Bienvenue jeunes padawans. ♥ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale. [RP commun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale. [RP commun]   Mer 19 Aoû - 16:34






Soirée déguisée
Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 2ème leçon: soirée déguisée dans un bar gay



L’ambiance avait repris, nous dansions tous sur le bar et la température était considérablement monté. J’adorais ce genre de soirée. Ce n’était pas prise de tête, et avec autant de monde, on pouvait vraiment s’éclater. Après avoir balancé l’intégralité d’une bouteille d’eau sur Jayce et Achill qui commençaient à trop se chauffer, je m’étais retrouvé aussi mouillée. Bof, ça permettrai d’avoir moins chaud. Alors que je me retournais vers Absynthe, cette dernière avait radicalement changé de visage. Et cela ne me disait rien qui vaille. J’avais tenté de capter son attention en cherchant son regard, mais le sien était bloqué sur quelqu’un derrière moi. « Ca va Abs ? T’as une drôle de tête ? » Mince, encore une fauteuse de trouble s’étant invité. Alors que je me retournais pour chercher des yeux la personne qui avait bien pu la mettre dans cet état. Elle s’est arrêté de danser et a attrapé ma main pour me faire descendre du podium. Je me rattrapais in extremis à ses épaules, ne m’attendant pas à descendre si rapidement. J’hochais la tête en finissant culs sec mon cocktail…. Quoi ? Faut pas gâcher. Je me retourne alors vers Jayce et Achill qui n’ont pas l’air de vouloir bouger. Vu le rythme où tout cela va, Jayce va faire sa première fois sur un podium. Je reporte mes yeux vers Absynthe, emplis de curiosité. J’aimerai savoir pourquoi elle nous fait partir comme ça, mais vu dans l’état dans lequel elle est, je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée de lui demander maintenant. Je me doute bien qu’elle voit que j’ai envie de savoir, mais les seules mots qui sortent de sa bouche me pince le cœur. Je lui souris donc gentiment en acquiesçant. « On y va. »

Je ne sais pas qui peut la mettre dans cet état, mais une chose est sûre, c’est bien une des premières fois que je la vois comme ça. Je me retourne en attrapant la main de Jan pour le faire descendre. « On y va, j’ai une meilleure idée pour continuer la fête ! » Je lui fais un clin d’œil tout en le laissant avec Absynthe pour me faufiler dans la foule et attraper la main d’Achill. « Allez hop ! On se décolle les deux glues on change de zone ! » Malgré quelques protestations, je ne lui laisse pas le temps de dire grand-chose puisque je serre sa main pour l’entrainer avec moi. « Jayce, tu suis ? » Ma voix se perd dans la musique et le brouhaha environnant. Je jette un coup d’œil derrière moi, soulagée en voyant que le jeune homme s’accroche à Achill. « Vous êtes chou tous les deux ! » Souriais-je, amusée, avant de me retourner pour attraper la main d’Absynthe qui m’aide à avancer dans la foule. Jan nous suit quelques mètres derrière. Bon, tout le monde est là, ça devrait bien se passer. Quelques mètres plus loin, nous sortons enfin du bar. Un air frai agréable me balaye le visage tandis que je suis Asbynthe rejoindre sa voiture. Elle est plutôt petite, mais on devrait tous rentrer. Je me dépêche de prendre place, mais malheureusement, Jan est plus rapide que moi. Je finis par m’assoir à l’arrière, préférant la place du milieu pour ne pas être écrabouillé contre la portière. Et au moins, je vois la route, et j’ai une idée très précise d’où nous pourrions continuer la fête. « Je sais ! Direction la piscine ! J’ai les clés et Abs tu pourras te charger de casser le système d’alarme ! »

Fière de ma petite idée, je me cale un peu plus dans mon siège pour reprendre mon souffle. Quelques secondes de silence passe lorsque je vois Jayce avancer sa tête pour fixer Achill, faisant de même de son côté. Oh non ils ne vont pas… Non.. « STOOOP ! Stop s’il te plait, j’me mets pas entre ces deux-là ! » Absynthe stop la voiture et je passe à quatre patte sur Jayce pour ouvrir la portière et sortir précipitamment. Pas très stable sur mes talons et Jayce gigotant un petit peu trop, je passe la tête la première par la portière, mettant de justesse mes mains pour empêcher mon visage d’embrasser le bitume. « Aïe… » Je lève un bras ainsi que le pouce en grommelant. « Ça va, rien de cassé… Enfin je crois… » Je me relève en frottant ma tête avant d’ouvrir la portière de devant pour regarder Jan. « Chacun pour sa peau. » Dis-je avec une sourire amusé. « Et puis, t’es plus leur style tu devrais bien t’amuser derrière. » Il n’a pas l’air de comprendre et je profite de ce petit moment d’incompréhension pour me ruer dans la voiture et prendre sa place. Je lui offre un grand sourire triomphant en refermant rapidement la portière pour garder ma place. « M’en veut pas, c’était une question de vie ou de mort… Et puis, tu vas peut être rejoindre le septième ciel derrière avec les deux zigotos. Tu me remercieras plus tard. » Soulagée d’avoir troqué ma place de chandelle, je lance un regard amusé et complice à Absynthe qui redémarre la voiture.

Je suis une co-pilote horrible. Mais vraiment, mon sens de l’orientation en est presque risible. Si Absynthe avait suivi mes indications, on aurait surement mis la nuit à arriver. Heureusement pour moi, la brune connaissait le chemin. J’en ai donc profité pour me reposer un peu. Prise dans l’adrénaline de la fête, je ne m’étais pas rendu compte de la fatigue que j’avais accumulé et lorsque cette dernière est redescendu, je me suis littéralement liquéfié sur la portière, à moitié endormie. J’ai lutté quelques longues minutes pour garder mes yeux ouvert, mais j’ai finis par céder à la tentation pour m’assoupir quelques minutes. Ce n’est que lorsqu’Absynthe a coupé le moteur que je me suis réveillé en sursaut. « On est arrivé ? » Frottant légèrement mes yeux, j’ai rapidement répondu toute seule à ma question en voyant le grand établissement. Génial, ça allait être drôle. Je me retourne alors pour regarder les trois garçons derrière, un sourire amusé sur les lèvres. « On a pas fait trop de cochonnerie alors ? Au moins, vous ne faites pas trop de bruit ! » J’ouvre ensuite ma portière pour sortir rapidement de la voiture. Je remarque les deux bouteilles dans les mains d’Absy, ce qui me fait sourire. « Bien joué ma belle, on va pouvoir continuer à s’amuser avec ça ! » Sans plus attendre, je contourne la piscine pour aller à l’arrière de cette dernière. En continuant de marcher le long de cette dernière, je finis par m’arrêter à côté d’une dalle légèrement bancale. Je glisse mes doigts dessous pour la soulever légèrement et récupérer les clés qui se cachent dessous. Je lance un regard aux autres en souriant. « Bah quoi ? Si l’envie me prend de faire un jacuzzi, je pourrais au moins ! »

Je replace la dalle avant de repartir vers l’entrée. J’avais piqué cette clé il y a quelques mois de ça… Voir peut être plus, je ne me rappelle pas, et pourtant, elle marche toujours et elle n’a pas bougée. Pourtant, je ne l’ai utilisé que de rares fois. Je lance un regard vers Absynthe en enfournant la clé dans la serrure. « Tu te charges de l’alarme ? » Elle acquiesça et j’ouvris rapidement la porte pour la laisser user de son pouvoir. Lorsqu’elle finit, j’attendis son feu vert pour me précipiter à l’intérieur. « Génial ! » Je m’avance vers la surface de l’eau pour y plonger ma main. « Elle est super bonne en plus ! » Ne contenant plus mon impatience, je fais glisser le zip de ma combinaison jusqu’au bas de mon ventre pour me débattre avec le haut. C’est aussi pratique à mettre qu’à enlever ce machin-là ! « Bah alors ? Vous attendez quoi ? Vous n’allez pas vous baigner tout habillé quand même ? » L’alcool agit toujours puisque je ne ressens aucune gêne dans cette tenue. Il n’y a qu’Absytnhe qui m’a déjà vu comme ça, et malgré ce que je laisse paraître, je n’aurais surement pas été aussi relâché devant un garçon que je ne connaissais pas, et deux autres que je n’avais connu que sur le terrain d’entrainement. « Roooh, mais c’est pas possible.. Abs, tu m’aides s’il te plait, c’est vraiment galère cette combinaison ! » Je m’approche de cette dernière avant de lui tourner le dos pour qu’elle m’aide à enlever. Je dégage mes cheveux et soupire d’aise en respirant de nouveau. Je sens quelques doigts se balader sur le reste de ma peau ce qui me fait frissonner. Je me retourne pour lui envoyer un regard malicieux. « Merci ! On dirait pas comme ça, mais ça serre ce machin… » Je finis d’enlever ma combinaison tout en la laissant de côté avant de courir pour me jeter dans l’eau.

Je reste quelques longues secondes sous l’eau pour profiter du calme et de la sensation agréable qu’elle procure. Je finis par remonter à la surface, un sourire amusé sur les lèvres. « Allez dépêchez-vous ! Le dernier à l'eau est une cervelle d'algue ! » La piscine est une plage, ce qui fait que j’ai pied au début, mais que rapidement, le fond devient de plus en plus profond. Je m’avance donc ver la partie la plus haute pour attendre que tout le monde se mette à l’eau. Une fois fait, j’en éclabousse certains en riant. L’eau n’est pas très profonde, la surface m’arrive au nombril ce qui me permet de préparer un nouveau petit plan pour remuer un peu le groupe et repartir dans la même ambiance que la fête. Je profite que Achill et Absynthe soit côte à côte et dos à moi pour m’avancer l’air de rien. Au dernier moment, je trébuche, me rattrapant au soutiens gorge de la jeune femme et au caleçon du jeune homme. D’un coup habile de doigt, je réussis à décrocher le soutiens gorge d’Absynthe et à baisser complètement le caleçon d’Achill. « Oups… J’ai encore glissé… Ces talons alors, c’est une horreur ! » Je me relève en rigolant tout en m’éloignant légèrement. Ce n’est pas que je tiens à la vie, mais un peu. Je jette un coup d’œil à mes talons restés sur le bord en souriant amusée. Mon regard se dirige ensuite vers Jan et Jayce. « Profitez-en, le spectacle est gratuit ! Je ferai bientôt payer mes services ! » Un air angélique sur le visage et un sourire innocent, je regarde mes deux victimes tout en gardant mes distances. Simple précaution.





Invité
Invité

MessageSujet: Re: Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale. [RP commun]   Mer 19 Aoû - 18:37

Comment décoincer quelqu'un en dix leçons.
φ  3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale.

*Rejoins moi à la Piscine Municipale, grosse teuf avec des amis*

Hm, ce message d’Ellana, j’aurais clairement du l’ignorer. Ce n’était pas le premier du genre qu’elle m’envoyait mais exceptionnellement, je n’étais pas de service ce soir-là et je me dis pourquoi pas. Après tout, c’était l’occasion pour moi de la voir et de sortir un peu. Rapidement, j’enfilais un maillot de bain rose et bleu qui me collait bien à la peau pour que je puisse me mouvoir sans aucun problème. Par-dessus, un petit débardeur noir et ma veste en cuir tout aussi sombre. Un Jean slim bleu foncé parce qu’il ne fait pas très chaud dehors et une petite paire de ballerine noir sans talon et me laissant parfaitement le pied au sol. Il était question de sortir, mais pas d’être un repas gratuit pour les monstres non plus. Je me laissais les cheveux détachés et attachait mon épée en fer Stygien sur le côté de ma moto, au cas où. Il était temps de partir.

