Bienvenue jeunes padawans. ♥️ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥️ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez
 

 Lunar drizzle -feat Sohalia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

Lunar drizzle -feat Sohalia Empty
MessageSujet: Lunar drizzle -feat Sohalia   Lunar drizzle -feat Sohalia EmptyDim 6 Sep - 17:27

Après avoir passé plus de trois heures à essayer de m'endormir, j'ai décidé d'aller prendre une marche pour me changer les idées. J'ai eu une journée bien occupée, mais rendus dans mon lit, il ne me restait plus rien à faire pour m'occuper l'esprit. Le reflet de la pleine lune sur la neige qu'il reste de l'hiver rend la visibilité assez bonne, j'ai donc décidé d'aller prendre une promenade dans les bois. Je suis un petit sentier un peu isolé, perdu dans mes pensées je ne remarque même pas ou je vais. Après un moment, j'arrives au bout du sentier; je suis sur une petite colline surmontant le camp, la vue est superbe. Il n'y a aucune pollution visuelle ici, des milliers d'étoiles brillent dans le ciel et le lac brille sous le reflet argenté de la lune. Je m'assoies au sol et j'observe le magnifique portrait qui s'étend devant moi, je suis en plein émerveillement devant le tableau que dépeint la nuit. Je prends une grande inspiration, laissant entrer l'air frais dans mes poumons. Je ferme les yeux et je sens la brise me caresser le visage.

J'aimerais être chez moi, dans mon lit, et me faire réveiller par Jonas qui m'apporte mon petit déjeuner sur un plateau. Je ne peux m'empêcher d'éprouver une rage incommensurable envers ma mère, c'est elle qui à tout gâché, c'est elle qui m'a expatrié ici. J'en veux aussi à ma famille d'avoir établi un règlement aussi stupide, pourquoi empêcher deux personnes qui s'aiment d'être ensemble? J'en veux à Jonas de m'avoir laissé tomber et d'être resté à servir ceux qui ont gâché ma vie. Et par dessus tout, je m'en veux de lui avoir dit que plus jamais je ne voulais le revoir. C'est faux. Je donnerais n'importe quoi pour être à ses côtés en ce moment. J'en veux à Marcus d'être mort, je voudrais qu'il me console comme il le faisait quand j'étais petit.

Il n'y a rien que je puisses faire pour changer le passé, je le sais très bien et c'est ce qui me ronge jusqu'au os. Tout étais parfait, et ma vie s'est écroulée devant mes yeux sans que je ne puisses rien y faire. La femme la plus importante dans ma vie m'a chassé de chez moi, le garçon que j'aimais et que j'aime encore à choisi de me laisser tomber et l'homme que je considérais comme un père n'est plus de ce monde. Je me demande moi même pourquoi je suis encore ici, qu'est-ce qui me retient dans ce monde? J'aurais envie de tout laisser allé et de partir à mon tour, à qui ça fera de la peine de toute façon? Pourtant je sais très bien que je n'en ai pas le courage...

Sans même m'en rendre compte, j'ai commencé à pleurer. J'essuies les larmes sur mon visage avec ma manche et je respire profondément histoire de faire le vide dans mon esprit. Je tentes de nouveau de me concentrer sur le paysage plutôt que sur mes pensées...
avatar
Invité
Invité

Lunar drizzle -feat Sohalia Empty
MessageSujet: Re: Lunar drizzle -feat Sohalia   Lunar drizzle -feat Sohalia EmptyDim 13 Sep - 9:02







Colress & Sohalia

 Margaret Atwood wrote  : “Why is it that night falls, instead of rising, like the dawn?”  

La nuit est fraiche, même moi j'ai pris un plaid pour sortir de la chambre confortable où je devrais être en train de dormir. Je suis la fille de la lune, celle qui connait les secrets cachés au fond de l'âme des insomniaques, il est donc naturel que je sois moi-même insomniaque. Pour tout vous dire je ne dors jamais plus de 4 ou 5 heures par nuit, mais cela ne me dérange pas, c'est mon rythme. Cela suffit à me reposer. Il faut dire que quand je suis éveillée je me laisse facilement aller à la rêverie, laissant mon corps immobile et mon cerveau s'égarant dans des plaines oniriques. Et comme c'est ça qui est important, au fond, dans le sommeil, je présume que ça compense mes courtes nuits.

