Bienvenue jeunes padawans. ♥ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 I just want to live my story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: I just want to live my story   Mer 19 Aoû - 0:52

Syrial Lily Aznar
« Et l’oiseau prit son envol lorsque ses ailes furent assez puissante pour le porter sur le cours de la vie. »
Hello tout le monde, je me présente je me nomme Syrial Lily Aznar. Je suis originaire de Nasice en Croatie et je suis née le 1er avril 1997.
J'ai rejoint la Coalition il y a de cela neufs ans pour ces raisons : Avoir un endroit que je peux considérer comme ma maison et désormais aider les demi-dieux dans leur objectif. . Je suis le descendant de Déméter
Mon but dans la vie est de de toujours pouvoir donner le meilleur de moi-même pour compenser mon handicap et tenter de redonner le sourire à ceux qui se sentent pas dans leur meilleur jour cependant il y a quelque chose qui me ferait arrêter tout ce que je suis en train de faire c'est la sensation d’être inutile. De ne pouvoir aider quelqu’un ou ne pas pouvoir agir dans certaines situation me terrifie. . Beaucoup de mes amis ont remarqué que j'avais des tics et manies qui sont de toujours avoir besoin de bouger, je n’arrive pas à rester immobile, et il m’arrive régulièrement de jouer avec une mèche de mes cheveux que j’associe à une mimique de mon visage pour exprimer une émotion.
Et voilà, vous en savez bien plus sur moi, on peut donc passer à autre chose.

À l'écouteTête de mule
ObservatriceImpulsive
Ouverte d'espritDistraite
CompatissanteInsatisfaite


Puisque je suis dans le camp des demi-dieux (et des dieux même si ce n'est pas le plus important dans notre situation) voilà ce que je pense de l'organisation qui s'est formé et qui a pour but de nous anéantir:

Je n’arrive pas à comprendre pourquoi ils font ça. On vit tranquillement notre vie de notre côté alors pourquoi nous embêter ? Ne sommes nous pas dans un pays libre ? Je trouve cette sorte de guerre avec eux et inutile et épuisante. Je serais d’avis que tout se finisse et que chacun vive sa vie, mais je ne suis pas idiote. J’ai bien compris la complexité de l’être humain qui n’accepte pas forcément ce qui est différent de la normalité.

Pouvoir ψ Le totem. Une tâche de naissance en vague forme de lynx se trouve sur l'une des omoplates de Syrial.
Arme ψ Un xiphos que j'ai acquit au camp, mais que je n'aime pas utiliser. Il ne me sert que pour la défense.  
Objet magique ψ Son arme, quand elle ne l'utilise pas, est en fait l'archet de son violon. Elle peut lui faire prendre la forme de son xiphos d'un simple mouvement de poignet quand elle se met en garde.
Compétence ψ
Endurance ► Vos entraînements vous ont rendu endurant et capable de vous battre durant plusieurs tours sans vous fatiguer
Maîtrise d'une arme au CaC ► Vous êtes capable d'attaquer une fois par tour votre adversaire.
Premiers soins ► Vous êtes capable de procurer des soins de bases comme désinfecter une blessure minime.
Survie basique ► Vous savez établir un camp, faire un feu donc de survivre tranquillement une nuit ou deux.
Grec ► Les langues de vos parents n'ont plus de secret et vous vous surprenez en insultant dans cette langue.
Déplacement silencieux ► Vous avez appris à vous déplacer sans éveiller les sens de vos adversaires.
Esquive ► Votre expérience en combat vous permet désormais de prévoir les attaques de vos adversaires, au point d'esquiver l'une de ses attaques.
Sens de l'orientation


Maintenant que vous connaissez bien mon personnage, c'est à mon tour de me présenter. Mon pseudo ou mon prénom est Nîniel ou Limirya. Je suis âgé de 20 ans et ça fait je ne sais combien d'années que je suis sur des forums RPG. J'ai découvert Heroes of Honor de la façon suivante sur PRD, on me l'a vendu aavec des pré liens  What a Face et la raison pour laquelle je me suis inscrit est parce que je suis faible et que j'ai de suite été intéressée. En lisant le règlement, je suis tombé sur ce code Salami Licorne et Asgard (si j'ai bien compris).
J'ai choisi cette célébrité pour représenter mon personnage Lindsey Stirling et le crédit des gifs et images que j'ai utilisé pour ma fiche de présentation sont de moi.
Puisque j'aime bien parler je vais rajouter que J'ai hâte de plus vous connaître  
Caractère bien plus détaillé du personnage:

