Bienvenue jeunes padawans. ♥ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 When you pretend to be normal, w/Neil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Opposant ψ Combattant
Ω Tablettes : 58
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: When you pretend to be normal, w/Neil   Dim 12 Mar - 21:46

When you pretend to be normal.
→ NEIL & JORDANE
Tu avais envie de sortir de l'Agence, depuis quelques jours, tu y pensais de plus en plus. Aller explorer cette ville inconnue pour toi. Enfin, puisque tu n'as aucun autre souvenir qu'a l'Agence.

Tu pris ta veste, ton sac et partit vers central Park. Tu en avais entendu parler par tes confrères et consœurs de la PSI et avais envie de découvrir cet endroit. L'air frais de Mars te poussa à enfiler un coton sous ta veste. Tu hâla un taxi, histoire de ne pas marcher trop longtemps.

Tu paya le taxi et t'enfonça dans Central Park. Tu te demandais si tu avais bien fait de sortir de l'Agence sans prévenir personne, ni même James...Et s'il t'arrivais quelque chose, il te gronderai énormément d'avoir pris cette décision. Tu te dis qu'au fond, tu ne faisais rien de mal et commença à marcher. Finalement c'était plus frais dehors que tu ne l'imaginais.

Tu sentais que quelqu'un te suivais, hé merde! T'aurais dû prévenir de ta sortie et si tu te faisais attaquer? Tu te tourna par-dessus ton épaule et vis un jeune homme -probablement ton âge- qui marchait derrière toi. Au fond, calme toi Jordane, les gens ont le droit de marcher dans ce Parc. Te retournant devant toi, tu te pris les pieds et tomba direct sur le sol. Zut! Ce que tu es maladroite...

Tu te releva et t'assied sur le banc juste à côté, tentant de voir tes blessures sur les genoux...






" Ils ne savaient pas que c'était impossible,
alors ils l'ont fait."
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 545
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: When you pretend to be normal, w/Neil   Dim 12 Mar - 22:30

Aujourd'hui, je suis de sorti. Et pour une fois, c'est vraiment mon jour de sorti. Pas de combine, pas de négociation, pas de demande de retour d’ascenseur auprès de quelqu'un qui me doit une faveur... Non, mon vrai jour de permission de sorti. Ce qui me fait dire que le règlement est très mal fait et que les jours de sortis sont bien trop rares en fait.
Toujours est-il que j'ai décidé d'aller à Central Park pour me promener un peu et profiter de l'ambiance qui y règne en ce mois de mars.

Je me suis habillé dans des tons sombres, coiffé et j'ai bien évidemment pris mes lunettes. J'ai pris ma voiture et je me suis rendu au fameux parc.
Je déambule sur les sentiers, un écouteur dans seulement une seule oreille pour écouter un peu de musique sans pour autant me couper du monde.
Alors que je marche, je remarque... enfin remarqué est un bien grand mot, je note dirons nous, la présence d'une jeune femme devant moi. Si j'ai noté sa présence, c'est seulement parce qu'elle s'est brusquement retournée pour regarder dans ma direction.

Juste après ça, la demoiselle trébuche et tombe assez violemment. Je me précipite vers elle, mais le temps que j'arrive à son niveau, elle a eu le temps de s'asseoir sur le banc le plus proche. Je sorts un mouchoir de ma poche et le lui tends. Qu'elle saigne ou qu'elle se soit salie, ça sera utile.
Je lui demande avec un sourire amical et inquiet :

Ça va ? Vous ne vous êtes pas fait mal ?


Je la regarde avec un air doux. Je suis sincèrement inquiet, j'aime pas que les gens se blessent, surtout d'une façon aussi bête.
Je dois avouer que la jeune femme est très belle. Une brune avec de beaux yeux de biche. Bref, ravissante.