J'ai dormi 4 heures déjà cette nuit et bien que le soleil soit encore bien loin de nous je n'ai plus sommeil, je ne compte pas errer dans le campement comme une âme en peine cela dit, je sais exactement où je veux aller, en haut de la colline, là où le ciel nocturne rencontre le sol, là où j'ai ma place. En été je me baigne dans le lac où les étoiles et la lune se reflètent, mais en cette saison je préfère prendre de la hauteur.

Je marche lentement, le plaid enroulé autour de mes épaules, appréciant la morsure glaciale du vent sur mon visage, les contours à peines visibles des bâtiments se détachant dans la nuit, gris ardoise sur noir, à peine visibles. J'écoute les sons légers que la nuit m'apporte, un hibou au loin, le vent caressant les branches dénudées, le crissement de mes pas sur le gravier. Je respire ce parfum glacé inimitable, inexplicable, le parfum unique des nuits d'hiver. En été on sent le pin, le jasmin, les fleurs, la rosée ou l'herbe, mais en hiver on ne sent que le froid et, si le vent souffle dans la bonne direction, la fumée rassurante d'un feu de cheminée confortable et accueillant.

Lorsque j'arrive auprès du lac j'aperçois le jeune homme, impossible de savoir de qui il s'agit sans m'approcher davantage. J'hésite, je pourrais aller ailleurs après tout, mais le mouvement de sa main sur son visage laisse croire qu'il pleure, puis-je vraiment le laisser là sans aller voir comment il va ?

Je m'avance donc laissant le bruit des cailloux roulant sous mes pieds dévoiler ma présence et vient m'asseoir à coté de lui et l'observe un instant, il est nouveau, son visage ne me dit rien. J'ai vu arriver plein de nouveaux au fil des années, ils se sentent perdus, ce campement est, parait-il, très différent du monde extérieur. Je ne me rends pas compte, j'y suis depuis ma naissance, je ne connais pas le monde extérieur.

Je commence à parler, à peine un murmure porté par le vent, je surveille mes mots, évitant toute question à laquelle mon "don" pourrait s'accrocher, je ne lui demande pas si ça va, je ne lui demande pas ce qu'il a, je ne crois pas que je voudrais entendre une réponse franche, après tout personne ne dit jamais "ça va ?" en s'attendant à une réponse franche, si ?

    

▬ «Bonsoir. Tu es nouveau je crois...Moi c'est Sohalia, fille de la lune. Bienvenue dans ce monde.»

Un monde étrange où la magie existe, le seul monde que je connaisse mais pour lui ce doit être un vrai choc. D'autant que rares sont ceux qui arrivent ici indemnes, la plupart traversent des épreuves insensées avant de venir nous rejoindre, pour peu qu'ils soient découverts par des ennemis ils sont pourchassés, attaqués, blessés....Nous ignorons combien ne parviennent pas jusqu'à nous, combien sont tués sans que nous ayons connaissance de leur existence ?
avatar
Invité
Invité

Lunar drizzle -feat Sohalia Empty
MessageSujet: Re: Lunar drizzle -feat Sohalia   Lunar drizzle -feat Sohalia EmptyDim 13 Sep - 20:12

Soudainement, j'entends les pas de quelqu'un qui s'approche de moi. Il ne manquait plus que ça! J'étais venu ici pour être seul et il faut que quelqu'un vienne à cet endroit précis au même moment que moi! Je n'y portes pas vraiment attention, je me contentes simplement de baisser légèrement la tête et de repasser une main sous mes yeux. Je sens quelqu'un s'asseoir près de moi, je tournes légèrement la tête et je vois une jeune femme au teint pâle et au cheveux ivoires. Je dois avouer qu'elle à une sorte de beauté unique, surtout sous la lumière de la lune. On dirait qu'elle se fond parfaitement avec les couleurs de la nuit.

-Bonsoir. Tu es nouveau je crois...Moi c'est Sohalia, fille de la lune. Bienvenue dans ce monde.

