Bienvenue jeunes padawans. ♥ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Personne ne doit être laissé à l'écart [Azaliah-Neil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 117
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Personne ne doit être laissé à l'écart [Azaliah-Neil]   Mer 15 Mar - 20:30

Intérieurement, je suis surprise de voir cet air triste et inquiet sur le visage de Neil. Même avant qu'il ne vienne me parler il passait son temps à sourire. Au fond de moi je m'inquiète légèrement. Peut-être ne voudra-t-il plus m'adresser la paroles après ce que je viens de lui dire, mais est-ce si mal que ça? Je redeviendrais la nouvelle bizarre maudissant les romains à chaque occasions.

J'avoue que là j'ai peur...

En une fraction de seconde je me refermais sur moi même. Je lui faisais peur, même à lui...
Alors que je m’apprêtais à le laisser seul, il reprit et m'expliqua son point de vue. Je me suis figée dans ma marche vers l'entrée du boxe.

J'ai déjà commencé à me venger tu sais. Pendant les deux ans où j'étais seule, j'en ai tué des humains. Je revois encore leurs visages suppliant. Ils me font tellement pitié dans ces moments là. Certains ont même sortis de l'argent!

Je ricane légèrement en repensant aux trois-quatre mortels pleins aux as à qui j'ai ôté la vie et à leurs billets sorties de nulle part et tendus vers moi.

Ils ne font pas partis de mes cauchemars ceux là, pas du tout même.

Je dis tout ça rapidement.
Neil reprends avec un air plus joyeux. Il me parle de ce que son frère, Morphée, a fait durant l'une des nombreuses batailles pour laquelle les demis-dieux se battaient pour leurs parents.
Son sourire revient et il me regarde dans les yeux.

Je dois avouer que côté famille tu n'es pas trop gâté. Après, je doute que tu en ais fais autant qu'eux. Remarque, j'ai cru comprendre que ce très chère Hitler était l'un de mes frères. Je peux te comprendre sur ça.

Ma voie ce fait légèrement plus douce quand je dis ça et j'eu un léger sourire nerveux au coin des lèvres pendant une fraction de seconde.
Je reprends quelques instants plus tard avec un air plus grave, mon regard plongé dans le siens.

Tu ne devrais pas t'inquiéter pour moi. Mon âme est déjà damnée il n'y a plus rien à faire. Je ne peux pas être sauvée Neil. Peut-être qu'un jour je me lasserais de ces idées de vengeances et que je n'aurais plus rien à faire ici. Ce jour là je retournerais au Lotus et j'y passerais quelques temps avant de ressortir des années plus tard où personne ne me connaîtra plus. Je recommencerais ma vie, et je me retrouverais à nouveau traqué par des monstres et obligée de me rendre ici un jour ou l'autre. A ce moment là, peut-être que vous serez tous très vieux ou morts. Je verrais vos enfants et vos arrières petits enfants et je leur raconterais des choses sur toi. Ils ne comprendront pas comment je sais tout ça et je me moquerais d'eux intérieurement.

Je soupire et m'arrête quelques instants.

En disant ça je sais très bien que tu ne me laisseras pas le faire et que je me retrouverais embarquer dans cette guerre d'une manière ou d'une autre.




   
Never forget what happened

avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 545
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Personne ne doit être laissé à l'écart [Azaliah-Neil]   Jeu 16 Mar - 10:37

Quand je dis à la fille d'Hadès que j'ai peur, elle semble se refermer. Elle se lève et commence à s'en aller. Puis j'apporte mes précisions et fort heureusement, elle s'arrête.
Elle m'explique alors qu'elle a déjà commencé sa vengeance durant ses deux années où elle a vagabondé. Tuant ainsi des humains crapuleux. Elle a une sorte de rictus quand elle me parle de tout ça. La demoiselle va même jusqu'à ricaner en évoquant ceux qui ont tenté d'acheter leur survie.
Je dois bien avouer que je trouve aussi que ça a quelque chose de pitoyable, mais en même ils agissent en fonction de leur propre compréhension du monde.