"On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser.
C'est ça, le problème des rêves :
C’est que c’est fait pour être rêvé."
avatar
Opposant ψ Combattant
Ω Tablettes : 58
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: When you pretend to be normal, w/Neil   Dim 12 Mar - 22:49

When you pretend to be normal.
→ NEIL & JORDANE
Assise sur le banc après ta chute, un jeune homme, plutôt, celui qui était derrière toi, accouru en ta direction. T'offrant un mouchoir, que tu pris volontiers pour essuyer tes genoux. Ça va ? Vous ne vous êtes pas fait mal ? Il avait un regard protecteur, comme lorsqu'un père voit son enfant trébuché. Non ça va, merci, je suis très maladroite.Tu lui souris, l'ai reconnaissante. Il était plutôt mignon et gentil, peut-être était-il un prédateur sexuel? Tu chassa cette idée de ta tête et reporta ton attention sur le jeune homme Jordane et lui tendis la main en te relevant. Tu te demandais vraiment dans quoi tu t'étais barrées les pieds, mais comme tu es maladroite en tout temps, tu n'y pensa pas trop longtemps.

Désolé d'vous avoir dérangé avec ma maladresse. Tu lui souris timidement, cherchant un endroit où poser tes yeux, ailleurs que sur le jeune homme en face de toi.







" Ils ne savaient pas que c'était impossible,
alors ils l'ont fait."
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 545
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: When you pretend to be normal, w/Neil   Dim 12 Mar - 23:11

La jeune femme accepte mon mouchoir. Elle me remercie et m'explique qu'elle est maladroite.
Elle sourit à son tour, puis elle se lève et me tend la main en se présentant.
Je lui serre la main et lui réponds amicalement :

Enchanté Jordane. Moi c'est Neil.

Puis la demoiselle s'excuse de m'avoir dérangé avec sa chute. Elle sourit timidement en fuyant un peu du regard.
Je lui réponds du suite, à la fois amusé et rassurant :

Vous n'avez pas à vous excuser. En plus vous ne m'avez pas dérangé.

La jeune a un je ne sais quoi d'attachant. Elle doit avoir le même âge que moi à peu près, mais ce n'est pas simplement ça... J'aimerai bien passé un peu temps avec elle. C'est peut-être juste mon côté ultra amical quand on y réfléchit.
Je m'hasarde donc à proposer :

Loin de moi l'envie d'être envahissant, mais on pourrait peut-être marcher un peu ensemble...

D'un air amusé, j'ajoute :

Comme ça, si vous retombez, vous pourrez vous accroché à moi... ou j’essaierai de vous rattraper.


"On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser.
C'est ça, le problème des rêves :
C’est que c’est fait pour être rêvé."
avatar
Opposant ψ Combattant
Ω Tablettes : 58
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: When you pretend to be normal, w/Neil   Mar 14 Mar - 21:36

When you pretend to be normal.
→ NEIL & JORDANE
Tu te présenta au jeune homme qui fit de même Neil. Tu lui fis un sourire t'excusant de ta maladresse qui ne lui dérangeait pas le moins du monde. Tu te leva et Neil te dis Loin de moi l'envie d'être envahissant, mais on pourrait peut-être marcher un peu ensemble...Comme ça, si vous retombez, vous pourrez vous accroché à moi... ou j’essaierai de vous rattraper. Tu réprima l'envie de t'esclaffer, tu étais réellement gauche, Gaston la gaffe. Oui, avec plaisir, Neil. Tu commença à marcher, aux côtés du jeune homme, ne sachant pas vraiment quoi dire. Une voix dans ta tête te prévenais Ton corps à corps n'est pas fort, s'il est dangereux, je ne pourrai pas défendre tes arrières. James. Sa voix qui résonnait en moi, comme pour me prévenir que je faisais quelques choses de dangereux. Je chassai du revers de la main avant de demander Alors, Neil. Que fais-tu dans la vie? Alors là, je devais me trouver un mensonge, je ne pourrai jamais dire à ce garçon qui je suis vraiment. J'étais qui? Quoi? Un sujet de l'Agence PSI, pour combattre la Coalition? Il ne comprendrait rien...Pourquoi lui avais-je posée cette question, qui me reviendrait inévitablement au visage.




