Bienvenue jeunes padawans. ♥ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Would you do me a favor? -feat Achill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Would you do me a favor? -feat Achill   Dim 6 Sep - 0:06

L'hélicoptère se pose au milieu de nul part, devant ce qui semble être un territoire fortifié. Je prends mes valise et j'attends que les hélices finissent de tourner pour débarquer avec mes valises du véhicule, puis l'engin reprend son envol, m'enveloppant dans une bourrasque par la même occasion. Je laisses tomber mes valises, je soupires et je m'assures que ma coiffure tient encore. Franchement, quel manque de respect! Ils auraient au moins pu attendre que je me sois éloigné un peu!

Je reprends mes valises et je me diriges vers les portes. Malgré que je ne sois pas ici de mon plein gré, je m'efforces d'être poli avec les gardes.

-Bien le bonjour à vous deux! Colress Vaillancourt. Je crois que mon arrivée était déjà prévue n'est-ce pas? Si vous pourriez me laisser entrer ce serait fort aimable de votre part!

Les gardes se regardent l'air confus puis ils m'ouvrent la porte. Je passes l'enceinte des murs et je me retrouve à l'entrée d'une ville qui m'est inconnue. Ça n'a rien de bien luxueux, mais ça à son charme, je dois l'avouer. J'avances lentement, je ne sais pas trop où je dois me rendre. Tout à coup, j'aperçois un jeune homme au loin. Plus il s'approche de moi, plus je reconnais ses traits. Grand, bien bâti, cheveux dorés... Je fouille dans ma mémoire un instant puis son prénom me reviens en tête: Achill. Achill Karnstein. Je me rappels de cet homme, très bien même!

Je l'ai rencontré il y a environ un an, dans un bar gay de New-York. Ça faisais un moment que je n'avais pas coucher avec un homme et j'avais envie de la chaleur d'un mâle dans mon lit cette nuit là. Je n'ai donc pas perdu mon temps et je suis directement aller dans un bar pour les hommes qui aiment les hommes. L'ambiance étais plutôt médiocre, je dois l'avouer. Mais lui par contre, il ne l'étais pas! Au contraire... Après avoir jeté un bref coup d'oeil au alentour, je me suis décidé: C'étais lui le plus beau dans la salle! Ce soir, c'étais dans les bras de cet homme que j'allais finir la soirée, qu'il le veuille ou non. Je me suis approché du jeune homme et en bon gentleman, je me suis présenté et j'ai engagé la conversation. Un gars simple, drôle, sympathique; nous nous sommes bien entendus et je n'ai même pas eu besoin d'utiliser mon don. En effet, le beau blond était venu au bar pour la même raison que moi. Une histoire d'un soir, on en reparle plus et chacun retourne à ses affaires le lendemain. De fil en aiguille nous nous sommes retrouvés dans ma chambre d'hôtel, et je dois avouer que j'ai passer une nuit qui compte parmi les plus torrides de ma vie! En effet le bel Adonis savait comment s'y prendre. Et il était aussi gâté par la nature, je dois l'avouer...

Et maintenant, je me retrouves dans ce camp de demi-dieux, face au jeune homme. Il n'a pas changer d'un poil! Hm... Maintenant que j'y pense, je crois qu'il a pris un peu de masse musculaire. Pas énormément, mais assez pour que je m'en rende compte. J'ai une mémoire infaillible, je me rappels de chaque détail, chaque personne, chaque nom. Avant qu'il ne puisse dire un mot, je me lances et je lui dit:

-Bonjour à vous, étalon! Achill, c'est bien ça? C'est un plaisir de vous revoir. On vous à mis en charge de m'accueillir? Dans ce cas...

Je laisses tomber mes valises qui frappent le sol dans un "boum" sonore et je lui dit en souriant:

-Vous ne voyez aucun soucis à transporter mes valises? Une tâche bien anodine pour une homme aussi fort que vous, n'est ce pas?


Dernière édition par Colress Vaillancourt le Mer 9 Sep - 2:26, édité 1 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Would you do me a favor? -feat Achill   Dim 6 Sep - 19:23

Pour changer, j'avais prévu de passer ma journée sur le terrain d'entraînement en me levant ce matin. J'étais sorti de mon lit à l'aube, j'étais partis faire un jogging avant d'aller prendre une douche et aller manger un colossal petit-déjeuner au Mess. Bon d'accord, je vous l'avoues, j'avais bien prévu de m'entraîner, mais surtout de passer du temps avec Jayce. J'avais aucune idée de ce que ferai le fils de Déméter aujourd'hui, mais je ne voulais pas envasiger une journée sans le voir. Déjà que nous ne pouvions pas nous voir le soir parce que nous ne patagions pas les même dortoirs... Je n'allais pas me priver de le retrouver dans la journée non plus !

Cependant, en me dirigeant vers le terrain d'entraînement, je me fis intercepté par un de nos demi-dieux chargé de l'administration, en quelque sorte, de la coalition. Il avait l'air débordé (comme toujours d'ailleurs), il commença à me raconter qu'un nouveau demi-dieu devait arriver, un fils de Eros, mais qu'il n'avait trouvé personne pour l'accueillir et lui faire visiter les lieux. Comprenant qu'il voudrait me refiler cette tâche, j'acceptai immédiatement. Mon entraînement pouvait attendre un peu. En ce qui concernait Jayce... Une visite n'allait pas me prendre toute la journée non plus !

