Bienvenue jeunes padawans. ♥️ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥️ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 23 ans et toutes mes dents (ouvert à tous)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: 23 ans et toutes mes dents (ouvert à tous)   Mar 8 Sep - 17:13


16 mars … La veille de mon anniversaire. Cela doit faire plus d’une semaine que je parle de cette date à mes amis. Personne ne peut l’avoir loupé, surtout que j’ai annoncé que ce serait la fiesta de l’année. Je me suis levée tôt ce matin-là. J’avais réservé une superbe villa, à une trentaine de kilomètres de New York, en bord de plage. Ma mère n’avait pas lésiné sur la carte bleue et j’avais eu le droit à un budget no limit. Je partis donc sur les coups de 9h du matin, à la villa, afin de superviser les préparatifs.

Une dizaine de chambres, une grande piscine et surtout, un jardin immense. Je sais que c’est là que le gros de la fête se passera. Déjà, plusieurs hommes s’occupent de dresser des tentes afin de dresser le buffet. Enfin, nous avons le temps, la fête ne démarre qu’à 19h. Je vérifie l’eau de la piscine, je rappelle aux décoratrices que je veux principalement du fushia et du vert pomme au niveau de la décoration et je fais enlever toutes les touches de turquoise qu’elle a mise au niveau de l’entrée. Je ne suis pas du genre peste, mais quand on est décoratrice, on sait différencier deux couleurs, non ?

Bref, tout cela se passe correctement, et lorsque je me fais livrer une pizza à midi, toute la décoration est prête. Les chambres sont faites et surtout, le frigo est plein pour le lendemain matin : croissants, nutella, beurre de cacahuète … Tout ce qu’il faut pour que le petit-déjeuner convienne à tout le monde. J’espérais vraiment qu’il y aurait du monde. Je comptais bien sûr sur Jan, Ellana, Jayce, Achill, Syrial et sur bien d’autres, et au fond de moi, j’espérais que Nate serait présent. Plus les jours passaient, plus je me rendais compte que j’avais peur de le perdre. Mais nous étions tous les deux à la fois maladroits et fiers … Mais j’avais réellement envie de le voir ici, ce soir.

17h … je montais dans l’une des chambres de la villa, ouvrant la boite que je m’étais faite livrée, contenant une robe couleur jaune. Oui, jaune, au milieu de la déco fushia et vert pomme, afin que l’on me voit bien !

Spoiler:
 

Un maquillage très naturel, sans oublier de mettre un maillot de bain blanc en dessous, au cas où, et me voilà prête. Ma coiffure naturelle est néanmoins travaillée. Je n’ai plus qu’à attendre mes invités. Le portail du jardin est grand ouvert, et ils peuvent aussi accéder à la maison par la plage.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: 23 ans et toutes mes dents (ouvert à tous)   Mer 9 Sep - 15:10

16 mars... La veille d'une date immanquable. Comprenez, le 17, c'est l'anniversaire de la belle Absy. Bien sûr, tout le camp était au courant. J'en étais même à me demander si le Monde n'était pas au courant. Mais bien sûr, connaissant la demoiselle, tout le monde n'était pas invité. Je l'imaginais très mal inviter, par exemple, Diana.

Bref, pour ma part, j'avais été invité, et heureusement. Comment aurait-elle pu m'oublier ou simplement ne pas vouloir de ma présence ? Je savais donc que la fête allait se dérouler à l'extérieur de New York et qu'elle débuterait vers 19h. La demoiselle devait se douter que je ferait en sorte d'arriver un peu à l'avance, simplement parce que j'avais horreur de devoir faire le tour des convives pour dire bonjour.

En fin de matinée, je m'étais donc préparé afin d'être présentable lors de la soirée. Une tenue chic mais décontractée. Je ne souhaitais pas jouer les pingouins ce soir et j'imaginais qu'avec les jeux que l'on nous aurait préparé, il vaudrait mieux être à l'aise. D'ailleurs, allez savoir pourquoi, j'avais aussi prévu le short de bain, ressemblant à ceux des surfers. J'avais reçu le cadeau que je lui avais commandé par internet, et j'espérais qu'il lui plairait. Il s'agissait d'une grande boite de chocolats d'une célèbre marque belge importée directement du Royaume. D'ailleurs, à la réception de la boite, j'étais déçu de ne pas en avoir commandé une seconde pour moi. M'enfin, je n'allais tout de même pas ouvrir la boite et lui offrir une boite entamée. Mais, par Zeus, que cela me donnait envie.

Spoiler:
 

Vers 18h, j'enfourchais ma moto et je pris la direction du lieu de la réception. L'adresse ne me disait rien, mais je me doutais que la jeune femme aurait fait les choses en grand. D'ailleurs, une fois sur place, je ne fus pas déçu. Une villa, un véritable manoir ! Wow !!! Au moins, on ne manquerait pas de place. J'attrapais la boite que j'avais déposé dans une des sacoche latérale et je posais ma moto sur la béquille. J'enlevais mon casque, le déposant dans le coffre prévu à cet effet et je m'avançais vers la porte de l'immense résidence.

Je toquais. Il était alors environ 18h45.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: 23 ans et toutes mes dents (ouvert à tous)   Jeu 10 Sep - 3:33

Enfin, nous y voilà! Le 16 mars, la journée qu'Absynthe à choisie pour fêter son anniversaire! Comment l'oublier, elle en a parler pendant toute la semaine! Et l'autre semaine d'avant aussi... Et elle en a aussi parler un peu la semaine avant celle là... Bref, c'est une bonne chose qu'elle m'est prévenu à l'avance parce que j'ai eu le temps de lui préparer un cadeau! Ce n'est pas grand chose mais ça m'a pris beaucoup de temps et j'espères que ça lui plaira! C'étais un portrait d'elle que j'ai fait de mémoire, j'ai passé des heures à le faire et maintenant tout est parfait! On dirait presque une photo, je suis très fier du résultat! J'ai même acheté un joli cadre pour le mettre à l'intérieur!

Après m'être habillé proprement et avoir emballé mon cadeau, je suis prêt à partir!
J'ai très hâte d'aller à la fête d'anniversaire d'Absynthe, je suis certain que ça sera super! Elle sait s'y prendre pour s'amuser et elle à loué une villa en bord de mer près de New-York! Et... J'ai aussi très hâte parce que c'est la première fois qu'on m'invite à un anniversaire... mais ça personne n'a besoin de le savoir n'est-ce pas?

