Bienvenue jeunes padawans. ♥️ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥️ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Leave me alone ! feat. Jayce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Leave me alone ! feat. Jayce   Ven 28 Aoû - 23:27


Le lendemain cette soirée improbable au bar et à la piscine, il me semblait que peu de choses avaient changer en soit. Je m'étais levé comme tous les matins, j'étais aller courir, prendre une douche, petit-déjeuner et je m'étais entraîné tout le reste de la journée. La seule différence était que je prenais un soin particulier à éviter Absynthe, Ellana, Jan, Diana et surtout Jayce. Je ne savais pas encore ce que je devais penser de ce qu'il s'était passé entre nous ce soir là et... Et je n'avais vraiment pas envie d'y penser du tout. Et pourtant, je ne faisais que ça. J'avais beau essayer de fixer toutes mes pensées sur mes entraînements, je finissais toujours par en revenir à Jayce, ce qui était vraiment agaçant.

Dans tous les cas, j'étais bien content que personne ne soit encore au courant de ce qu'il s'était passé. Mais le pire était à venir. L'événement était encore frais, il faudrait sûrement un peu de temps avant que la rumeur ne ce répande. Je doutais fortement qu'Absynthe et Ellana reste éternellement silencieuse vis-à-vis de ce qu'il c'était passé et même si elles n'en parlait qu'entre elles, il y avait des oreilles qui traînaient partout dans ce camp. J'étais bien placé pour le savoir. Cette première journée n'était qu'une journée de répis avant que les vraies festivités ne commençent.

Dès le sur-lendemain de la soirée, ces 'festivités' commençèrent. en soit, ma journée avait débuté comme celle d'hier, jusqu'au petit-déjeuner. Etant donné que je ne voulais toujours pas croiser mes camarades, je décidais d'aller manger, non pas au Mess comme d'habitude, mais au réfectoire. En soit, ça ne changeait pas grand chose, j'allais forcément croiser du monde. Mais j'avais plus de chance de ne pas tomber sur Diana, Ellana et Absynthe ici. Enfin, normalement. Cependant, l'endroit ne changeai pas mon appetit matinal. Je me servis tout autant de fruit, de bacon, de tartines et de jus d'orange que d'habitude avant d'aller m'installer tranquillement à une table.

Pour une fois, j'étais seul et un peu de calme ne me faisait pas de mal. Attirer l'attention était bien une de mes dernières préoccupation en ce moment. Pour la première fois depuis longtemps, j'avais juste envie de me faire oublier un peu. Malheureusement mon entourage n'avait pas l'intention de m'oublier. J'étais en train de boire lorsque je reçus un coup derrière la tête. Mes dents tapèrent contre mon verre et je renversai presque la moitié de mon jus d'orange dans mon assiette. Non content qu'on vienne gâcher mon petit-déjeuner, je me retournai pour voir qui avait fait le coup.

- C'est que tu nous a bien caché ton jeu Karnstein ! Et moi qui croyait que les tapettes ne mangeait que de la salade... Tu sais, t'es pas obligé de continuer de te forcer à manger autant maintenant.

La personne qui venait de parler était un de mes demi-frères. Donc un fils de Mars aussi. Je savais que ce n'était pas un type des plus sympa qui aimait bien marcher sur les autres, mais jusqu'à présent, je n'avais jamais eu de problème avec lui. On s'entendait même plutôt bien aux dernières nouvelles. Enfin, ça, c'était avant qu'il ne gâche mon petit-déjeuner. Sans hésiter une demi-seconde, j'abandonnai mon verre et me levai pour faire face à mon demi-frère, évidemment, il n'était pas seul, il était accompagné par sa bande d'ami habituel qui étaient en train de ricaner bêtement.

- Quoi ? Qu'est-ce que tu va me faire hein ? Appelez à l'aide à ton prince charmant ? C'est quoi son nom déjà... Jay ? James ?

Parce qu'il était au courant pour Jayce ? Mon sang ne fit qu'un tour, je serrai mon poing et m'apprêtait à frapper mon demi-frère sous le regard de tous. Je m'en fichai bien du publique, il venait de m'insulter, d'insulter Jayce aussi indirectement, je ne pouvait pas laisser passer ça. Cependant, mon coup n'atteignit pas sa cible. En effet, une demi-déesse venait de s'interposer, attrapant mon coup. Elle tenta d'éviter le pire. Sur un ton énervée, elle congédia mon demi-frère qui grogna une dernière fois, fit une petit mimique qui ne me plu guère et parti en ricanant avec ses amis. La demi-déesse m'empêcha de partir à sa poursuite. Elle essayais de me parler, de me calmer, mais je ne l'écoutais pas.

Toujours aussi énervé, je donnai un coup dans mon verre de jus d'orange que j'avais posé tout à l'heure et quitta le réfectoire. Sur mon chemin, je bousculai quelques personnes et ne m'excusai même pas. Je n'en avait rien à faire d'eux. Tout ce que je voulais c'était être seul. Soudainement, c'était comme si j'en voulais au monde entier. Comme si.... Comme si c'était de leur faute à tous. Puis, je ne supportai plus leur regard. Depuis que j'étais entré dans le réfectoire, je pouvais les entendre chuchoter ou arrêter de parler soudainement à mon passage. Ils me jugeaient, tous. Ce n'était peut-être que de la paranoïa. Mais je n'arrivai pas à supporter ça tout de même.