Le demi-dieux en face de moi me donna donc quelques informations sur celui que je devrais accueillir, il donc d'un fils de Eros, canadien, on lui avait trouvé une place dans la cinquième Cohorte et il s'appelais Colress Vaillancourt. Un nom bien compliqué à mon goût, mais qui me disait étrangement quelque chose. Cependant, j'avais beau fouillé dans ma mémoire, je n'arrivais pas à me souvenir où je l'avais entendu. En même temps, il y avait tellement de monde dans ce camps que je confondait peut-être avec un autre demi-dieu.

Etant donné que Colress devait arriver dans quelques minutes, je fis demi-tour immédiatement pour me diriger vers l'entrée de la Coalition. Tant pis pour ma tenue, le fils de Eros sera accueillit par une grand blond en débardeur pourpre (un de mes rares débardeur survivants du camp de Jupiter), en short et en basket. La panoplie parfaite du sportif quoi. Enfin, en soit, j'étais quasiment tout le temps habillé comme ça lorsque j'étais à la Coalition. Puis, même si on m'vait prévenu plus tôt, je n'aurais pas mis un costume pour l'occasion non plus.

En m'approchant de l'entrée de la Coalition la silhouette d'un jeune homme brun, valises à la main, semblait s'approcher de moi. Il s'agissait sans aucun doute de Colress. Et plus je m'approchais, plus ce gars me disait quelque chose. J'arrivais à sa hauteur en souriant (il faut savoir être accueillant avec les p'tits nouveaux voyons) et... Mais oui ! Je savais qui était ce gars ! Comment j'avais pu ne pas y penser plus tôt ? Colress... avec un nom pareil... Nous nous étions rencontré dans un bar gay, il y a... Un an environ et après quelques verres et un peu de conversation, nous avions passé la nuit ensemble. Un coup d'un soir comme les autres, sans plus, nous ne nous étions jamais revu depuis. Il me semblait que j'avais passé un bon moment en sa compagnie, cependant, l'idée de repenser à une nuit avec un autre gars que Jayce ne me plaisait pas plus que ça. C'était peut-être bête, mais je me sentais presque coupable aujourd'hui, même si cette nuit avait eu lieu bien avant que je ne rencontre Jayce.

-Bonjour à vous, étalon! Achill, c'est bien ça? C'est un plaisir de vous revoir. On vous à mis en charge de m'accueillir? Dans ce cas...

Etalon ? Je n'étais pas sûr de vouloir savoir d'où il tenait ce surnom. J'aurais peut-être du être flatté, mais bon, comme phrase d'accroche, il aurait pu faire mieux. Au moins, maintenant je savais qu'il se souvenait de moi. Ce qui ne me rassurait pas vraiment en fait. Si il avait pu m'oublier, cela aurait été tout aussi bien. Enfin, je ne fis pas de commentaire et regarda laisser tomber ses valises au sol.

-Vous ne voyez aucun soucis à transporter mes valises? Une tâche bien anodine pour une homme aussi fort que vous, n'est ce pas?

Il était sérieux là ? Non mais il me prenait pour qui, sont larbin ? C'était triste de voir qu'à 19 ans, il n'était pas capable de porter ses valises tout seul. Avec un grand effort, je serrai les dents et ravalait ma colère. Je respirai profondément avant de lui adresser un sourire sarcastique.

- Bienvenue à la Coalition Colress. Tu as de bon souvenir, je suis bien Achill et on m'a bien mis en charge de t'accueillir. Et ok. Je prend tes valises, mais c'est la dernière fois que je te porte quelque chose ok ? Je suis pas ton serviteur, majordome ou quoique ce soit d'autre, qu'on soit bien clair là dessus.

Je vous l'accorde, malgré mes effort, j'avais été un peu sec. Mais on, au moins, Colress savait à qui il avait à faire. Et j'allais bien lui montrer que ce n'était pas parce que nous avions passé un peu de bon temps ensemble qu'il pouvait se permettre de jouer au plus malin avec moi. Je pris donc les valises du jeune homme qui me semblaient peser bien lourd pour des valises d'ailleurs... Puis je me mis en route en faisant signe au jeune homme de me suivre.

- Alors... J'imagine qu'on t'as déjà prévenu, vu ton âge, on t'as intégré directement à la légion pour que tu commence tes années de services. Et on t'as attribuer la cinquième Cohorte. Donc là, tout de suite, on va aller aux dortoir de la cinquième poser tes affaires et je vais te faire visiter un peu le campement millitaire, la ville d'Argo et les alentours si on a le temps. Et... Si tu as des questions... N'hésite pas, je suis là pour ça.

J'adressai un petit sourire à Colress pour lui montrer que, malgré ce que j'avais dit tout à l'heure, je n'étais pas si méchant que ça. Je n'avais pas envie de le metre mal à l'aise dès son premier jour non plus. Ce n'était pas mon but. Quoique, je sentais que cette visite ne serait pas de tout repos et que mes nerfs allaient être mis à dure épreuve.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Would you do me a favor? -feat Achill   Dim 6 Sep - 20:28

Le bel Allemand m'adresse un sourire d'un sarcasme évident avant de me répondre:

- Bienvenue à la Coalition Colress. Tu as de bon souvenir, je suis bien Achill et on m'a bien mis en charge de t'accueillir. Et ok. Je prend tes valises, mais c'est la dernière fois que je te porte quelque chose ok ? Je suis pas ton serviteur, majordome ou quoique ce soit d'autre, qu'on soit bien clair là dessus.