Quand je parle de mon frère, la jeune femme réplique d'elle comprend ce que je ressens puisque comme la rumeur l'affirme Hitler était l'un de ses demi-frère
Pendant un cours instant, la trace fébrile d'un sourire apparaît sur son visage et sa voix d’adoucie. Je prends cela pour une petite victoire malgré le côté éphémère de la chose.
Avec un air grave, les yeux plongés dans les mien, la fille des enfers ajoute que je ne devrais pas m’inquiéter pour elle. Qu'elle est déjà perdue et qu'un jour, elle fuira à nouveau au casino lotus et qu'elle en sortira bien des années plus tard, rencontrant ainsi ma descendance.
La jeune femme s'arrête dans un soupir. Alors que je m’apprête à lui répondre, elle ajoute qu'elle sait très bien qu'en m'avouant tout ça, je ne vais pas la laisser faire.
Avec un tendre sourire, je lui réponds en caressant sa joue après être arrivé à son niveau :

Tu vois que tout n'est pas perdu te concernant... Si tu as la présence d'esprit pour comprendre que je ferai tout pour éloigner de toi l'envie de retourner au Lotus et pour que tu comprennes que tout n'est pas forcément à jeter dans ce monde... C'est que tu es une femme suffisamment intelligente pour voir les quelques intérêt qu'il y a à vivre dans la réalité.

Je la regarde avec un regard empli d'une forme d'amour protecteur et de bienveillance. Et j'ajoute d'un ton légèrement amusé:

Et quand bien même tu serais irrécupérable... Soit ! Je ne pourrai probablement pas te sauver dans ce cas. Mais pense bien que ce n'est pas ça qui va m'empêcher d'être ton ami... Et si je ne peux pas t'empêcher de fuir un jour vers le Lotus, dis toi bien que je vais faire mon possible pour que ce moment soit le plus éloigné possible et que d'ici là, tu sois aussi heureuse que la vie le permet.


"On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser.
C'est ça, le problème des rêves :
C’est que c’est fait pour être rêvé."
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 117
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Personne ne doit être laissé à l'écart [Azaliah-Neil]   Jeu 16 Mar - 14:38

Neil s'avance vers moi et, une fois arrivé à ma hauteur, il me caresse la joue. Je pose l'une de mes mains sur la sienne et l'écoute attentivement. Il me qualifie de femme assez intelligente pour voir les quelques intérêts qu'il y a vivre dans la réalité. Je dois bien avouer qu'il y en a quand même un peu, comme certains plats, le fait que je serve quand même à quelque chose dans cette guerre avec mes pouvoirs plus ou moins contrôlés ou encore le combat! C'est fou ce qu'on est détendu après avoir manqué d'embrocher deux ou trois romains lors d'un entraînement!
Son regard change et j'y vois de la bienveillance et de la protection à mon égard. Il reprends d'un tont quelque peu amusé qu'il serait tout de même mon ami si j'étais réellement irrécupérable, ce que je pense être.

Pour être heureuse je n'ai pas besoin de beaucoup pour l'instant. Trouve moi juste des stupides romains sur lesquels je pourrais défouler ma haine en toute liberté, sur Skyra de préférence. Ajoute cela à une bonne assiette de pattes carbonara et j'aurais au moins le sourire pour quelques heures!


Je lui fais un grand sourire qui se veux tellement innocent qu'on verrais presque mon oréole immaginaire.

Tu devrais te préoccuper un peu de toi avant de tout de suite vouloir le bonheur des autres. A trop faire attention aux autres ont finis par s'oublier.

Je marque un petit temps d'arrêt puis reprends d'une voie légèrement teinter d'ironie avec l'expression qui va avec.

Et toi Neil, tu as des squelettes dans ton placard ou des désirs de vengeance? Remarque tout le monde en a, mais peut-être en as-tu des plus gros qui prennent plus de place et qui ne demande qu'à sortir. Et quoi de mieux que de se confier à celle que tu écoutes depuis un bon moment déjà?

Je lui fais un léger clein d’œil et attends sa réponse en pouffant intérieurement.



   
Never forget what happened

avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 545
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Personne ne doit être laissé à l'écart [Azaliah-Neil]   Ven 17 Mar - 22:59

La jeune femme pose sa main sur la mienne quand je lui caresse la joue. Elle me réponde que pour être heureuse, elle a juste besoin de taper des romains et de bonnes pâtes carbonara. Je la regarde amusé et je lui réponds avec le sourire :

Si je me souviens bien on a au moins trois entraînements aux combats par semaine... ça laisse pas mal d'occasion de taper du romains... Et pour les carbonara, je vais voir ce que je peux faire.