Je m'en fichai de l'endroit où j'allais, je voulais juste être seul. Mes pieds me guidièrent jusqu'au Jardins divins. Il s'agissait sans doute du lieu le plus tranquille de tout l'Argo. Au moins, ici, je ne risquais pas de tomber sur des têtes de noeuds comme mon demi-frère. Il n'enmpêche que j'étais toujours aussi énervé et pour passer mes nerfs, je ne trouvais aucune meilleure idée que de distribuer les coups de poings que j'aurais voulu donné à l'autre débile de tous à l'heure à un arbre. C'était bête, je sais, mais à chaque coup j'avais l'impression d'être un peu plus soulagé. Ou pas. J'arrêtai de frapper l'arbre et de jurer à haute voix lorsque je sentis que mes mains commençaient à saigner sérieusement. A défaut de trouver une autre activité pour me passer les nerfs, je serrais les dents pour ravaler ma douleur et m'assit au sol, adossé au pauvre arbre qui venait de me servir de puching ball.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Leave me alone ! feat. Jayce   Sam 29 Aoû - 0:33

/!\ ATTENTION /!\ Ce post contient un language grossier qui pourrait ne pas convenir au plus petits!! Vous en êtes avisés


Je n'ai toujours pas parlé à Achill depuis la soirée, je l'ai vu à quelque reprises mais lui ne semblait pas m'avoir aperçu, à moins qu'il ne voulait pas me voir et je n'osais pas lui adresser la parole, me faire rejeter par lui est bien la dernière chose que je veux... S'il avait quelque chose à me dire, il l'aurait déjà fait. Peut-être que c'est sa façon à lui de me dire qu'il ne voulait que s'amuser pendant la soirée et que maintenant on doit chacun retourner à nos vies d'avant...

Ce matin, après avoir déjeuner au petites heures, je me diriges vers le réfectoire histoire de voir si je ne pourrais pas trouver Emma, elle pourrait probablement m'expliquer ce que je ressens puisqu'elle sait plus de chose que moi et je lui fait une confiance absolue. À mon arrivée, ce n'est pas Emma que je vois mais bien Achill. Une bande de garçons se tiennent derrière lui, l'un d'eux lui donne une tape sur le crâne et Achill renverse son jus sur son plateau. Cette vision fait monter en moi une rage incontrôlable, je vais tuer ce mec! Le beau blond se retourne vers son agresseur et ce dernier lui dit quelques trucs que je ne peux pas entendre parce que je suis trop loin. Achill s'apprête a frapper le connard mais une jeune femme l'en empêche et la bande d'imbécile s'éloigne, indemne. Un frisson me parcours le cou. Le fils de Mars Frappe son verre de jus et fonce comme une furie vers la sortie. Il ne me remarque même pas. Je m'apprête a le suivre quand tout à coup une voix m'interrompt.

-Oooh trop mignon! La princesse qui va retrouver son prince! Tu veux qu'il te la mette dans les fesses c'est ça? Allez pédale reste pas planter là tu va le perdre de vue!

Je me retourne et c'est peu surpris que je me rends compte que la phrase à été dite par le même garçon qui a agacé Achill tout à l'heure. Je marches vers lui et sa bande, ils parlent mais je n'entends rien, je n'ai qu'une idée en tête: le tuer. Je sais très bien que je ne peux pas faire ça, mais je comptes quand même régler ce petit problème avec lui. Quand je suis assez près, je transforme mes doigts en lames osseuses et je fais pousser mes dents de façon à les changer en celle d'une bête. Je saute sans préavis sur ma proie, écorchant sa joue au passage. Je le plaque au sol, une goutte de sang glisse sur son visage. J'aproche ma bouche de sa plaie et je la lèche puis je lui murmure à l'oreille:

-Une autre connerie du genre et on va voir si j'suis capable de t'arracher le coeur en passant par ton cul.

Je passe lentement mon index sur sa mâchoire puis je me relève et me dirige vers la sortie. Un silence de mort règne dans le réfectoire, tout les regards sont posés sur moi mais je m'en contrefiche. Apparemment j'ai fait mon boulot assez vite parce que je peux encore voir Achill au loin, Bousculant tout ceux qui se trouvent sur son passage.

Je cours vers lui, j'aimerais courir plus vite, je voudrais être près de lui là, maintenant, mais pour le moment le seul moyen que j'ai de me rapprocher de lui c'est de courir et je n'arrêterais pas tant que je ne serais pas à ces côtés. Le plus bel homme sur terre s'arrête dans les jardins divins, près d'un arbre. Je ralentis le pas,  est-ce qu'il m'a vu? Je devrais aller le voir? Achill frappe un arbre à répétition, puis il se laisse tomber contre ce dernier. Le simple fait de le voir dans un tel état m'arrache le coeur, il a beau m'avoir éviter, je ne peux me résigner a me foutre de lui. Je m'approche lentement, je le regarde tristement, je prends une grande inspiration et je lui dit:

-Achilll je... J'ai bien remarqué que tu m'évitais ces derniers temps mais... Je ne veux pas que tu sois seul. Je veux rester ici, ça ne me dérange pas si tu ne me parle pas, et si tu veux le faire je serais là.

J'aimerais me jeter sur lui, le prendre dans mes bras, l'embrasser, lui dire que jamais il ne sera seul avec moi, mais je ne peux pas. Il ne veut pas de moi et il me l'a fait comprendre. Pourtant, je ne peux m'empêcher de m'imaginer avec lui.


Dernière édition par Jayce Walter le Dim 30 Aoû - 3:57, édité 1 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Leave me alone ! feat. Jayce   Sam 29 Aoû - 16:39



-Achilll je... J'ai bien remarqué que tu m'évitais ces derniers temps mais... Je ne veux pas que tu sois seul. Je veux rester ici, ça ne me dérange pas si tu ne me parle pas, et si tu veux le faire je serais là.

Levant doucement les yeux, je remarquai que Jayce se tenait juste en face de moi. Je ne dis rien. Je me contentai d'hausser les épaules d'un air indifférent. Qu'il este si ça lui faisait plaisir. De toute façon je n'avais plus la force pour le virer de là. Je n'avais pas envie de lui parler, donc si il se contentai de mon silence, c'était tout aussi bien. Sans me préoccuper de la présence de Jayce, je me contentai de fixer un point au loin. Cependant le fils de Déméter était compliquer à ignorer. Je n'avais pas envie de lui parler et pourtant j'avais pas mal de choses à lui dire.

- Désolé.

Il avait du se passer quelques courtes minutes avant que je ne me décide à sortir ce simple mot. Si Jayce voulait une conversation, il allait falloir être patient aujourd'hui. Je réfléchissais à le suite de ce que j'avais à lui dire. Mais il y avait tellement de choses. Ca se mélangeait dans mon esprit et me mettait encore plus sur le nerfs que je ne l'étais déjà. J'avais juste envie de tout envoyer en l'air, ne plus rien avoir à penser, ne plus avoir de compte à rendre. Qu'on me laisse vivre seul, dans mon coin !