∇  ❝ Affectueuse ❞ Ceci est indéniable au sujet de Syrial, elle est une jeune femme très affectueuse. Ce n’est pas parce qu’on l’entend peu, qu’elle se laisse oublier dans un coin. Quand elle voit que quelque chose ne va pas ou que quelqu’un à besoin de réconfort, elle aime aller vers cette personne pour la réconforter, espérant qu’elle aille mieux. C’est quelque chose que la jeune femme a besoin de ressentir. On peut facilement la considérer comme une grande soeur, car elle pourra se creuser les méninges pendant des heures pour aider ou conseiller des plus jeunes. ∇  ❝ Joviale ❞ Là aussi c’est quelque chose de très peu discutable au sujet de la croate. Lorsqu’on la croise, il est très rare qu’elle n’aborde pas son habituel sourire qui a élu domicile sur son visage. La brune déteste la tristesse, alors elle adore aborder une attitude joyeuse pour la partager avec les autres, et cela se ressent très bien dans la musique qu’elle peut jouer. Cette jovialité peut aussi se voir sur son visage par le biais de ses yeux. Ils pétillent toujours de malice pour exprimer ce qu’elle pense à la place de sa voix. ∇  ❝ Mystèrieuse ❞ Et oui, ce n’est pas parce qu’on peut lire comme dans un livre ouvert ce que ressent Syrial sur son visage, qu’on sait tout d’elle. La jeune femme reste assez secrète sur elle, n’aimant pas déblatérer pendant des heures sur sa vie — de toute façon elle ne pourrait de par son refus de parler — préférant garder ça pour elle. Son histoire est un peu comme son jardin secret, il est très dur d’en savoir quelque chose. Mais avec un peu de patience et de persévérance, qui sait. Peut-être quelqu’un arrivera-il à lui en faire parler. ∇  ❝ Sportive ❞ Quelque chose assez caractéristique chez la miss, elle ne peut pas rester sur place à ne rien faire. Elle ressent ce besoin de toujours bouger, courir et n’est jamais à la traîne lorsqu’il faut fournir le moindre effort, bien au contraire, elle est même souvent la première. Mais ce qu’elle préfère surtout, s’est pouvoir monter à cheval ou danser. Mettez-lui de la musique, et elle sera la première sur la piste de danse, donnez lui un cheval, et elle sera déjà à plusieurs mètres, lancée dans une course contre on-ne-sait-quoi. Vitesse et précision sont deux choses qu’elle adore. ∇ ❝ Muette ❞ Syrial peut être facilement considérée comme muette pour ceux qui ne lui sont pas proche. Ce n’est pas quelque chose de permanent, mais la jeune femme ne parle presque jamais et, les rares fois qu’elle le fait, c’est court et concis ou alors pour donner un conseil de temps à autres. Cependant, ce blocage ne l’empêche aucunement de rire, bien au contraire. Mais c’est quelque chose qu’elle n’arrive pas à expliquer, elle n’arrive pas à trouver la volonté de parler quand il le faut et elle se sent obliger de fournir un effort pour le faire, mais c’est un travail qu’elle se force à faire depuis des années. Seuls ses proches arrivaient quand même à tenir un semblant de conversation, même si il suffisait parfois d’un mots pour que la brune retourne dans son silence qu’elle apprécie. ∇ ❝ Indépendante ❞ La croate est quelqu’un qui sait très bien se débrouiller seule. Avant d’aller venir demander un coup de main, elle cherchera d’abord toutes les solutions pour le faire elle-même. C’est quelque chose qui lui semble naturel. Syrial a toujours eu l’habitude de devoir se dépatouiller, alors elle continue, oubliant parfois qu’elle n’est pas seule et qu’on lui dira rien s’il y a quelque chose qui est hors de sa portée.