Quand le moment est venu, je vais rejoindre Achill à l'extérieur du camp et nous allons nous rendre à la fête avec une voiture qu'il à empruntée. Je l'embrasses avant d'embarquer dans le véhicule et je tiens sa main pendant qu'il conduit. Il est trop beau quand il est concentré sur la route! Nous arrivons enfin à la fameuse villa, on dirait presque un château tellement c'est immense! Ça à du coûter une fortune pour louer ça! Je regardes le cadran de l'automobile: 18h52. Parfait! Nous ne sommes pas trop en avance mais pas pile à l'heure! Alors qu'Achill part pour refermer la portière de la voiture, je l'attrapes par le bras et je lui demandes:

-Achill tu crois que...

Je rougis un peu et je souris bêtement avant de reprendre:

-Tu crois qu'on pourra dormir dans la même chambre?


Dernière édition par Jayce Walter le Sam 12 Sep - 14:10, édité 1 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: 23 ans et toutes mes dents (ouvert à tous)   Ven 11 Sep - 16:06


Me voilà prête. Oui, je suis splendide, je le sais … Après tout, la modestie n’a jamais mené à rien, et puis je ne rabaisse pas les autres pour me hisser. Non. D’ailleurs, je suis persuadée que mes amis, femme ou homme, seront eux-aussi splendides. Je suis partisante du « on est beau lorsqu’on se sent bien dans son corps ». Regardez Jayce, il n’a jamais été aussi bien que depuis qu’il est avec Achill. Alors bien sûr, il y a des façons de s’habiller qui font en sorte que l’on ne ressemble pas à un sac, mais on peut resplendir dans toutes les tenues.

Je suis en train de fixer mes boucles d’oreille en améthyste lorsque la sonnette retentit. J’enfile mes escarpins fushia et je descends quatre à quatre les escaliers, ouvrant la porte.

« Jan ! Tu es un peu en avance ! Mais entre ! Tu as de la chance, je suis prête ! Tu peux avancer … »

Alors que je l’embrasse sur la joue tout en lui parlant, je me rends compte qu’une autre voiture arrive. Décidément, mes amis ne sont pas des retardataires. J’attrape la main de Jan, m’avançant vers le nouveau couple, que je trouve trop mignon ! J’entends d’ailleurs Jayce demander une chose. Il ne doit pas m’avoir vu mais il va m’entendre.

« Jayce ! Je ne suis pas te mère ! Vous dormez ensemble si vous voulez, il y a une dizaine de chambres et il y a de quoi avoir de l’intimité ! Tant que vous ne me réveillez pas avec vos cris, ça me va ! Allez, venez ! »

J’embrasse Jayce sur la joue, puis Achill, et j’emboite le pas, tenant toujours la main de Jan. Nous traversons tranquillement la maison, jusqu’au jardin. Une musique rock est déjà en route et je montre des mains l’ordinateur.

« Surtout, n’hésitez pas si vous avez des musiques ! Le D.J va bientôt arriver ! »

Puis je me dirige vers le candy bar où j’attrape des fraises tagada. Un immense bar se trouve juste à côté et un serveur se tient prêt.

« N’hésitez pas, il y a tout ce que vous voulez ! Un candy bar, un bar à huitres, des pains-surprise, des toasts, un buffet froid avec de la charcuterie … Enfin, je vous laisse regarder ! Vous voulez boire un truc ? Pedro peut vous faire le cocktail de vos rêves ! »

Invité
Invité

MessageSujet: Re: 23 ans et toutes mes dents (ouvert à tous)   Ven 11 Sep - 17:17

Cela faisait des semaiens que je rabâchais les oreilles de tous le monde avec la Saint-Patrick, mais Absynthe fait de même avec son anniversaire. Être né le 17 Mars... Comment je pouvais oublier une chose pareille ? J'étais le mentor d'Asynthe depuis assez longtemps maintenant pour connaître sa date d'anniversaire tout de même. D'ailleurs cette année, la belle brune avait décidé d'organiser une soirée énorme pour fêter ça. Etant donné que demain ce serait la Saint-Patrick, je n'avais donc pas vraiment l'intention de trop boire. Il fallait que je soit en pleine forme pour le lendemain. Cependant, cela ne m'empêcherai pas de m'amuser. Je n'allais pas me mettre à jouer les rabat-joie non plus.

Evidemment, j'avais prévu de venir avec Jayce. Il était ien hors de question que j'autorise quique ce soit d'autre de toucher à mon petit-ami. Pour l'occasion j'avais donc emprunter la voiture d'une fille d'Aphrodite avec qui je m'entendais bien. A l'heure prévue, je rejoingnis donc le fils de Déméter qui était plus beau que jamais, l'embrassais et nous nous mîmes en route. Le trajet ne fut pas aussi long que je l'avait penser. Ou alors c'était moi qui avait conduit trop vite... Enfin, dans tous les cas, nous arrivâmes avec quelques minutes d'avance. Je sorti de la voiture, Jayce fit de même et vint me rejoindre immédiatement.

-Achill tu crois que...

Cette phrase en suspend, ce sourire un peu bêt,e je craignais un peu la suite des paroles de Jayce. Mais il était tellement mignon quand il faisait ça que, je lui pardonnai.

-Tu crois qu'on pourra dormir dans la même chambre?

Vraiment ? C'était cette question qui le mettait dans un tel embarra ? Je me mis a rire et m'apprétait à répondre. Cependant, Absynthe arriva à cette instant en compagnie de Jan et me devança :

« Jayce ! Je ne suis pas te mère ! Vous dormez ensemble si vous voulez, il y a une dizaine de chambres et il y a de quoi avoir de l’intimité ! Tant que vous ne me réveillez pas avec vos cris, ça me va ! Allez, venez ! »

Je souris à Jayce comme pour lui dire que j'approuvais cette réponse. Absynthe nous embrassa la joue chacun notre tour avant de remonter jusqu'à la maison... Qui semlait absolument immense. Alors que nous suivions la reine de la soirée, je me penchait vers Jayce pour lui dire :

- De toute façon, tu te doute bien que, même si on nous avait interdit de dormir ensemble, cela ne m'aurait pas empêcher de venir dans ton lit !