- Désolé pour avant-hier. Ca n'aurait pas du se finir comme ça.

Je soupirai longuement en réalisant que je disais vraiment n'importe quoi. J'étais un combattant, réfléchir n'était pas mon truc. Il fallait que j'y aille au feeling si je voulais faire un discour un peu sensé. Tant pis si je me répétait ou racontait des truc complètement paradoxales.

- Enfin non. J'ai passé une bonne soirée, une soirée génial même, grâce à toi, merci. Si on ne me l'avait pas dit, j'aurais jamais deviné qu'il s'agissait de ta première fois. Et c'est justement pour ça que je m'excuse. Tu méritais mieux pour uen première fois que les vestiaires d'une piscine. Ca craint un peu. J'ai pas géré sur ce coup là, désolé. J'aurais du réfléchir un peu et nous trouver une chambre.

Il me semblait que pour le moment je ne m'en sortai pas trop mal. Comme quoi, ne pas réfléchir m'allait bien.

- Et désolé pour le fait qu'on ne puisse pas aller plus loin. T'es un type bien, y a pas de problème là dessus. Mais t'a bien vu ce qu'il s'est passé au réfectoire ? C'est juste pas possible. Autant pour moi que pour toi. Pour le moment ils sont encore sympa, mais si on continue de les provoquer, ça va mal se finir et... Et je n'ai vraiment pas envie que ça se finisse mal. Ce camp, ces gens, c'est toute ma vie. Je ne veux pas les perdre bêtement.

Pour le moment je restai calme, je disais ce qu'il me passait par la tête. Je n'étais pas sûr que Jayce puisse réellement comprendre ce que je lui expliquais. Cela ne faisait que quelques mois qu'il était à la Coalition, alors que moi... J'avais dix ans de légion derrière moi. Puis si il y avait bien une chose que j'avais appris au camp de Jupiter, c'était que l'union fait la force. Sans mes camarades je n'étais qu'un soldat voué à la défaite.

Je me forçai à ne par tourner la tête vers Jayce. Ce n'était pas l'envie qui manquait cette fois-ci. Mais je savais que si je le regardai, ma détermination allait faillir et je n'avais pas besoin de ça. Je voulais être sûr de moi, sûr que le choix que j'étais en train de faire était le bon. Je le regretterai peut-être plus tard. Peut-être pas. Qui sait ? En attendant, je devais choisir entre un gars que je connaissais à peine et une Légion qui m'avait toujours soutenu. Dans l'immédiat, le choix me semblait logique.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Leave me alone ! feat. Jayce   Sam 29 Aoû - 17:36

Achill leva les yeux vers moi et haussa les épaules. Il ne dit rien pendant un moment, mais ça ne me dérangeais pas plus que ça et au moins il ne m'avait pas rejeter. Tout à coup, il brisa le silence.

- Désolé.

Désolé? Désolé pour quoi?

- Désolé pour avant-hier. Ça n'aurait pas du se finir comme ça.

Alors... c'est pour ça qu'il m'évitais? Il regrette ce qu'il a fait? Pourtant je croyais qu'on avait passé un bon moment... Je sens les larmes me monter aux yeux, mais je me retiens. C'est Achill lui même qui m'a dit lors de notre première rencontre de ne pas pleurer pour un rien. Le demi-dieu laissa échapper un long soupir, puis il enchaîna:

- Enfin non. J'ai passé une bonne soirée, une soirée génial même, grâce à toi, merci. Si on ne me l'avait pas dit, j'aurais jamais deviné qu'il s'agissait de ta première fois. Et c'est justement pour ça que je m'excuse. Tu méritais mieux pour uen première fois que les vestiaires d'une piscine. Ca craint un peu. J'ai pas géré sur ce coup là, désolé. J'aurais du réfléchir un peu et nous trouver une chambre.

Il pris une courte pause puis reprit:

- Et désolé pour le fait qu'on ne puisse pas aller plus loin. T'es un type bien, y a pas de problème là dessus. Mais t'a bien vu ce qu'il s'est passé au réfectoire ? C'est juste pas possible. Autant pour moi que pour toi. Pour le moment ils sont encore sympa, mais si on continue de les provoquer, ça va mal se finir et... Et je n'ai vraiment pas envie que ça se finisse mal. Ce camp, ces gens, c'est toute ma vie. Je ne veux pas les perdre bêtement.

Je laisse le temps a mon cerveau d'analyser les paroles d'Achill. Je dois formuler une réponse claire qui est représentative de ce que je veux lui dire. Je ne dois pas faire d'erreur! Je m'approche de l'arbre contre lequel le fils de Mars est accoter et je m'assois près de lui.

-Achill... Je me fout de l'endroit où s'est déroulée ma première fois, parce que ce qui comptais le plus pour moi, c'est que c'étais avec toi, et c'est ça qui l'a rendue spéciale à mes yeux.

Je pris quelques respiration profondes, je dois maintenant me prononcer sur le fait qu'il ne veuille pas aller plus loin.

-Et... Pour ce qui est de ne pas aller plus loin...

Un mélange de colère, de frustration et de tristesse prends naissance en moi, tout à coup, je laisse mes mots se faire guider par mes émotions, tout déboule d'un coup:

-Après ce que tu viens de me dire je n'ai même plus envie! Si c'est des gens comme le garçon de ce matin qui définissent ce que tu fais ou non, je n'ai aucun intérêt à envisager quoi que ce soit avec toi dans le futur! Et sache que contrairement à toi, moi je ne laisserais personne m'empêcher de faire ce que je veux! Parce que je sais que peu importe ce que je fais il y aura des gens pour me soutenir!! Et toi aussi Achill, tu es entouré de personne qui t'aimes! Absynthe, Diana, Ellana, Jan, probablement plein d'autre gens que je ne connais même pas et...

