer dur. Peut-être que je pourrais garder quelques heures de temps en temps pour venir faire un coucou. Le club, désert comme souvent, me laissait libre cours. Je sortis les affaires de la jument que je montais de temps à autre et à laquelle je m’étais attaché durant ces années et je pris de quoi la panser. La selle, le filet et le tapis dans un bras et la caisse de pansage dans l’autre, je me dirigeais tant bien que mal vers le box de la jument. Je déposais mes affaires à l’entrée tout en souriant. « Salut ma belle ! » La jument tourna la tête pour la diriger vers moi. J’en profitais pour lui faire quelques caresses en entrant dans le box. Un bruit un peu plus loin me surpris. Je ressortis, méfiante et sur mes gardes. « Y’a quelqu’un ? »



Dernière édition par Ellana A. Collins le Sam 12 Sep - 17:50, édité 1 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le cheval, c'est trop génial ! [Ft Jan]   Lun 24 Aoû - 22:07

Aujourd'hui, j'avais envie d'apprendre quelque chose de nouveau, de me surpasser. J'étais un peu fatigué de mon entrainement. Je faisais des progrès dans le maniement de ma hache, mais je voulais passer à autre chose. J'avais peur de stagner et de me lasser si je ne lâchais pas du leste. Se mettre à faire n'importe quoi parce que notre entrainement nous fatigue, c'était malheureusement ce qui arrivait à certains et ils avaient tendance, de fait, à remettre en question leur présence au camp. Je ne voulais surtout pas être de ceux-là. C'est pourquoi, aujourd'hui, j'avais décidé d'aller voir si quelque chose de nouveau n'attirerait pas mon attention. Je me préparais donc, enfilant ce que certains appelaient encore ma tenue de viking, notamment avec ce casque qui me distinguait des autres demi-dieux qui se baladaient avec des casques romains ou grecs. Je prenais tout de même ma hache avec moi. On ne savait jamais.

Je déambulais donc dans le camp, observant certains de mes camarades qui s'entrainaient pour les plus travailleurs, qui se chamaillaient, pour les plus gamins, ou qui se faisaient dorer la pilule pour les plus fainéants. Très sincèrement, il y en avait certains, je me demandais ce qu'ils faisaient là. Bref, passons... Soudain me vint une idée. Mais une idée des plus étranges... Le cheval. Oui, dans bien des livres, les guerriers étaient cavaliers. L'animal le faisait gagner en vitesse et force et le fait d'être plus haut que les fantassins leurs donnait un avantage, à priori, assez appréciable. Mais je réalisais très vite que si j'avais déjà monté lorsque j'étais enfant, au Canada, j'étais très loin d'être un bon cavalier et il m'était donc impossible de manier l'épée tout en étant sur le cheval. Mais j'avais en tête ces images de guerriers qui n'avaient même pas besoin de se tenir, ayant une confiance aveugle en leur monture et un sens de l'équilibre hors-norme. C'était ça que je voulais apprendre !

Je me dirigeais donc rapidement vers le ranch. Je ne connaissais pas vraiment l'endroit. Arrivé sur place, je devais choisir un animal afin de m'entraîner. Certains de mes camarades semblaient avoir leur propre cheval, mais ce n'était pas mon cas. Mais j'avais dans l'optique d'un acquérir un rapidement si je constatais que cela pouvait effectivement m'être bénéfique. Mais pour cela, il fallait que je m'entraîne. Bref, je m'équipais donc et je récupérais le nécessaire pour m'occuper de mon animal. Remarquez, ce qui était bien, c'était que j'avais cru comprendre que lorsque l'on s'entrainait avec un animal, nous le gardions pour tous nos entrainements. Par contre, ils ne pouvaient pas quitter le camp, et donc, ne pouvaient pas participer aux batailles. Alors l'avoir pansé, je l'équipais d'une grosse selle et je le tire en dehors de son box. A mon grand étonnement, il me suit sans rechigner. Mais alors que nous sommes dans le couloir de l'écurie, nous dirigeant vers le cirque, la porte de mon box se claque et j'entends bientôt une voix familière à quelques box du mien...

- Oui. C'est Jan ! Ellana, c'est toi ?