Avec un petit clin d'oeil plein de sous-entendus, j'adressais un sourire à mon petit-ami et m'intéressa de nouveau à ce que nous montrait Absynthe. Décidément, la belle avait pensé à tout. Musique, D.J, nourriture, boissons... Nous n'allions manquer de rien.

- Woh ! On ne peut pas dire que tu ne sait pas organiser une soirée Absy ! Mais tu es vraiment sûr de vouloir commencer à me faire boire et manger maintenant ? Tes réserves ne tiendront pas toute la soirée sinon !

Je ris de nouveau à ma propre bêtise. Certes, j'avais une réputation de bon-vivant, mais pas au point de manger et boire la part d'une cinquantaine de personne ! Quoique, j'avais aucune idée du nomre d'invité qu'attendait Absynthe. Mais la connaissant, ça ne m'étonnerai pas que plus de la moitié de la coalition ce ramène ce soir.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: 23 ans et toutes mes dents (ouvert à tous)   Mar 15 Sep - 0:19

Achill éclate de rire après ma question, ce qui m'embarrasses un peu et je baisses le regard. Et comme si ce n'étais pas assez, Absynthe sort de nul part et le coupe alors qu'il allait répondre:

-Jayce ! Je ne suis pas te mère ! Vous dormez ensemble si vous voulez, il y a une dizaine de chambres et il y a de quoi avoir de l’intimité ! Tant que vous ne me réveillez pas avec vos cris, ça me va ! Allez, venez !

Je rougis de plus belle et je suis Absynthe et Jan à travers la maison... ou plutôt à travers le manoir! Tout est décoré en fushia et en vert pomme, c'est très joli! Ça à dû prendre du temps à tout installer ça! alors qu'on marche dans la demeure, Achill se penche vers moi et me dit:

- De toute façon, tu te doute bien que, même si on nous avait interdit de dormir ensemble, cela ne m'aurait pas empêcher de venir dans ton lit !

Il m'adresse un clin d'oeil et je ne peux m'empêcher de sourire bêtement. Chaque fois qu'il me parle c'est comme si je tombais amoureux encore et encore! Nous arrivons dans la cours arrière, il y a tout un tas d'installations et Absynthe nous résume tout ce qu'on peut trouver! Je fais un signe de la main à Pedro pour le saluer quand la fêtée le mentionne, puis je m'approches du candy bar, je regardes tout les choix avec hésitation... Avant je n'avais pas le droit de manger souvent des bonbons, seulement pour des occasions spéciale! Papa disait que ce n'est pas bon pour la santé et À l'orphelinat on ne choisissait pas ce qu'on mange...

Je regardes toutes les sucreries colorées devant moi, mon regard va de gauche à droite, j'analyse tout les bonbons. Il y en a que je n'ai jamais vus de ma vie! J'hésite un moment puis je décide de prendre quelques vers en gélatine puis je retournes vers le groupe. J'avale un bonbon puis je demandes à Absynthe:

-Dit Absynthe, tu as invité qui à ton anniversaire?
Invité
Invité

MessageSujet: Re: 23 ans et toutes mes dents (ouvert à tous)   Mar 15 Sep - 22:26






23 ans et toutes mes dents
Faet plein de monde !


Courir, toute la journée courir, c’est pas possible d’être toujours en retard comme ça. J’ai l’impression que mon horloge interne est complètement déréglée pour que j’aie systématiquement une heure de retard. Et encore, une heure dans mes bons jours. Je savais que l’anniversaire d’Absynthe arrivait bientôt et j’avais bossé sur son cadeau depuis quelques semaines. Les moyens, je n’en avais pas beaucoup, mais le temps et l’imagination, ça j’avais. Et je comptais bien m’en sortir pour compenser le manque de moyen. J’avais deux idées en tête qui lui plairait surement beaucoup. Pour la première, j’y travaillais depuis mon retour à San Francisco. J’avais stocké toute les photos qui pouvaient l’intéressé sur une clé USB et le reste devait être dans ma chambre au camp. Lorsque j’eus fais ma sélection, je suis parti directement dans New York pour acheter une grande toile et quelques fournitures pour la décorer. Pendant que je m’amuserai à la peinture et aux paillettes, les photos s’imprimeraient chez le photographe. Pour cette partie du cadeau, tout avait été parfait, pour le reste par contre, cela avait été beaucoup plus compliqué. Dès le moment où la participation d’autres personnes  était de vigueur, les choses devenaient difficiles. Munie d’un joli carnet que j’avais trouvé sur New York, j’avais fait la plupart des amis de la brune pour leur demander un petit mot et une signature. J’avais donc fait tourné le carnet qui s’était égaré, ou avait mis un temps fou pour passer par tout le monde, bref, autant vous dire qu’aujourd’hui, le jour de sa fête d’anniversaire, impossible de le retrouver. Je savais que je l’avais laissé au bungalow des Aphrodite, mais personne ne l’avait vu et chacun disait l’avoir remis dans le tiroir du bureau principal. Et, bien sûr, ce tiroir était désespérément vide. Patiente, j’avais attendu jusqu’au dernier moment qu’ils se bougent les fesses pour le retrouvé, mais malheureusement pour moi, ce temps avait été gaspillé par du brossage de cheveux et du maquillage pour les filles, et de la musculation gonflette pour les garçons. Enervée, j’avais retourné le bungalow lorsque personne n’était présent. Ils allaient avoir une sacrée surprise en rentrant. Après deux bonnes heures de recherche intensive, trois lits retournés et des placards  complètement remués, j’avais retrouvé le précieux carnet sous une pile de vêtements.