Une larme coule sur ma joue, j'ai les dents tellement serrée que j'ai l'impression qu'elles pourraient fendre à tout moment. Je cogne le derrière de ma tête sur le tronc et je dit brusquement:

-ET MOI ACHILL! Je t'aime... Je t'aime plus que tout au monde! Depuis le jour où je t'ai rencontrer jusqu'à maintenant, jamais je n'ai cesser de penser à toi et de vouloir être à tes côtés! Je n'ai aucune idée de ce que tu ressens envers moi, mais si la raison pour laquelle tu ne veux pas aller plus loin c'est la peur que les gens te rejette parce que tu m'aimes, et bien je n'ai plus rien à te dire.

Je me lève d'une traite de je donne un coup de poing à l'arbre, c'est vrai que ça fait du bien! J'ai du mal à croire que j'ai découvert moi même ce que je ressens pour Achill; je l'aime! C'étais pourtant simple... Mais je dois avouer que pour le moment, je me sens plutôt en colère contre lui, même si une partie de moi me crie de m'excuser pour tout ce que je viens de lui dire.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Leave me alone ! feat. Jayce   Sam 29 Aoû - 18:28



-Après ce que tu viens de me dire je n'ai même plus envie! Si c'est des gens comme le garçon de ce matin qui définissent ce que tu fais ou non, je n'ai aucun intérêt à envisager quoi que ce soit avec toi dans le futur! Et sache que contrairement à toi, moi je ne laisserais personne m'empêcher de faire ce que je veux! Parce que je sais que peu importe ce que je fais il y aura des gens pour me soutenir!! Et toi aussi Achill, tu es entouré de personne qui t'aimes! Absynthe, Diana, Ellana, Jan, probablement plein d'autre gens que je ne connais même pas et...

En entandant Jayce me sortir un truc pareil, c'était comme me faire poignarder en plein coeur. Certes, j'évitais Jayce depuis hier. Certes, je venais de lui dire que je voulais choisir la Légion plutôt que lui, mais... Mais je n'avais pas envie de l'entendre dire ça. Il avait raison, malgré tout, je n'étais pas seul. J'avais quelques amis qui m'accepteraient peut importe mes choix mais... Et les autres ?

-ET MOI ACHILL! Je t'aime... Je t'aime plus que tout au monde! Depuis le jour où je t'ai rencontrer jusqu'à maintenant, jamais je n'ai cesser de penser à toi et de vouloir être à tes côtés! Je n'ai aucune idée de ce que tu ressens envers moi, mais si la raison pour laquelle tu ne veux pas aller plus loin c'est la peur que les gens te rejette parce que tu m'aimes, et bien je n'ai plus rien à te dire.

Je serrai ma mâchoire si fort que j'en fis grincer mes dents. Moi non plus je n'avais aucune idée de ce que je ressentais pour lui. Je pensais que ma vie allait toujours être ainsi ! Enfin tranquille, à m'entraîner et rien d'autre. Puis pouvait-on vraiment aimer quelqu'un au premier regard ? La première personne que j'ai aimé... Il m'avait fallu des années pour m'en rendre compte et quand je m'en était rendu compte, c'était trop tard. Je m'étais promis de ne pas refaire cette erreur. Celle de tomber amoureux. Mais le pouvais-je vraiment ? Jayce c'étais lever pour frapper l'arbre qui prenait cher aujourd'hui. J'essayai de rester calme, mais impossible. Je me levai à mon tour et poussai Jayce d'un geste.

- Parce que tu sais ce que c'est que d'être rejetté par ceux que tu pensais être tes amis pour ce que tu es ? Ca m'a pris des années pour me refaire une place dans un monde, pour me sentir de nouveau confiant ! C'est la Légion qui a fait ce que je suis aujourd'hui, c'est la Légion qui m'a appris qui j'étais réellement. Sans elle je ne suis plus rien. Je suis un soldat Jayce, tu peux comprendre ça ? Sans le reste de l'armée, je ne vaux rien ! J'aurais du mourir, j'aurais voulu mourir sur le champs de bataille, en même temps que mes frères du camp de Jupiter ! Mais je suis encore là ! Ils se sont sacrifiés pour moi ! Je ne peux pas quitter la Légion, ni même la déshonnorer ! Ce serait déshonoré ceux qui sont mort pour nous sauver !

Je fis une pause pour reprendre mon souffle. J'avais crié toute cette tirade. Je disais absolument tout ce qui me passait par la tête. Tout ce que j'avais toujours garder pour moi. Tout ce qui me pesait sur le coeur depuis plusieurs années à présent. Mais je n'avais pas fini de crier.

- Tu ne peux pas comprendre ça Jayce ! Tu as toujours été seul ! Il te suffit d'un sourire pour obtenir ce que tu veux, tu dis tout ce qui te passe par la tête, sans songer aux conséquences, sans songer à ce que peuvent bien penser les autres ! Mais ce n'est pa saussi simple pour tout le monde ! Ok ? Pense un peu aux autre, au monde qui t'entoure ! Crois-moi, si il y avait une solution miracle pour être avec toi et garder tout ceux qui m'entoure, je le ferais ! Mais je ne peux pas tout contrôler !

Comme pour justifier mes propos, je serrai mon poing et donna un coup dans la mâchoire de Jayce, sans ménagement. Ce geste avait été comme un réflexe, moi-même j'étais étonné d'avoir faire une telle chose. J'essayai de calmer ma respiration, il le fallait. Je m'en voulais de lui avoir fait mal. Mais c'était trop tard pour ce faire pardonner. C'était trop tard pour essayer de lui dire que je tenais à lui maintenant. Je voulais que tout reste comme avant, mais je ne voulais pas perdre Jayce non plus. Pour la première fois depuis longtemps, je sentai les larmes me monter aux yeux. Non. Il ne fallait pas que je pleure. Je m'étais promis de ne plus montrer un seul signe de faiblesse. Jamais. Pourtant, c'était plus fort que moi.

- on, Jayce... Je... Ce n'est ce que... Je voulais juste...

Passant un main dans mes cheveux, je regardai aux alentours, comme si j'allais trouver une réponse dans ce fichu de jardin zen. Il fallait que j'arrête ce massacre, j'étais nul avec les mots. Je n'arrivais qu'à m'énerver, pour finri par frapper. Je serrai de nouveau la mâchoire et cracha un :

- Et puis merde...