Puis, la demoiselle me regarde avec un air des plus angéliques. Si nous étions dans un dessin animé, je pense que de petites ailles et une auréole lui seraient poussées... Elle me rappelle que je dois aussi prendre soin de moi... D'une voix quelques peu plus ironique, la douce me demande si je n'ai pas aussi quelques squelettes dans mes placards... Quelques envie de vengeances...
Avec un grand sourire, je la rassure :

Oh, tu sais, j'ai la belle vie... Je sorts presque quand je veux du camp, je gagne pas mal d'argent en vendant des rêves aux humains... Je suis entouré de gens qui me comprennent et je peux me défouler comme je veux en combat « d'entraînement »...
Le seul truc, à la limite, c'est que je voudrais pouvoir aller voir ma mère plus souvent... Elle est pas vraiment morte... c'est plus une sorte de sommeil éternel, du coup quand je vais la voir à Seattle je peux lui parler en songe...


Je garde mon regard dans celui de la fille des enfers...
Elle est vraiment belle, mais vu son âge, je la vois plus comme une petite sœur que comme une potentiel conquête.
Je réfléchis un peu à nos derniers échange et j'ai soudainement une idée. Je la soumets donc à mon interlocutrice :

Pour revenir à ce que tu disais pour ton bonheur... Je voudrai savoir si ça t'intéresse qu'on aille en ville en de ces jours... Je connais le meilleur Italien de la ville, ses carbonaras sont un délice !
Ça te tente ?


Je continue de la regarder, espérant qu'elle réponde de façon positive. Je sais pertinemment que me promener avec la fille d'un des trois grands risque d'attirer les monstres, mais les monstres de New York, je les connais et je m'en occupe...
J'ajoute comme autre possibilité :

Ou alors, si t'as pas envie de sortir du camp, un jour où je prends ma permission de sorti, je t'en ramène à l'emporté...

Je la regarde avec un sourire complice et j'ajoute :

Et si tu veux pouvoir de défouler sur des romains, faut surentraîner au corps à corps. On peut dire ce qu'on veut sur leur tendance psychorigide, mais il faut avouer qu'à force, ils savent se battre.


"On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser.
C'est ça, le problème des rêves :
C’est que c’est fait pour être rêvé."
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 117
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Personne ne doit être laissé à l'écart [Azaliah-Neil]   Sam 18 Mar - 22:03

Il me regarde amusé à ma remarque sur la façon de me rendre heureuse. Bien sûr cette solution n'est valable que pendant une ou deux heures, mais c'est déjà mieux que rien du tout. Il me rappelle que nous avons des entraînements et je lui réponds à mon tour avec un regard amusé.

On va dire que j'ai du mal à gérer ma colère, ça serait bête que mes pouvoirs m'échappe et que je foute le feux à quelques personnes. Du coup, je préfère éviter le plus possible les entraînements.

Il me rassure par la suite avec un grand sourire ne me parlant de sa "belle vie". Pour la première partie, je suis bien d'accord avec lui. Sortir autant qu'on veut, taper du romain en entraînement et se faire de l'argent sur les insomnies des humains c'est une vie tout à fait appréciable pour un demi-dieu en temps de guerre! Quand à la suite de sa tirade, mon visage se ferme pendant quelques secondes. Sans vraiment le vouloir j'ai repensé à ma mère et au fait que je ne saurais jamais comment elle a perdue la vie. Je ne me fais pas d'illusions, elle est sûrement morte à l'heure qu'il est.

Je suppose que tu as de la chance de pouvoir encore lui parler...Pourtant je me dis que ça doit te faire du mal de la voir allonger là sans que tu ne puisses pas vraiment faire quelque chose.

Il n'enlève pas son regard du miens et continue à me fixer d'une étrange manière. A quoi peut-il bien penser? Il a l'air de réfléchir quelques instants puis prends alors la parole pour me proposer d'aller en ville avec lui et manger des pattes carbonara. Une personne normale aurait acceptée, mais je suis loin d'être normale. Il continue à me regarder et j'ai cette impression qu'il veut que j'accepte. Il reprends ensuite et explique qu'il pourrait m'en rapporter. Je coupe le contacte visuel et refoule cette envie de lui sauter dans les bras tellement je suis heureuse de sa proposition.

Ce n'est pas vraiment avec moi qu'il faut sortir pour aller au restaurant et se promener tranquillement. J'ai une fâcheuse tendance à attirer pas mal de monstres assez puissant...