Je crus reconnaître la voix de l'une de mes camarade d'entrainement préférée.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le cheval, c'est trop génial ! [Ft Jan]   Sam 12 Sep - 18:20






Le cheval, c'est trop génial !
Jan & Ellana


J’étais plutôt contente à l’idée de me réserver une journée de détente à cheval. Cela faisait bien trop longtemps que je n’avais pas posé mes fesses sur l’un des chevaux libre au ranch. J’ai hésité quelques secondes entre une jument que j’affectionnais beaucoup et me réessayer à un pégase sur lequel j’étais beaucoup moins à l’aise. Mais lorsque la jolie tête de ma jument préférée est sortie du box pour me fixer, je n’ai pas pu résister. Cela faisait un moment que je n’étais pas aller la voir, mais j’avais prévu le coup. Dans mon sac, un lot de carotte ainsi que du pain dur attendaient sagement d’être dégusté. J’aurai bien rajouté quelques carrés de sucre en plus, mais cela lui aurait causé plus de tort que de bien. Et puis, je savais qu’elle préférait les carottes. Avant d’aller chercher ses affaires à la sellerie, je m’étais approché, une demi-carotte à la main et un air malicieux dans le regard. Dans ces moments-là, on pouvait faire n’importe quoi, on aurait toujours l’impression d’être une pure déesse face à eux. Les animaux et la nourriture, une grande histoire d’amour. Après quelques caresses, j’étais allée chercher le nécessaire pour la préparer dans la sellerie et j’avais déposé le tout à l’entrée du boxe, ne prenant que le cure pied avec moi pour commencer. « Donne. » Un simple mot qui avait pris du temps à marcher, mais auquel elle répondait plutôt bien depuis quelques semaines. Les antérieurs ne posaient pas de problème, mais les postérieurs étaient légèrement plus délicats. Mademoiselle avait souvent la flemme et laissait reposer le poids de sa jambe sur ma cuisse, ce qui me faisait râler.

Après cela, j’avais zappé l’étape de l’étrille comme la jument n’était pas particulièrement sale et j’étais rerentrée dans le box, un bouchon à la main. Alors que je m’apprêtais à commencer par son encolure, un bruit me déconcentra. Du monde à l’écurie ? C’était plutôt rare, surtout pendant la période des entrainements massifs comme aujourd’hui. Posant la brosse sur le rebord du box, j’étais sortie pour regarder autour de moi, incertaine. Lorsque je reconnu la voix de Jan, je me détendis légèrement en soufflant. Franchement, ce que je pouvais être parano parfois, c’était impressionnant. Il y avait des rumeurs plutôt effrayante ces derniers temps, et même si elles se faisaient entendre sur le coin du feu un soir de détente, j’avais quelques doutes. Ce qui en faisait d’ailleurs rire plus d’un puisqu’on les racontait plutôt pour effrayer les nouveaux du camp et les plus jeunes. Ce qui était plutôt cruel à mon goût. Mais j’étais passé par là moi aussi. « Non, c’est Charles Hubert. Devine ! » Je souris en levant les yeux au ciel, amusée. Lui aussi avait eu l’idée de monter à cheval… Attendez, depuis quand il s’essayait à l’équitation ? Un regard et un sourire taquin, je le dévisageais quelques instants avant de reprendre la parole. « Tu montes à cheval toi ? J’aimerai bien voir ça tiens ! » Il n’y a pas d’heure pour se moquer un peu. Et puis, c’était bon enfant. Sans parler des débuts à cheval qui était plutôt amusant… Surtout le trot. Je prenais un malin plaisir à observer les débutants tout en me rappelant les courbatures et les bleus que j’avais pu avoir. Mais, un conseil, attendez de les voir descendre de cheval. Les voir marcher les jambes écartées, ça n’a pas de prix. Cessant de réfléchir, je souris de nouveau. « Tu vas bien ? »

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le cheval, c'est trop génial ! [Ft Jan]   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le buffle, le buffle le buffle c'est trop génial !!!! | Rox' Link
» Vous plus grosses gamelles à cheval x'D
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» Garde de la Citadelle a cheval.
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciens RPs-