Une demi-heure de retard, ce n’était pas si horrible non ? Après avoir trouvé le carnet, j’aurai du me rendre directement à la fête pour ne pas avoir de retard, mais j’étais loin d’être présentable. J’avais donc pris quelques minutes pour enfiler une robe noire en dentelle au-dessus d’un maillot de bain deux pièces comme le demandait l’invitation avant de lisser mes cheveux. Une légère touche de maquillage noir sur les yeux et le tour était joué. Heureusement pour moi, le taxi m’attendait toujours et j’ai donc pu partir directement après pour rejoindre les autres. La route n’était pas vraiment très longue et le trajet fut plus rapide en dehors de New York. Comme prévu, je n’aurai pas plus d’une demi-heure de retard, ce qui n’était pas énorme en soit. Pour une fois, ce n’était pas une heure. La grande toile emballée dans du papier cadeau m’encombrait un peu trop et je me demandais où est-ce que je pourrais cacher ça. Je n’allais pas arriver avec, c’était bien trop reconnaissable. Connaissant la brune, il doit y avoir au moins une personne pour s’occuper des préparatifs ou autre, je la trouverai bien.

Malheureusement pour moi, arrivant en retard, je n’eus pas le temps de trouver quelqu’un. Il fallait que je me débrouille seule une nouvelle fois, et autant vous dire qu’une opération commando avec une toile qui fait presque sa taille, ce n’est pas génial, génial. Entendant des discussions dehors, je me glisse discrètement dans la grande maison qui doit être notre logement pour la nuit. Rapidement, je monte à l’étage pour planquer le cadeau dans un placard et garder seulement le carnet emballé. En redescendant, je me dirige vers le petit groupe en souriant. « Salut tout le monde, désolé pour le retard ! » Je jette un œil autour de moi en sifflant légèrement. « Eh beh, je ne m’attendais pas à autant ! » Après un rapide coup d’œil, je m’avance pour saluer tout le monde. « Vous allez bien ? »




Dernière édition par Ellana A. Collins le Dim 20 Sep - 14:16, édité 1 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: 23 ans et toutes mes dents (ouvert à tous)   Mer 16 Sep - 9:22

23 ans et toutes mes dents
feat. la coalition
La vie est la plus belle des fêtes. Une personne

Se regardant dans son miroir, Syrial laissa sortir un soupir de découragement avant de laisser retomber en vrac ses cheveux sur ses épaules. Définitivement, elle n’arrivait à rien et elle voyait les minutes filer à une vitesse qu’elle n’aimait pas. Si elle ne se dépêchait pas, elle ne serait jamais à l’heure pour l’anniversaire d’Absynthe et la jeune femme détestait être en retard. Après elle allait devoir expliquer pourquoi et parler n’était pas vraiment son fort, même si elle s’était améliorée. Observant le reflet que l’objet lui renvoyait, elle prit finalement la décision d’abandonner le domptage de ses mèches folles et, après un rapide coups de brosse avec ses doigts, elle les laissa simplement tomber en cascades sans rien pour les entraver. La croate n’avait vraiment pas l’habitude de faire attention à son apparence, optant à chaque fois pour les premières choses qui lui tombaient sous sa main. Mais voilà, ce soir c’était la soirée de son amie et elle avait voulu, pour une fois, faire attention à ce qu’elle mettait et la voilà parée d’une simple robe dos-nu rose pâle, enfilée par dessus son maillot de bains. Quand elle s’était renseignée sur le lieux où se ferait la fête, elle avait apprit que la villa abritait une piscine, alors elle ne comptait pas l’oublier, juste par précaution. Après tout, elle ne pourrait jamais prévoir comment allait se finir cette soirée.

Vérifiant que tout était en ordre pour qu’elle y aille, la croate récupéra le boîtier emballé qui trônait sur son étui à violon pour le ranger dans son sac et quitta la pièce en se dépêchant. Trouver un cadeau pour Absynthe n’avait pas été de mince affaire, doutant toujours de ce qu’elle voyait. Finalement, elle avait opté pour un bijoux venant de son pays et qu’elle avait reçu rapidement grâce à l’un de ses amis d’enfance qui lui avait envoyé peu de temps après qu’elle l’ai appelé. Syrial vénérait la technologie actuelle qui lui facilitait tellement la vie parfois. Maintenant qu’elle était prête, la violoniste devait à présent se rendre à cette villa qui se trouvait non loin de New York. La solution pour y aller avait été toute simple à trouver pour celle qui ne conduisait pas et qui venait de tendre un papier avec l’adresse au chauffeur de taxi qu’elle avait appelé. Un simple sourire accompagné d’un mouvement de tête lui avait suffi pour le remercier, et durant tout le trajet, elle resta plongée dans ses pensées. Penser que la croate appréhendait cette soirée était une erreur. Même si elle restait plongée dans son mutisme, acceptant quand même de parler un peu, la jeune femme était quelqu’un de très sociable.

Arrivant à la villa, Syrial avait au final quelques minutes de retard, ce qui était dû à quelques petits embouteillages, mais elle était désormais là. Vérifiant qu’elle avait tout après avoir payé le chauffeur, elle rejoignit le lieu où tout allait se dérouler, pour retrouver les autres. Quelques personnes étaient déjà là, mais la Croate se doutait que tout le monde n’était pas encore arrivé. ”Hey.” Dit-elle simplement en souriant pour saluer tout le monde. Lorsqu'on la connaissait assez bien, on pouvait savoir qu'un sourire valait toutes les politesses chez elle. 
Invité
Invité

MessageSujet: Re: 23 ans et toutes mes dents (ouvert à tous)   Jeu 17 Sep - 14:39


J’étais ravie de voir mes plus proches amis arriver. Je n’avais d’ailleurs pas été étonnée de voir Jan arriver le premier, et fort heureusement pour moi, je m’étais préparée en avance. En moi, j’espérais toujours voir arriver Nathan, mais je ne sais pas pourquoi, j’avais l’impression que le beau brun ne serait pas des nôtres ce soir. Peut-être avait-il des obligations personnelles ? Peut-être ne se sentait-il pas à sa place, ici, à mes côtés. Prendre un an de plus ne me rendait pas forcément plus mature au niveau de mes sentiments amoureux, mais je devais avouer que depuis que j’avais parlé à Jayce, je commençais à assumer, en moi, les sentiments que j’avais pour le fils d’Hypnos. J’espérais, au fond, que c’était lui qui viendrait se déclarer à moi … Mais je l’évitais depuis tellement de jours …