Dernière édition par Syrial L. Aznar le Dim 30 Aoû - 12:18, édité 13 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I just want to live my story   Mer 19 Aoû - 0:52

Il était une fois
Il reste toujours quelque chose de l’enfance… ☁❝ Eh, arrête de tourner comme ça, tu vas finir par tomber. ❞ Dans un éclat de rire, Syrial continua de tournoyer autour du feu, dansant au rythme de la musique produite par les adultes, ignorant la recommandation de ses amis. Du haut de ses quatre ans, elle virevoltait avec d’autres danseurs plus âgées, s’amusant parmi eux. La petite était née dans un camp de gitan à l’est de la Croatie et ne connaissait que cette vie là. Celle de voyageurs passant leur vie sur les routes, mais cette vie-là ne l’avait dérangée, même si elle était un peu jeune pour en juger. La brune aimait vivre au sein de cette grande famille qui lui apportait l’amour dont elle avait besoin et remplaçant l’absence de sa mère. La croate n’avait jamais réellement demandé où se trouvait sa mère, son absence ne lui ayant jamais réellement manqué. Sa famille n’était pas seulement son père. C’était aussi les autres adultes du campement et les enfants étaient aussi ses frères et ses soeurs. La gamine s’épanouissait à sa manière et ne se voyait pas vivre autrement. Syrial aimait ces soirées passées près du feu tous ensemble, à danser, chanter, s’amuser et écouter les histoires pouvant être racontée. Elle était faite pour ça. Mais ce qu’elle préférait par-dessus tout, c’était la musique. Elle avait commencé à apprendre à jouer du violon avec son père et trouvait ses moments merveilleux. Syrial avait l’impression de voyager dans un autre monde et y mettait tout son coeur pour apprendre, malgré la difficulté et la douleur qu’elle pouvait parfois ressentir dans ses doigts après des heures de persévérance.

La petite croate avait beau avoir quatre ans, elle n’allait pas régulièrement à l’école. Lorsque la grande famille où elle vivait s’établissait quelque part pour un certains temps, son père l’inscrivait dans une école primaire où elle pouvait y rester plusieurs semaines. Cependant, la gamine découvrit bien rapidement que ce système n’était pas fait pour elle. Elle n’arrivait pas à suivre ce qu’il fallait faire et n’arrivait à s’intéresser à ce qu’elle y voyait, voulant toujours retrouver ses amis pour jouer.

Un changement est toujours difficile, mais il faut le vivre pour l’accepter. ☁❝ C’est quand qu’on change d’endroit ? ❞ Devant son repas, la petite Syrial avait posé cette question à son père, en observant les cartons jonchant encore le sol de leur salon. Depuis quelques mois, les Aznar avaient quitté la Croatie pour emménager en Amérique. L’enfant ne comprenait pas ce soudain changement et n’aimait pas le fait qu’elle n’allait plus vivre comme avant, dans sa grande famille, à toujours se déplacer. La raison de leur départ de son pays natale lui était encore flou. Son père disait que c’était pour un travail, mais elle ne comprenait pas vraiment et elle devait s’adapter. Quitter ses amis avait été dure, mais ce fut devoir normaliser sa situation scolaire qui fut le plus compliqué. Elle n’aimait pas l’école et n’arrivait pas à se concentrer pendant ses classes. La brune se faisait souvent prendre à laisser ses pensées dériver quand le sujet ne l’intéressait pas plus que ça. Mais elle devait faire avec et faisait de son mieux pour montrer à son père qu’elle s’intégrait. Les années passaient, avec un rythme trop peu variable aux yeux de Syrial, qui n’arrivait pas à s’intéresser à ce qu’on lui apprenait. Les rares fois où ses professeurs arrivaient à avoir l’entièreté de son attention était durant les cours de musiques ou de sports. C’était durant ces matières que la croate se donnait à fond et prenait plaisir à y aller. Elle avait continué à pratiquer le violon, lui donnant l’impression de retourner de temps à autres avec ses amis. Mais la musique n’était pas la seule passion qui rythmait sa nouvelle vie. Quelques années après son arrivée en Amérique, le brune commença à prendre des cours d’équitation durant des vacances et eut envie de continuer. Monter à cheval lui faisait découvrir de nouvelles sensations qu’elle aimait ressentir, alors elle continua. Toutes les semaines, elle allait pratiquer avec assiduité et partageait une nouvelle complicité avec les chevaux, l’aidant à apprécier son nouveau mode de vie.

Alors que les années passaient, Syrial grandissait et murissait en conséquence. Elle avait finalement acceptée sa vie aux États-Unis et faisait tout pour garder contact avec ses amis. Elle ne voulait pas définitivement couper les pont avec eux de par la distance qui les séparait, alors elle communiquait régulièrement avec eux par mail et courrier.