Je faisais gronder le moteur de ma Harley Davidson et me lançait à toute allure dans les rues de la Big Apple, elle était encore très fréquentée à cette heure-là. Mais ça ne m’empêchait pas d’avoir une vitesse complètement inconsciente. J’étais à plus de cent cinquante et négociait les virages in extrémis. L’avantage de ma célérité, c’est que ça améliorait nettement mes réflexes et je pouvais avoir ce genre d’attitude en presque toute sérénité. Presque, parce que le risque zéro n’existe pas. Je m’arrêtais devant une petite superette ouverte de nuit et éteignait ma moto après avoir réveillé tout le quartier avec son moteur. A l’intérieur je pris un mini fut de bière que je ne sais même pas encore comment j’allais le transporter et une bouteille de Rhum et de Tequila. Avec ça, j’ai pris un peu de sel et plusieurs citrons histoires de s’amuser. Je vis également une liqueur du nom de Cucaracha qui devait se préparer en la faisant flamber. Cool, j’avais mon briquet sur moi. Une dizaine de verre à shooter avec ça et on était bien partit. Je mettais tout ce que je pouvais mettre dans le coffre de siège de ma Harley et je tenais le fut de ma main droite. Heureusement qu’on n’était pas trop loin, j’allais rouler en conduisant d’une seule main.

Je peux vous garantir que conduire une moto d’une main même avec des réflexes surnaturels n’est pas chose aisé. J’ai déjà conduit bourré, mais même là c’était plus dur que ça. Je finis tout de même par arriver devant la piscine et je fis vrombir le moteur de ma moto pour signaler mon arrivée. Les portes étaient ouvertes et je me doutais déjà qu’elle était rentrée par effraction. Je déchargeais tranquillement ma moto et pénétrais par la porte principale, le fut et les verres à shooter dans la main droite, les bouteilles sous l’épaule gauche et dans la main gauche. J’avais toujours ma veste de cuir et en me dirigeant vers la piscine, je dis simplement.

« Ellana, c’est moi ! »

C’est à ce moment que je vis la scène où elle trébuchait, nous offrant une belle vue sur une paire de sein et un pénis. Je me rendis aussi compte que je connaissais la plupart des personnes ici, vu que c’était tous des sangs mêlés de la Coalition. Ca puait, je n’étais pas armé et mes mains étaient encombrées d’alcool que je m’étais mis en tête de boire. Je n’avais juste pas la tête à me battre. Pas avec Ellana en plus qui ne pourrait choisir mon camp dans ce conflit, pas pour le moment. Je les regardais, un peu incrédule en sachant qu’avec mon style biker, ma chevelure rose et ma prestance, ils allaient tous me reconnaitre comme la Centurion qui les avait trahis. La question était de savoir si pour une soirée déjà bien partie, ils étaient prêts à faire la fête avec moi.


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale. [RP commun]   Mer 19 Aoû - 19:41



Jayce étant collé contre moi, il m'était absolument impossible de penser à autre chose. Il n'y avait plus que lui et moi, c'était comme si le rese du monde avait disparut. Nous restâmes à danser l'un contre l'autre pendant je ne sais combien de temps, mais pas assez à mon goût. Jayce se décontractait de plus en plus. Si au début, il s'était contenter de laisser ses mains sur mes flancs, petit à petit, il prit plus de liberté, carressant mes bras, mon torse. Il ne cessait de me faire frissonner. Il se permit même de venir me dire qu'il avait chaud. Han, si il savait. Je commençai déjà à avoir chaud avant qu'il arrive, mais à présent...

Ellana nous interrompit alors soudainement. J'avais glisser ma main sur la nuque de Jayce, le fixant dans les yeux avec cette folle envie de l'embrasser. Et une seconde plus tard, ma demi-soeur nous versait une bouteille d'eau sur la tête. Mes dieux ce que c'était froid ! L'eau en soit n'était peut-être pas des plus fraîche, mais vu ma température corporel à ce moment là... Je fus même étonné de ne pas entendre l'eau bouillir lorsqu'elle atteignit ma peau. J'aurais volontiers répliqué, mais je n'avais rien pour me venger de Ellana. Je me contentai donc de rire, et de regarder Jayce, qui était bien plus trempé que moi. Je me mordis la lèvre inférieur en suivant du regard quelques gouttes d'eau qui glissaient sur le torse de Jayce. Ok. Il fallait que je lui enlève cette chemise.

Sans mettre plus de distance entre nous, je commence à enlever les boutons de la chemise de Jayce, un par un, doucement. Je fais durer le moment, je profite de la vue. Mais tout le monde semble s'agiter. Du coin de l'oeil, je vois Absynthe, Ellana et Jan descendre du podium. J'aurais pu me réjouir que cela nous fasse plus de place, mais ma demi-soeur ne tarda pas à m'attraper pour me descendre aussi. Apparemment elle voulait nous faire changer d'endroit mais... Mais j'étais bien ici ! Ce n'est donc pas sans grogner que je fini par descendre, entrainant Jayce avec moi. Je n'allais pas le laisser tout seul ici voyons ! Je ne voulais pas risquer de me le faire piquer non plus !

Quelques minutes plus tard, nous nous retrouvâmes tous sur le parking, puis dans une voiture. Qui devait être celle de Absy vu qu'elle s'installa au volant. Jan avait pris la deuxième place à l'avant. Hum... J'allais donc pouvoir me retrouver à l'arrière avec Jayce. Mais non, Ellana avait choisie la place du milieu. Pourquoi avait-elle fait ça ? J'étais déjà assez frustré qu'elle nous ait tiré du bar... Elle avait vraiment intérêt à ce que son idée d'aller à la piscine rattrape le coup. Cependant, au bout de quelques mètre de trajet, je ne pu m'empêcher de me tourner vers Jayce, assit de l'autre côté de la voiture. Je me lui adressai un sourire qui en disait long sur mes intentions à son égars, je commençai tenter de me rapprocher de lui et... Et Ellana hurla pour faire stopper la voiture.

Décidément, ma soeur ne savait pas ce qu'elle voulait. Absy ayant freiner soudainement, Ellana descendit de la voiture en passant par dessus Jayce et en manquant à s'étaler au sol. Elle alla alors ouvrir la portière de Jan pour lui demander à sa manière d'échanger leur place. Pendant ce temps là, Jayce ne profite pour changer de place lui aussi et venir à côté de moi. Jan vînt se mettre à l'arrière avec nous et nous pûmes repartir vers la piscine. Je ne vis pas le trajet passer. En même temps, j'étais bien trop occuper à taquiner Jayce pour me préoccuper de la route. Oui, par taquiner, j'entends embrasser ses lèvres son coup, mordiller son oreille. Bref... On pourrait dire : "attraper tout ce qui était à proximité de ma bouche"... Mais pas tout à fait. Vu que nous étions en voiture, je n'avais pas envie d'aller trop loin non plus.

Lorsque la voiture s'arrêta, reprendre l'air frais me fit un peu bizarre et me rappela par la même occasion que j'avais perdu un débardeur et une chemise au bar. Heureusement que ce n'était pas les seuls vêtements que j'avais au camps. Puis avec un peu de chance, peut-être que le gérant du bar ou une bonne âme aurait eu l'intelligence de récupérer mes vêtements pour me les rendres plus tard. Bref, je ne sais pas ce que bidouilla Ellana, mais quelques minutes plus tard, nous étions dans les bâtiments de la piscine et les alarmes étaient désactivées grâce au don de Absynthe. Pratique n'empêche.

Ellana fut la première à sauter à l'eau. Sans hésité, j'adressai un clin d'oeil à Jayce, enleva mon pantalon et alla la rejoindre. Namého ! Je n'allais pas laisser une tête de poulpe me traiter de cervelle d'algue ! En plus, j'adorai l'eau. Ce n'était pas pour rien que je passais énormément de temps aux bains. Puis, l'avantage de l'eau, c'était qu'elle était assez froide pour faire baisser un peu ma température. Je suivis Ellana vers le côté un peu plus profond de la piscine, n'hésitant pas à lui envoyer de l'eau à la figure pour me venger de toute à l'heure. Puis je m'approche alors de Absynthe et l'éclabousse elle aussi.

- Alors le fille du feu ? Ca va ? On est pas trop dépaysée ?

Le feu, l'eau... Ok. Ma blague était nulle, je sais. J'aurais peut-être pu trouver quelque chose de mieux, mais soudainement, je sens quelque chose me frôler le dos et une demi-seconde plus tard, mon caleçon se retrouve à mes pieds. Heureusement que je ne suis pas le gars le plus pudique du monde. Et pas besoin d'être devin pour savoir qu'il s'agissait encore d'un coup d'Ellana. En même temps de me déshabiller elle avait aussi fait tombé le haut de Absynthe. Bah bien la demi-soeur. Je me retournai vers elle en soupirant alors qu'elle annonçait joyeusement aux deux autre de profiter du spectacle. Je croisai alors le regard de Jayce et lui adressai un petit sourire. Je m'apprêtais à remettre mon caleçon, lorsqu'une voix ce fit entendre.

« Ellana, c’est moi ! »

Apparu alors une tête que je n'avais pas vu depuis longtemps. Elena Walton. Ancienne centurion de la première cohorte qui avait trahit la coalition. Ok. là pour le coup, c'était moins drôle. Je serrais la mâchoire pour me passer de tout commentaires. En soit, je n'avais pas grand chose contre Elena, elle même. Mais le fait qu'elle nous ait trahit, ça avait du mal à passer. Je lui jetais donc un regard peu accueillant et fini par réaliser que je devais surtout avoir l'air ridicule vu que j'avais toujours mon caleçon à mes pieds. Jurant silencieusement, je me rhabillais rapidement. Ellana avait vraiment invité cette fille ? Mais qu'est-ce qui lui avait pris enfin ? Si jusque là j'avais supporter les blagues de ma demi-soeur, celle-ci ne me faisait pas sourire.

Comme quoi, j'étais capable de changer rapidement d'atittude. De chaud et détendu, je passais à froid et énervé. Tous mes muscles étaient contractés et ce n'était pas pour frimer. Et ma main droite était prête à enlever ma bague en or pour la transformer en javelot. Ok, Elena était peut-être venue s'amuser innocemment, mais si elle nous avait trahit ce n'était pas pour revenir s'amuser gentiment avec la coalition l'air de rien. Je ne faisais pas confiance à cette fille et je n'allais pas me forcer à sourire ou à faire comme si de rien n'était pour les beaux yeux de ma demi-soeur.



Dernière édition par Achill L. Karnstein le Jeu 20 Aoû - 18:29, édité 1 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale. [RP commun]   Mer 19 Aoû - 20:26

Alors que j'annonces à Achill que j'ai chaud, ce dernier passe sa main derrière ma nuque et nos visages s'approchent. J'ai cru que mon coeur allait exploser quand tout à coup une vague d'eau froide me fit irruption dans le dos. J'étais maintenant tout trempé, ma chemise étais transparente et Achill n'a pas été épargné non plus. Je me retourne pour faire un sourire amusé à Ellana, qui avait bien entendu que j'avais dit à Achill que j'avais chaud, et elle s'est occupé de me refroidir.