J’avais conduit Jayce, Achill et Jan dans le jardin, là où la fête allait avoir lieu. Heureusement pour nous, le temps était plutôt clément et même s’il faisait un peu frais, cela restait supportable. Et de toute façon, avec toutes ces lumières, cela réchauffait un peu l’endroit, sans compter sur la grande tente installée avec du chauffage électrique à l’intérieur. Tout avait été mis en place pour que mes invités profitent un maximum de la soirée. A vrai dire, je ne pensais pas vraiment à mes cadeaux, pour la simple et bonne raison que pour moi, mes cadeaux étaient simplement la présence de tous mes amis réunis. Jayce me demanda alors qui j’avais invité. Je réfléchis deux secondes et je lançai :

« Tout le monde et personne à la fois … En fait, j’en ai tellement parlé que je ne sais pas qui va venir, mais toute la coalition est la bienvenue. Bon, je doute que ma meilleure amie Goldshade vienne, mais c’est mon anniversaire donc je serai même prête à la voir débarquer. »

Je me mis à rire en voyant le jeune homme déguster des bonbons et je vis au loin ma meilleure amie, la vraie, Ellana. Immédiatement, j’accourus vers elle et je la serrais dans mes bras.

« Ella !!!! Je suis trop contente que tu sois là ! Tu sais bien que mon anniversaire ne serait pas réussi si tu n’es pas là ! »

Puis je vis Syrial arriver. J’allais vers elle, la saluais, j’attrapais sa main et je l’amenais vers mes autres amis.

« Et voilà Syrial ! Je suis contente que tu sois venue ! Syrial est la nana la plus patiente que je connaisse ! Elle m’apprend à monter à cheval et …. Elle est célibataire et jolie … N’est-ce pas Jan ? N’est-ce pas Ellana ? Et pour informations, elle n’est pas passée dans mon lit. »

Je me mis à rire et le serveur nous apporta six cocktails.

« Voilà des cocktails que j’ai nommé …. Absynthe ! Ca vous étonne hein ! Goutez … Je vous dirai après ce qu’il y a dedans. »

J’adorais ce cocktail que j’avais créé un soir, dans un bar : de la téquila, du rhum, quelques gouttes de liqueur de pêche, du sirop de framboise, et du champagne ! Pétillant, sucré, et qui monte à la tête ! Comme moi quoi !

Invité
Invité

MessageSujet: Re: 23 ans et toutes mes dents (ouvert à tous)   Ven 18 Sep - 15:31

La porte de l'immense demeure s'ouvrit et j'eus le plaisir de voir la belle Absy dans une de ses tenue dont elle a le secret... Oui, vous savez, à la fois chic et super sexy. Je devais avouer que j'avais beaucoup de mal à comprendre comment Nate pouvait résister à une demoiselle comme Absynthe. M'enfin bref, cela ne me regardait pas. Et puis, elle semblait vraiment amoureuse et cela freinait grandement la demoiselle, elle qui était habituellement si entreprenante. Elle m'accueillit donc avec un baiser sur la joue tandis que profitant d'être un peu plus grand qu'elle, je lui déposais un petit baiser sur le front. Puis elle m'invita à entrer... J'avais à peine passé le seuil de la porte que la jeune femme ressortit afin d'accueillir d'autres invités qui m'avaient suivi de très prêt. Je me retournais donc et j'aperçus Jayce et Achill.

Ce qui lié les deux jeunes hommes semblait être vraiment fusionnel. Dire qu'il n'y a pas si longtemps, on cherchait comment décoincer l'un d'eux. Il fallait bien avouer qu'il avait fait du chemin... Et si je n'avais pas entendu ce qu'avait dit Jayce, j'avais pu le deviner en entendant la réponse d'Absy. Manifestement, il avait peur que son homme et lui soient séparés pour la nuit. Cela me fit doucement rire. Nous étions tous adultes et j'imaginais mal la belle demoiselle, surtout elle d'ailleurs, séparer les couples. Non, elle était plutôt du genre à vouloir les créer...

Me tenant par la main, la demoiselle m'emmène vers l'arrière de la maison, précédé des deux tourtereaux. Nous passons finalement dans le jardin. Tandis que la maitresse de cérémonie nous montre tout ce qu'il y a à voir, je salue d'un geste de la tête le fameux Pedro. En ce qui concernait la musique, le rock me convenait parfaitement et je savais que le DJ auquel Absy aurait fait appel ferait du bon travail. J'ignorais comment elle faisait cela, mais elle avait un répertoire plein d'excellents contacts, que ce soit en matière d'habillement, de déco ou de musique.

Achill demanda à Absy si elle voulait vraiment que l'on commence à boire et à manger de suite, par peur de ne pas tenir toute la soirée. Cela me fit bien rire car connaissant Absy, il était hors de question de rester sage. A mon avis, si elle avait loué une si grande demeure, c'était justement pour que l'on puisse y passer la nuit sans danger en cas d'abus d'alcool. Et je ne doutais pas qu'elle avait du prévoir pour nourrir et faire boire un régiment.

Bientôt, une voix bien connue se fit entendre. C'était Ellana qui s'approchait de nous. Sans que l'on ait le temps de dire quoi que ce soit, Absy courut la rejoindre et la serra dans ses bras. Je m'étais moi aussi approché du bar à bonbons et avais attrapé quelques gourmandises. En ce qui concernait les invités, je devais avouer que je me demandais aussi qui nous allions voir à l'anniversaire de ma meilleure amie. Tout le camp était au courant depuis des semaines que c'était aujourd'hui, mais je doutais tout de même de voir tout le camp venir à la réception...

- Bonjour Ella ! Ca va très bien, et toi ?

Je m'approche alors d'elle afin de lui faire la bise et c'est à ce moment que je vois quelqu'un d'autre arriver derrière elle. J'avais donc fait la bise à Ellana, l'avait regardé de haut en bas, et un petit sourire en coin, avais levé le pouce. En passant à côté d'elle afin d'aller saluer la nouvelle venue, je murmurais à son oreille...

- Attention mademoiselle, la prochaine fois que l'on se croise au ranch, je risque de vouloir monter autre chose que les chevaux...

Puis j'éclatais de rire. Du tact ? Moi ? Oh ben si vous saviez... En même temps, je savais qu'avec Ella rien n'était possible, et si cela pouvait être décevant à certains égards, je devais avouer que de fait, une drôle de relation s'était nouée entre nous. Je savais qu'elle ne le prendrais pas mal. Elle me connaissait assez maintenant. Je m'approchais donc de Syrial et lui fis la bise avant d'entendre Absy jouer les entremetteuse. Tiens, cela m'aurait étonné...

