Bienvenue jeunes padawans. ♥️ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥️ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Tu crois vraiment t'en sortir seule ? (Azenono chérie) <3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Tu crois vraiment t'en sortir seule ? (Azenono chérie) <3   Mer 16 Sep - 13:51


Revenons cinq ans en arrière, voulez-vous bien ? A cette époque, je viens à peine de rejoindre le camp des sangs-mêlés, et je ne suis pas encore très à l’aise. Apprendre que je suis la fille d’un dieu m’a complètement perturbé, et j’ai beaucoup de mal à vivre loin de ma famille et de mes amis. J’ai beau commencé à me faire quelques connaissances, je n’ai qu’une envie : retourner chez moi. Je me souviens de cette période comme si c’était hier, même si, aujourd’hui, je ne quitterai le camp pour rien au monde, appréciant chaque minute passée en compagnie des autres demi-dieux.

Le jour que je me remémore aujourd’hui était trois jours après mon anniversaire. A l’occasion de ce dernier, ma mère m’avait envoyé une lettre ainsi qu’un colis dans lequel elle avait mis quelques affaires à moi et en cadeau, une de ses paires de boucles d’oreilles que j’essayais toujours lorsque j’étais petite. Le contenu de sa lettre m’avait intriguée :

Ma chérie,

Je te souhaite un joyeux anniversaire pour tes dix-neuf ans.  Tu trouveras dans ce colis un cadeau supplémentaire en plus du virement fait sur ton compte. J’espère que tu vas bien dans ton nouveau chez-toi. Ici, rien ne va plus … Azenora est partie lorsqu’elle a appris la vérité, et je ne sais pas où elle est. Je suis vraiment très inquiète. Je me disais que peut-être tu pourrais, avec ces histoires de pouvoirs, la retrouver ?

Je t’aime,

Maman


Comment ça, ma sœur était partie à quinze ans ? Elle était complètement folle ? Que pensait-elle faire à cet âge, sans aucun soutien financier ? Nous ne nous étions jamais vraiment entendues, mais elle restait ma sœur et savoir ma mère seule dans ce genre de moment me fendait le cœur. Elle n’avait pas besoin de cela.

Je m’étais donc permise de demander à deux enfants d’Hermès de m’aider dans ma recherche. Rapidement, ils avaient réussi à localiser ma sœur et je n’avais pas hésité un seul instant pour partir du camp.

C’est tard dans la soirée que j’étais arrivée là-bas. J’avais pris la voiture et je dois avouer que j’étais fatiguée. On n’imagine pas à quel point conduire peut être usant. Mais j’avais bien d’autres choses en tête et je n’attendis pas de me reposer. 23h00 et j’étais devant la porte de l’endroit où logeait ma sœur, d’après les enfants d’Hermès. J’espérais qu’ils ne s’étaient pas trompés. Je toquais donc, me demandant clairement ce que j’allais lui dire. Mais il était trop tard pour réfléchir maintenant.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tu crois vraiment t'en sortir seule ? (Azenono chérie) <3   Mer 16 Sep - 15:02

Tu crois vraiment t'en sortir seule ?

MOI FT BSYBSY <3


C’était il y a peu près cinq ans. Je venais tout juste de quitter le domaine familial, non sans sortie fracassante, comme j’en avais le don, ayant même jusqu’à quitter San Francisco pour ne pas que l’on me retrouve. Je venais juste de terminer une journée de ce qu’on appelait communément le travail, à servir les clients, nettoyer leurs tables et à m’empêcher de leurs jeter leurs bières en pleine figure, dans un petit pub du coin, où j’avais réussi à me faire embaucher grâce à une fausse carte d’identité, que je m’étais faite faire avec le peu d’argent que j’avais volé à ma mère avant de partir. Enfin tout ça pour dire que, même du haut de mes quinze ans, j’avais réussi à me débrouiller. J’avais eu aussi la chance de paraitre plus vieille que j’en avais eu l’air, ce qui m’avait permis de sortir de beaucoup de situations désastreuses. Tout de même, il m’était arrivé de me sentir très seule, inutile de le cacher, et même de ne pas me sentir en sécurité. C’est pourquoi je cachais un couteau en dessous de mon oreiller, la nuit. Simple mesure de précaution, n’allez pas croire que je versais dans le sado-masochisme. Enfin bon. Je disais donc que je venais de rentrer dans ma chambre d’hôtel, pas particulièrement incroyable, mais en tout cas il y avait au moins un lit et une salle de bain. J’étais resté tard, après la fermeture, cela m’avait occupé et m’avait empêché d’être trop rongé par la haine, et donc, il était près de 22h30 lorsque j’étais rentrée. Pendant un instant l’idée de me vautrer sur mon lit et de dormir jusqu’à pas d’heure m’avait traversé l’esprit, mais j’avais décidé tout de même de prendre une douche avant. J’avais tout juste terminé de me rincer lorsque j’avais entendu quelqu’un frapper à ma porte. Je m’étais alors séchée rapidement, m’étais habillée et avais ouvert la porte sans me douter de ce qui s’était trouvé derrière. Sans même regarder j’avais dit :