" Ils ne savaient pas que c'était impossible,
alors ils l'ont fait."
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 545
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: When you pretend to be normal, w/Neil   Mar 14 Mar - 23:19

La jeune femme accepte que nous nous promenions ensemble, ce qui je dois bien l'avouer, me fait plaisir. Le seul problème, c'est qu'un blanc s'installe et qu'afin de le combler, Jordane me demande ce que je fais dans la vie... Ça pourrait être la panique, ça devrait l'être, mais vu ma tendance à être toujours le nez en ville (et le fait que je sois un habille calculateur dois aider) j'ai déjà une réponse toute prête sous la main. Avec le sourire le lui réponds dans une sorte de demi-vérité :

À la base, je faisais des études d'histoire de l'art à l'université à Seattle, mais ma famille... Enfin mon père surtout, a insisté pour que je vienne à New-York pour me rapprocher de la famille que j'ai dans la région. Du coup, j'ai mis mes cours de côté et je me suis trouvé un travail dans la sécurité... Je sais... On se demande qui m'engagerait comme vigile avec mon physique ?

Je la regarde amusé, puis je lui demande à mon tour :

Et toi, que fais-tu de beau dans la vie ? À part tomber avec une rare élégance dans des parcs je veux dire.


"On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser.
C'est ça, le problème des rêves :
C’est que c’est fait pour être rêvé."
avatar
Opposant ψ Combattant
Ω Tablettes : 58
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: When you pretend to be normal, w/Neil   Mer 15 Mar - 1:52

When you pretend to be normal.
→ NEIL & JORDANE
En voulant combler le silence, tu posa une question qui reviendrais vers toi ensuite...ce qui arriva Et toi, que fais-tu de beau dans la vie ? À part tomber avec une rare élégance dans des parcs je veux dire. Bon, que devrais-je lui dire? J'hésite un peu, après tout je ne peux pas dire n'importe quoi, ce serais trop chelou...Euh, je suis arrivée ici y'a 2 ans pour étudier l'art. Ouf, je crois que j'étais convaincante. Je continuai de marcher, un peu mal à l'aise, je ne savais pas quoi dire de plus. Je bafoua quelque chose qui ressemblait à Ça t'arrive souvent de voler au secours des maladroites comme moi? HAN? Voyons, je n'avais vraiment pas de conversation aujourd'hui. Je me contenta de regarder devant moi.



" Ils ne savaient pas que c'était impossible,
alors ils l'ont fait."
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 545
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: When you pretend to be normal, w/Neil   Mer 15 Mar - 6:40

La jolie brune hésite un petit instant, puis elle me dit qu'elle est venue il y a deux ans pour étudier l'art. Je suis assez, contant, ça nous fait un point commun. Je note donc dans un coin de ma tête que si on ne sais pas quoi faire, on peut toujours aller au musée. Je suis tenté de me lancer dans une conversation passionnée sur l'art, mais je me retiens... Je ne veux pas trop m'enflammer, après tout, la demoiselle semble timide.
Elle me demande ensuite si je vole souvent au secours des maladroites comme elle. Instinctivement, je lui réponds sur le ton de la plaisanterie :

Que quand la maladroite est particulièrement jolie.

Puis je repris plus sérieusement, mais toujours avec un sourire amical :

Plus sérieusement, j'essaie toujours d'aider quand je peux. On vit dans un monde où les gens essaient de ne pas voir les problèmes des autres... Je ne veux pas être comme ça.
Imagine si tout le monde prenait la peine d'aider son prochaine de temps en temps... Bien, je pense que la vie de chacun d'en serait que plus agréable.


Afin d'éviter un nouveau moment de silence et puisque la demoiselle semble un peu timide, je lui demande :

Et sinon, quand t'es pas en cours d'art, que tu fais de ton temps libre ?