Je regarde quelques gouttes d'eau ruisseler sur le corps d'Achill, je frissonne juste à penser à tout ce que je veux lui faire, je me sens comme un vrai pervert! Et mon beau blond ne se retient pas pour encourager mes pulsions en déboutonnant les boutons de ma chemise qui étaient encore attachés, il prend son temps, je ne peux m'empêcher de lâcher un long soupir.

Soudainement, la démone et la femme chat débarquent du podium, entraînant avec elles l'agent de police montée et Achill. Ce dernier me fit descendre à mon tour, ce qui m'arrangeait en fin de compte car je ne voulais pas rester perché là haut tout seul... Le groupe se dirige vers une sortie de secours, puis nous en direction de la voiture d'Absynthe. À ce qu'il paraît, on s'en va à la piscine! Ce n'étais pas dans mes plans, mais si Achill y est, je veux y être aussi! Je m'assois à l'arrière, mais je constate avec tristesse qu'Ellana à décidé de prendre la place du milieu sur la banquette, me séparant ainsi d'Achill. Ce dernier m'envoie un regard pleins de sous-entendus et approche son visage du mien, mais nous sommes vite interrompu par la brunette qui ne souhaite pas être au milieu de notre passion... Cette dernière ordonne à Absynthe d'arrêter le véhicule, elle sort en me passant dessus, se cognant presque le visage au sol en débarquant, puis elle "demande" a Jan de changer de place. Je profite du moment pour me rapprocher d'Achill, laissant la place de droite libre pour ce cher Jan qui devra changer de place avec Ellana. Achill semble bien heureux que je sois près de lui à présent, il me caresse, m'embrasse, me donne des baisers dans le cou, me mordille l'oreille. Malheureusement, on doit se garder une certaine gêne...

Nous arrivons finalement à la fameuse piscine où nous voulions nous rendre, Ellana prends une clé qu'elle à chipé pour entrer et Absynthe fait fondre le système d'alarme pour nous éviter les ennuis. La femme chat enlève son costume avec l'aide de son amie démone, puis elle se jette à l'eau en disant que le dernier dans la piscine sera une cervelle d'algue. Je commences à retirer ma chemise, Achill enlève son pantalon en me regardant droit dans la yeux, ce qui me donne un frisson le long de ma colonne vertébrale. Je finis le dernier dans l'eau, c'est donc moi la cervelle d'algue mais personne ne fait de remarques à ce sujet. Après un moment à barboter, Ellana s'approche furtivement d'Achill et d'Absynthe, puis elle "trébuche", arrachant au passage le soutien-gorge d'absynthe et le boxer d'Achill, exposant ainsi toute son anatomie. Je regardes le spectacle qui s'offre à moi, je me sens extrèmement gêné, mais je ne peux m'empêcher d'observer. Achill me sourit de nouveau, puis il se retourne vers Ellana (que je remercierais plus tard).

Soudainement, la porte de la piscine s'ouvre et une jolie fille au cheveux d'une couleur unique entre dans la pièce, avec de l'alcool et des verres.

« Ellana, c’est moi ! » lance-t-elle

Apparemment, la brunette semble bien heureuse de la voir, mais Achill lui ne semble pas se réjouir de sa présence. Il remonte vite son sous-vêtement et il la fixe. Il semble tendu, il a les poings serrés et son regard en dit long quant à ce qu'il pense de cette fille. Par contre, tout ses muscles sont tendus ce qui le rends horriblement sexy.

Je sens un malaise, seul Ellana à saluer la nouvelle invitée, je prends donc la paroles histoire de détendre l'atmosphère, et tout souriant je dit à la femme:

"Bien le bounjour étrangère! Moi c'est Jayce! J'aimerais bien te faire la discution, mais pour le moment j'ai des trucs à faire, on se reparle plus tard dans la soirée!"

Je suis beaucoup plus bavard ce soir qu'a mon habitude... Je tourne le dos à la jeune femme et je me diriges vers mon bel homme, histoire de lui changer les idées. Je plonge mon regard dans le sien et j'approche ma bouche de son oreille pour lui murmurer:

"Tu as l'air tendu, Achill. Détends-toi."

Je glisse une main derrière sa nuque et approche sa tête de la mienne, posant un baiser sur ses lèvres. Je ne tarde pas à faire pénétrer ma langue dans sa bouche et de mon autre main, je lui caresse le bas du dos. Je colle mon torse sur le sien, mon coeur bats contre son corps. Après un long baiser langoureux, j'embrasse Achill dans le cou à quelque reprise. Je prends une longue inspiration par le nez et j'expire par la bouche, puis je retourne m'occuper de ses lèvres.

Je ne sais pas qui est cette fille, mais il est hors de question que qui que ce soit ici gâche la soirée d'Achill! Je ne peux pas faire en sorte que cette fille parte, elle ne m'a rien fait et elle est invitée ici comme nous tous, mais je peux faire en sorte qu'Achill oublie sa présence. Du moins, je l'espère!
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale. [RP commun]   Mer 19 Aoû - 21:58

Nous étions donc cinq dans la petite voiture de la belle Absy. Je m'étais installé à l'avant, tandis que Ella avait pris place avec les deus garçons sur la banquette arrière. Mais je devinais aisément que Jayce et Ach ne devaient pas vraiment s'occuper d4ellana, préférant sûrement s'occuper l'un de l'autre. Pour ma part, je me laissais conduire, me demandant seulement comment j'allais récupérer ma moto qui se trouvait donc devant le bar tandis que moi, je me dirigeais vers la piscine. Enfin, c'était une question que j'aurais tout le temps de me poser lorsqu'il faudra rentrer au camp. Car il était impensable que ma moto reste là...

Bref, à un moment, je fus surpris d'entendre miss Collins hurlait afin que Absy arrête le véhicule. Si elle voulait nous faire avoir un accident, elle avait trouvé le meilleur moyen. Afin de comprendre pourquoi elle souhaitait aussi soudainement stopper la voiture, je me retournais et je constatais que la demoiselle était en train d'escalader un de ses voisins et se retrouva très vite au dehors, manqua de peu de se retrouver la face au sol. Elle se releva faisant mine que tout allait bien. Si elle ne venait pas de me faire une sacrée frayeur, et si je n'avais pas eu l'impression qu'elle allait s'exploser le visage contre le bitume, j'aurais sans doute explosé de rire. Mais là, je n'eus, de toute façon, pas vraiment le temps de faire grand chose que je me retrouvais moi-même en dehors de la New Beetle. Je venais d'être expulsé de ma place par la jolie Ella et je me retrouvais bête sur le trottoir, n'ayant plus d'autres choix que de m'installer à l'arrière, aux côtés des deux bêtes. J'avais la nette impression qu'ils allaient s'envoyer en l'air là, devant nous, dans la voiture d'Absy. Bien malgré moi, je pris place et autant vous dire que la route qui menait à la piscine m'a semblait durer des heures... Habituellement, j'étais gentleman, mais là, j'avais simplement envie de trucider Ellana...

Nous arrivons enfin sur place. Oh que le temps avait été très long. M'enfin... Une fois devant la porte de la piscine municipale, une question se posait. Comment entrer. Mais la réponse arriva très vite par l'intermédiaire d'Ella. Décidément, elle était vraiment pleine de ressources cette jeune femme. Absy, elle, s'occupa de neutraliser rapidement le système d'alarme. D'un coup, je me demandais si je faisais bien d'être là. Cependant, il n'était pas dans mes habitudes de fuir, et puis, qui sait, nous allions sûrement bien nous amuser et nous penserions aux éventuelles conséquences un peu plus tard. Ella demanda à sa meilleure amie de l'aider à se débarrasser de son costume tandis que je m'approcher du bassin en espérant que l'eau soit à bonne température. Très vite, la jeune femme se mit à l'eau et mit les autres au défi de la rejoindre. Et autant dire que je ne comptais pas être la cervelle d'algue. J'enlevai donc le pantalon de mon costume me rendant compte que j'avais du perdre le chapeau entre le bar et ici. Bref, j'entrais finalement dans l'eau qui, effectivement, était plutôt chaude. C'était fort agréable.

Soudain, alors que Ella avait disparu sous l'eau, je me rendis compte que Achill et Absy avait perdu quelques bouts de tissus. Ellana réapparut et sembla fort heureuse de sa blague. Elle nous expliqua même que l'on pouvait profiter de la vue. Cela me fit sourire mais la vue d'Ach ne m'intéressait pas vraiment et celle d'Absy, bien plus agréable à mes yeux, ne m'était pas inconnue. Semblant de rien, je ne ratais pas une miette du spectacle. Absynthe savait que je ne pouvait faire autrement que de la dévorer des yeux de toute façon. J'étais célibataire. J'avais bien le droit de profiter, non ? Bref, nos petits amusements furent stoppés nets par l'arrivée soudaine d'une jeune demoiselle qui semblait, à l'en croire, avoir été invité par Ella. Son apparition sembla mettre Ach sur les nerfs. J'ignorais pourquoi et Jayce allait faire en sorte de le calmer. Pour ma part, la demoiselle ne me disait pas grand chose. Son visage ne m'était pas totalement inconnue, mais je n'arrivais pas à me souvenir de qui elle était. Etait-ce une sang mêlée ? Etait-elle au camp ? Je restais à l'eau, lui souriant.

- Ben bienvenue... Si c'est Ella qui t'a invité, alors mets-toi à l'aise...

Son arrivée totalement inattendue avait jeté un certain malaise sur les personnes déjà présentes à la piscine, mise à part Ellana, évidemment. Enfin, bon... Elle était une amie d'Ellana et nous nous devions d'être sympathique avec elle. Après tout, nous pouvions imaginer que la moins à l'aise dans l'histoire, ce devait être elle...
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale. [RP commun]   Mer 19 Aoû - 23:22


La piscine … C’est dans ces moments-là que je savais qu’Ellana n’était pas ma meilleure amie pour rien. Ses idées étaient terriblement géniallissimes ! Ne désirant que m’éloigner de Nate, je n’avais donc pas réfléchi plus loin et j’avais donc suivi l’idée de la belle brune. Au départ, j’avais Jan à mes côtés et Ella se trouvait entre les deux garçons. C’est amusant mais ce n’était pas la place où je me serais mise, si j’étais elle. D’ailleurs, ça n’a pas vraiment loupé car on est parti depuis quelques minutes qu’elle hurle un STOP. Je pile net, ignorant totalement ce qu’il se passe, et j’observe le manège de cette jeune femme avec qui j’ai bien l’intention de m’amuser ce soir.

Elle vire Jan de sa place et le pauvre doit se retrouver derrière. Je ris intérieurement, connaissant la totale hétérosexualité de ce meilleur ami que je connaissais sur tous les plans. Connaissant parfaitement New-York, je laissais mon GPS dans la boite et je n’écoutais pas Ellana, qui, de toute façon, semblait faire un léger somme. J’entendais derrière des bruits de sussions, des soupirs, et j’espérais tout de même que les garçons seraient capables de se tenir, pour le pauvre Jan.