Le silence est parfois le plus puissant des cris. ☁ ❝Mais dit quelque chose à la fin ! ❞ Syrial se détacha de sa contemplation du paysage pour observer son père en silence, avant de se replonger dans ses pensées, sans dire un mot. Cela faisait déjà quelques mois qu’aucun mot n’était sortie de sa bouche et son père désespérait de l’entendre parler de nouveau. Trop de chose s’était enchaîné dans la vie de la croate et un trouble s’était développé chez elle. Le médecin avait justifié son mutisme par ce terme. Un trouble psychologique faisant que l’adolescente userait de nouveau de la parole quand elle se sentirait prête. Mais la jeune brune ne se sentait pas prête. Elle ne voulait pas offrir le bâton à ceux qui se servait d’elle comme bouc émissaire dans son établissement scolaire. Son accent avait été l’une des causes de se replis sur elle-même. Cependant son père ne pouvait rien faire. Il n’était au courant de rien, Syrial refusant de se plaindre. Des psychologues, elle en avait vu plusieurs, mais ils n’avaient réussi à rien. L’adolescente n’arrivait pas à trouver la volonté de parler. Néanmoins, ses problèmes scolaires n’était pas la seule raison de son mutisme. L’autre raison venait du fait qu’elle se sentait sombrer dans un trou sans fin. Depuis qu’elle avait commencé l’équitation, la croate avait progressé et avait commencé le horse-ball pour développer sa passion sous une autre forme. Elle devenait forte et agile, tout en se plaisant dans ce sport qu’elle commençait à pratiquer en compétition. Et pourtant, même si tout semblait bien se finir, la vie ne pouvait pas toujours être rose et quelque chose vint stopper la passion de l’adolescente. Lors d’un entraînement, elle chuta de cheval et fut obligée de se faire hospitaliser, s’étant blessée au dos. Ce fut à ce moment qu’elle apprit la dure nouvelle qu’elle allait devoir arrêter l’équitation pour ne pas aggraver l’état de son dos et c’est ce qui l’avait définitivement bloquée dans son mutisme psychologique. Elle avait l’impression que tout s’effondrait autour d’elle et refusait de le voir.

Des mois avaient passé depuis que Syrial avait quitté l’hôpital et elle n’était toujours pas retournée au lycée. Elle refusait d’y mettre les pieds et avait commencé à prendre des cours par correspondance pour maintenir son niveau. Son père acceptait finalement de la laisser avancer à son rythme, ce qui permit à la croate de faire un pas en avant. Six mois après le début de son blocage, elle accepta enfin de dire une chose à son père. Un unique mot qui lui réchauffa le coeur et qui ramena un peu de joie dans l’univers de la violoniste. Depuis elle se remettait doucement à parler, mais s’était seulement quand elle était seule avec celle en qui elle avait le plus confiance.  

Il faut parfois sauter par-dessus le ruisseau pour voir ce qui se trouve en face.  ☁ ❝Sortir te ferais du bien, tu devrais accepter.❞ Syrial entendait encore son père lui dire ça un peu plus tôt dans la soirée quand on lui avait proposé d’aller langer un morceau pour fêter leur entrés à l’université. La croate avait terminé ses études chez elle quelques mois plutôt et elle avait décidé de faire un nouveau pas en avant en entrant dans une fac et découvrir la vie d’une étudiante. Elle restait toujours plongée dans son mutisme, excepté devant son père où elle se remettait doucement à parler. Elle avait compris que la voir se taire lui faisait de la peine et elle voulait le voir heureux. Cependant, arrivée à l’université, son choix de ne rien dire ne passa pas inaperçue mais, bien que le début fut difficile, elle rencontra des personnes qui l’acceptaient comme elle était et avec qui elle devint amis. C’était ce groupe de personnes avec qui elle avait noué une amitié qui lui avait proposé de profiter de cette fin de semaine pour sortir un peu et après un long temps de réflection, elle avait accepté. Ce qui l’avait décidé était l’insistance de son père en plus d’une nouvelle qui avait illuminé sa vie. Après une visite médicale pour voir l’évolution de son dos après sa chute qui la privait de sa passion, elle avait apprit qu’au vu de l’état actuel de ce qu’il avait vu, elle pouvait reprendre doucement l’équitation, mais plus à un très haut niveau. Toute contente d’apprendre cela, elle avait donc rejoint ses amis pour passer une soirée qui s’annonçait pas si mal que cela. Syrial redécouvrait la signification de s’amuser avec des personnes de son âge et ne vit pas les heures passer. Quand il fut temps pour la bande de rentrer, un imprévu se passa et voilà le reste de la soirée. Alors que le groupe se séparait pour que chacun rentre chez soi, la croate resta avec l’une de ses amie chez qui elle resterait pour la nuit, mais elles tombèrent sur un groupe d’hommes ivres qui commencèrent à insister pour raccompagner ces “deux poupées belles à croquer” comme ils disaient. La jeune femme voyait bien que cette mauvaise rencontre allait mal tourner et quelque chose se fit sentir en elle. Une sorte de force qu’elle n’avait jamais connu et elle ressentit comme une déchirure au niveau de son abdomen. Quelques secondes après, elle vit un lynx se dresser devant elle, menaçant les personnes ivres d’un feulement, s’apprêtant à leur bondir dessus. Il n’en fallut pas plus pour les faire déguerpir de l’endroit et les deux filles se retrouvèrent seule en présence de ce félin. Saly ne savait comment réagir mais elle n’eut rien à faire. Voyant qu’il n’y avait plus de menace apparente, l’animal se transforma en filament d’énergie et se dirigea vers l’omoplate de la jeune femme, là où se trouvait une tâche de naissance. Ce soir-là, la croate parla pour la première à son amie, tentant de la rassurer sur ce qui venait de se passer. Lorsqu’elle était rentrée chez elle le lendemain, la croate raconta ce qui s’était passé à son père qui, étrangement, ne fut pas surpris lorsqu’il entendit l’histoire du lynx. Il expliqua à sa famille tout ce qu’il savait à propos de sa mère et ce qu’il avait découvert plus tard en faisant des recherches redoutant le jour où Syrial allait tout découvrir. La brune écoutait en silence ce qu’elle entendait, laissant son cerveau formuler mille et une questions qui ne franchiraient jamais la barrière de ses lèvres. Elle se contentait juste d’assimiler ce qu’elle apprenait, pensant devenir folle.