« ▬ Oui, est-ce que je peux faire quel… »

Les deux derniers mots étaient morts sur mes lèvres lorsque j’avais reconnu la personne qui était à l’origine de tous mes problèmes, avant, et maintenant encore. Je l’avais regardé en silence, la bouche grande ouverte, j’avais presque senti le filet de bave dégouliner de ma bouche, plus anti sexy il n’y a pas, et pendant quelques secondes, j’avoue avoir eu très envie de lui claquer la porte au nez.



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tu crois vraiment t'en sortir seule ? (Azenono chérie) <3   Jeu 17 Sep - 15:23


Je ne sais pas ce que je faisais ici. Entre Azenora et moi, cela avait toujours été très électrique. A tel point que lorsqu’on parlait de ma sœur, je précisais qu’il ne s’agissait que de ma demi-sœur. C’était bête et méchant, j’en suis consciente, mais je suis comme ça. Je ne réfléchis pas avant de parler, et je sais qu’à l’époque où j’étais encore un modèle pour Az’, je l’avais totalement envoyée valser car j’en avais assez. Assez de la voir s’habiller comme moi alors qu’elle était plus jeune, assez de la voir m’épier, assez de la voir piquer dans mon maquillage … J’ai toujours été une enfant choyée et je ne supportais pas d’avoir quelqu’un dans les pattes.

Mais ce n’était pas pour cela que j’allais laisser ma sœur bousiller sa vie. Nous avions tout de même vécu quinze ans avec elle, et je ne me voyais pas la laisser dans cet état. De plus, si ma mère ignorait où se trouvait Az’, elle n’allait même pas pouvoir subvenir à ses besoins ! Notre mère était loin d’être pauvre, son boulot d’avocate au barreau et d’ancien mannequin lui permettait d’avoir pas mal d’argent de côté. Il était donc idiot que la blondinette vive comme une pauvre pécore alors que nous avions tout ce qu’il nous fallait !

Lorsqu’elle ouvrit la porte, je vis immédiatement dans ses yeux son étonnement. Avant qu’elle ne me referme la porte au nez, j’étais déjà rentrée dans la chambre. Je croisais mes bras sur mon buste, et, avec une voix assez agacée et loin d’être amicale, je lançai à la jeune femme :

« Mais qu’est-ce qui te passe par la tête, Az’ ? T’es sérieuse ? Vivre dans un bouiboui parce que je suis la fille d’un dieu ? Et tu laisses Maman toute seule ? Tu es vraiment une gamine ! Tu n’as jamais manqué de rien ! Mais non, à quinze piges, tu préfères vivre dans une chambre de bonne et puis quoi encore ? Tu vas te prostituer ? Tu vas salir notre nom … Tu fais tes valises et tu retournes immédiatement à San Francisco ! »

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tu crois vraiment t'en sortir seule ? (Azenono chérie) <3   Jeu 17 Sep - 16:31



Tu crois vraiment t'en sortir seule ?


Sans que je ne l’invite à le faire, ma sœur, et j’avais toujours du mal à réaliser que c’était bien elle, entrait directement dans ma chambre. Je réprimais un sifflement de contrariété, en marmonnant quelque chose comme « en tout cas toi ce n’est pas la politesse qui t’effleure.. ». Au moins une chose qui n’avait pas changé, apparemment. Non sans agacement, je refermais la porte et me retournais vers elle, m’attendant à ce qu’elle me sermonne, comme une petite fille de cinq ans et demie. A peine avait-elle commencé que je ne supportais déjà pas le ton sur lequel elle me parlait, et surtout, je tiquais sur le diminutif de mon prénom, qu’elle n’avait pas utilisé depuis des années. Non mais…De quoi se mêlait-elle ? Je ne voulais pas lui parler, et je n’avais aucune explication à lui donner. Et puis si je voulais me prostituer, c’était mon problème hein. En entendant sa dernière phrase, je haussais les sourcils, et réprimais un rire. Jaune.