Arrivés à destination, je sortis de ma newbeetle et j’embrassais doucement Jan sur la joue, essayant de lui remonter le moral après ce quart d’heure de bagne pour lui. Ellana partit chercher les clés, et j’usais de mon pouvoir pour faire fondre le système d’alarme. Nous voilà donc dans la piscine, avec pour seule lueur la lune qui tape sur la baie vitrée. C’est parfait. La pauvre Ella tente d’enlever sa combinaison. Je lui viens en aide, non sans laisser trainer mes mains sur sa peau satinée. J’ai une terrible envie de l’embrasser, oubliant totalement Nate, mais le temps aiguise les passions.

La belle brune saute à l’eau, et je la suis de près, laissant le champagne et le nécessaire à tequila-paf sur le côté de la piscine. L’eau sur mon visage finit de me dégriser, mais nul besoin d’alcool pour avoir envie de la jeune femme. Et des idées lubriques me viennent en tête alors que je regarde Jan sauter aussi à l’eau. Je me retourne vers Achill, faisant apparaitre une petite boule de feu.

« La fille du feu est parfaitement à son aise, et tu ne sembles pas avoir besoin de chaleur, cachotier. »

Bien sûr, ma meilleure amie joue … Et je me retrouve bientôt dans le haut de mon ensemble en satin rouge. Peu importe, je me fiche de la nudité, je suis même très bien ainsi. Mais Ellana doit le payer.

Je plonge sous l’eau et nage rapidement jusqu’à la demoiselle, n’entendant pas l’arrivée d’Elena. Je réapparais derrière la demoiselle, et je m’amuse doucement à lui décracher le soutien-gorge.

« Je me fiche de la nudité … Mais toi … Attention, chérie … Tu vas te brûler. »

Je fais glisser les bretelles et je pose mes lèvres sur son épaule, mordillant doucement cette dernière. C’est à ce moment-là que j’entends Jan parler à quelqu’un. Surprise, je me retourne et mon regard s’arrête sur Elena. Ben oui, maintenant, je l’ai son prénom. Bon … Achill est à deux doigts de péter un plomb mais Jayce est plus rapide que moi et il le calme. Ellana semble ravie. Je nage jusqu’au bord et je sors de la piscine, juste avec mon boxer en soie.

« Je vois que tu as ramené à boire … On dirait que tu as ton billet d’entrée. Je ne veux pas d’histoire … »

Comme pour sceller le « pacte », je saisis les shooters qu’elle a ramenés et je les dispose sur le banc. Je les remplis tous. Je saisis mon atamé et je coupe un citron en tranches. Je tends un verre à Elena, le sel et le citron, et je fais de même.


Dernière édition par Absynthe J. Taylor le Ven 21 Aoû - 10:31, édité 1 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale. [RP commun]   Jeu 20 Aoû - 11:21






Soirée déguisée
Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 2ème leçon: soirée déguisée dans un bar gay



Je ne savais pas ce qu’il m’avait pris pendant le trajet. Surement l’alcool mêlé à la fatigue. J’avais envoyé un SMS à Elena pour lui proposer de nous rejoindre, sans penser que certains pouvaient la connaître et pouvait connaître sa trahison passé. Malgré tout, j’avais balayé toutes ces inquiétudes pour juste laisser l’euphorie de l’alcool et le manque de temps ensemble pour la contacter. Ce n’était pas la première fois que je faisais ça, mais elle refusait toujours, remettant ça à une autre fois. J’ai vite oublié ce texto voyant qu’elle ne me répondait pas et j’ai laissé mon esprit divaguer sur la piscine et ses joies. Après m’être amusé à éclabousser quelques personnes, j’avais volontairement trébuché dans l’eau pour baisser le caleçon à Achill et dégrafer le soutien-gorge d’Absynthe. Je savais que sa vengeance ne tarderait pas, mais cela pouvait être drôle. A ce même moment, une voix familière retentis et une jolie chevelure violette fit son entrée. Les autres étaient étonnés, moi aussi, qu’elle est accepté de venir, mais je n’en étais pas pour le moins ravie. Achill s’était contracté, laissant sa fierté à la vue de tous. « Elena tu es venue ! » Je m’apprêtais à m’élancer vers elle, mais j’en profitais pour donner un coup de coude à Achill. « Remonte ton caleçon, t’as l’air encore plus bêtes comme ça. Et puis t’es tendu comme un string, tu pourrais avoir l’air plus accueillant. » Je fis un grand signe en direction d’Elena et m’apprêtais une nouvelle fois à fondre sur elle quand quelque chose me retins. Absynthe avait décidé de se la jouer nudiste, ne prenant même pas la peine de remettre son soutiens gorge, ce qui, même de ma meilleure amie, pouvait m’étonner. En sentant mon soutiens gorge glisser, je rabattis mes mains sur ma poitrine, le retenant pour ne pas qu’il tombe. « Abs mon soutien-gorge ! » Me plaignis-je en riant. Des frissons m’échappèrent alors que la jeune femme jouait avec mes nerfs. Jayce brisa le silence, bien plus sympathique que les autres. Je me retournais vers lui, lui offrant un sourire de remercîment pour son accueil.

« Abs, tu veux pas me remettre mon soutiens gorge s’il te plait, les plages nudistes, c’est pas mon truc ! » Voyant que la jeune femme ne prenait pas la peine de le faire, j’haussais les épaules. Un espoir dans les yeux, je fixais Jan avec un grand sourire. « Jan tu m’aides ? » Vu son air, je me doutais qu’il ne ferait rien non plus. « Roooh vous êtes pas sympa ! » Dis-je en fonçant sur Elena, les mains retenant toujours mon soutien-gorge volatile. Je la pris dans mes bras, profitant de la proximité pour remettre furtivement mon soutien-gorge sans dévoiler une nouvelle partie de mon corps. Un peu de suspens voyons. Seules les personnes qui finissaient dans mon lit avaient l’honneur de les voir. Bon, ce n’était pas forcément un honneur, mais je gardais une part de mystère, même toute petite. J’embrassais sa joue en souriant. « Je suis contente que tu sois venue ! Je croyais que tu allais encore ignorer mon invitation ! » Absynthe et Jan la salue, toujours un peu sur leur gardes. Je lève les yeux au ciel en prenant sa main pour l’entrainer près de la piscine. « Vous pourriez vous détendre, elle vient juste d’arriver ! Les histoires du camp restent au camp ! C’est son choix si elle a voulu partir et arrêter ces histoires de dieux et demi-dieux ! » Je savais très bien qu’elle avait rejoint un autre établissement, elle s’entrainait toujours, mais ça, j’allais bien me garder de leur dire. Ils deviendraient paranos tout de suite. Je l’invitais à prendre place autour des boissons, jetant un coup d’œil vers Jayce qui avait réussis à calmer Achill. Son comportement était tout simplement inapproprié. Si le seul fait qu’elle est quittée la colonie lui faisait cet effet-là, il allait devoir se détendre. J’étais contente de l’avoir trouvé pour Jayce, mais j’aurai aimé quelqu’un d’un peu plus sympathique. Quoi qu’il en soit, je souris malicieusement à Jayce qui continuait de le chauffer. « Bon, c’est réglé pour ces deux-là on dirait. »

Absynthe s’apprêtait à servir un verre à Elena mais je la retins au dernier moment, un regard malicieux. Boire, juste pour boire, c’était bien, mais boire à cause d’un jeu, c’était encore mieux. « Attend, attend ! On pourrait faire un jeu pour pimenter la chose ? C’est quand même moins ennuyant. » Je réfléchis quelques secondes auquel pouvait être le plus adapté. Celui qui me tentait le plus était un cap ou pas cap. Nous étions dans une piscine municipale, il y avait plein de chose à faire ! Je gardais ma meilleure idée pour la fin. Si on voulait l’explorer et se perdre dedans, il allait falloir faire un cache-cache. Mais je gardais cette idée pour la fin de soirée. Histoire que l’on puisse s’amuser après avoir finis les bouteilles. Ou du moins… Essayer de les finir. Je louchais légèrement sur celle qu’avait amenée Elena. Dis donc… Ca faisait beaucoup pour notre seul petit groupe. J’avais envie de gouter à tout, mais ce n’était pas raisonnable et je ne tiendrai surement pas debout pour notre dernier jeu. Voulant raviver une petite flamme d’amusement, je levais les yeux vers Jan et les deux filles. « Un cap ou pas cap ça vous dit ? » Mais avant cela, juste un petit verre. « Bon, comme je suis persuadé que presque tout le monde va accepter ses défis, je corse un peu la chose, si on accepte le défis, on boit un shooter, si on refuse, on en boit un seul ou un demi, selon l’était dans lequel on est à la fin. J’ai pas franchement envie de nettoyer du vomit ! Alors tentés ? »

Contente que l’idée plaise, je pris un shooter avant d’en distribuer un à tout le monde, une moue faible pour Absynthe. « J’ai essayé de résister… Mais je n’ai pas pu, un verre pour tout le monde avant de commencer ! » J’avais conscience d’avoir stoppé la jeune femme dans sa distribution, finalement, j’aurai du la laisser continuer. Mais je sentais que les vapeurs de l’alcool commençaient à s’estomper et je n’avais pas envie de me défaire de cette douce sensation. Chacun pris un peu de sel et un quart de citron. Je levais mon verre en direction de mes trois compagnons. « A l’arrivée d’Elena ! Qui aurait dû être mieux accueillis si vous voulez mon avis.. » Grommelais-je légèrement en souriant. Après avoir trinqué, chacun bu son verre sans rechigner. Du moins, je crois, puisque je n’ai pas vraiment vérifié. Du moment que je buvais le mien, chacun pouvait faire ce qu’il voulait. « D’accord, tout le monde est près ? Je commence, j’ai un petit cap ou pas cap parfait pour ramener les deux centrales thermiques qui s’amusent à réchauffer l’eau ! » Une lueur joueuse dans les yeux et un sourire malicieux, je me tournais vers Jan. Je ne sais pas pourquoi, mais c’était celui qui avait la tête de l’emploi. Entre la voiture et la piscine, il allait devenir ma tête de turc. Mon sourire n’augurait rien de bon pour lui. Je ne voulais pas mettre mal à l’aise Elena qui venait juste d’arrivée, et je savais qu’Absynthe aurait relevé le défi avec brio, c’était trop simple pour elle, mais parfait pour Jan. « Je te défis d’aller séparer les deux colles glues qui sont dans la piscine ! Ou te joindre à eux… Mais tu auras perdu ton défi ! »





Invité
Invité

MessageSujet: Re: Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale. [RP commun]   Jeu 20 Aoû - 12:49

Comment décoincer quelqu'un en dix leçons.
φ  3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale.

Comme prévu, mon arrivée fut remarquée mais les réactions étaient plutôt surprenantes. Le jeune garçon nu du nom d’Achill s’était clairement braqué sur ma présence, ça c’était ce à quoi je m’attendais. Visiblement sensible aux hommes et à leurs morceaux de chair entre les cuisses, un autre sang mêlé alla le calmer de ses tendres caresses. C’était le seul dans la clique avec le dernier garçon qui ne semblait pas avoir leur penchant que je ne connaissais pas. Tous les autres étaient d’ancien camarade. C’était assez étrange de les revoir et ça me rappelait aussi que quel que soit la relation que je noue avec Ellana, c’était avec eux qu’elle vivait et pas avec moi. Mais ça allait changer, dans les temps à venir. Pour le moment, essayons de profiter de la soirée le plus possible.