Durant plusieurs jours la croate réfléchissait à tout ce qu’elle avait appris ce soir-là. Elle n’avait pas voulu évoquer de nouveau le sujet préférant ne pas donner son avis dessus. La jeune femme profitait de certaines heures où elle n’avait pas cours pour mener ses propres recherches sur le sujet en passant son temps libre à la bibliothèque et ses soirées sur internet. Mais au final, la réponse à sa principale interrogation fut donnée durant une de ses nuits. La brune se demandait où pouvaient se trouver les autres demi-dieux et une nuit, lors d’un rêve, elle vit juste un lieu. Rien d’autre qu’un lieu. Au matin elle avait retranscrit sur du papier ce qu’elle avait vu et ce mit en tête de le chercher.

Telle un papillon, la voilà renaître plus forte que jamais. ☁ ❝Rassure-toi, tout ce passe pour le mieux ici, je me sens enfin à ma place.❞ Syrial ponctua sa lettre d’un dernier point avant de la fermer. Cela faisait déjà un an qu’elle avait rejoint le camp des demi-dieux et donnait régulièrement des nouvelles à son père. Elle avait plusieurs heures à rechercher cet endroit suite à son rêve et sa patience avait porté ses fruits. La croate avait décidé de rejoindre ce nouvel endroit, pressentant qu’elle y trouverait sa place. C’était chez elle maintenant et elle avait l’impression de renaître. La jeune femme s’y faisait sa place et apprenait à être qui elle était réellement. Elle y avait emmené ce qu’elle avait de plus chère à ses yeux, pouvant continuer de pratiquer ses deux passions qui lui étaient chère, tout en s’entraînant. Elle avait rapidement comprit les enjeux de la Coalition et donner son maximum pour les aider en se formant pour être soldat. Même si elle n’aimait pas savoir qu’elle pouvait un jour se retrouver en première ligne, elle était fascinée par le travail fait en amont avant un combat et c’est ce qui l’avait fait rejoindre le corps armé. De nouveau, Syrial se sentait entourée par une grande famille et elle en était heureuse. Se retrouvée plongée dans un endroit où elle était semblable à des personnes était son élément. C’était son chez elle et on ne pouvait l’y déloger. Elle montrait constamment une facette d’elle joyeuse et n’hésitait pas à partager sa musique avec ceux qui le souhaitaient. Pour une fois depuis bien longtemps, la brune n’avait eu aucun mal à s’intégrer. Par moment, elle avait l’impression de retomber en enfance et, bien que rester silencieuse était devenue une habitude désormais, elle ressentait ce blocage de la parole différemment et acceptait de s’exprimer de temps à autres pour partager quelque chose.  


Dernière édition par Syrial L. Aznar le Dim 30 Aoû - 12:20, édité 16 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I just want to live my story   Mer 19 Aoû - 0:55

Bienvenuuuue Syriaaaal !!