Je me replonge à nouveau dans ces yeux si clairs et remarque alors son sourire que je peut qualifier de complice. Il ajoute qu'il faudrait que je m'entraîne au corps à corps puisque les romains sont devenus assez fort, ce que je suis obliger d'admettre.

Tu as l'air d'en parler en tant que connaisseur.
Et puis, je ne me fais pas trop de soucis pour le combat. Une petite taille et une bonne rapidité peuvent être de gros avantages.



   
Never forget what happened

avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 545
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Personne ne doit être laissé à l'écart [Azaliah-Neil]   Dim 19 Mar - 8:34

J'ai eu peu que le jeune femme ne se soit fermée complètement tout à l'heure, mais forte heureusement, ce n'est pas le cas. Notre complicité est vite revenue et j'en suis ravi.
Alors que je lui rappelle qu'on a les entraînements si elle veut taper sur des romains, la fille des enfers m'explique qu'elle a du mal à gérer sa colère et que de se fait elle voudrait éviter de cramer quelqu'un avec ses pouvoirs. Ce que je peux comprendre. Mais d'un autre côté, ce n'est pas en évitent tout entraînement qu'elle va apprendre à se contrôler.
Puis, je lui parle de ma vie. Quand j'aborde le sujet de m mère, un air lugubre vient entacher son doux visage. Elle me dit que j'ai de la chance de pouvoir lui parler, mais que cela doit être dur de la voir allongée de la sorte sans rien pouvoir y faire. J'avoue que quand j'étais petit, c'était pas facile à vivre, mais depuis que j'ai découverts mon pouvoir et toute l'histoire des demi-dieux, je ne vois plus du tout les choses de cette façon. C'est d'ailleurs ce que j'explique à la jolie brune :

Je vais pas le cacher, quand j'étais un petit garçon, ça j'avais beaucoup de mal à la voir comme ça... Mais maintenant, je sais qu'elle va très bien et qu'elle est parfaitement heureuse. Son corps lui est allongé dans un lit d'hôpital, mais ce n'est que dans ce monde ci. Ma mère vit dans le monde des rêves maintenant et quand je vais la voir, c'est pour la rejoindre dans le monde des rêves.

Puis vient la proposition des pâtes carbonara. Quand je lui propose que nous allions au restaurant, elle ne dit rien. Elle va même jusqu'à détourner le regard... Mais quand je propose d'en ramener, là, une étincelle s'allume dans ses yeux. C'est là qu'elle m'explique ce dont je me doutais déjà, c'est à dire que qu'elle est un aimant à montres puissant. Avec un petit sourire bienveillant, je lui réponds :

Je m'en doute qu'une sorti avec la fille de l'un des Trois Grands n'est pas de tout repos... Mais faudra quand-même qu'on en fasse quelques une. Au pire, on fera des sortis rapides.

Enfin, quand je lui parle de l'entraînement au corps à corps, elle me répond que je semble parler en connaisseur, puis elle ajoute que son agilité est son plus grand atout. Avec mon habituel sourire amical, je lui réponds alors :

Tu prêche un convaincu. L'agilité, il n'y a rien de telle.
Et pour ma connaissance du sujet... Disons juste que j'ai failli rejoindre ton père il n'y a pas longtemps... Une romaine avec des difficultés à gérer la colère. Mais tout va bien.
Par contre, je dois reconnaître que depuis, je m'entraîne de façon beaucoup plus assidu...


En disant ces mots, une idée me vient et je la lui partage :

En parlant de ça... Et si on se faisait des entraînements tous les deux ?
On pourra progresser, passer du temps ensemble et avec de la chance, t'auras moins de problèmes avec les instructeurs s'ils voient que tu fais quand-même des entraînements...
T'en penses quoi ?