- Alors moi, ce qui me choque, ce n'est pas que tu cherche à nous caser... Ca j'ai l'habitude. Mais que Syrial ne soit pas passée sous tes draps !!! Nom de Zeus !!!

J'éclatais de rire. Le serveur s'approcha alors de nous, un plateau sur lequel était posé six verres. Absy prit la parole et nous expliqua que c'était une de ces création. Je me dit alors que ce devait être chargé... Je sourie alors à la douce Absynthe et portais le verre à la bouche tout en regardant la réaction des autres...

- Ah ouais ! C'est costaud ! Mais...

Je replongeais mes lèvres dans cette découverte.

- C'est super bon, c'est fruité, sucré...

Absynthe n'ignorait pas que j'étais assez sage en ce qui concernait l'alcool. Mais il fallait avouer que son cocktail était particulièrement réussi, même si, à mon humble avis, il valait mieux ne pas en abuser trop vite si nous voulions nous souvenir de la soirée...
Invité
Invité

MessageSujet: Re: 23 ans et toutes mes dents (ouvert à tous)   Sam 19 Sep - 0:48



Feat :
Everybody !
23 ans et toutes mes dents !




17 mars, date cruciale pour la coalition, une des plus grandes batailles à mener, une des plus dangereuses aussi. Attaque des humains ? Invasion extraterrestre ? Que nenni, l’anniversaire d’Absynthe remuait tout le monde. La quasi totalité de la coalition était au courent, et tout le monde s’affairaient pour trouver un cadeau et une tenue parfaite pour la soirée de la belle brune. Tous ? Vraiment tous? Malheureusement non, personne me dit jamais rien à moi !!! Il parait qu’elle en parle depuis des semaines et j’étais même pas au courent ! C’est en revenant de ma session d’entrainement quotidienne que j’ai constaté l’absence d’Ach, d’Ellena et encore d’autres. Après les avoirs activement cherchés d’un bout à l’autre du camps, j’ai réussi à obtenir d’un des filles d’Aphrodite la raison de leur disparition. Jamais je ne m’étais autant pressé: douche, coiffure parfaite, parfum en moins de 10 minutes ! Le hic, parce qu’il y en a toujours un, c’était les vêtements. Que peut donc mettre un trentenaire quand il est invité à l’anniversaire d’une jeune femme ? Je fis déjà l’impasse sur le costard 3 pièces, trop formel, et optais donc pour plus décontracté: une chemise blanche ( on ne change pas les vieilles habitudes ! ) fermée jusqu’au col pour une fois, une cravate mauve satinée et un gilet noir aussi satiné, plus un pantalon de smoking. Un rapide tour devant le miroir, je sais que je suis parfait, j’enfilais une montre en argent et constatait l’heure déjà tardive. Il était environ 18h30, la galère totale quand on sait qu’il y a presque une demi-heure de route en comptant les limitations, qu’il fallait trouver un cadeau et que je n’avais aucun moyen de transport.

Concernant ce dernier problème, il fut vite résolu. Être un ancien de la coalition possède certains avantages, comme par exemple le fait qu’un fils d’Héphaïstos vous fasse assez confiance pour vous prêter sa bécane surpuissant et surgonflée flambant neuve. Ce problème réglé, restait le dilemme du cadeau. La encore, j’avais une idée presque toute faite, et son nom est « poymannyy ». En Russe, ça veut dire « pêché », et c’est le nom d’un marque de vodka saveur manzana introuvable en Amérique, et pour cause c’est une production spéciale au tirage réduit en édition limité. Sans le vouloir, j’avais le cadeau clin d’oeil parfait !
Courant jusqu’au bungalow, j’ouvrir le porte en coup de vent, attrapais la bouteille avec précautions (26014,81 rouble russe la bouteille, soit environ 395 dollars ) et l’emballais comme possible dans un paquet cadeau. Puis j’embarquais sur la grosse cylindrée et pris la route vers NY aux alentours de 18h50.

Moins de 40 minutes plus tard, après un flash radar, un contrôle de police et une folle course contre la montre, j’arrivais sur le lieu de rendez-vous, une immense villa an bord de côte. Petit check de la montre, dont les aiguilles pointaient 19h27. Sérieusement, pourquoi ça doit m’arriver un soir comme ça, de me faire retenir par les forces de l’ordre ?! J’allais devoir m’excuser auprès d’un certain forgeron, mais la moto était sauve c’était le principal. Je pris le temps de me rhabiller, de contrôler que mon cadeau était intact puis à 18h35 je m’engageais dans l’allée menant à la villa. Arrêté devant la porte double, je posais mes mains sur chaque battant et l’ouvrit en grand, dans un soucis d’entrée qui se fasse remarquer !
(c) Codage by FreeSpirit
Invité
Invité

MessageSujet: Re: 23 ans et toutes mes dents (ouvert à tous)   Sam 19 Sep - 13:23