Les autres me saluaient, je pouvais voir Absynthe tentait de déshabiller Ellana pour lui rendre la politesse et mon élan protecteur m’hurlait d’aller à son secours, mais c’était peu judicieux de le faire et puis c’était une grande fille maintenant, je ne devais plus la traiter comme le bébé qu’elle était il y a cinq ans. Lorsque la fille d’Arès hurla mon nom pour venir à ma rencontre, je sentis une bouffée de chaleur m’envahir du fait d’être le centre de son attention, c’était toujours comme ça et j’avais simplement envie de m’enfuir car je savais que mes pommettes devenaient rouge pourpre. Toute ma fierté, toute ma force et tout mon courage me quittait lorsqu’Ellana s’intéressait à moi. Le contact avec son corps lorsqu’elle me serra contre elle me fit avoir des gouttes de sueur dans le dos et une envie folle de me plonger dans la piscine. J’étais très sensible sur le sujet de la fille d’Arès bien que ça m’embêtait de l’admettre. Alors que ce petit paradis se décollait de mon corps encore vêtu de ma veste en cuir et de tout le reste de mes vêtements. Absynthe avait commencé à nous servir des verres, sans même attendre qu’Ellana commence à nous parler de son défi, j’avais déjà engloutit le premier verre de Tequila, négligeant la phase du sel pour m’engouffrer un citron dans la bouche. J’ai besoin de m’alcooliser pour justifier l’attitude que me provoque Ellana dans cette petite tenue.

Je me demandais d’ailleurs où j’étais tombé, deux demi dieux gays prêt à se la mettre l’un dans l’autre au milieu de la piscine municipale, un troisième garçon qui tiens la chandelle des deux pendant que j’ai deux filles qui pensent qu’à se déshabiller l’une et l’autre. Mes supérieurs du PSI n’approuveraient pas du tout ce genre de chose ! Leur demi-déesse prodige bloqué dans une soirée glorifiant la débauche et l’alcool. J’aurais dû clairement allait me prendre de la drogue avant de venir ici !

Je restais silencieuse, gênée et incapable de bouger. Je n’étais pas préparée à ce genre de situation, mais je me sentais à la fois extrêmement bien avec une envie de m’amuser, de me jeter dans la fête, de me mettre en bikini et de m’éclater. Pourtant je n’y arrivais pas. Pas avec Ellana à côté de moi et la peur qu’elle me juge négativement. Pendant qu’elle expliquait son jeu, je n’arrivais pas à mettre au clair la course d’action à suivre. J’espérais intérieurement que la fille d’Arès me montre quoi faire. Mais j’espérais aussi qu’elle revienne se mettre près de moi. J’étais totalement inexpérimentée en matière de relation amicale et intime. Je ne connaissais que le commandement et Ellana était ma première expérience en la matière. Elle me défendait devant les autres pour l’estime qu’elle me porte et proposait ensuite au dernier garçon d’aller se joindre aux deux autres pour les décoller et ne pas se la mettre dans les fesses lui aussi. Je trouvais l’idée drôle, mais il était impossible de savoir si c’était uniquement parce qu’elle venait d’Ellana que je le trouvais drôle. Lorsqu’elle signala qu’on allait se boire un verre, je fis signe à Absynthe de me resservir, lui faisant un clin d’œil en espérant que nos rancœur passée allait être oubliée pour ce soir. Puis mon regard se reposa sur l’élue de mon cœur, me demandant comment cette soirée allait finir.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale. [RP commun]   Jeu 20 Aoû - 19:28



Décidément, il devait se passer des choses pas nettes dans la tête de Ellana. Inviter une ennemie à une soirée. Et elle penserait que c'était une bonne idée hein ? Comme si j'allais sauter de joie en la voyant arriver. C'était à cause de cette demi-déesse et quelques autres comme elle que nous avions perdu le camp de Jupiter. Et je veux bien être sympa, mais sur ce coup là, je serais éternellement rancunier. Mais je n'étais pas tout seul ce soir et on ne tarda pas à me le rappeler. D'abord j'entendis Jayce saluer Elena, puis Jan et Absy qui firent de même.

Je ne fis qucun commentaire. Apparemment, tout le monde avait remarqué que j'étais tendus. La soirée aurait pu mal tournée à cause de moi, mais Jayce pris les choses en main. Il s'approcha de moi. Ou plus exactement il revint se coller contre moi. Même si je pouvais sentir son souffle contre mon oreille, je devais lutter pour ne pas... Soit l'embrasser immédiatemment, soit le repousser violemment pour aller renvoyer Elena d'où elle venait.

"Tu as l'air tendu, Achill. Détends-toi."

Au final Jayce me fit faire le bon choix en venant m'embrasser. D'abord doucement, mais le baiser devient rapidement langoureux. Incapable de résister plus longtemps, je répondis au baiser de Jayce et glissa également mes mains dans son dos. Le fils de Déméter alla alors m'embrasser dans le cou avant de revenir sur mes lèvres. Jayce réussi à me faire oublier la présence d'Elena et tant mieux. Si il y avait vraiment eu une confrontation entre nous deux, je n'étais même pas sûr d'en sortir victorieux. J'étais doué avec une arme dans les mains, certes, mais Elena l'était tout autant, si ce n'était plus.

Je ne me préoccupais plus de ce qui se passait autour de nous. J'étais trop bien dans les bras de Jayce, à savourer chaucun de ses baisers, le contact de sa peau contre la mienne. Mais qu'est-ce qu'on faisait dans une piscine sérieusement ? C'était d'un lit dont nous avions besoins. Ou d'une surface horizontale, n'importe laquelle ! Quoique... Une surface verticale aussi c'était utilisable. Ouais, en fait, ce qu'il nous fallait réellement, c'était un peu de solitude. Mais apparemment c'était un peu trop demander.

De l'autre côté, Ellana, toujours aussi motivée, avait décidé de lancer un "cap ou pas cap", dans l'unique but de nous faire boire. Qu'on accepte ou pas les défis, on devait prendre un shooter. D'ailleurs, étant donné que chacun devait prendre un verre avant de commencer, je du me séparer de Jayce un instant... Ou tout du moins séparer ma bouche de la sienne. Juste le temps d'avaler un peu de sel, la tequila et le citron. Et j'espérai sincèrement que les autres boiraient le reste des bouteilles. Non pas que je n'aime pas l'alcool au contraire. Cependant, vu comment tournait ma soirée avec Jayce, je n'avais pas envie de me bourrer la gueule et de ne rien me rappeler demain matin. Ce serait du gâchis.

« Je te défis d’aller séparer les deux colles glues qui sont dans la piscine ! Ou te joindre à eux… Mais tu auras perdu ton défi ! »

En entendant Ellana prononcer ce premier défi, je levais la tête pour regarder à qui elle s'adressait. A Jan hein ? Jan allait essayer de me séparer de Jayce ? Un sourire amusé s'afficha sur mon visage. Si il était raisonnable, il ferait mieux de refuser. Mais bon, je le plaignais aussi. Je connaissais assez Jan pour savoir que c'était un hétéro endurcit et que quoiqu'il arrive, il ne virerai pas de bord. Mais cela ne nous empêchais pas de l'embêter un peu. Je me penchais vers l'oreille de Jayce pour lui murmurer avant que Jan ne prenne sa décision.

- On ne va le laisser s'en sortir aussi facilement hein ?

J'avais quelques idées en tête en disant cela. Elles ne plairaient peut-être pas à Jayce. Cependant, il serait assez mal placé pour se plaindre vu qu'en début de soirée, c'était tout de même dans le lit d'un autre gars qu'il avait faillit finir. Puis, en soit, c'était déjà signé d'avance, j'allais passer ma nuit avec Jayce, pas avec Jan. Je veux bien être gay, mais je n'allais pas commencer à vouloir me taper tous mes amis ! Même en manque, j'avais des limites !

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale. [RP commun]   Jeu 20 Aoû - 23:11

Alors que je continue d'embrasser la perfection incarnée, Ellana interpelle tout le groupe pour nous offrir des shooters. J'ai enfiler le miens sans sel ni citron, pas de temps à perdre j'ai le plus bel homme du monde à embrasser.

Je continue à démontrer mon affection à mon beau Achill, quand tout à coup, Ellana propose de jouer à "cap ou pas cap", et elle donne le défi à Jan de nous séparer moi et Achill. Pourquoi nous déranger? on fait que s'amuser comme tout le monde ici! Peut-être pas de la même façon, mais une chose est sure, je m'amuses! Et s'ils n'aiment pas ça ils n'ont qu'à ne pas regarder! Et après tout, ce n'étais pas le but de la soirée de me faire découvrir les plaisirs entre gentlemans? D'ailleurs, j'ai peine a croire que moi et Achill ne soyons pas déjà en train de passer à l'acte... Ce qu'il nous faut c'est un endroit, mais où? Je scrute la salle, et j'aperçois tout au fond un panneau où il était écrit "VESTIAIRE" avec un flèche qui indiquait le chemin. Tiens... ça pourrait être intéressant...

- On ne va le laisser s'en sortir aussi facilement hein ? me dit Achill avec un ton malicieux.

C'est vrai, j'en ai oublier le défi de Jan...Cette dernière phrase de la part de mon Appolon me laissa perplexe, que voulait-t-il dire par là? J'aimerais bien pouvoir me dire que ça ne me dérange pas qu'Achill "taquine" Jan, mais ce n'est pas le cas. En fait, je détesterais qu'il fasse quoi que ce soit à qui que se soit d'autre. Je sais que je suis mal placé pour parler, j'ai quand même embrassé Daryl pour une bonne partie de la soirée, mais je ne peux m'empêcher d'éprouver une certaine jalousie... Achill est à moi, rien qu'a moi! J'ai déjà beaucoup de chance qu'il soit collé à moi depuis un bon moment, je ne veux pas que personne gâche ça! Mais d'un autre côté, Jan est totalement hétéro, il ne risquerait donc pas de me voler mon homme puisqu'il ne le trouve même pas attirant. D'ailleurs, Jan aussi à son charme, il n'est pas laid du tout même... Mais pas aussi beau qu'Achill! Et nous ne sommes pas encore un couple, on est ici pour s'amuser non?

Je pris un moment pour penser à cela... Comment était-il possible de ne pas être envahis par des pulsion primitives en voyant un corps aussi beau et aguichant que celui d'Achill?

Je prends ce dernier par la taille, je l'embrasse avec passion, je me permet même un petit mouvement de bassin contre lui et je fais glisser ma main droite du bas de son dos jusqu'à ses fesses dans son boxer. Je caresse doucement, tant qu'a avoir ma main là, autant en profiter!! Je m'assure qu'Achill a les yeux fermés et je fixes Jan avec mon oeil gauche, tout en continuant de mélanger ma langue à celle d'Achill. Je sais que tout le monde nous regarde et c'est exactement ce que je veux. Alors qu'Achill et moi terminons notre élan de passion, je regarde Jan avec des yeux malicieux et je lui dit:

-Comme tu vois Jan on a assez d'énergie pour 3, tu peux t'approcher si tu veux...