Oui, j'ai des bons souvenirs, et je suis sûr que toi aussi Achill tu te souviens de cette nuit... Malheureusement, le grand blond n'est pas mon majordome. Mais il a tout de même exécuté mon ordre et c'est ce que je voulais. Par politesse? Par pitié? Parce qu'il voulait autre chose en échange? Je n'en ai aucune idée, mais il l'a fait.

- Alors... J'imagine qu'on t'as déjà prévenu, vu ton âge, on t'as intégré directement à la légion pour que tu commence tes années de services. Et on t'as attribuer la cinquième Cohorte. Donc là, tout de suite, on va aller aux dortoir de la cinquième poser tes affaires et je vais te faire visiter un peu le campement millitaire, la ville d'Argo et les alentours si on a le temps. Et... Si tu as des questions... N'hésite pas, je suis là pour ça.

Oui, j'étais au courant que je devrais passer 7 ans a pourrir dans ce camp bas de gamme. On m'a donné un dépliant qui expliquait tout avant que j'embarque dans le jet. Et par après, oh joie, je vais pouvoir m'installer dans la "ville" qu'ils appellent l'Argo. Que de bonheur, vraiment!

Achill m'adresse un sourire plus sincère que tout à l'heure que je lui rends poliment, puis il prend les devant et je le suis de près. Son short lui fait très bien... Je profites du fait qu'il ne me regarde pas pour apprécier de la vue impeccable que j'ai sur son derrière. C'est normal qu'après avoir essayer un côté on veuille tester l'autre n'est-ce pas? Je ne peux pas utiliser mon pouvoir ici car les gens savent que je ne suis pas un humain comme les autres et ils se douteront bien qu'ils ne sont pas tombés amoureux d'une seconde à l'autre sans influences extérieures... Mais rien ne m'empêche de draguer, non?

-C'est gentil de votre part, Achill. Si une question quelconque me vient à l'esprit je n'hésiterais pas à vous en faire part.

Visiblement, Achill à fait du sport avant de venir me voir. Il porte des vêtements appropriés et quelques goûtes de sueur perlaient sur son front tout à l'heure. De plus, il dégage une chaleur qui amplifie subtilement l'odeur de son parfum que j'hume avec délicatesse. Le plaisir olfactif est un ton du grand spectre qu'est la libido. Après un moment de silence, je m'adresses à mon guide sur un ton doux et plein de sous-entendus. Je ne suis pas collé à lui, mais je suis certain qu'il peut sentir mon souffle sur sa nuque si je parle d'où je suis...

-Alors Achill... que peut-on faire ici pour se distraire?

Pour dompter une bête sauvage comme Achill, il faut du tact! Les mots sont des mots, peu importe quelle façon ils sont dits ils veulent dire la même chose. Je n'ai fait que demander ce qu'on peut faire pour s'amuser, libre à lui d'interpréter ces paroles comme il le sent...
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Would you do me a favor? -feat Achill   Mer 9 Sep - 20:53

Colress ne fit pas de commentaire immédiatement et me suivait sagement jusqu'au dortoir. Ce qui n'était pas plus mal en soit. Je n'étais pas quelqu'un de timide, beaucoup vous le dirons. Cependant, la présence de Colress me mettait mal à l'aise. Déjà pour cette histoire qu'il y avait eu entre nous, mais aussi par son comportement.

-C'est gentil de votre part, Achill. Si une question quelconque me vient à l'esprit je n'hésiterais pas à vous en faire part.

J'hochai la tête. Au moins, il ne fallait pas que je me plaigne, pour le moment il était raisonnable et ne tentai rien. De toute façon, ce gars devait bien avoir quelques neurones. Il devait bien savoir ce qu'était un coup d'un soir. Il n'allait tout de même vouloir retenter quelque chose. Pas ici.

-Alors Achill... que peut-on faire ici pour se distraire?

Je frissonnai en sentant le souffle de Colress dans ma nuque. Il n'était pas collé à moi, mais il était assez prêt tout de même et je n'aimais pas ça. Heureusement, nous arrivions presque au dortoir. J'allais pouvoir m'éloigner de lui rapidement. Puis même si sa voix était pleine de sous-entendus, je restai sérieux.

- Et bien. En semaine, tu va avoir un emploies du temps à respecter. Tu aura des entraînements avec d'autre demi-dieux de ton niveaux à heures fixes et aussi des cours sur la mythologie grec, romaine, les monstres, les armes, la stratégie. bref toute sorte de chose, tu verra. Et en dehors de cet emplois du temps... Et bien... Tu fais ce que tu veux. Tu peux aller t'entraîner davantage, participer aux Jeux qui sont organisés assez régulièrement, aller à l'Argo... Bref, tout est possible.

J'étais presque froid aujourd'hui. Je n'aimais pas me comporter ainsi. Cependant, je sentait bien qu'au moindre écart tout pouvait basculer. Bref, nous arrivâmes au dortoir de la cinquième Cohorte. Je déposait donc les valises de Colress devant son nouveau lit. Il aurait tout le temps de s'installer après la visite. A une heure pareille, en plein milieu de la journée, le dortoir était vide. Mais je ne doutais pas que d'ici une heure ou deux il y aurait de nouveau du monde.