"On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser.
C'est ça, le problème des rêves :
C’est que c’est fait pour être rêvé."
avatar
Opposant ψ Combattant
Ω Tablettes : 58
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: When you pretend to be normal, w/Neil   Mer 15 Mar - 19:55

When you pretend to be normal.
→ NEIL & JORDANE
Tu lui ment que tu étudie l'art et pour combler le silence tu lui demande s'il vole souvent au secours des jeunes femmes maladroites Que quand la maladroite est particulièrement jolie.
Tu rougis, devant le compliment déguisé de Neil. Plus sérieusement, j'essaie toujours d'aider quand je peux. On vit dans un monde où les gens essaient de ne pas voir les problèmes des autres... Je ne veux pas être comme ça.
Imagine si tout le monde prenait la peine d'aider son prochaine de temps en temps... Bien, je pense que la vie de chacun d'en serait que plus agréable.
T'approuve de la tête. Et sinon, quand t'es pas en cours d'art, que tu fais de ton temps libre ? Tu reste à l'Agence, mais tu ne peux pas lui raconter ça, donc tu opte pour une vérité déguisée Je m'entraîne, je lis, j'étudie...bref, des trucs pas intéressant. Tu souris, avant de lui retourner la question Et toi? Il est plutôt mignon, gentil aussi. La balade est agréable, malgré que vous ne vous connaissez pas. Peut-être pourriez-vous devenir amis? Ah ben ouais, Jordane, comment veux-tu que vous soyez ami, han? Il finirait pas découvrir qui tu es, ah ouais. Non, ce n'est pas une bonne idée. Reste calme, sois évasive et ensuite tu ne le verra plus. Pas qu'il n'était pas gentil, au contraire, mais c'était pratiquement impossible que tu es des amis qui ne sont pas de la PSI. Tu regarde Neil, lui souriant.



" Ils ne savaient pas que c'était impossible,
alors ils l'ont fait."
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 545
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: When you pretend to be normal, w/Neil   Mer 15 Mar - 21:39

Je ne sais pas ce qui est le plus étonnant. Le fais que le compliment soit la réaction instinctive chez moi ou le fait que mes compliments soient efficaces ? En effet, après ma petite phrase sur la beauté de mon interlocutrice, celle-ci rougit.
Puis la ravissante brune hoche le tête en signe d'approbation quand je réponds de façon plus sérieuse.
Au final, Jordane m'explique qu'elle passe une bonne partie de son temps à s’entraîner, à lire et à étudier. Bien évidemment, la demoiselle me retourne ma question et je lui réponds toujours avec mon indéfectible sourire amical :

Ben visiblement on a plein de points communs. Moi aussi je bouquine beaucoup et vu le job que je me suis trouvé, je dois passer beaucoup de temps à m'entraîner... Mais bon, c'est pas forcément si désagréable.

Je suis ravis de pouvoir répondre sans mentir ! Non, le mensonge par omission ne compte pas.
Et de surcroît, la belle et moi avons plein de points communs. Entre l'art, les passes temps, on pourrait trouver le moyen de passer du temps ensemble.
Je lui demande un peu intrigué :

Du coup, vu que tu aimes lire ? Tu lis plutôt quoi ? Un style en particulier ou tu préfère panacher ?


"On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser.
C'est ça, le problème des rêves :
C’est que c’est fait pour être rêvé."
avatar
Opposant ψ Combattant
Ω Tablettes : 58
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: When you pretend to be normal, w/Neil   Mer 15 Mar - 23:34