J'attrapai Jayce par le col et le plaqua violemment contre le tronc de l'arbre. Je restai un instant à le menacer du regard, même si je ne devais pas être très crédible. Puis, plaquant mon corps contre le sien pour l'empêcher de bouger, je l'embrassai. Après l'avoir frappé c'était totalement débile, je risquais de m'en prendre une en retour. Mais dans le fond, ce baiser valait bien meixu que tout les discours du monde. Je voulais juste lui faire comprendre qu'au fond, je n'en avait rien à faire de la Légion, des autres, tout ce que je voulais c'était être avec lui et... Et je ne voulais surtout pas que les autres lui fasse de mal à lui. J'étais un soldat, m'en prendre plein la gueule, c'était mon quotidien. Je savais ce que c'était et ce n'était pas la première fois que ça m'arrivait. Mais lui... Non. Jayce venait d'arriver ici, il avait déjà du mal à se faire une place alors si en plus il devais subir tout ça à cause de moi... Ce n'était vraiment pas ce que je voulais, au contraire. Je voulais qu'il s'intègre, qu'il aime la Légion et la Coalition comme je les aimait. J'étais juste... J'étais juste incapable de lui formuler ça correctement.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Leave me alone ! feat. Jayce   Sam 29 Aoû - 19:39

Achill se leva à son tour et me poussa avec raideur, puis il commença a me crier dessus.

- Parce que tu sais ce que c'est que d'être rejetté par ceux que tu pensais être tes amis pour ce que tu es ? Ca m'a pris des années pour me refaire une place dans un monde, pour me sentir de nouveau confiant ! C'est la Légion qui a fait ce que je suis aujourd'hui, c'est la Légion qui m'a appris qui j'étais réellement. Sans elle je ne suis plus rien. Je suis un soldat Jayce, tu peux comprendre ça ? Sans le reste de l'armée, je ne vaux rien ! J'aurais du mourir, j'aurais voulu mourir sur le champs de bataille, en même temps que mes frères du camp de Jupiter ! Mais je suis encore là ! Ils se sont sacrifiés pour moi ! Je ne peux pas quitter la Légion, ni même la déshonnorer ! Ce serait déshonoré ceux qui sont mort pour nous sauver !

Il prit quelque forte respirations puis il recommença à hurler

- Tu ne peux pas comprendre ça Jayce ! Tu as toujours été seul ! Il te suffit d'un sourire pour obtenir ce que tu veux, tu dis tout ce qui te passe par la tête, sans songer aux conséquences, sans songer à ce que peuvent bien penser les autres ! Mais ce n'est pa saussi simple pour tout le monde ! Ok ? Pense un peu aux autre, au monde qui t'entoure ! Crois-moi, si il y avait une solution miracle pour être avec toi et garder tout ceux qui m'entoure, je le ferais ! Mais je ne peux pas tout contrôler !

Il me fallu un moment avant de gober tout ce qu'il venait de me dire. En fait, il voulait être avec moi, mais il a peur de perdre ce qu'il a acquis et de décevoir ceux qui l'ont accueilli. Je dois avouer que je n'y comprends rien, je ne comprends même pas pourquoi certaines personnes sont méchantes envers les autres simplement parce qu'ils aiment les gens du même sexe qu'eux.

Soudainement, Achill lève son poing et me le fout sur la gueule. Bien sûr, je ne ressens rien mais... Pourquoi a-t-il fait ça? Je comprends qu'il puisse être fâché après ce que je viens de lui dire mais... Pourquoi me frapper? Pourquoi il veut me faire mal? Je le fixe longuement, puis après avoir bafouillé quelques paroles qui ne veulent rien dire, il lâche un "Et puis merde" et il me plaque avec vigueur contre l'arbre. Encore là, je ne sens rien, mais pourquoi est-il si violent tout d'un coup? Il me regarde dans les yeux avec insistance et je fais de même. Qu'est-ce qu'il essaie d'accomplir? Tout à coup, il colle son corps au miens et il commence à m'embrasser. Je ne le repousse pas, et je lui rends son baiser. Mais... qu'est-ce qu'il fout? Il me crie dessus, il me frappe, puis il m'embrasse? Qu'est-ce que ça veut dire tout ça?

Après un long baiser, nous restons un moment à nous regarder dans les yeux, puis je fini par lui dire:

-Achill je... je n'y comprends plus rien... Je...

Je l'embrasse à nouveau, cette fois-ci avec plus de passion, mais je le repousse par la suite. Je m'éloigne de lui de quelque pas de lui, j'éponges mes yeux qui commencent à se remplir de larmes, puis je me retourne et je lui dit:

-Qu'est ce que tu veux Achill? J'y comprends plus rien! Tu me dépucelle, ensuite tu m'ignore, puis tu me dis qu'on ne peut pas aller plus loin, ensuite quand je te dis que je ne veux plus continuer avec toi tu me crie dessus et tu me frappes et là tu m'embrasse?? C'est quoi ce foutoir?? Écoute je sais que tu peux avoir vécu des choses dans le passé qui font de toi qui tu es maintenant, mais moi aussi je...

Je prends une grande inspiration et j'essuies mes joues du revers de ma main puis je continue:

-J'en ai vécu des trucs pas facile... des choses horribles même, mais je suis prêt à tout laisser ça derrière moi pour être avec toi. Tout ce que je veux savoir c'est si toi tu veux être avec moi... Je ne veux plus vivre dans l'incertitude, tout ce que je veux moi c'est vivre une vie tranquille et si tu ne veux plus me voir qu'il en soit ainsi mais ne joue pas avec mes sentiments je t'en supplie.

Je m'écroule au sol et je fonds en larmes. Je n'ai jamais pleurer autant depuis la mort de papa et Mary.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Leave me alone ! feat. Jayce   Sam 29 Aoû - 20:46


Je pensais que ce baiser allait tout arranger, qu'il comprendrait, que je n'aurais pas à m'expliquer pour ce qu'il venait de ce passer. Mais j'avais été un bel imbécile. Jayce me rendit mon baiser, certes, mais lorsqu'il pris fin, il me fixa et me répondit :

-Achill je... je n'y comprends plus rien... Je...