- Voilà, le dortoir, ton lit, tu auras du temps pour t'installer tout à l'heure. T'inquiètes pas pour tes valises, l'endroit est sûr. On va continuer la visite avant qu'il ne commence à se faire trop tard. Tu veux commencer par quoi ? La ville ? Le camp d'entraînement ?

J'essayai de garder mes distances avec le nouveau. Surtout qu'il était un fils d'Eros alors, double raison de me méfier. Son père lui avait peut-être accorder un don lui aussi et il ne serait sûrement pas de la même nature que le miens.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Would you do me a favor? -feat Achill   Jeu 10 Sep - 1:22

Je regardes le jeune homme frissonner ce qui me comble de plaisir. Il se ressaisi puis me répond sur un ton neutre:

- Et bien. En semaine, tu va avoir un emploies du temps à respecter. Tu aura des entraînements avec d'autre demi-dieux de ton niveaux à heures fixes et aussi des cours sur la mythologie grec, romaine, les monstres, les armes, la stratégie. bref toute sorte de chose, tu verra. Et en dehors de cet emplois du temps... Et bien... Tu fais ce que tu veux. Tu peux aller t'entraîner davantage, participer aux Jeux qui sont organisés assez régulièrement, aller à l'Argo... Bref, tout est possible.

Oh oui Achill tout est possible. Je suis un peu déçu que le beau blond ignore mes sous-entendus mais ça rend le jeu encore plus intéressant. Je n'ai pas l'intention de coucher avec lui, ça ne me dérangerais pas, mais si ça arrive je ne serais pas celui qui va initier le mouvement. Ce que je veux, c'est me jouer un peu du grand gaillard fier et sérieux, je veux qu'il sache que c'est moi qui tient le gros bout et que si je veux je peux faire tourner les choses en ma faveur quand je le veux.

Nous approchons des dortoirs et le demi-dieu accélère le pas, s'éloignant ainsi de moi. Je souris légèrement. Pauvre lui! Il n'a aucune idée que peut importe les précautions qu'il prend, ça ne sert à rien ! C'est moi qui décide ici. Nous entrons dans le dortoir et la vision qui s'offre à moi est... ordinaire... Achill pose mes valises devant un lit qui est à peine plus grand qu'un lit simple, puis il me dit:

- Voilà, le dortoir, ton lit, tu auras du temps pour t'installer tout à l'heure. T'inquiètes pas pour tes valises, l'endroit est sûr. On va continuer la visite avant qu'il ne commence à se faire trop tard. Tu veux commencer par quoi ? La ville ? Le camp d'entraînement ?

M'installer est un bien grand mot, puisque l'espace qui m'est alloué est ridicule. Je jette un coup d'oeil désintéressé autour de moi, puis mon regard se pose sur Achill. Ce dernier à encore pris ses distances et il garde un air frigide. Je sens une certaine colère monter en moi... S'il s'éloigne c'est qu'il croit qu'il peut m'empêcher d'avoir ce que je veux s'il en décide ainsi? Et si je lui montrait à quel point il ne peut rien contre moi?

-Pourquoi ne pas commencer par la ville? J'aimerais bien voir comment c'est organisé ça à l'air... différent! Mais avant de commencer la visite, Achill, mettons les choses au clair.

Je m'approches du jeune homme en marchant tranquillement puis je m'arrêtes en face de lui et je le regardes dans les yeux avant de lui dire:

- Ça ne sert à rien de garder vos distances avec moi.

Mon interlocuteur semble choqué, voir frustré. C'est le moment idéal pour faire usage de mon don. Je me concentres un peu, puis je vois ses traits se détendre. Aaah l'amour! Le sentiment le plus fort au monde! Qu'est-ce qu'on ne ferais pas par amour! Je poses ma main sur l'épaule de ma proie impuissante et je marches jusque derrière lui. Je colle mon torse contre son dos et je lui murmure à l'oreille:

-J'ai ce que je veux. Quand je veux. Où je le veux. Vous ne faites pas exception à la règle. Peu importe à quel point vous êtes fort il me suffit d'une seconde pour vous rendre... Vulnérable. D'ailleurs, si j'avais voulu faire quoi que ce soit avec vous ça serait déjà fait.

Je lèches délicatement l'arrière de l'oreille du grand blond tout en lui caressant le bras, puis je m'éloignes de lui. Je retournes près de mes valises et je romps le sort qui l'afflige.

-Heureusement pour vous il n'est aucunement dans mon intention de vous forcer à quoi que ce soit! Vous êtes libre de faire ce que vous voulez.

Je lui sourit tout en gardant le contact visuel avec lui et je lances:

-Alors nous pouvons maintenant nous diriger vers l'Argo? Passez devant je vous suis!

Oui, c'est vrai. J'ai ce que je veux, quand je veux, où je le veux et j'adores quand les gens le savent. C'est moi qui décide ici et personne d'autre. Espérons que cette petite démonstration aura appris tout ça à Achill!
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Would you do me a favor? -feat Achill   Mar 15 Sep - 2:16

-Pourquoi ne pas commencer par la ville? J'aimerais bien voir comment c'est organisé ça à l'air... différent! Mais avant de commencer la visite, Achill, mettons les choses au clair.