« - C’est bon, tu as fini ? » lui avais-je dit.

Je faisais quelques pas dans la chambre, cherchant rapidement ce que j’allais répondre à sa petite tirade.

« - Salir notre nom hein ? Tu ne t’intéresses qu’à ça, pas vrai ? Rien d’autre n’a d’importance. Tout ce qui compte pour toi, c’est que je ne te fasse pas honte. Et je ne m’inquiètes pas trop pour maman, elle trouvera quelqu’un pour lui tenir compagnie très vite, j’en suis sûre. »

Je me taisais, quelques secondes, le temps qu’elle comprenne tout ce que je venais de lui dire. Je ne savais pas, après tout, peut-être avait-elle régressé mentalement depuis qu’elle avait rejoint le camp des mutants. Enfin bref. Après ça, j’avais enchainé :

« - Et puis de toute façon, tu ne comprends pas. Tu ne sais pas ce que ça fait, d’être la sœur de quelqu’un comme toi, d’être toujours...la deuxième ! » Vociférais-je.

Bon voilà, c’était dit. J’en avais marre de passer toujours au second plan parce-que mademoiselle était plus spéciale, à cause de son petit papa. Rien que de penser aux privilèges qu’elle avait toujours eu, j’en avais des envies de meurtres. Et là, pour terminer, je lui lançais :

«  - Il est hors de question que je retourne à San Fransisco. »

Bon, c’est vrai que, par esprit de contradiction, je ne voulais peut-être pas retourner là-bas simplement parce-qu’elle me l’avait demandé. Mais ça, il était hors de question que je l’avoue à voix haute.



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tu crois vraiment t'en sortir seule ? (Azenono chérie) <3   Dim 20 Sep - 21:27


Je ne savais vraiment pas ce que je faisais là. Ma sœur et moi ne nous supportions pas et il était évident que plus j’allais lui dire de rentrer au bercail, moins elle allait le faire. Celui qui pense l’inverse ne nous connait simplement pas. De mon côté, l’avis d’Az’ n’avait jamais eu la moindre importance et je dois avouer que je ne l’ai jamais considéré que comme une petite fille qui essayait de me ressembler. A partir du moment où je l’avais repoussé, je n’avais même pas cherché à renouer un lien de sœurs avec elle. Cela ne m’importait que peu. Vous savez bien ce qui m’importait : ma popularité, la façon dont les gens me voyaient et ma réussite personnelle.

Doucement, je grandissais et je mûrissais. Le fait de savoir Az’ seule, dans la jungle de la vie, seule, sans rien pour s’en sortir, cela me faisait quelque chose. J’avais envie de la protéger pour la première fois de ma vie. Mais j’ignorais qu’il était trop tard pour obtenir un vrai lien entre nous. Alors oui, j’usais un ton moralisateur qui eut l’effet prévu … Azenora détournait toutes mes paroles, et cela me gonfla au plus haut point.

Oui, salir notre nom était une faute à mes yeux ! Vous imaginez si le nom de Taylor est assimilé à la prostitution ? Rien que de l’imaginer, cela me donnait des frissons d’horreur. Je ne supportais pas cela, et pour moi, être une Taylor était une fierté. Il était hors de question que ma sœur le bousille parce que Madame était jalouse. Oui, être la deuxième …

« Navrée d’être sortie de l’utérus de notre mère la première ! Et Maman fait ce qu’elle veut, si elle a envie d’avoir des hommes dans sa vie, c’est son choix. Tu penses qu’une gamine de quinze ans va lui dicter sa conduite ? Bon sang Az’, t’as quinze piges ! Tu vas faire quoi ? Tu ne te rends même pas compte de ta connerie. Mais bon, puisque tu penses que j’en ai rien à foutre, qu’est-ce que je fiche là ? Hein ? »

Oui, elle commençait à me chauffer et je me sentais de plus en plus excédée. Il fallait que je me calme si je ne voulais pas que mes pouvoirs fassent des leurs.

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tu crois vraiment t'en sortir seule ? (Azenono chérie) <3   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» louiséa. ) la seule personne qui viendra te sortir de la merde, c'est toi.
» (Cirilla) Il en faut peu pour être heureux Vraiment très peu pour être heureux ♫
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois
» En a marre de rester seule tous les soirs
» Jeux vraiment trop drole!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciens RPs-