Evidemment qu'il n'y comprenait rien, qui pourrait y comprendre quelque chose ? J'étais bien le seul pour croire qu'il était possible de comprendre ce foutoir qu'était mon esprit et ma logique. Jayce m'embrassa de nouveau avant de m'écarter. Il pleurait, mais je fis comme si je n'avais rien vu.

-Qu'est ce que tu veux Achill? J'y comprends plus rien! Tu me dépucelle, ensuite tu m'ignore, puis tu me dis qu'on ne peut pas aller plus loin, ensuite quand je te dis que je ne veux plus continuer avec toi tu me crie dessus et tu me frappes et là tu m'embrasse?? C'est quoi ce foutoir?? Écoute je sais que tu peux avoir vécu des choses dans le passé qui font de toi qui tu es maintenant, mais moi aussi je...

Mais comment lui expliquer... Comment lui dire ça clairement ? Sérieusement ça me faisait mal de ne pas réussir à formuler ça correctement. Et voir Jayce se mettre dans un état pareil... Je n'aimais pas ça non plus.

-J'en ai vécu des trucs pas facile... des choses horribles même, mais je suis prêt à tout laisser ça derrière moi pour être avec toi. Tout ce que je veux savoir c'est si toi tu veux être avec moi... Je ne veux plus vivre dans l'incertitude, tout ce que je veux moi c'est vivre une vie tranquille et si tu ne veux plus me voir qu'il en soit ainsi mais ne joue pas avec mes sentiments je t'en supplie.

J'étais bête pour penser qu'il existait un seul demi-dieux qui n'avait pas un passé à porter. Je regardai alors Jayce fondre ne larme sans savoir quoi faire. Jouer avec ses sentiments ? Cette idée ne m'étais pas venue à l'esprit. Je voulais juste le protéger... J'avais encore envie de crier tout ce qu'il me passait par la tête. Mais je savait parfaitement que si je faisais ça, ce serait pire encore. Rester silencieux ? Je n'étais pas sûr que cela soit très utile non plus. Du coup, j'étais perdu... Totalement perdu. Je n'osais pas non plus l'approcher. Vu qu'il venait de me repousser, j'avais l'impression que si je l'approchais encore, Jayce me haïrait définitivement.

A défaut de pouvoir faire quelque chose, je m'assis au sol à un mètre à peine de Jayce. Là au moins, j'étais à ça hauteur. Maintenant, il allait faloir que je trouve comment m'expliquer, calmement sans mélanger mes mots. Je soupirai longuement, me mordit la lèvre inférieure un petit instant avant de prendre la parole.

- Je ne joue pas avec tes sentiments Jayce. Et je ne le ferai jamais, je te le jure. Je suis désolé, je ne voulais pas te faire de mal, au contraire... C'est juste que... Que j'ai dit ce qu'il me passait par la tête je... Et c'était un peu dans tous les sens. Laisse moi une chance de me rattraper, s'il te plait. Je ne veux pas te perdre.

Ja marquai une courte pause pour ne pas mélanger trop mes paroles et pour laisser à Jayce le temps d'assimiler ce que je venais de dire.

- Quand je te dis que je suis un soldat... C'est pas seulement pour la Légion et tout le reste... C'est parce que je pense comme un soldat. Pendant des années j'ai suivit le pas sans réfléchir. Je m'exprime bien mieux par des gestes que par des paroles. Pour le coup de poing... j'avoue qu'il est parti tout seul, c'est... C'est mon impulsivité qui a parler et... Pour le baiser... j'espérais qu'il suffirai pour te faire comprendre ce que je ressent vraiment pour toi.

Je fis une nouvelle pause, il me semblait que c'était compréhensible jusque là.

- Je n'ai pas peur pour moi Jayce. Les autres... Ils peuvent m'insulter, me frapper autant qu'ils veulent, je m'en fous. Je trouverai toujours un moyen de leur prouver qu'ils ont tort d'agir ainsi. Sans me vanter, je suis plutôt doué pour me faire des amis.

Ok, là, non. Ce n'était vraiment pas top, j'en revenais à parler de moi, j'allais m'embrouiller, je le sentais.

- Mais quand il s'agit de parler de moi, tu l'as bien constater à notre première rencontre, je n'aime pas ça, je panique et soit j'arrive à tourner ça de façon humoristique, soit je deviens violent.

J'avais rattraper un peu le coup là non ?

- Tout ça pour dire que... Je tiens à toi Jayce. Si ce n'était pas le cas, je ne serais pas là à te parler. Si j'ai peur vis-àvis des autres, c'est pour toi. Je ne pourrais pas supporter qu'on t'insulte ou qu'on te fasse du mal. Je préfère mille fois tout prendre que de te voir souffrir, mis à l'écart. Parce que je sais ce que ça fait d'être mis à l'écart et je l'ai très mal vécût, mais c'est parce que la Légion à été là, que mon mentor m'a appris à m'intégré que je suis toujours ici.

Je soupirai longuement et me rapprocha de Jayce. Je l'aurais bien pris dans mes bras, mais fini par me contenter de poser une main amicale sur son dos.

- Je... Je pensais faire le bon choix en te disant qu'il n'y aurait jamais rien entre nous... Je pensais que si je te le disais comme je l'ai fait tu comprendrais, mais j'avais tort. Je voudrais vraiment te protéger Jayce, je voudrais être quelqu'un sur qui tu puisse te reposer, quelqu'un en qui tu peux avoir confiance, comme mon mentor l'a fait pour moi à mon arrivée. Mais finalement, je constate que je suis vraiment nul. Et la personne qui te fait le plus de mal ici, c'est moi...

Je retirai ma main de son dos et me relevai pour m'éloigner un peu. Je n'avais plus envie de partir à présent. Mais j'avais l'impression que j'allais continuer de faire du mal à Jayce si je restais. Puis je ne supportai vraiment pas de le voir pleurer. Surtout pas à cause de moi.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Leave me alone ! feat. Jayce   Sam 29 Aoû - 21:39

Achill s'assit près de moi et me dit que jamais il ne jouera avec mes sentiments et il m'expliqua la raison de son impulsivité. Il prenait des pauses régulières comme s'il cherchait ses mots. Il m'expliqua ensuite qu'il se fait du soucis pour moi et qu'il ne veut pas qu'il m'arrive rien de mal, et que c'est pour ça qu'il a peur que les gens me traitent mal et qu'il préfère prendre toute la douleur pour lui plutôt que de me voir souffrir. Ensuite, il dit quelque chose qui me fendit le coeur.