Commencer par la ville ? Cela m'allait totalement. Cependant, les dernière phrases de Colress ne me plaisaient pas trop. Que voulait-il mettre au clair ? Je faillis lui répondre par un rire sarcastique et quelque chose du genre "Ouais, c'est ça, on en a des choses à mettre au clait vas-y balance !". Mais je ne dis rien, Colress s'était rapproché de moi... Il était bien trop près à mon goût, mais je ne bougeai pas et soutenait même son regard. Il pensait vraiment pouvoir m'intimider ainsi ?

- Ça ne sert à rien de garder vos distances avec moi.

Vraiment ? Mais pour qui il se prenait celui là ? Je gardais mes distance avec qui je voulais déjà ! J'aurais pu continuer de grogner, mais soudainement, il se passa quelque chose d'étrange. Je ne haïssais plus du tout Colress. Au contraire, les battements de mon coeur s'étaient accélérés, je regrettai d'avoir été froid avec lui, j'avais envie d'en savoir plus sur lui, d'être l'unique personne à ses yeux. Il posa une main sur mon épaule, j'en oubliai presque de respirer pendant un moment. Je le sentis alors se coller contre moi et ne pu m'empêcher de frissonner.

-J'ai ce que je veux. Quand je veux. Où je le veux. Vous ne faites pas exception à la règle. Peu importe à quel point vous êtes fort il me suffit d'une seconde pour vous rendre... Vulnérable. D'ailleurs, si j'avais voulu faire quoi que ce soit avec vous ça serait déjà fait.

Je croyais Colress sur parole. J'avais même envie de lui répondre que c'était inutile qu'il me dise cela. Que , quoiqu'il arrive, je ferai tout ce qu'il voudrait. Colress passa sa langue son mon oreille tout en me caressant le bras au passage. Je frissonnai de nouveau et devait me retenir pour ne pas me retourner soudainement, le plaquer contre moi et l'embrasser. Cependant, cette sensation me quitta aussi rapidement qu'elle était apparue et... Et j'avais franchement envie de me cogner la tête contre un mur pour avoir oser penser des choses pareilles avec Colress.

-Heureusement pour vous il n'est aucunement dans mon intention de vous forcer à quoi que ce soit! Vous êtes libre de faire ce que vous voulez.

Alors c'était donc ça ? Il avait le pouvoir de faire tomber tout être humain sous son charme d'un coup d'oeil ? C'était vraiment injuste et... Affreux comme pouvoir. Comment pouvait-on vouloir intentionnellement manipuler les sentiments des autres de la sorte. Colress avait voulu me mettre en garde et me détendre avec son petit tour ? Tout ce qu'il avait réussit à faire, c'était à m'énerver encore plus. Si je n'affichais rien à l'exterieur, je bouillonnais.

-Alors nous pouvons maintenant nous diriger vers l'Argo? Passez devant je vous suis!

Je n'avais pas bouger d'un pouce depuis tout à l'heure, j'adressai un regard noir à Colress. Il pensait sérieusement s'en sortir aussi facilement ? Ce petit gosse de riche allait vite apprendre comment marchait les choses ici, et je me ferai un plaisir de l'initier. Avec la manière forte, bien évidemment.

- Il me semble qu'on a pas fini de mettre les choses au clair...

Je grognais ces quelques mots et d'un geste rapidement et précis, j'enlevais l'anneau en Or impérial à mon doigt qui se transforma en javelot immédiatement. D'une main, je poussai Colress contre un mur, puis je viens lui coller mon arme sous la gorge. Je n'appuyais pas au point de l'étouffer, mais assez fort pour qu'il ne puisse plus bouger et sentir l'Or froid faire pression contre lui.

- Tu n'es pas le seul à avoir des pouvoirs ici. Je ne sais pas où tu te crois, mais personne n'est à ton service ici ok ?

Je marquais une courte pose, histoire qu'il assimile bien les informations et repris :

- Tu veux mettre les choses au clair ? Pas de problème. Figure-toi que je suis en couple. Et que j'aime Jayce. Donc si tu ose utiliser encore une seule petite fois ton pouvoir sur moi ou sur lui... Crois-moi, je n'hésiterai pas une seconde à te transpercer avec ce même javelot. On est d'accord ?

J'appuyai un peu plus fort sur mon javelot histoire de, puis relâchait ma victime. Je fis alors se replier mon arme et repassa l'anneau autour de mon annulaire gauche d'un geste souple que j'avais l'haitude de faire à présent. Je me mis alors en marche et m'arrêta avant de sortir du dortoir.

- Bien. Maintenant que tout ça est réglé. On va à l'Argo ? Oh, d'ailleurs, tu peux arrêter de me vouvoyer... Ca me fait vraiment bizarre. Je ne suis pas si vieux que ça encore.