OMG !!!!!!!!!! J'adooooooooooooooooore ton avataaaar *.* ! Lindsey est teeeellement géniaaale ! Tu me garde un lien hein ? Oh et bon courage pour ta fiche !
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I just want to live my story   Mer 19 Aoû - 4:17

Super Lindsey Stirling!!! J'adore, j'adore, j'adore ! Bonne chance pour ta fiche de présentation! N'hésite pas a passer sur ma fiche histoire de voir si un lien n'intéresserait.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I just want to live my story   Mer 19 Aoû - 9:45

Bienvenue et bonne chance pour ta ficheeee !
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I just want to live my story   Mer 19 Aoû - 9:51

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche. Ton avatar est splendide
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 1313
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: I just want to live my story   Mer 19 Aoû - 10:07

Bienvenue.


blood must have blood
- Justice and Vengeance are not the same thing.
- To me they are.



Invité
Invité

MessageSujet: Re: I just want to live my story   Mer 19 Aoû - 13:13

Bienvenue la demi-soeur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I just want to live my story   Jeu 20 Aoû - 20:50

Bienvenue ! Very Happy
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I just want to live my story   Jeu 20 Aoû - 21:15

Merci à vous tous
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I just want to live my story   Jeu 20 Aoû - 22:00

Super vav. J'adore !!! Bon courage pour ta fiche ! Wink
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I just want to live my story   Jeu 20 Aoû - 23:27

Welcome
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I just want to live my story   Dim 30 Aoû - 12:04

Coucou !

Alors avant que je te valide, il y a quelques points qu'il faut que tu modifies. Au niveau de tes compétences, tu as le droit à huit compétences maximum dont deux de niveau un d'autres carrières ou une de niveau deux. Du coup, tu as mis deux compétences en trop. :) Il va falloir que tu enlèves une compétence de base de soldat si tu veux garder deux compétences de niveau un pour de futurs carrières, ou que tu enlèves deux compétences de niveau 1 d'une futur carrière pour garder les sept compétences de soldat. Dans tout les cas, tu dois finir avec 6 ou 7 compétences de soldat et 2 compétences de niveau 1 (ou une compétence de niveau 2) ou 1 compétence de niveau 1 si tu garde 7 compétences de la partie soldat.  Very Happy

Pour tes compétences de futur carrière, fait attention de ne pas prendre de compétences de la carrière que tu souhaites intégré plus tard. Si, par exemple, tu veux faire une carrière de pisteur, tu ne prends pas de compétences dans cette carrière là pour l'instant. Ca permet que ton personnage soit plus polyvalent en plus ! Very Happy

J'espère avoir été claire, si ce n'est pas le cas, ma boite à MP est ouverte.

Ensuite, comme tu as du le voir dans ce sujet les demi-dieux ne peuvent plus vivre en Europe à partir de leur 5 ans à cause de la menace présente. Même les dieux ne s'y aventurent pas, du coup, Syrial ne pourra pas retourner voir ses amis, du moins, en Europe, eux peuvent être venus la voir.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I just want to live my story   Dim 30 Aoû - 12:21

Et voilà j'ai modifié et désolé de m'être encore emmêlée les pinceaux alors que c'est pourtant simple  

Ça devrait être bon maintenant
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I just want to live my story   Dim 30 Aoû - 12:29

Validation
Félicitation, tu viens d'être validé avec les honneurs du jury. A présent tu peux venir faire la fiesta avec tout le monde.

Ne t'inquiète pas, les compétences, ça a aussi été ma bête noire et je trouve que tu as vite compris. J'ai mis beaucoup plus de temps !
Tout est parfait, ta fiche est super bien rédigée, j'adore la fluidité de ton écriture et ton histoire est super touchante ! Ca promet un beau personnage !


Cependant il y a quelques petits détails presque rien à régler, une formalité disons le:
Ici tu pourras réserver ton avatar, et oui ce serait bête qu'on te le pique.
Pour te faire des amis, des ennemis ou tout simplement avoir des liens c'est ici
Là c'est pour faire des rps avec tous pleins de monde
Et ici c'est pour que les admins t'aiment, pour que le forum t'aime et pour avoir pleins de nouveaux amis-ennemis
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I just want to live my story   Dim 30 Aoû - 12:32

Merci beaucoup, je vais finir les petits détails de ce pas :)
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I just want to live my story   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maple story
» Love et Story
» Maple Story ^^
» Yuki de Anzu Story !
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciennes fiches de présentations-