- Je... Je pensais faire le bon choix en te disant qu'il n'y aurait jamais rien entre nous... Je pensais que si je te le disais comme je l'ai fait tu comprendrais, mais j'avais tort. Je voudrais vraiment te protéger Jayce, je voudrais être quelqu'un sur qui tu puisse te reposer, quelqu'un en qui tu peux avoir confiance, comme mon mentor l'a fait pour moi à mon arrivée. Mais finalement, je constate que je suis vraiment nul. Et la personne qui te fait le plus de mal ici, c'est moi...

Suite à cette affirmation, Achill se leva et commença à s'en aller. Non! Pas comme ça! Je ne veux pas qu'Achill croit qu'il me fait du mal... J'ai tout gâcher! Je me lève maladroitement et je cours vers lui. Je le prends par le bras et je le retourne vers moi puis je l'embrasse longuement, je voudrais lui montrer comment je l'aime, et si le seul moyen que j'ai c'est de l'embrasser, alors c'est ce que je vais faire. je le pousse au sol, je me pose au dessus de lui et je l'embrasse de nouveau. Je plaque mon corps contre le sien et je recommence à l'embrasser. Je le regarde dans les yeux et je lui dit:

-Achill, pour être avec toi je pourrais me mettre le monde entier à dos et je n'aurais pas le moindre regret parce que tu es la seule personne au monde avec qui je veux être.

Je poses mes mains sur ses joues et je l'embrasse à nouveau.

-Je m'en fiche totalement de ce que les autres peuvent dire à mon sujet. J'ai déjà tout les amis qu'il me faut et je n'ai pas le temps de m'en faire pour des gens qui ne m'aiment pas.

Je glisse mes bras autour de lui et je pose mon menton sur son épaule.

-Achill le simple fait de te voir me comble de bonheur, je veux être avec toi pour le reste de ma vie. Je t'aime comme un fou Achill. J'aime tes yeux, ton visage, ton corps, ta douceur, ta maladresse, ta façon de crier, tout! Le seul mal que je ressens c'est moi même qui me l'inflige quand je pense qu'un jour je pourrais te perdre ou que tu ne veuille pas de moi.

Je retire mes mains d'autour de lui et je lui attrape les poignets, puis je l'embrasse à répétition, des petit baisers, des longs, avec la langue, sans. Après un moment de tendresse, je le regarde de nouveau dans les yeux, prends une grande inspiration et dit:

-Tu es la seule chose que j'ai jamais eue dans ce monde, si je te perds je ne sais pas ce qu'il m'arrivera. Jamais je n'aurais dû te faire sentir comme si tu me faisais du mal. Tu es la plus belle chose qui est arrivée dans ma vie.


Voilà, je lui ai tout dit. Savoir qu'Achill était triste parce qu'il pensait m'avoir fait du mal m'a fait encore plus mal que s'il m'aurait dit qu'il ne voulait plus jamais me voir. Je ne m'étais pas rendu compte à quel point Achill étais important pour moi jusqu'à ce qu'il s'en aille parce qu'il croyait m'avoir blesser. J'espère que maintenant il sait clairement ce que je ressens pour lui.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Leave me alone ! feat. Jayce   Dim 30 Aoû - 1:12


Je commençai à m'éloigner lorsque je sentis Jayce m'attraper le bras. Presque malgré moi, je souris et me retournai sans hésiter. Le fils de Déméter vint m'embrasser aussitôt et je ne pu m'empêcher de répondre à son baiser. Puis, il me poussa au sol, je me laissai faire et ne tarda pas à me retrouver avec Jayce au dessus de moi qui m'embrassais de nouveau. Je glissai mes bras sur son dos et profitai de l'instant.

-Achill, pour être avec toi je pourrais me mettre le monde entier à dos et je n'aurais pas le moindre regret parce que tu es la seule personne au monde avec qui je veux être.

Ce gars était absolument adorable. Il pris mon visage entre ses mains et m'embrassa encore une fois avant de reprendre :

-Je m'en fiche totalement de ce que les autres peuvent dire à mon sujet. J'ai déjà tout les amis qu'il me faut et je n'ai pas le temps de m'en faire pour des gens qui ne m'aiment pas.

C'était une belle philosophie. Ce contenter de ce qu'on a. Voilà une chose dont j'étais incapable.

-Achill le simple fait de te voir me comble de bonheur, je veux être avec toi pour le reste de ma vie. Je t'aime comme un fou Achill. J'aime tes yeux, ton visage, ton corps, ta douceur, ta maladresse, ta façon de crier, tout! Le seul mal que je ressens c'est moi même qui me l'inflige quand je pense qu'un jour je pourrais te perdre ou que tu ne veuille pas de moi.

Tant de compliment, ce n'était pas vraiment bon pour mes chevilles. Et... Et c'était si adorable, je sais, je me répète. Mais je n'arrivais pas à trouver de meilleur mot. C'était le premier fois que quelqu'un m'aimait autant et me le disait ainsi. Comment rester de marbre ? Pour ponctuer sa phrase, Jayce attrapa mes poignets et ce mis à m'embrasser encore et encore. Des baisers plus passionnés les uns que les autres auxquels je répondais sans une once d'hésitations.

-Tu es la seule chose que j'ai jamais eue dans ce monde, si je te perds je ne sais pas ce qu'il m'arrivera. Jamais je n'aurais dû te faire sentir comme si tu me faisais du mal. Tu es la plus belle chose qui est arrivée dans ma vie.

Je souris une énième fois à Jayce et vint carresser sa joeu avec ma main droite. Je le regardai dans le yeux, incapable de dire quoique ce soit. J'avais trop peur de briser la magie de ce moment. J'embrassai de nouveau Jayce à plusieurs reprises. Je fini tout de même par brise le silence entre deux baiser.

- Tu es adorable Jayce, arrête de me dire des choses pareil, ce n'est pas bon pour mon égo et... Et je n'ai pas de capote sur moi non plus.