 J’avais tout fait pour ne pas m’en rappeler. Mais c’était sans compter sur ma mère qui m’avait envoyé, il a deux semaines, et allez savoir comment est-ce qu’elle avait pu savoir où je logeais cette petite fouineuse, une carte, me suppliant de me rendre à la fête d’anniversaire de ma demi-sœur. Elle espérait que, durant cette journée, nous puissions enfin faire la paix. L’espoir fait vivre. Bref tout ça pour dire que nous étions le 16 mars, plus exactement la veille des vingt-trois ans d’Absynthe, mais aussi le jour de sa petite  « sauterie », si je puis dire. Au début, je me disais qu’il était hors de question d’y aller – passer ma soirée à lui lancer des regards de tueuses de vampire, à supporter ses petits copains et ses réflexions d’enfants de CM2 qui a redoublé, merci bien mais je préférais encore être sous GHB toute la durée -  mais maintenant, l’idée me paraissait plutôt…Intelligente. Je pouvais très bien arriver à sa fête, le sourire aux lèvres, mais avec de très mauvaises intentions, non ? Bon, après réflexion, c’était décidé, j’y allais. J’en profitais aussi pour acheter, quelques jours avant, un cadeau, pour faire bonne figure. Bon je n’avais pas pris quelque chose d’extraordinaire, et puis superficielle comme je la connaissais, un sèche-cheveux Babyliss lui irait très bien. Vous trouvez que j’abuse ? D’accord d’accord. Je plaisante. Parce-qu’en fin de compte j’avais réussi à dénicher un parfum du nom d’Absynthe, et si ça ne lui faisait pas plaisir et bien ça serait la dernière fois que je me décarcasserais le cul pour elle. Et le pire c’est que j’avais fait le papier cadeau moi-même ! Sinon, heureusement que notre mère m’avait aussi communiqué le lieu où cela se passait, parce-que sinon j’aurais été dans la panade. Bref, ce jour-là, donc, je m’étais levée assez tôt, pour pouvoir me préparer le mieux possible et faire la plus bonne impression. Après une longue douche, je me séchais et enfilais une robe bleu turquoise drapée que j’avais acheté récemment avec des talons noirs, avant de me maquiller légèrement. Une fois totalement prête, je m’assurais de ne pas oublier mon présent, et je ‘sautais’, dans un taxi, donnais l’adresse au chauffeur. Je passais alors les plus longues heures de routes de toute ma vie, à stresser sur la réaction de ma sœur lorsqu’elle m’ouvrirait la porte. Elle connaissait mon avis sur ceux de son genre et, soyons réaliste, elle risquait de ne pas apprécier ma présence. Je me faisais tellement de films que, avez le nœud au ventre, j’arrivais enfin à destination. Et bien ! D’après l’allure de la baraque, mademoiselle avait fait chauffer la carte bleue de môman. On se faisait plaisir apparemment. Soufflant un grand coup, je traversais le jardin qui menait jusqu’à la villa. Arrivant à la porte, je vérifiais rapidement ma tenue, ma coiffure et implorais silencieusement mon cœur de ne pas me faire le coup de la crise cardiaque, puis je levais ma main pour toquer, la laissant quelques secondes en suspension, encore sur ma réserve. Mais, prenant mon courage à deux mains, je finis par frapper de grands coups. Euh oui, un peu fort, d’accord. Que voulez-vous, c’est mon côté un peu bourrin. Et puis vu l'heure qu'il était, tout le monde devait déjà être arrivé. Mon cadeau à la main, j’attendais sagement que quelqu’un vienne m’ouvrir.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: 23 ans et toutes mes dents (ouvert à tous)   Dim 20 Sep - 13:54






23 ans et toutes mes dents
Faet plein de monde !



Je n’eus presque pas le temps d’arrivé qu’une tornade brune se jeta sur moi. Cet acte me fis rire alors que j’étreignais la jolie brune. L’ambiance et le décor était simplement magnifique et cela ne m’étonnait absolument pas d’Absynthe. Quand il s’agissait de fringue, de déco, ou même de fête, elle n’avait jamais déçu personne. Alors son anniversaire, chacun pouvait s’attendre à quelque chose de grandiose. Mais là, elle avait vraiment fait fort. Cela devait faire un moment qu’elle préparait tout ça. Et le budget devait être… Colossal. Un vrai anniversaire de princesse, c’est ce qui lui ressemblait. « M’étouffe pas avant le début de la fête, je compte bien tenir encore longtemps ! » Plaisantais-je en embrassant sa joue. Je souris grandement en lui faisant un clin d’œil. « Et tu sais que je ne louperai cet évènement pour rien au monde ! Je crois que tu bats chaque année le record de préparatif pour cet évènement, ça a du te prendre un temps fou ! » J’étais épaté, surement encore plus parce que j’étais une véritable quiche en décoration. Les couleurs qui s’accordent, les couleurs chaudes, les couleurs froides les trucs, les machins, c’était pire que tu charabias pour moi. Si j’avais été à sa place, je me serai pointé au milieu de la forêt, j’aurai allumé un feu de camp et dispersé quelques tentes. La grande classe chez les pauvres quoi et les nuls en décoration !

Je saluais ensuite Achill et Jayce, apparemment inséparable depuis cette fameuse soirée au bar. Ils s’étaient merveilleusement bien trouvés et le peu de temps où je les avais vus ensemble n’avait cessé de me conforter dans cette idée. Mon regard se déporta ensuite sur Jan qui était aussi de la partie, ce qui ne m’étonnait absolument pas. « Super bien, en même temps, je pourrais difficilement ressentir le contraire dans une ambiance pareille ! » Je lui fais ensuite la bise en guise de salutation avant de laisser échapper un léger rire plus qu’amusé en entendant sa remarque. « A savoir si monsieur serait plus du genre étalon ou hongre… L’espoir fait vivre… Peut-être qu’un jour… » Je laissais la phrase en suspens en le regardant partir saluer la nouvelle arrivante du camp. Si jamais ce jour arrivait, je serai surement tellement bourrée que je ne me rappellerais plus de mon propre prénom. Et ce n’est encore jamais arrivé, il faut dire que j’entraine mon foie depuis belle lurette. Plus le temps avance, plus je me solidifie.

Je gratifie alors Syrial d’un sourire en m’avançant pour la saluer à mon tour. La phrase d’Absynthe m’arrache un sursaut de surprise. « C’est pas possible ! Syrial, tu mérites une médaille de pureté ! Je ne savais pas que des espèces comme ça existaient encore. » Après la passe sérieuse, j’éclatais de rire en regardant la jeune femme. La pauvre devait se demander ce qui lui arrivait, mais c’est vrai qu’il était tellement rare qu’une personne ne passe pas de le lit de la brune que je me surprenais à m’étonner de ce fait. Les cocktails arrivèrent ensuite, sucré et fruité à première vue, mais assez fort, ce qui ne m’étonnait pas de la brune. Je levais les yeux au ciel en riant en entendant la jeune femme nous dire le nom du cocktail. « La modestie, la modestie… » Je déposais le verre à moitié bu sur une petite table tout en attrapant quelques bonbons. Je n'eus pas l'occasion d'en prendre beaucoup puisque quelqu'un se manifesta à la porte. « Y'a encore du monde qui doit arriver ? Je vais ouvrir si tu veux ! » Ne perdant pas une seconde, je me dirigeais d’un pas guilleret vers la porte d’entrée que j’avais zappé d’emprunter. Sonner à la porte, c’est dépassé non ? Ou c’est seulement la politesse, au choix. La porte s’ouvrit sur une blonde. Je lui souris en me poussant pour lui laisser la place d’entré. « Salut ! »
Invité
Invité