Je ponctuai ma phrase d'un rire qui contrastait complètement avec le comportement que je venais d'avoir. C'était bizarre, je sais, mais j'essayai de détendre de nouveau l'atmosphère. Je m'étais promis de faire en sorte de ne pas torturer le nouvel arrivant, mais il avait été trop loin. Je ne pouvais pas le laisser agir ainsi. Colress allait vite apprendre qu'on était pas dans la légion pour s'amuser.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Would you do me a favor? -feat Achill   Mer 16 Sep - 2:49

Achill me lança un regard de mort avant de grognrt entre ses dents qu'on avait pas fini de mettre les choses au clair. Il retira l'anneau qu'il porte à la main gauche et ce dernier se changea en javelot comme par magie! Il faut croire que ce genre de choses n'est pas anormale chez les demi-dieux! J'ai un léger mouvement de recul, mais le grand blond s'avance et d'une main il me pousse contre le mur. Surpris, je restes figé alors qu'Achill accote la lame de son arme sur ma gorge. Je tentes de rester calme en apparence mais je sens mon coeur battre à 100 milles à l'heure dans ma poitrine. La sensation de la lame froide sur mon cou ne me plait pas particulièrement! Le jeune homme fût clair, si je fais usage de mes pouvoirs à nouveau sur lui ou sur son petit-ami (parce que oui, un certain Jayce à dompté l'étalon), il n'hésitera pas à me transpercer avec son javelot (et je parles bien de celui qui peux me tuer!).

Il augmenta la pression la lame dorée sur ma jugulaire puis il me relâcha avant de transformer son javelot en bague qu'il enfila à son doigt. Je prends quelque respirations histoire de retrouver mon calme, puis Achill reprends son attitude de guide sympathique aussi vite qu'il s'est énervé. Il a même rit, ce qui me fit un peu peur, je dois l'avouer... Décidément je ne peux pas prévoir les réactions du jeune homme, alors autant ne pas prendre de risques avec lui...

-P-parfait Achill allons à l'Argo! Vous... Tu peux passer devant devant je te suis!

Ce n'est pas le résultat que je voulais, mais je crois que pour le moment il n'est pas temps de me plaindre et je ferais mieux de me tenir à carreau... Alors pour le moment, autant suivre mon guide et jouer les gentils petits nouveaux, je pourrais amplement m'amuser plus tard... Je crois... Nous marchons un moment avant d'arriver à la fameuse ville d'Argo. Ça ne ressemble à rien de ce que j'ai vu auparavant, j'ai bien hâte de voir comment c'est organisé.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Would you do me a favor? -feat Achill   Dim 20 Sep - 2:59

Colress avait vraiment l'air d'avoir eut peur. D'un certain sens, tant mieux. Au moins, cela signifiait que le message était bien passé. Mais d'un autre côté, je m'en voulais un peu. Ce n'était pas mon but de terroriser les nouveaux. Puis je savais que Colress pouvait être un bon gars si il le voulait.

-P-parfait Achill allons à l'Argo! Vous... Tu peux passer devant devant je te suis!

Je répondis par un sourire à Colress. Ok, maintenant c'était sûr, je lui avait fait peur. J'espérais qu'il n'allait pas rester aussi stressé durant tout la visite, sinon ça allait être long. Mais bon, si c'était la seule manière pour qu'il se tienne à carreaux... Nous quittâmes les dortoirs sans un mot et nous dirigeâmes vers la ville d'Argo. En quelques minutes à peine, nous rejoignâmes les lieux. Je choisis alors de me retourner vers Colress pour lui dire.

- Voici donc l'Argos. Une ville plutôt sympa, comme tu as pu le remarquer, elle n'est pas très loin du campement millitaire. Il y a de tout ici, si tu as besoin de quoique ce soit niveau matériel, je pense que tu pourras le trouver. Au pire, tu peux toujours aller faire une excursion dans New York.

Je marquai une petite pause, histoire de ne pas tout mélanger et repris :

- C'est ici que vive les demi-dieux qui ont finit leur service dans les légions. Certains sont étudiants, d'autre ont un travail. Ou alors les plus jeunes, qui n'ont pas encore l'âge de devenir légionnaire... Donc ne soit pas étonné si tu croise des demi-dieux ou des enfants de demi-dieux. C'est normal. Sinon, l'Argos fonctionne comme la plupart des villes.

Je continuais d'avancer tranquillement pour laisser à Colress le temps d'apprécier le paysage.

- Si tu en a marre de voir les légionnaires du camps, tu peux venir manger au réfectoire qui se trouve juste ici. Les bâtiments là-bas, ce sont les habitations des demi-dieux. Et juste à côté, tu peux apercevoir les Jardins Divins. C'est un endroit calme, plutôt cool pour venir se vider un peu l'esprit.

Nous n'avions pas vraiment le temps de passer partout. C'était pour cela que je montrait les parties les moins intéressante de la ville au loin. Colress aurait tout son temps pour visiter ces lieux plus tard.

- On arrive au sur la place du Grand Marché. Il y a toujours plein de monde ici. Et plein de truc à acheter. L'ambiance est plutôt sympa. Si tu t'ennuis, tu peux venir te promener ici. On tombe parfois sur des truc improbable...

Je continuai d'avancer tout en m'assurant que Colress me suivait bien. Nous traversions le Grand marché d'un pas tranquille. Pourtant l'ambiance entre nous me semlait encore un peu tendue. Je ne pu donc m'empêcher de dire :

- Oh... Et pour tout à l'heure dans les dortoirs. J'ai peut-être eut une réaction un peu excessive. Désolé. Je suis un peu... Bon ok, je suis très impulsif et pas très doué pour me faire comprendre sans mes menaces. J'suis un fils de Mars, le dieux de la guerre... Et on est pas réputé pour notre tact. Je sais que tu es pas quelqu'un de mal Col... mais fait gaffe tout de même à ce que tu dis et fait aux autres. Tous les demi-dieux ne sont pas aussi généreux que moi...