Je prends le temps de déposer un autre baiser sur les lèvres d'Achill puis je continue.

-Tu peux aussi abandonner ton pari c'est comme tu veux! Mais comme tu vois on est assez bien comme ça et le seul moyen de nous séparer serais que quelqu'un se mette entre nous deux...
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale. [RP commun]   Lun 24 Aoû - 20:34

Elena. La nouvelle venue avait donc un prénom. Voilà qu'il valait mieux ne pas confondre d'ailleurs. Une Elena et une Ellana. L'avait-elle fait exprès ? En tout cas, ce qui était sûr, c'était que l'alcool ne nous aiderait pas beaucoup. Je nous imaginais déjà en train de bafouiller pour retrouver le prénom de l'une et de l'autre. D'ailleurs, en parlant d'alcool, la téquila me faisait les yeux doux, et alors que j'avais écouté les différentes réactions de mes différents camarades face à l'arrivée inattendue de la demoiselle, je constatais qu'Absynthe avait déposé quelques shooters sur un banc. Je sortis donc de l'eau et allais me servir, faisant un petit clin d'oeil à la jeune femme comme pour la remercier de l'initiative.

- A la santé de Elena alors !

Je gardais mon verre en main, attendant que chacun se soit servit et j'allais m'assoir sur le bord de la piscine, laissant simplement mes pieds à l'eau. J'avais bien remarqué que la demoiselle ne semblait pas vraiment à son aise et je pensais que la réaction de Achill n'y était pas étrangère. C'était un peu dommage. L'ambiance était pourtant bonne jusqu'à présent. J'osais croire que l'alcool allait détendre tout ça. Moi qui connaissais Ach, j'étais d'ailleurs assez surpris par sa réaction... Mais bon, je ne savais pas ce qui avait pu se passer entre eux et je préférais donc ne rien dire. Jayce allait faire son travail et nous détendre le jeune allemand.

Bientôt, j'entends Ella qui prend la parole pour proposer un jeu. Bien sûr, comme souvent dans ce genre de situation, c'était le cap ou pas cap qui était sorti de la tête de la demoiselle. Elle posa rapidement les conditions du jeu, et pour éviter de me faire avoir, j'en profitais pour descendre rapidement le shooter que j'avais en main. Mais, chose à laquelle je ne m'attendais pas, miss Collins en tendis un à chacun d'entre nous et proposa de le boire avant de commencer. Bon, ben, ça me faisait donc déjà deux shooters dans le sang avant même que le jeu ne débute.

Ellana expliqua alors qu'elle avait déjà une première idée, un premier défi à distribuer. Et comme par hasard, ce fut pour ma pomme. Entre le coup de la voiture et ça, j'avais tendance à croire que la demoiselle avait drôlement envie de m'embêter. Elle me demanda donc d'aller séparer les deux amoureux particulièrement bouillant qui barbotaient dans l'eau. Je lui lançais alors un regard dévastateur et terminais mon second shooter d'une traite. Je me retournais vers l'eau et j'aperçus les deux loustiques me préparer un mauvais plan. Mais qu'importe... Je comptais bien relever ce défi... même si je n'avais aucune idée de comment m'y prendre... D'ailleurs, Jayce me lança aussi une boutade mais je comptais bien tous les surprendre. Dans la limite du raisonnable, je n'étais pas du genre à me défiler...

Je sautais donc à l'eau et nageais vers Ach et Jayce. Je connaissais Ach depuis quelque temps maintenant et je savais qu'il savait que je n'étais pas du tout intéressé par la gente masculine et qu'il l'avait bien compris. C'était aussi pour ça que nous étions devenus bons amis. Je savais donc que je ne risquais rien mis à part qu'il s'amuse un peu. Mais il n'y aurait aucun manque de respect. Je me permis donc de nager jusqu'au moment ou je me retrouvais entre les deux amoureux et je fis rapidement un bisou sur la joue de chacun des deux garçons et envoyais une grimace en direction d'Ellana, avant d'éclater de rire. J'osais croire que j'aurais surpris tout le monde et que, de fait, j'aurais remporté mon défi. Je revins rapidement vers le bord du bassin et regardais les filles qui étaient encore en dehors de l'eau et je demandais...

- Satisfaites ?

J'attendais leurs réactions mais aussi de savoir si ce serait à moi de lancer un défi...
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale. [RP commun]   Mar 25 Aoû - 12:36


Cette soirée avait tout pour être étrange. Si elle avait fort bien commencé, notamment au bar, l’arrivée de Nate m’avait fait changer mes plans. Nous étions venus là pour Jayce et finalement, le garçon coincé semblait avoir trouvé chaussure à son pied, et, au fond de moi, j’étais ravie. Achill était un mec très bien et je comprenais aujourd’hui pourquoi mon mentor n’avait jamais eu un seul regard lubrique envers moi, malgré tous mes efforts pour le perturber. J’avais donc bien raison, et son excuse sur les moches ne m’avaient nullement convaincu. Sinon, il serait sorti avec Diana, non ? Oui, je suis mauvaise langue.

Ellana était complètement fofolle, et l’arrivée d’Elena n’arrangeait rien. Qu’y avait-il entre ces deux-là ? Je ne pouvais m’empêcher de m’inquiéter pour ma meilleure amie, qui, ce soir, était bien plus que cela. Mais l’arrivée de l’ancienne collègue semblait compromettre nos plans, et cela ne me ravissait pas vraiment. J’haussais les épaules en voyant la jolie brune prendre les choses en main, servant des tequilas et proposant un cap ou pas cap. Contrairement à mon habitude, je restais silencieuse, et je m’avalais deux shooters de suite. J’allais avoir besoin de m’alcooliser si je ne voulais pas faire de connerie ce soir.

C’est à Jan que la jolie brune adressa le premier défi. Elle abusait … Le pauvre Jan avait déjà dû les supporter durant toute la route et il devait les séparer ? Je savais qu’il ferait son défi, il n’était pas du genre à se débiner. Mais Ellana avait intérêt à faire attention, car sa vengeance serait terrible. Je vis donc l’homme sauter à l’eau, et se mettre entre les deux amoureux. Je ne pus m’empêcher de rire en voyant mon ami embrasser sur la joue l’un, puis l’autre. Je me tournais vers Elena et je lui remplis son verre, répondant à son clin d’œil par un sourire sincère. Je n’avais pas envie d’histoire ce soir. Me reservant, j’enfilais shooters sur shooters, sans attendre les défis.

J’applaudis alors Jan, faisant comprendre à Ellana que c’était bien assez.

« Allez, à toi Jan … Je n’aimerais pas être à la place d’Ellana … N’oubliez pas que les défis que vous donnez ne doivent pas vous faire peur à vous-même, car la personne trouvera toujours pire. Je dis ça, je dis rien … »

Assise à côté d’Ellana, je laissais mes doigts jouer avec ses cheveux, attendant que Jan donne son défi. Qui allait-il choisir ? Quel allait être le défi ? Un petit shooter, et c’est reparti !

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale. [RP commun]   Jeu 27 Aoû - 2:42



Mais qu'est-ce que l'on fait encore dans cette piscine, c'est moi qui vous le demande. Suite à mes paroles, Jayce me pris par la taille m'embrassant de plus. Je sentis alors son bassin se frotter légèrement contre moi alors qu'une de ses mains glissaient de mon dos jusqu'à mes fesses. Heureusement que j'arrivais à garder à l'esprit que nous n'étions pas seul, car à me faire des choses pareilles, j'aurais pu le violer sur place. Enfin, je doute ça aurait été réellement un viol... Mais bon, vous m'avez compris.

-Comme tu vois Jan on a assez d'énergie pour 3, tu peux t'approcher si tu veux...

Jayce avait mit fin à notre baiser pour s'adresser à Jan. C'était donc pour le naguer qu'il avait fait ça ? Hum... Sur le coup, je faillis mal le prendre, mais je remis vite mes pensées en place en me disant qu'il n'y avait pas de raison de s'énerver ou quoique ce soit d'autre. Ce n'était pas comme si je n'avais pas apprécier non plus.

-Tu peux aussi abandonner ton pari c'est comme tu veux! Mais comme tu vois on est assez bien comme ça et le seul moyen de nous séparer serais que quelqu'un se mette entre nous deux...

Mais qu'avez vous fait à Jayce Walter ?! Je ne savais pas si c'était l'alcool qui le rendait ainsi, ou si il était toujours comme ça, mais au cela eu le mérite de bien me faire rire. Je me permis donc de voler un petit baiser au fils de Déméter avant que Jan n'arrive. Il n'eut pas trop de mal à se mettre entre nous deux. A vrai dire nous l'avions un peu laisser passer aussi pour limite nous coller à lui. Je m'attendai à ce que Jan soit gêner et ne sache pas quoi faire... Je m'apprêtai donc à l'embêter un peu en l'embrassant dans le cou mais il ne m'en laissa pas l'occasion. A la grande surprise de tous, Jan se contenta de nous embrasser chacun sur la joue avant de repartir vers les filles.

Je lançai un regard étonné à Jan puis à Jayce avant d'exploser de rire. Enfin, cela ne dura pas longtemps, car le fils de Déméter revînt rapidement se coller à moi. De toute façon, si il ne l'avait pas fait, c'était moi qui serait venu à lui. Je ne me privai donc pas pour l'embrasser passionnément, mais je mis fin assez rapidément à notre baiser et m'éloigna de Jayce avec juste un sourire pour seule justification. J'allai rejoindre le bord de la piscine et sorti de l'eau sans plus attendre.

- Désolé, mais je crois que vous allez devoir vous passer de nous pour le reste de la soirée. Pas que je n'aime pas la tequila hein ! Mais j'ai d'autre priorité immédiatement que de me mettre une murge. Puis, ça en fera plus pour vous.

J'adressai un sourire aux filles et à Jan, mais mon regard revint rapidement se fixer sur Jayce. A priorit, si ils n'étaient pas trop bête, ils avaient bien tous compris mes attention. Sans hésiter plus longtemps, j'allais ramasser mon jeans et me dirigeai vers les vestiaires. Je ne doutais pas que Jayce me suive. Tout du moins, j'espérai très très très fortement qu'il ait suivit mon mouvement, soit ramasser ses affaires pour venir dans les vestiaires. Heureusement, je ne m'étais pas trompé. Quelques secondes plus tard, Jayce était de nouveau avec moi.

Je ne fis pas attention à ce que le fils de Déméter avec pris avec lui. Je l'entraînai immédiatement dans un vestiaire, verouillai la porte et l'attrapai pour l'embrasser avec autant de passion qu'il m'était possible. Enfin un peu de tranquillité. A présent, je pouvais embrasser Jayce où je voulais sans me soucier du regard des autres, je pouvais laisser mes mains parcourir chaque parcelle de son corps. Je ne me privai pas non plus de frotter mes hanches aux siennes avec de plus en plus d'insistance.

Pour la suite, je laisse votre imagination faire. Je pense que vous pouvea aisément concevoir que je n'avais pas emmener Jayce dans ses vestiaires pour faire un couscous. Même si c'est un très bon plat ! Je n'ai rien contre le couscous ! Enfin, tout ça pour dire que nous n'avions pas perdu notre soirée, bien au contraire. J'avais même du mal à croire qu'il s'agissait réellement de la première fois de Jayce. C'est qu'il savait y faire ce bougre...