"On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser.
C'est ça, le problème des rêves :
C’est que c’est fait pour être rêvé."
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 117
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Personne ne doit être laissé à l'écart [Azaliah-Neil]   Jeu 23 Mar - 23:56

Le jeune homme me répond qu’il ne se sentait mal face à l’état de sa mère qu’avant dé découvrir ses pouvoirs. D’après lui, il vit désormais plus tôt bien la situation de sa mère. Je viens à me poser deux questions : Comment a-t-il découvert ses pouvoirs et Comment sa mère est-elle entrée dans le coma ? Je rangeais mentalement ces questions dans un coin de ma tête et reportais mon attention sur les paroles du brun.
Face à ma réaction à sa proposition de sortie, un sourire bienveillant apparaît sur ses lèvres. J’aime tellement ce sourire, il me fait me sentir vraiment bien. Je le trouve simple, naturel et avec une réelle envie d’aider et de bienveillance. J’en ai vue des sourires faux au cours de ma vie et ils n’ont rien à voir avec ceux de Neil. Il me répond qu’il se doutait bien des dangers qu’implique une sortie avec la fille d’un des Trois Grands mais qu’il faudrait tout de même tenter l’expérience. Je ne suis pas vraiment contre, mais je doute qu’on me laisse sortir avec le comportement que j’ai eu depuis mon arrivée. Pas que je le regrette, mais il pouvait s’avérer être un gros désavantage si je voulais sortir plus souvent que la norme. Je lui fais part de me inquiétudes :

Je ne suis pas sûr qu’on me laisse sortir tout de suite. J’a entendu dire que même ceux qui respecte les règles n’ont pas beaucoup de permissions alors je n’imagine même pas pour moi ! Bien sûr je pourrais sortir en douce mais ça ne serait pas pareil.

Son sourire amical reste sur ses lèvres quand on parle des entraînements. Il me dit dans un premier temps être convaincu de vertus de l’agilité en combat rapproché. Par la suite, il me parle vaguement et avec une pointe d’humour qu’il s’est presque fait tué par une romaine ayant des petits problèmes pour gérer sa colère. J’ai déjà entendu parler de cette histoire s’étant passé quelque temps avant mon arrivée. La fille de Jupiter peu appréciée par ma personne étant la romaine colérique en question. Je n’avais cependant pas fait le rapprochement entre le gars suicidaire et sympathique qu’on m’avait vaguement décrit et le fils d’Hypnos qui se tenait en face de moi. Il m’explique que depuis cette mésaventure il s’entraîne beaucoup plus au corps à corps. Je peux aisément el comprendre.

Skyra est vraiment une stupide romaine qui se croit au dessus de tout le monde. Ca ne m’étonne même pas qu’elle ai essayé de te tuer.
Et puis je ne suis pas très porté combat, je préfère utiliser mes pouvoirs. Ma seule arme est ma dague et je ne m’en sers que quand je dois être discrète. Pour un meurtre par exemple.


Je lâche ma dernière remarque simplement et d’une façon assez détendu. Je n’ai pas honte de ma vengeance personnelle ni de mes autres meurtres. Ils font partis de qui je suis et j’ai appris à vivre avec.
Neil me propose alors de m’entraîner avec lui et d’ainsi diminuer mes problèmes avec les instructeurs qui se font toujours une joie de me tirer de force aux entraînements. L’idée est très tentante mais je ne voudrais pas que mon image de fille potentiellement dangereuse soit gâchée par un petit malin passant par là et me voyant me faire battre par le fils d’Hypnos. J’hésitais énormément et ça devait se voir sur mon visage.

Je ne sais pas vraiment. Il faudrait trouver un endroit où personne ne pourrait nous observez et surtout très loin de l’eau. Et puis, je refuse de prendre une épée, un bouclier ou autre chose. Je me bats avec ma dague ou rien du tout s’il le faut.



   
Never forget what happened

avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 545
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Personne ne doit être laissé à l'écart [Azaliah-Neil]   Ven 19 Mai - 16:36

La fille des enfers me répond gentiment qu'avec son comportement, elle ne pense pas avoir de jour de permissions. Je suis obligé d’acquiescer avec un sourire amusé. Elle ajoute qu'elle pourrait sortir en douce, mais que ce n'est pas la même chose et j'approuve un fois de plus.
Je lui réponds alors :

J'avoue que les instructeurs t'ont pas vraiment à la bonne pour le moment, mais ça finira par changer... j'espère.
À la limite, je pourrai tenter de négocier quelque chose... Il y a quelques personnes qui me doivent des services sur le camp.