J'avais plusieurs noms en tête qui n'auraient fait qu'une bouchée d'un gars comme Colress. Mais j'avais aussi des noms qui se serait laissé manipuler aisément. Cmem Jayce par exemple. J'avais confiance ne mon copain... mais il avait parfois tendance à ce montrer un peu trop naïf et ça ne me rassurait guère de savoir qu'il pourrait tomber sur des gens qui tenterai de le manipuler, comme avait essayer de faire Colress avec moi.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Would you do me a favor? -feat Achill   Dim 20 Sep - 20:32

Nous marchons en silence jusqu'à la dite ville d'Argo où Achill entreprend une visite guidée des lieux. Il me présente plusieurs lieux clé, nous déambulons tranquillement dans les rues de la ville, j'observe l'architecture unique des bâtiments, ça ne ressemble à rien de ce que j'ai vu auparavant. J'avances en écoutant attentivement ce que mon guide me dit, j'ai bien appris tout à l'heure qu'il vaut mieux être avec lui que contre lui... Je ne peux m'empêcher de ressentir une certaine frustration face à son rejet, mais je ne peux rien faire pour remédier à la situation... Je continues la visite en silence, Achill me présente d'autres lieux auxquels je portes plus ou moins attention, perdu dans mes pensées. Je m'efforces pourtant d'avoir l'air intéressé, histoire de ne pas m'attirer les foudres du grand gaillard.

Nous arrivons sur la place du Grand Marché, et selon les dires du grand blond  c'est l'endroit idéal pour faire des emplettes et on peut parfois y trouver des objets insolites. Ça grouille de monde, on se croirait dans un centre commercial! Tout les gens que j'ai croisés ici semblent humains, pourtant je sais que ce n'est pas le cas! De la gamine qui morve là bas au vieillard assis au comptoir à ma gauche, tous sont dotés de capacités surnaturelles plus étrange les unes que les autres... Je me demandes d'ailleurs de quel don à hérité Achill... Je me doutes biens que tous ne sont pas propriétaire de pouvoirs aussi passif que le miens, quel est la limite de ce monde? Je viens de voir un anneau qui se transforme en javelot, tout est possible ici... D'ailleurs, si je me fis à ce qu'on dit de mon père, je dois sûrement avoir une bonne vingtaine, si ce n'est pas une centaine de demi-frères et soeurs! C'est assez déconcertant comme idée...

Achill, ayant sans doutes remarqué mon malaise, s'excuse de sa réaction dans les dortoirs et m'explique qu'il est quelqu'un d'assez impulsif. Il est fils de Mars, dieu de la guerre et semblerait-il que l'impulsivité est de famille du côté de son paternel... Il me prévient de faire attention à ce que je fais ou dit aux autres, que certains pourraient être moins indulgents que lui... Je lui sourit avant de répondre:

-Ne t'en fais pas pour ça, ce n'est pas ta faute... C'est juste que... Tu vois tout cela est nouveau pour moi, j'ai vécu toute ma vie avec des gens normaux et maintenant je me retrouves dans cet endroit qui m'est inconnu avec des gens qui sont tous dotés de pouvoirs quelconques et qui savent que moi aussi j'en ai un, je ne peux pas passer inaperçu comme je le faisais avant...

Je pris une légère pause histoire de prendre une grande inspiration puis je repris:

-Je croyais que je pourrais juste agir comme je le faisais auparavant, mais ce n'est pas le cas... les choses sont différentes ici...

Le simple fait de penser que plus jamais rien ne sera comme avant me comble de tristesse, je me retrouves victime des décisions que les autres ont pris pour moi. Je fermes les yeux et je respires profondément afin de contenir mes émotions puis j'enchaîne:

-Je... Désolé j'ai eu... une mauvaise journée disons... Je souris avant de lancer: Bon... continuons la visite, je te suis toujours!
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Would you do me a favor? -feat Achill   Ven 9 Oct - 22:46

On peut dire que mes menaces de tout à l'heure avait calmé Colress. Il ne dit pas un mot durant la visite, se contentant de me suivre et de regarder les alentours. Je n'allais pas m'en plaindre, mais bon, je n'aimais pas trop que la situation soit aussi tendue. j'avais donc fini par m'excuser auprès de Colress pour mon comportement. Et à mon plus grand soulagement, il ne le pris pas trop mal.

-Ne t'en fais pas pour ça, ce n'est pas ta faute... C'est juste que... Tu vois tout cela est nouveau pour moi, j'ai vécu toute ma vie avec des gens normaux et maintenant je me retrouves dans cet endroit qui m'est inconnu avec des gens qui sont tous dotés de pouvoirs quelconques et qui savent que moi aussi j'en ai un, je ne peux pas passer inaperçu comme je le faisais avant...

C'est vrai que c'était assez pertubant comme changement. J'avais passé tellement de temps dans la Légion que tout ça me semblait logique à présent. Je n'étais même opas sûr de me souvenir de se que ça m'avait fait d'arriver chez les Romains... j'étais tellement jeune en même temps... Puis je venais de me faire attaqué par une Harpie avant d'aller rejoindre la Maison du Loup, puis la Légion... bref tout uen accumulation qui m'avait fait bien avaler la chose en soit.

-Je croyais que je pourrais juste agir comme je le faisais auparavant, mais ce n'est pas le cas... les choses sont différentes ici...