Je ne sais pas combien de temps nous restâmes dans ces vestiaires. Tout du moins, ni Jayce ni moi n'avions réellement envie de retourner auprès des autres (si ils étaient toujours là) pour boire encore où jouer à 'cap ou pas cap'. Nous profitâmes simplement du fait d'être dans des vestiaires pour prendre un douche (froide d'ailleurs...), et nous rhabiller. Par la suite, nous quittâmes la piscine municipale, sans repasser voir si nos camarades étaient toujours là ou non. De toute façon, avec tout l'alcool qu'ils avaient avec eux, ils avaient peut-être même oublier notre existance.

Pour rentrer, je n'allais pas voler la voiture de Absynthe non plus. J'appelai donc un taxi qui vint nous chercher à quelques mètre de la piscine. Je ne voulais pas non plus que notre chauffeur sache que nous étions rentré par effraction dans le bâtiments. Certes, avoir dans sa voiture un gars à moitié nu et un autre en cow-boy, ce n'était pas très banal mais bon. Les chaffeurs de taxi n'étaient en général pas très bavard à cette heure-ci. Evidemment, Jayce s'était assis à côté de moi et après quelques minutes de trajet, il avait fini par s'endormir sur mon épaule. Cela était loin de me gêner.

Durant tout le reste du trajet, j'avais posé ma tête sur celle de Jayce et regardais distraitement par la fenêtre. La chauffeuse (car oui, il s'agissait d'une femme), finit par faire un commentaire du genre "Votre petit-ami à l'air sacrément fatigué...". Je ne la contredit pas sur le titre qu'elle avait utilisé pour désigner Jayce. Je me contentai de lui répondre que l'alcool ne l'avait pas réussi. Quelques mètre avant notre arrivée à la Coalition, je réveillai Jayce. Le taxi se stoppa et après avoir payer la chauffeuse, nous pûmes rejoindre le camps.

Passer les gardes ne fut pas très compliqué. Il me suffit de leur dire que je faisais partis du convois de Absynthe, mais que j'étais revenu plus tôt avec Jayce car ce dernier était crevé et avait assez bu pour ce soir. A croire que l'excuse de l'alcool marchait à chaque fois, alors que, en soit, Jayce n'avait pas tant bu que ça. Cependant, je raccompagnais tout de même ce dernier jusqu'aux dortoirs de la première cohorte. En face de la porte où je devais le quitter, j'aurais voulu l'embrasser encore une fois, j'aurais du l'embrasser. Mais ma fierté et la peur que quelqu'un nous vous me força à me contenter d'un tape amicale sur l'épaule du fils de Déméter accompagné d'un 'bonne nuit'.

Sur le chemin vers mon dortoir, je ne cessais de me maudire de ne pas l'avoir embrassé, de ne pas avoir trouver mieux comme paroles. J'aurais du lui dire que j'avais passé une super bonne soirée et que c'était grâce à lui. C'est donc bien de remords que j'allais me coucher. Cependant, j'étais tout de même fatigué, puis mine de rien, le souvenir de cette soirée réussi à adoucir mes remords. Je m'endormis donc en quelques minutes, tout en sachant parfaitement que, de toute façon, la nuit allait être courte, mais demain serait une longue et dure journée.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale. [RP commun]   Jeu 27 Aoû - 4:09

Je regrettes vite mes provocations, car Jan se jette à l'eau et s'approche de moi et Achill. Le bel allemand m'embrasse tout doucement, puis le jeune brun se glisse entre nous deux (quoi que nous lui avons laisser un peu d'espace). Il était maintenant entre moi et Achill (MON Achill!!!). Qu'allait-il faire? Il va l'embrasser? Se coller à lui? Ou pire?

À mon grand soulagement, l'intrus se contente donner un simple bisou sur la joue de mon blond, comme ceux que papa me donnait avant de partir pour le travail, puis il m'en donne un et il nous quitte. J'ai rarement eu aussi peur, je ne sais pas comment j'aurais réagit s'il avait fait plus. Ça m'apprendra à inviter ouvertement les gens à se joindre à mes moments intimes!

Achill me regarde avec des yeux en point d'interrogations et le simple fait de croiser son regard me rends fou. Il commence à rire (il est si beau quand il rit), et je me jettes sur lui pour l'embrasser et le câliner. Nos corps on été éloignés trop longtemps, et pour une raison qui m'est inconnue, je ressens un étrange pincement au coeur en sachant que quelqu'un d'autre à posé ses lèvres sur son visage.

Soudainement, Achill interrompt notre baiser et il se dirige vers le bords de la piscine en me souriant. Pourquoi il fait ça? Il a quelque chose derrière la tête...

- Désolé, mais je crois que vous allez devoir vous passer de nous pour le reste de la soirée. Pas que je n'aime pas la tequila hein ! Mais j'ai d'autre priorité immédiatement que de me mettre une murge. Puis, ça en fera plus pour vous.

Achill sourit à tout le monde, puis il me regarde longuement avant de ramasser son jean et de prendre la direction des vestiaires. Apparemment je ne suis pas le seul à les avoir remarqués!!! Hors de question que je le laisses aller, je me précipite hors de la piscine, je ramasse mon pantalon et ma chemise puis j'accours vers mon Achill. Il entre dans un des vestiaires et je le suis de près, et le jeune homme verrouille la porte du vestiaire dans lequel nous sommes entré avant de me plaquer au mur et de me voler un baiser langoureux accompagné de mains baladeuses. Nous étions enfin seul, il n'y a plus aucune retenue! Nos bassins se frottent avec vigueur, mon boxer va bientôt exploser!

Heureusement, il n'a pas eu le temps de fendre parce que Achill me l'a enlevé assez vite, et le sien ne mit pas longtemps à disparaître aussi. La suite fût un mélange de passion, de baisers, de sueur et de mouvements instinctifs. Pour la première fois de ma vie je pouvais m'abandonner et laisser mon corps appartenir à quelqu'un d'autre sans avoir peur, sans gêne, sans stress, et Achill faisait de même. Jamais je n'avais ressentit un tel bonheur, un tel plaisir, un tel bien être. Je n'ai aucune idée de combien de temps ça à durer, mais j'aurais aimé rester comme ça pour l'éternité.

Après tout ça, nous avons pris une douche froide afin d'apaiser le feu de notre passion. Cette fois, même si nous étions près et nus, il n'y avait rien de sexuel, nous étions juste ensemble. Quelques bisous, des caresses, mais rien de plus.

Nous nous rhabillons et l'homme parfait qui m'accompagne appel un taxi qui viendra nous prendre a quelques mètres de la piscine afin d'éviter les soupçons. Nous entrons dans le véhicule, une dame nous salue et nous entamons le retour au bercail. Je pose ma tête sur l'épaule d'Achill, je suis bien, je veux être comme ça toute ma vie. Le sommeil me gagne et je m'endors assez vite.

***

La voix d'Achill me réveil, nous sommes presque arrivés à la coalition. Nous débarquons du taxi, Achill explique la raison de notre arrivée tardive aux gardes et nous nous dirigeons vers les terrains du camp. Je me surprends à essayer de joindre ma main à la sienne, mais je me retiens... Est-ce que je peux? On sort ensemble maintenant ou?...

Arrivés à mon dortoir, Achill me donne une tape dans le dos et me dit "Bonne nuit". Je le regarde s'en aller, qu'est-ce que je ressens? Pourquoi j'ai l'impression d'avoir une lame qui me transperce le torse? Je pose ma main sur la poignée, une nuée de questions me tourne dans la tête. J'arrive à mon lit, tout le monde dort. J'enlève tout sauf mon boxer et je me glisse sous mes couvertures.

Maintenant que je suis seul, je commences à réfléchir sur la soirée. Tout est allé si vite!! Je n'ai presque pas parlé à Achill, on s'est seulement embrasser et frotter, puis on a... Qu'est ce que ça voulais dire pour lui? Il voulait seulement s'amuser ou il se sentait comme moi? Je suis certain qu'il a déjà coucher avec d'autres garçons avant... Est-ce que pour lui cette fois étais plus spéciale que les autres? Est-ce que tout va redevenir comme avant demain? Vais-je avoir la chance de l'embrasser à nouveau? Non... Il a eu la chance de m'embrasser après le vestiaire, mais il ne l'a pas fait. Il ne voulait que s'amuser... Après tout, il a le droit... De toute façon... Il... Il n'a jamais dit qu'il souhaitait autre chose... En fait il n'a rien dit sur ce qu'il voulait, tout est arrivé puis ça s'est terminé aussi vite que c'est commencé.

Toutes ses constatations ont l'effet d'une lame qu'on m'enfoncerais à répétitions dans la cage thoracique, mais ce n'est pas le cas. Pourquoi cette douleur et elle aussi abstraite? Je me lève, je me dirige vers la salle de bain et je regarde dans la trousse de premier soins. Je prends une bouteille d'alcool 70%, je sors de mon dortoir encore en sous-vêtements et je me dirige vers un coin sombre ou on ne risque pas de me voir. Je transforme mes doigts de ma main droite en lames osseuses, je les plante dans ma cuisse près de mon genou et je remonte un peu plus haut que la mi-cuisse. Je ne ressens rien. J'ouvre la bouteille et je verse son contenu sur ma cuisse. Le liquide à l'effet voulu, son contact avec ma chair me donne une douleur atroce, je me tord et je gémis légèrement, c'est ce que je voulais. Cette douleur est bien réelle, pas comme celle que je ressentais tout à l'heure. Je m'étends sur l'herbe, rien n'a changé, je ressens toujours cet horrible serrement dans ma poitrine. Pourquoi c'est si horrible? J'ai tant besoin d'Achill? C'est depuis qu'il est parti que je me sens ainsi.

Je reste couché sur le sol un moment, puis je réalise ce que j'ai fait. J'ai la cuisse pleine de sang, je dois faire quelque chose. La panique s'empare de moi, je me dirige discrètement vers les douches, je suis chanceux de ne croiser personne sur mon chemin. Je me lave la jambe rapidement, puis je renfile mon boxer avant de courir vers mon dortoir. Je saute dans un pantalon de pyjama pris au hasard, personne ne doit voir ma cuisse. Je me glisse de nouveau dans mon lit, et après le rush d'adrénaline, je me retrouves a nouveau seul avec mes pensées. C'est les larmes au yeux et le visage mouillé que je trouves le sommeil, après ce qui m'a semblé être des heures.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale. [RP commun]   Dim 30 Aoû - 2:38


3ème leçon: Piscine municipale

Je vois le visage de Diana se transformer soudainement. Il n’y a aucun doute, la fille de Jupiter est présentement en colère! Je comprends parfaitement sa réaction, car j’ai exactement la même. En plus d’avoir à jouer les chaperons, nous allons  devoir jouer au chat et à la souris toute la soirée pour assurer leur protection. La mâchoire serrée, j’accours à la suite de la jeune femme à la chevelure dorée. Nous allons les suivre…C’est notre mission après tout. Suivie par Nathan, nous allons le plus vite que nous pouvons, mais malheureusement la foule n’aide pas particulièrement. Du coup, une fois à l’extérieur, nous n’avons le temps que de voir leur voiture s’éloigner. J’entends par la suite ma camarade jurer en latin.