Riant à mes paroles, je fus presque étonné de voir que mon sens de l'humour était revenu.

- Ce n'est pas de ta faute, arrête. C'est pas la première fois que je te fais pleurer, mais j'espère sincèrement que c'est la dernière. Mais je manque parfois cruellement de tact, je dois l'avouer. Enfin... Il n'y a que moi qui ait le droit de te faire pleurer ok ? Si une seule personne ose te faire quoique ce soit, demi-dieu ou non, ami ou non. Je lui casse la gueule. Et encore c'est un euphémisme, ok ?

Je souris de nouveau, plutôt fier de moi. Je pouvais protéger Jayce et maintenant, je savais que je pourrais m'entraîner, essayer de me dépasser pour lui aussi.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Leave me alone ! feat. Jayce   Dim 30 Aoû - 2:02

Achill sourit longuement en me regardant dans les yeux, puis il posa sa main sur ma joue et se mit à m'embrasser plusieurs fois. Si c'est sa réponse, ça me convient parfaitement. C'est magique, le temps s'est arrêter juste pour nous deux. Je ne me lasse jamais de l'embrasser, de le regarder, de me coller contre lui. Le plus bel homme au monde brise le silence et me dit:

- Tu es adorable Jayce, arrête de me dire des choses pareil, ce n'est pas bon pour mon égo et... Et je n'ai pas de capote sur moi non plus.

Je ne pu m'empêcher de rigoler suite à cette remarque. Ce n'étais pas mon but premier en me jetant sur lui, mais je dois avouer que je me sens flatté de lui faire un tel effet.

-Ce n'est pas de ta faute, arrête. C'est pas la première fois que je te fais pleurer, mais j'espère sincèrement que c'est la dernière. Mais je manque parfois cruellement de tact, je dois l'avouer. Enfin... Il n'y a que moi qui ait le droit de te faire pleurer ok ? Si une seule personne ose te faire quoique ce soit, demi-dieu ou non, ami ou non. Je lui casse la gueule. Et encore c'est un euphémisme, ok ?

Je trouves ça mignon qu'Achill veuille me protéger. Je sais maintenant que c'est sa façon a lui de démontrer qu'il m'aime et c'est... adorable comme il dit! C'est sa façon de me dire qu'il veut être avec moi. En fait je crois qu'il a essayer de me le dire plus tôt mais j'ai mal interprété ses agissements. Je dois avouer que j'ai encore un peu de mal à comprendre ce que les gens essaient de me communiquer parfois, mais maintenant c'est clair: J'aime Achill et il m'aime aussi! Cette pensée me comble de bonheur, je regarde le beau blond dans les yeux et je pose mes lèvres sur les siennes, et ce pendant un bon moment.

-Tout ce que j'ai dit, je le penses Achill!

Je l'embrasse de nouveau, mais cette fois plus langoureusement et je me permet même un petit mouvement de bassin. Je m'arrête un instant et je prends quelques respirations histoire de chasser toute les idées qui me viennent en tête. On est dans un endroit public quand même! Je me lève et je tends la main à Achill en lui souriant.

-On ne peut pas rester plantés là toute la journée! Tu dois t'entraîner si tu veux garder ce corps de rêve et je crois que je vais faire de même! Sinon ce soir je suis libre et... si ça t'intéresse je prends ma douche tout les matins a 6h35. C'est pas mal mort vers cette heure là habituellement...

Je lui lance un regard moqueur et je lui sourit de nouveau. Je suis content d'avoir eu la chance de pouvoir m'expliquer avec Achill, maintenant que les choses sont claires, c'est un nouveau départ pour nous deux!

Spoiler:
 
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Leave me alone ! feat. Jayce   Dim 30 Aoû - 2:28


-Tout ce que j'ai dit, je le penses Achill!

Je souris encore et Jayce revint m'embrasser. Je profitai de chaque seconde, lui rendait chacun de ses biaser avec autant de passion qu'il m'était possible. Jayce se permis même un mouvement de bassin et... Et là, ça devenait de la torture à ce point. Nous n'allions tout de même pas commencer des préliminaire ici ! Déjà parce qu'il s'agissait d'un lieu publique, puis c'était tout de même les Jardins Divins ! Certes, les Dieux n'étaient pas des prudes, mais je doutais qu'ils apprécient vraiment le geste. Jayce du penser à la même chose car il se releva et me tendit une main que j'attrapai immédiatement pour me lever à mon tour.

-On ne peut pas rester plantés là toute la journée! Tu dois t'entraîner si tu veux garder ce corps de rêve et je crois que je vais faire de même! Sinon ce soir je suis libre et... si ça t'intéresse je prends ma douche tout les matins a 6h35. C'est pas mal mort vers cette heure là habituellement...

Comment ne pas sourire à une proposition pareille. Je ris en même temps que Jayce et l'attrape par la taille pour l'embrasser de nouveau.

- 6h35 ? Il va falloir que je me lève vachement tôt... Mais je prend note mon beau. On va mettre un peu d'animation dans ces douches. Et ça vaudra tout les entraînements, crois-moi.

Passant ma langue sur mes lèvres, j'adressai un sourire plein de sous-entendus à Jayce. Je lui volais un nouveau baiser avant de lui rendre sa liberté.

- Dans l'immédiat, tu as raison, on ferait mieux d'aller s'entraîner. On se re-verra sur le terrain d'entraînement tout à l'heure alors. Je n'ai pas fini mon petit-déjeuner tout à l'heure et je dois t'avouer que maintenant, j'ai une faim de loup, j'vais passer au Mess me trouver un truc à manger avant de songer à aller suer.

Sur ces belles paroles, je ne pu m'empêcher d'embrasser Jayce pour la énième fois de la journée avant de prendre la direction du Mess. Je souriais toujours aussi bêtement en rentrant dans le bâtiments. Je n'avais qu'une seule hâte, c'était retourner m'entraîner, me dépenser à fond et... Revoir Jayce.

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Leave me alone ! feat. Jayce   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Beath evenly ! feat. Jayce
» Leave the pain behind and let your life be your own again ♥ THYBALT & HEIDI
» 02. You can leave your hat on
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciens RPs-