Ça explique pourquoi elle a cette apparence et pourquoi elle est éveillée à une telle heure mais... C'est étrange... Pas de ça va? Pas de pourquoi tu pleures? Juste des présentations? Je ne sais pas pourquoi elle agit ainsi mais ça ne me déplaît pas... Je n'avais pas envie de faire semblant que tout va bien alors que ce n'est pas le cas. Je souris à la dénommée Sohalia et je tentes de lui parler avec une voix normale.

-Merci c'est gentil. Colress Vaillancourt, fils d'Eros. Tu as bien raison je suis nouveau.

Apparemment c'est la coutume ici de dire qui est notre parent divin quand on se présente alors je fais comme elle. Tant qu'à être pris ici pour les 7 prochaines années autant m'habituer au manières locales...

-Je... Désolé que tu ais à me voir comme ça je ne croyais pas tomber sur quelqu'un ici... C'est juste que...

J'hésites un peu avant de lui dire, mais qu'est-ce qui m'en retiens? Ce n'est pas comme si j'en avais quelque chose à faire de ce que les gens ici pensent de moi et je crois que le simple fait de dire ce qui ne va pas pourrait me faire du bien.

-Je n'ai aucune idée de ce que je fais ici. J'ai toujours eu une vie heureuse et ces derniers mois tout est parti en fumée... L'homme que je considérais comme mon père est décédé, ma propre mère m'a jeté hors de chez moi et la personne que j'aimais le plus au monde...

J'essuies une énième larme sur ma joue et je reprends:

-La personne que j'aime le plus au monde m'a abandonné... Et maintenant je me retrouves ici, je suis supposé faire quoi?

Je soupires longuement et je fermes les yeux. La pauvre, elle n'a jamais demandé à m'écouter m'apitoyer sur mon sort...

-Désolé je... J'avais besoin de tout faire sortir et c'est tombé sur toi... Ne te sens pas obligée de rester si tu veux partir je ne te retiens pas.
avatar
Invité
Invité

Lunar drizzle -feat Sohalia Empty
MessageSujet: Re: Lunar drizzle -feat Sohalia   Lunar drizzle -feat Sohalia EmptyJeu 24 Sep - 17:31







Colress & Sohalia

 Margaret Atwood wrote  : “Why is it that night falls, instead of rising, like the dawn?”  

La réponse détaillée du jeune homme m'inquiète légèrement. Est-ce ma faute ? Est-ce que mon pouvoir, surtout de nuit, se révèle plus puissant que je ne le croyais et pousse aux confidences même quand je ne pose pas de questions ? Ou alors peut être que je lui inspire juste confiance ou que sa coupe était pleine et qu'il avait besoin d'en parler, à n'importe qui, comme il le dit lui même. Je ne sais pas trop mais il faudra que j'en parle avec les instructeurs, si mon pouvoir se développe il devient réellement urgentissime que je le maîtrise, je ne supporterais pas d'être la confidente de tout le camp. Mais avec un peu de chance je me fais des idées et il avait juste besoin d'une oreille compatissante.

    

▬ «Ne t'en fais pas, j'ai l'habitude des confidences, c'est lié à mon don divin....»

Je souris et m'installe à ses cotés, dédaignant son offre de fuite pourtant alléchante. Mais ce n'est pas le premier nouveau que je rencontre, ils ont souvent des histoires compliquées et besoin de compagnie et de soutien au début.

    

▬ «Le campement ne dort jamais totalement, les enfants de la nuit et de la lune sont souvent éveillés. Et aucun endroit n'est réellement isolé, l'endroit est trop petit pour que nous puissions avoir nos endroits secrets. Mais on s'habitue à cette vie en communauté, ça a ses avantages, tu n'es jamais seul avec ton chagrin.»

Tu es rarement seul tout court, surtout si tu as eu la mauvaise idée de faire ami ami avec Absynthe, une fille géniale débordante d'énergie et parfois épuisante.  Mais c'est une vie à laquelle on s'habitue aussi. Je ne le dis pas d'expérience, c'est la seule que j'ai connue, mais la plupart des nouveaux finissent par le dire. Je reviens sur ce qu'il a dit à propos de son passé, je l'envie d'avoir eu une vie en dehors de ce monde, à l'abri de ces connaissances, d'avoir eu une enfance normale et classique.