Je fais ma proposition avec une petit sourire amusé en pensant à toutes les faveurs qu'on me doit en retour et que je pourrai exploiter pour organiser une sortie.
Puis arrive le sujet de mon entraînement presque mortel. J'avais fait exprès de ne pas citer de nom, mais visiblement la demoiselle en a déjà entendu parlé. De suite elle fait des reproche à Skyra. J'avais cru comprendre qu'elle n'appréciait pas la romaine, là, j'en ai la confirmation. Aussi bizarre que cela puisse paraître, je prends la défense de celle qui a voulu mettre fin à mes jours. Je dis donc avec un ton amical :

Skyra, n'est pas stupide... C'est juste qu'elle vit quelque chose de bouleversant... Je comprends même pourquoi elle a voulu me tuer... Je suis le fils de celui qui a bousier sa vie, faut pas l'oublier. Et on est des demi-dieux, c'est dans notre sang d'en vouloir aux gens pour ce qu'on fait leur parents.
Je dis pas que c'est excusable ce qu'elle a fait... J'ai qu'en même failli mourir... Mais c'est compréhensible.
Et pour ce qui est de ta dague... je pense que tu peux tout de même t’entraîner pour la manier encore mieux.


Nous parlons encore un peu de l’entraînement et Azaliah me dit finalement que cela pourrait être jouable si on trouve un endroit bien caché et loin de l'eau. Je suis un peu surpris par cette partie de la requête, mais bon.
La fille d'Hadès ajoute aussi qu'elle refuse de se battre avec autre chose que sa dague.
Je souris amusé par toutes ces précision et je lui réponds :

Je pense que c'est faisable. On va bien trouver un endroit dans le camp qui répond à tes critères. Et pour ce qui est des armes, je suis pour le fait que chacun s'arme selon ses préférences.
Après tout, l'important c'est d'être à l'aise pendant le combat.


Après une petite seconde de silence et de réflexion de ma part, j'ajoute.

La forêt pourrait être pas mal. On est loin de l'eau et à l'abri des regards indiscrets. En plus, ça permettra de s’entraîner dans un environnement plus réaliste que le terrain d'entrainement.
Tu en penses quoi ?


"On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser.
C'est ça, le problème des rêves :
C’est que c’est fait pour être rêvé."
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 117
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Personne ne doit être laissé à l'écart [Azaliah-Neil]   Lun 12 Juin - 22:03

Neil acquiesse et me confirme que les instructeurs ne sont pas les personnes qui m’apprécient le plus en ce moment. Je dois bien avouer que je n’en suis pas peu fier, me donner cette réputation m’amuse et fait passer les jours bien plus vite. Il rajoute qu’il espère que ça changera et qu’il pourrait à la limite négocier puisque certaines personnes lui doivent encore des faveurs. Ça me fait esquisser un sourire amusé, qu’il a également.

Je ne suis pas vraiment sûre de vouloir changer leur opinion, pas stout de suite en tout cas. Ca ne me rapporterait rien à part une image de pseudo rebelle qui finit par se soumettre, à des romains en plus ! Non ça ne fait définitivement pas partis de mes projets.
Après je dois bien avouer que ta proposition m’intéresse au plus au point. Mais tu es sur que ça ne te dérange pas d’utiliser un de ses services pour moi ? Si tu en accumules autant ça doit bien être pour une raisons.


A mon grand étonnement, il prend la défense de la fille de Jupiter. Je me renfrogne légèrement. Je ne réponds pas à ça, il lui cherche des excuses à cette idiote de romaine qui se croit au dessus de tout le monde. Ah ce qu’elle peut m’énerver celle là ! Rien que de parler d’elle et je sens la colère montée à moi. Il faudrait vraiment qu’un jour je la provoque et qu’on se batte enfin, je pourrais enfin passer mes nerfs sur elle et relâcher toute la colère pour elle que j’ai retenue en moi tout ce temps.

La conversation continue sur notre entraînement et il me répond avec toujours ce sourire amusé, sûrement à cause de mes critères pas très compréhensibles pour lui, que ça devrait pouvoir le faire. Il me propose la forêt et je ne peux m’empêcher de sourire légèrement en repensant à al rencontre avec mon oncle que j’ai eu là bas.

Alors va pour la forêt ça me va parfaitement !



   
Never forget what happened

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Personne ne doit être laissé à l'écart [Azaliah-Neil]   

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Ohana signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné~ Maylea Maori
» l'homme qui n'a pas de chien...
» « ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié (Itzel)
» EZECKIEL. ▌ ohana signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié.
» Ohana signifie famille, et famille signifie que personne ne doit être abandonnée !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les Campements :: Farny State Park :: Lieux extérieurs :: Le ranch-