MessageSujet: Re: 23 ans et toutes mes dents (ouvert à tous)   Dim 20 Sep - 19:57

Absynthe répond à ma question en m'avouant qu'elle ne sait plus trop qui est invité ou non puisqu'elle a parlé de son anniversaire à tout un tas de personne et qu'elle ne se souvient plus trop de toute les personnes à qui elle en à parlé. Tout à coup, j'aperçois Ellana qui arrive au loin et Absynthe se jette sur cette dernière pour lui souhaiter la bienvenue. Je me doutais bien que la jeune dame allait faire un tour ici ce soir, après tout c'est une bonne amie de la fêtée! Peu de temps après, une autre jeune femme se pointa, moins extravertie que la dernière. Elle salua le groupe et Absynthe la pris par la main avant de nous la présenter: Syrial, une de ses copines qui lui enseigne les rudiment de l'équitation. Elle fit une remarque sur la beauté de l'invitée et sur le fait qu'elle n'était pas passée dans son lit, ce qui me fit sourire.

Pour commencer les festivités, Absynthe nous servit à tous des cocktails qu'elle avait nommés en son nom. Je prends une gorgée du liquide sucré, c'est délicieux! On dirait presque des bonbons liquides! Alors que nous profitons de nos consommations, quelqu'un cogne à la porte qui donne sur le jardin. Ellana s'empresse d'aller répondre, et une jeune femme au cheveux blonds apparaît dans le cadre de porte. La portière improvisée lui adresse un petit "Salut!" et je fais un petit signe de la main à la nouvelle invitée pour la saluer à mon tour. Je l'observes longuement, elle me dit quelque chose... Sa façon de se tenir debout, son allure, son accoutrement... Ses airs me rappellent ceux d'Absynthe! Je regardes la blonde, puis Absynthe, puis la blonde, et encore Absynthe... J'approches ma bouche de l'oreille d'Achill et je lui demande:

-Cette fille... Elle fait partie de la famille d'Absynthe?

Car oui, je vois mal comment deux personnes pourraient se ressembler autant sans être de la même famille... Une cousine? Une soeur? Je n'en ai aucune idée... Alors qu'on accueille la nouvelle invitée, j'aperçois quelqu'un ouvrir la porte principale à travers le cadre de la porte du jardin. C'est un homme que je connais, je l'ai déjà vu quelques fois au camp et il est un bon ami d'Achill... Viktor je crois! Apparemment il voulait faire une belle entrée, mais c'est raté! Nous sommes tous dans le jardin, pas à l'intérieur... Je lui souris en lui faisant signe de venir rejoindre le groupe.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: 23 ans et toutes mes dents (ouvert à tous)   Jeu 1 Oct - 22:47

23 ans et toutes mes dents
feat. la coalition
La vie est la plus belle des fêtes. Une personne

Si Syrial avait été une enfant calme et timide dans son passé, elle se serait de suite sentie perdue en ce début de soirée, mais heureusement pour la miss, ce n’était pas le cas. Bien au contraire, la bonne humeur ambiante lui avait donné envie de faire partie de cette fête et s’était sans hésitation qu’elle s’était approchée pour saluer les autres personnes. Pourquoi rester dans ce coin à se faire discret quand, bien au contraire, on pouvait aller s’amuser, rire et boire avec des amis ? Et c’était exactement ce que comptait faire la croate, quitte à rester au lit toute la journée du lendemain. Après tout, elle n’avait rien de prévu en dehors de ses exercices quotidiens. quand Absynthe embarqua la violoniste pour la présenter, elle se laissa faire pour se mêler aux autres du camp. Au moins si la reine de la soirée se chargeait des présentations, elle n’aurait pas à le faire elle-même. Cependant, quand elle entendit la suite de ces remarques, elle regretta un instant de rester muette et ne pu s’empêcher de rire. La soirée commençait à peine et la voilà présentée comme célibataire n’ayant pas fini dans le lit de la brune et elle l’avait dit si naturellement que le rire de la jeune femme était sortie toute seule. De toute façon, ce n’était un secret pour personne. Syrial avait beau être taciturne, elle aimait rire.

Se retrouvant avec un cocktail à la main, la croate huma d’abord l’odeur pour essayer de deviner ce qu’il y avait dedans avant de la gouter. Elle n’avait pas du tout peur de tenter l’inconnu avec ce verre d’alcool et était curieuse de connaître sa composition. Le côté sucré ne lui échappa, mais elle n’arrivait pas à deviner ce qui en donnait ce gout. Cependant, l’effet pétillant qui s’en dégageait plaisait à la violoniste qui reprit une gorgée sans se faire prier. Elle ne buvait que rarement des boissons alcoolisées, alors pour ce soir, elle ne comptait pas faire sa fille sage et ne rien boire. Elle était là pour s’amuser non ? Lorsque Syrial entendit d’autre personne arrivée, elle délaissa quelques temps son verre pour suivre le mouvement et aller voir qui encore était invité. Il y avait d’abord eu une jeune femme que la brune était sûre de ne pas connaître, puis la porte s’ouvrit, laissant entrer une énième personne qui s’avérait être Viktor, un homme qu’elle ne connaissait que de vue au campement. Elle salua d’un signe de tête accompagnée d’un sourire, comme elle avait l’habitude de le faire, les deux nouveaux arrivants, avant de se tourner vers Absynthe. “D’autres personnes sont encore invitées ?” Syrial le lui avait demandé, car cela lui semblait bizarre qu’il n’y ai pas plus de monde à l’anniversaire, sachant que la nouvelle de la soirée circulait parmi la coalition depuis plusieurs semaines déjà.
 
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: 23 ans et toutes mes dents (ouvert à tous)   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 23 ans et toutes mes dents (ouvert à tous)
» Gwenny a 34 ans !!! (et toutes ses dents, quoique...)
» Cours de Philosophie (Ouvert à toutes et à tous !)
» ouvert à tous !!!!!
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciens RPs-