    

▬ «Tu as de la chance, tu sais, d'avoir eu une vie heureuse avant d'arriver ici. Certains ont vécu l'enfer avant d'arriver, moi je ne connais que le camp, je n'ai jamais vécu dehors. Ne pleure pas ce que tu as perdu, réjouis-toi de l'avoir eu.»

Le genre de sagesse bien pensante qui énerve au plus haut point parfois mais que dire d'autre ? Je suis désolée que ta vie soit un tel calvaire mais c'est la faute de tes parents qui ont fait n'importe quoi malgré leurs différences ? Pas terrible non plus comme réponse. Bref il n'y a pas grand chose à répondre face aux malheurs des autres, à part quelques phrases toutes faites de sagesse populaire.
avatar
Invité
Invité

Lunar drizzle -feat Sohalia Empty
MessageSujet: Re: Lunar drizzle -feat Sohalia   Lunar drizzle -feat Sohalia EmptySam 26 Sep - 20:23

La jeune dame s'approche et prend place près de moi. Apparemment mon offre de s'en aller ne l'intéresse pas... Elle me rassure en me disant qu'elle reçoit souvent des confidences du genre à cause de son pouvoir, probablement qu'elle à une sorte de pouvoir en rapport avec les gens, un peu comme moi. Elle m'informa qu'il est rare qu'on puisse avoir du temps pour nous au camp, puisque la superficie du territoire n'est pas très grande, mais qu'on fini par s'habituer à la vie en communauté au bout d'un moment, et qu'il y a même des avantages à ne jamais être seul...

Elle me dit ensuite que j'ai de la chance d'avoir eu une vie heureuse avant le camp, que certains ont vécu un enfer avant d'y arriver et que elle, elle à toujours vécu ici et elle n'a jamais vraiment vécu à l'extérieur. La fille aux cheveux d'ivoire tenta ensuite de me remonter le morale avec une petite citation philosophique, qui quoique banale, était bien vraie...

-Tu as raison... Je ne devrais pas m'apitoyer sur mon sort...

C'est vrai, j'ai beau pleurnicher autant que je veux, les choses ne s'arrangeront pas. Ce qui est fait est fait, je ne peux pas retourner en arrière et je dois commencer à regarder en avant si c'est là que je veux aller. Je dois dire que le fait de devoir vivre sur ce camp ne me plaît pas spécialement, si ce n'était que de moi je partirais vivre autre part avec l'argent que ma famille m'envoie, mais je n'ai pas vraiment envie de savoir ce qui arrive à ceux qui fuient la légion sans avoir terminé leur 7 ans de services... Sont-ils traqués? Tués? Emprisonnés? Je n'en sais rien. Je ne sais rien de ce "monde" comme l'appelle Sohalia.

Je prends un moment pour observer la lune, j'ai toujours trouvé que la lumière douce de l'astre nocturne avait un certain charme, et je dois avouer que la vue d'ici est magnifique, ça aurait pu être romantique dans un contexte autre que celui-ci... Je regardes la jeune femme à mes côtés et je lui souris.

-Merci d'être restée... Ce n'est pas tout le monde qui l'aurait fait... Alors... Qu'est-ce qui t'amène ici? Je veux dire... C'est assez isolé comme endroit non? Quoi que si tu vis ici depuis ta naissance tu dois connaître tout les recoins du camp...
avatar
Invité
Invité

Lunar drizzle -feat Sohalia Empty
MessageSujet: Re: Lunar drizzle -feat Sohalia   Lunar drizzle -feat Sohalia EmptyMer 30 Sep - 20:07







Colress & Sohalia

 Margaret Atwood wrote  : “Why is it that night falls, instead of rising, like the dawn?”  

Les vieux dictons sont plus utiles qu'ils n'y paraissent, le jeune homme semble se reprendre quelque peu et finit par adhérer à mes paroles. Je souris vaguement et le laisse se perdre dans la contemplation de la lune. Le silence nous enveloppe, ou du moins le manteau de bruits nocturnes qui constitue le silence au campement. Quelques crapauds coassent paresseusement, le vent caresse les herbes folles du rivage en un léger froissement, au loin un hibou se fait entendre.