J'adressai un sourire compatissant à Colress. Je n'avais pas vraiment vu les choses sous cet angle là. Quelqu'un qui aimait son ancienne vie et se retrouvais à devoir en changer soudainement. Ce ne devait pas être évident.

-Je... Désolé j'ai eu... une mauvaise journée disons... Bon... continuons la visite, je te suis toujours!

Je soupirai avant de répondre au sourire de Colress. Au moins il essayait de tenir le coup, c'était une bonne chose. Je hochais donc la tête et me remis en marche. j'avais bien l'intention de lui répondre, mais je pouvais le faire ne marchant.

- Désolé, je suis un peu nul pour introduire les nouveaux ici. J'ai souvent tendance à oublié que le changement est un peu brutal. Surtout quand on a ton âge... Puis les choses on bien changé chez les demi-dieux depuis que j'ai rejoinds la Légion.

Un peu nostalgique, je continuai de marcher encore quelques instant, avant d'afficher un grand sourire et de donner une claque amicale dans le dos de Colress.

- Mais tu finira par t'y habituer, tu verras, c'est plutôt cool ici ! Puis si tu t'ennuies trop, viens me voir. Je peux pas te proposer des nuits comme celle qu'on a déjà eu, tu t'en doute bien, mais je connais quelques trucs pour sortir de la Coalition une nuit ou deux sans éveiller de soupçons.

Ralalah... Colress venait à peine d'arriver que je l'incitais déjà au crime. Mais bon, je le connaissait un peu et je savais qu'il aimait bien s'amuser. Ok, on pouvait s'amuser ici. mais les soirées des demi-dieux n'étaient pas vraiment les mêmes que celle qu'il pouvait y avoir dans les bars aux alentours !

- Enfin, chaque chose en sont temps. Alors ce grand bâtiment devant lequel on est , c'est la Maison des Décisionaire. Et comme son nom l'indique, c'est là où son prises les décisions... Un peu comme une sorte de Parlement si tu veux. Et juste à côté, c'est l'hôpital, un endroit où tu risque de finir souvent si tes entraînements se passent mal.

Je ponctuai ma phrase d'un petit rire, car, évidemment, il s'agissait d'une blague. J'espérai que Colress ne finirai pas si souvent que ça à l'hôpital. Cela voudrait dire qu'il est vraiment mal et que même l'ambroisie ou le Nectar ne pourrait pas l'aider. Mais en général, un tour à l'infirmerie du camps et on était de nouveau sur pied.

- Oh et là, on arrive à l'académie et là c'est l'université. Si tu veux reprendre tes études après ton service dans la légion, c'est totalement possible de le faire ici. Enfin, tu peux bien le faire en dehors de la coalition. Mais bon, c'est pas super conseillé...

Maintenant que j'y repensais, ce n'était vraiment pas évidement la vie de demi-dieu. Il faudrait sûrement un certain temps avant que Colress ne l'apprécie pleinement. D'ailleurs je ne savais même pas si il allait aimer les entraînements. Apèrs tout, il était un fils d'Eros, du coup, je doute que son sport préféré soit réellement sur le terrain... Je voyais plus un truc du genre une chambre ou... Ou non il ne vaux mieux pas que je continue.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Would you do me a favor? -feat Achill   Mar 3 Nov - 7:00

Le grand blond soupira avant de m'adresser un sourire, puis il recommença à marcher. Je le suis, ce n'est pas comme si j'avais le choix de toute façon! Achill s'excusa pour son manque de tact, il m'expliqua qu'il n'était pas le meilleur pour accueillir les nouveaux. Je dois avouer que son accueil diffère grandement des services professionnels auxquels je suis habitués, mais j'apprécie les efforts qu'il met pour me mettre à l'aise. Il continue en m'assurant que je finirai par m'habituer et que malgré qu'il ne puisse pas me proposer des soirées comme celle qu'on à passer ensemble auparavant, il peut me faire découvrir des endroits sympas pas trop loin du camp et qu'il connait des trucs pour éviter d'attirer les regards indiscrets. Je souris à l'idée de pouvoir faire des sorties même si je suis dans une sorte de camp militaire dont je ne connais rien, je ne serais pas complètement sortis de mon quotidien...

Achill me présente des lieux importants de la ville d'Argo, j'écoutes avec plus d'attention que tout à l'heure, l'ambiance est plus conviviale. Le jeune homme finit en me présentant l'université d'Argo, mais un détail m'accroche dans sa présentation. Selon ses dires, on peut suivre des études supérieures à l'Argo si on le souhaite, mais il est compliqué d'étudier dans d'autres universités après notre service dans la légion. Je regardes mon guide concerné et je lui demandes:

-Attends je ne suis pas sûr de comprendre... Pourquoi c'est compliqué d'étudier autre part si on quitte l'Argo? Je risques d'avoir des problèmes après mon services dans la Légion si je quittes la ville?!? Je vais pouvoir partir après ou je vais devoir rester ici pour le reste de mes jours?

Ma voix est plus agitées que j'aurais aimé qu'elle le soit, la simple idée de ne plus jamais pouvoir vivre comme avant me perturbe profondément, je sens mes mains trembler légèrement et je m'efforces de me calmer. Jamais je n'avais envisager la possibilité de passer le reste de mes jours ici, et ça ne me plaît vraiment pas!
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Would you do me a favor? -feat Achill   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciens RPs-