– Attendez moi dans la voiture, je vous écris pour vous donner plus d’instructions.

À peine quelques secondes plus tard, j’observe la métamorphose de Diana en aigle. Bien que mon esprit soit spécialement préoccupé par la mission, cette vision n’en est pas moins magnifique. J’en suis particulièrement saisie. Je vois l’aigle s’éloigner en battant des ailes et je l’envie en quelque sorte.  Tout en me dirigeant vers la voiture accompagnée du fils d’Hypnos, je pense à cette soirée où j’ai découvert mon pouvoir, la capacité de me transformer en ombre. J’ai l’intention de m’exercer sans relâche jusqu’à ce que je puisse user de mon pouvoir à ma guise. Je mets alors mes pensées de côtés en me disant que je dois me concentrer sur ma mission. J’essaie de me détendre et m’aperçoit que j’avais les sourcils froncés. C’est ce qui se passe généralement lorsque je pense à quelque chose qui me préoccupe.

Ce n’est qu’arrivée à la voiture que je me rends compte que j’ai oublié de demander au jeune homme s’il préfère qu’on y aille séparément dans nos transports respectifs ou bien ensemble. Nathan semble lui aussi dans ses pensées. Je n’engage donc pas la conversation et m’assois côté conducteur du véhicule en me disant qu’il allait choisir par lui-même. Je ne suis pas très bavarde lorsque je suis concentrée et encore moins lorsque je suis furax, mais je ne crois pas que cela serait un problème vu que Nathan semble pareil.  C’est à ce moment que je sens mon portable vibrer. C’est un message de Diana qui nous informe du nouvel emplacement de nos poulains. Je suis dans un premier temps soulagé du fait que la fille de Jupiter soit parvenue à les pister, mais ce sentiment est vite remplacé par de l’exaspération en apprenant ledit endroit.


- Ils sont à la piscine municipale… J’offre un regard de désapprobation au preux chevalier. En route!

Le jeune homme m'explique alors qu'il reste sur place. Après un regard d'incompréhension de ma part, il m'explique qu'il croit que beaucoup de monstres se ramèneront et qu'ils partiront probablement à notre recherche. Cela ne m'étonne pas plus que ça qu'il décide de rester pour assurer notre protection. Toujours à jouer les héros ce fils d'Hypnos! Il me tend alors la veste de son costard, car au prix qu'elle lui a coûté ce serait dommage qu'il la déchire au combat. Je lui lance un clin d'oeil en affirmant que je sa veste est en parfaite sécurité avec moi. Il pose alors un baiser sur mon front avant de me conseiller de faire attention à moi. Un sourire s'installe sur mes lèvres malgré l'inquiétude. Eh oui, le fait qu'il reste ici pour affronter seul les monstres me rend terriblement inquiète. Lorsqu'il s'entaille le côté de la main pour les attirer, cela n'arrange pas du tout les choses. J'ai bien envie de rester pour l'aider, mais il est un grand garçon après tout...

- Aussi bien demandé je ne peux faire autrement! Toi aussi fais attention à toi Nathan. S'il te plaît, épargne mon pauvre coeur... Ne prends pas de risques inutiles!

Une fois arrivée à la piscine municipale. Je remarque la voiture dans laquelle nos camarades sont partis de la soirée au bar... ainsi qu'une moto. Eh bien, plus on est de fou et plus on rit n'est-ce pas ? Je me gare non loin dudit endroit et je sors du véhicule. Peu de temps après, je vois une tête blonde se diriger vers moi. Diana vient à ma rencontre. J'espère que son plan n'inclue pas de rentrer à l'intérieur du bâtiment, car j'ai un sérieux doute sur ce qui s'y passe. Je vois les yeux de la jeune fille chercher le fils d'Hypnos, alors je l'informe sur la décision que Nathan a prise.


Dernière édition par Emma M. Sullivan le Sam 12 Sep - 21:32, édité 7 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale. [RP commun]   Lun 7 Sep - 23:04






Soirée déguisée
Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 2ème leçon: soirée déguisée dans un bar gay



Je regardais Jan avec un air fier sur le visage témoignant de mon contentement. Je ne voulais pas laisser deux personnes exclus, même si ces personnes en question avaient l’air d’être très bien dans leur situation. Je tentais une dernière fois le coup, et s’ils s’emportaient je les laisserai finir la soirée dans le même lit. De toute manière, c’était l’objectif de la soirée ? Et j’étais étonnée de la rapidité de Jayce pour se lâcher en présence de mon demi-frère. Je jetais un coup d’œil à Elena à côté de moi avant de lui donner un coup de coude en la voyant tendue comme un string. « Détend toi, j’ai l’impression que tu vas exploser d’un moment à un autre ! » Je lui souris malicieusement en lui proposant un nouveau verre. De toute manière, tout le monde buvait hors du jeu, alors autant l’aider à se détendre un peu. Si je l’avais invité, c’était pour qu’elle passe une bonne soirée. « Santé ? » Je trinquais tout en levant mon verre avant de l’avaler, zappant le citron et le sel qui ne me faisait plus grand effet à ce stade.

Mes yeux et mon attention se déportèrent rapidement sur Jan qui avait l’air de bien vouloir relever mon défi puisqu’il se dirigea vers les deux tourtereaux qui faisaient monter la température de l’eau. Je savais bien, ou du moins, je pensais être sûre qu’il n’était pas intéressé par ce genre de relation, sinon, ça serait une nouvelle surprise pour cette soirée. Après Achill, lui aussi passerait aux révélations. En parlant de lui, je comptais bien lui faire quelques sous-entendus pour le faire chanter au camp. Rien de bien méchant, mais juste de quoi m’amuser un peu. Jayce, après un regard jaloux envers Jan, se recolle comme un… Poulpe. Quoi ? Il faut bien que je trouve une comparaison marine, et les poissons, c’est pas mon fort. A Achill en tentant de déstabiliser le petit Jan. Chose qu’il n’arrive absolument pas à faire puisque Jan n’abandonne pas tout de suite. Un sourire satisfait et moqueur se forme sur mon visage en entendant les propos de Jayce envers Jan. Là, j’avoue que j’aurai peut-être fuit dans sa position.

Il se faufila entre les deux, détachant Jayce de son nouveau rocher. Jolie, je pensais qu’il resterait collé et qu’il aurait plus de mal. J’éclatais de rire en le voyant embrasser les deux garçons et repartir. « Quoi, même pas plus longtemps ? Pfff, petit joueur ! » Il revint en compagnie des deux garçons, un sourire fière. Absynthe pris ensuite la parole, ce qui ne manqua pas de me faire sourire. « Oh mais je n’ai pas peur du tout. Au contraire, j’attends de voir… » Je fus coupé par les deux garçons qui ne s’arrêtèrent pas à notre hauteur comme je l’avais pensé mais qui continuèrent leur route pour s’enfermer dans les vestiaires. Levant les yeux au ciel, un sourire amusé sur le visage, j’élevais la voix pour qu’ils m’entendent. « Et le romantisme alors ?! Ces jeunes de nos jours… » A ma plus grande surprise, les bruits cessèrent au bout de quelques minutes. Plus rien. Ils étaient surement partis. Tant mieux, ça nous évitera d’avoir de nombreux détails sur leur première expérience au lit. Finalement, cette soirée aura eu l’effet voulu.

Je ne sais pas combien de temps on est resté encore à la piscine avant que les choses se gâtent. Plusieurs minutes, plusieurs dizaines de minutes ? L’ambiance était plutôt bonne et je n’ai pas vu le temps passé. Malheureusement, des bruits extérieurs me firent sursauter. « Merde ! » Alors là, c’est vraiment pas malin ! Il y a un chantier à côté de la piscine avec les verres, l’alcool, le citron le sel, et je passe les détails. Si un gardien vient vérifier ou même la police, on va très certainement être très mal. Sans attendre de comprendre, je me lèvre, prenant quelques bouteilles ainsi que le citron dans mes bras avant de lancer un regard aux autres. « Dispersez-vous et planquez-vous ! » Chuchotais-je avant de détaler plus vite qu’un chat. Je n’ai aucune idée de si quelqu’un me suit, à vrai dire, je n’ai pas le temps de m’en soucier. En passant, je planque les bouteilles dans un casier avant de m’enfermer dans un autre vestiaire, seul ou accompagnée. S’ils viennent fouillés ici, je n’aurai qu’à rentrer dans un casier. Je suis sûre que je peux le faire.


avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 1313
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale. [RP commun]   Lun 14 Sep - 17:51


Diana attendait l'arrivée d'Emma. Habituellement elle était très patiente mais il valait quand même mieux que la fille de Nyx se dépêchait, les monstres pouvaient arriver à n'importe quel moment, peut être qu'ils étaient déjà là... Pour ne pas perdre de temps Diana fit le tour du bâtiment pour voir par où le petit groupe de demi dieux était rentré. Mais la fille de Jupiter constata bien vite avec surprise qu'il n'y avait aucune porte défoncé ou fenêtre cassé. Et si ils n'étaient pas allés ici ? Mais non, ce n'était pas possible, elle les avait bien vu rentrer. Diana regretta de ne pas avoir assez fait attention aux moyens qu'ils avaient utilisés pour cela... Mais quelle idiote ! La fille de Jupiter se creusa la mémoire un petit instant avant de se rappeler d'avoir vu une des demi déesses se pencher pour déplacer... Une dalle ? Oui c'est ça. Et elle avait pris une clef par la suite pour ouvrir la porte. Mais le problème était qu'elle n'avait pas remis cette clef à sa place. Toutes fois, Diana s'approcha de cette porte et essaya quand même de l'ouvrir et... Bingo ! Elle n'avait pas été verrouillé ! Voilà ce que c'est de boire de l'alcool, on oublie bien souvent de prendre des précautions. Enfin, tant mieux pour cette fois... À moins que les monstres aient trouvé cette porte avant elle... C'est à ce moment là que Diana entendit un grondement de moteur. La fille de Jupiter se retourna brusquement et plissa les yeux avant de reconnaître la voiture conduite par Emma. La jeune femme se dirigea à grands pas vers elle et rejoignit la fille de Nyx au moment ou celle ci venait de sortir de la voiture. Interrogatrice, elle chercha Nathan du regard avant qu'Emma lui explique qu'il était resté au bar pour en quelque sorte couvrir leurs arrières. Diana hocha la tête et dit :

- On n'a d'autre choix que d'entrer, la porte est ouverte, suis moi.

Diana retourna vers la porte et l'ouvrit avec précaution mais la porte, mal huilé, grinça un peu. La fille de Jupiter jeta un regard à l'intérieur tentant de localiser le système d'alarme... Qui, elle s'aperçut bien vite, avait été fondu. Ah, la pouffiasse d'Absynthe en avait sûrement fait son affaire !
lumos maxima


blood must have blood
- Justice and Vengeance are not the same thing.
- To me they are.



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Comment décoincer quelqu'un en dix leçons. 3ème leçon : Bain de minuit dans la piscine municipale. [RP commun]   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ROSA] Comment avoir... Heatran ?
» Problème avec mon avatar sur steam
» [Evènement, Festival de la Fraternité] - La machinerie blonde est en route
» Ludmila Adamovitch ▲ « Il ne te suffit pas de te mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq ! »
» [Repro] La Transmission de la PokéBall

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciens RPs-