Il revient finalement vers moi, me demandant ce que je fais dans ce coin reculé. Je souris et désigne la lune d'un geste de la main

    

▬ « On ne la voit jamais aussi bien qu'ici. C'est ma façon d'être proche d'elle.... Je sais que c'est idiot mais je ne peux pas m'en empêcher.»


Je hausse les épaules doucement, comme pour chasser le ridicule de ma présence et enchaîne rapidement :
    

▬ «Je connais tous les coins isolés et sympas du campement, je les ai explorées du temps où je commençais à peine à marcher... Si tu veux je te les montrerais un jour. Par contre pour tout ce qui est endroits branchés il vaut mieux demander à quelqu'un d'autre...Plus ou moins n'importe qui sauf moi.»

Bon ben voilà c'est fait je passe pour une asociale de base, mais après tout si les gens se sentent contraints à dire la vérité autour de moi autant que je fasse de même, cela me semble plus poli, non ? Et puis étant fils d'Eros peut être fait-il partie de ces tombeurs qui aiment à être admirés, les recoins isolés ne l'attireront que très temporairement si tel est le cas. Mais peut être n'est-il rien de tout cela, nos parents divins inspirent une grande partie de notre caractère, bien sur, mais pas la totalité, tous les fils de Zeus ne sont pas aussi coureurs que lui, encore heureux sans quoi la Terre ne serait peuplée que de descendants du Roi des Dieux. Hera n'a que peu de descendantes mais toutes ne sont pas aussi jalouses qu'elle, sans quoi le monde serait à feu et à sang. Bref nous leur ressemblons plus que des humains ne ressemblent à leurs parents biologiques mais nous ne sommes pas eux, pas totalement, nous sommes différents, à notre façon.


    

▬ « Et...Je ne le redirais pas mais c'est une offre à durée illimitée, si tu as besoin de parler un jour, il parait que j'écoute bien, je promets même de ne pas poser de questions et de ne pas juger.  »

Je crois qu'écouter les autres, les encourager, malgré moi, à se confier, fait aprtie de mon don, mais j'ignore dans quelle mesure, peut être est-ce juste ma présence, ce que je dégage. Vous n'avez jamais remarqué qu'il y a des gens vers qui on se tourne plus facilement pour parler de ses soucis ? Et bien voilà, je suis de ceux là. Ce n'est pas magique, pas réellement, ce n'est pas une compulsion pour les gens en face, mais s'ils cherchent un confident ils se tournent plus facilement vers moi que vers d'autres.

avatar
Invité
Invité

Lunar drizzle -feat Sohalia Empty
MessageSujet: Re: Lunar drizzle -feat Sohalia   Lunar drizzle -feat Sohalia EmptyMar 3 Nov - 7:34

La jeune dame, pour répondre à ma question, guide mon regards vers la lune d'un signe de la main et me confie que cet endroit est le mieux positionné du camp pour observer l'astre nocturne. Il est maintenant clair que la jeune dame à un lien avec la Lune, probablement son parent divin...

Sohalia continue en me disant que si un jour j'ai envie de découvrir les coins isolés et sympa du camp, elle se fera une joie de me les montrer. Elle me confia ensuite ne pas connaître grand chose en ce qui attrait au endroits branchés. Je souris légèrement à l'entente de ces mots, je sais que ce n'est pas le truc de tout le monde les bars et les discothèque, mais je me demandes comment ils font pour ne pas trouver ça amusant! Si ce n'étais que de moi j'y passerais toutes mes soirées!

La fille de la lune me dit ensuite que son offre est à durée indéterminée, et que si j'avais besoin d'une confidente elle serait également là. J'adresse un sourire sincère à la jeune femme, et je lui dis:

-C'est très gentil de ta part. J'apprécie! Et si tu veux découvrir des endroits branchés, je connais certains bars sympas à New-York, je te montrerais si tu veux! À moins que ça ne soit pas ton truc, je peux comprendre...

Je pris une grande inspiration avant de soupirer longuement, comme pour me vider l'esprit. Je me sens un peu mieux maintenant, du moins mieux que quand je suis arrivé sur cette colline. Mon regard se pose sur la lune, puis sur la jeune dame. Aussi bête que ça puisse paraître, elle lui ressemble!

-Les demi-dieux n'en veulent pas à leurs parents de les délaisser comme ça? Je veux dires... Pourquoi il n'entre pas en contact avec leur enfants? Personnellement l'absence de mon père ne m'a pas tellement marquée mais... Parfois je ne peux m'empêcher de lui en vouloir... Ce n'est pas comme s'il ne savait pas que j'existes non plus! Enfin... J'ai encore un peu du mal à gober le fait que ça soit un dieu qui est mon géniteur... Probablement qu'il ne pensent pas comme nous...

J'ai encore du mal à assimiler tout ces trucs de dieux, pourquoi ont-ils des enfants avec des humains? Juste pour s'amuser ou ils ont un but précis en faisant ça? Est-ce qu'ils ont des sentiments? Si oui pourquoi ils se retiennent de voir leurs enfants? ils ne les aiment tout simplement pas? J'ai beaucoup de mal à comprendre...
avatar
Invité
Invité

Lunar drizzle -feat Sohalia Empty
MessageSujet: Re: Lunar drizzle -feat Sohalia   Lunar drizzle -feat Sohalia EmptySam 14 Nov - 19:12







Colress & Sohalia

 Margaret Atwood wrote  : “Why is it that night falls, instead of rising, like the dawn?”  

Une amitié est en train de naitre sous l'obscure clarté des étoiles, il me propose de me faire visiter New York et les endroits branchés. Je n'ai jamais été curieuse de ce monde là, j'ai toujours voulu voir l'extérieur, les villes, le monde en général mais les bars et autres ne m'ont jamais attirée de ce que j'ai entendu dire en tout cas. Cela dit avec un guide cela pourrait être intéressant, une découverte, une aventure.

Sa question me fait sourire, je hausse les épaules et souris légèrement :

    

▬ « Nous sommes tous différents en ce point, certains leur en veulent d'autres sont soulagés. Certains comme moi apprennent très vite qui ils sont, d'autres le découvrent tardivement, le choc est alors grand. Nous avons tous une relation différente à nos parents et leur absence.»

Je n'en veux pas à ma mère, je ne comprends pas, peut être parce que je ne suis pas mère moi-même, peut être parce que je ne suis pas Déesse. Peut être qu'il y a des règles que j'ignore, des faits que je ne connais pas. Ou peut être qu'elle n'a simplement pas envie de s'occuper de la file d'un mortel qu'elle n'a peut être aimé qu'une nuit. Je ne sais rien des circonstances de ma naissance, de mon père, des choix qu'ils ont fait tous deux. Sait-il seulement que j'existe ?

    

▬ « En ce qui me concerne je crois que je n'ai pas toutes les cartes en main pour juger de ses choix. Peut être a-t-elle des raisons que je ne connais pas.... Je hais mon pouvoir et j'aimerais être normale, mais ce n'est pas vraiment de sa faute, je crois. Donc je ne lui en veux pas....J'aimerais la connaitre par contre, comprendre...»

Je soupire, c'est toujours difficile de ne pas savoir, mais parfois c'est mieux que de connaitre la vérité. Je peux être le fruit d'un amour sincère et interdit, sur qui elle veille avec tendresse sans que personne ne le sache, ou bien je ne suis qu'une erreur suite à une nuit un peu débridée et elle m'a oubliée depuis longtemps. Les deux solutions et toutes les possibilités intermédiaires sont équiprobables, parfois ça me ronge, parfois je cesse d'y penser.

Un courant d'air frais vient jouer avec mes cheveux, les nuages cachent la lune à mes yeux et nous plongent dans les ténèbres. Il se fait tard, probablement temps de rentrer, tenter de dormir un peu.


    

▬ « La pluie arrive, on devrait rentrer si on ne veut pas finir trempés. »

Contenu sponsorisé

Lunar drizzle -feat Sohalia Empty
MessageSujet: Re: Lunar drizzle -feat Sohalia   Lunar drizzle -feat Sohalia Empty

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Militaires 3/3
» Gratte quelques cordes {- Feat Ulysse}
» Retrouvaille entre soeurs...|feat Rhéa-Gaïa O'Brain
» Follow me (Feat. Crèp')

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Corbeille du forum :: Corbeille du forum :: Les anciens RPs-