When you pretend to be normal.
→ NEIL & JORDANE
Je lui retourna sa question sur mes passes-temps, après lui avoir répondu Ben visiblement on a plein de points communs. Moi aussi je bouquine beaucoup et vu le job que je me suis trouvé, je dois passer beaucoup de temps à m'entraîner... Mais bon, c'est pas forcément si désagréable. Je lui souris Je comprends. L'entraînement nous fait extériorisés notre colère. C'est bien quand même. J’esquisse un sourire en pensant à mes propres séances d'entraînement, avec James. Décidément, aujourd'hui, il ne me sortait pas de la tête celui-là.Du coup, vu que tu aimes lire ? Tu lis plutôt quoi ? Un style en particulier ou tu préfère panacher ? Ah! Enfin un sujet où je n'avais pas à mentir, j'adorais la lecture. J'aime beaucoup les vieilles histoire...du genre avant ma naissance et tout. Surtout les histoires réelle. M'enfin...qu'est-ce qui est réel aujourd'hui hé. J'haussa les épaules, après tout c'était vrai. Ce qui est réel pour moi, ne l'est forcément pas pour lui. Je me lança dans une description Tu vois, le genre d'histoire à la Anne Frank? je ne sais pas si tu connais, mais c'est vraiment dur à lire. La pauvre et dire que c'est vraiment arrivé. J'aime beaucoup l'histoire d'Hitler. Me rendant compte qu'il pourrait mal interprété mes paroles, je rectifia J'veux dire...Pas lui. Pas ce qu'il à fait...ben oui mais pas parce que je suis pour ça...loin de là. Je sentais que je me calais J'aime aussi beaucoup les Harry Potter, ça me fascine, je suis un peu enfantine parfois. Je gloussa pour appuyer mes dires. Oui parfois, j'avais 15 ans au lieu de 20. Je regardai en direction de Neil, il avait un charme hors du commun, mais je pressentais un danger, finalement, j'avais le don de ressentir les autres. Je croyais que c'était uniquement avec James, mais non. Je sens chez ce mec, un danger, pas de la méchanceté, mais de l'interdit et je n'arrive pas à expliquer pourquoi...



" Ils ne savaient pas que c'était impossible,
alors ils l'ont fait."
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 545
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: When you pretend to be normal, w/Neil   Jeu 16 Mar - 20:38

La jeune femme partage mon avis sur l'entraînement. Elle met en avant le côté défouloir de la chose et je ne peux qu’acquiescer face à cette opinion avec je suis en parfait accord.
En ce qui concerne la lecture, Jordane me réponds avec un enthousiasme particulier dans le regard.
Elle me dit qu'elle aime les vielles histoire et les histoires vraies. Elle plaisante sur le fait que ce n'est pas toujours simple de définir ce qui est réel de nos jours. J'ai un sourire amusé et intérieurement, je ne peux m'empêcher de penser « Si elle savait... »
Puis elle me parle de célébrissime Journal d'Anne Frank... Et comme beaucoup de gens quand ils commencent à parler de ce genre de sujet, elle s'enlise dans un tas de justifications et autres reformulations pour éviter les quiproquos... J'avoue que ça m'amuse énormément de la voir essayer de se sortir du lisier dans lequel elle s'enfonce. Mais je viens quand-même à sa rescousse avec un sourire amical et compréhensif :

Ne t'inquiète pas, j'ai bien compris ce que tu voulais dire.

Puis, elle parle d'Harry Potter... J'écarquille les yeux. Mon regard brille d'une lueur d'émerveillement et je lui annonce d'un air un peu trop enthousiaste :


J'adore ce saga ! Tout y es tellement génial ! Les personnages, le concept d'un monde magique dissimulé aux yeux de gens... Je suis clairement Serdaigle et toi ?

Je me rends d'un coup compte de l'image de moi. Je me racle la gorge et reprends d'un air exagérément sérieux :

Oui, donc Harry Potter tu disais ? J'en ai vaguement entendu parler... ça a l'air sympathique.

Puis je recouvre mon habituel sourire et je la regarde amusé.


"On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser.
C'est ça, le problème des rêves :
C’est que c’est fait pour être rêvé."
avatar
Opposant ψ Combattant
Ω Tablettes : 58
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: When you pretend to be normal, w/Neil   Sam 25 Mar - 0:32

Après t'être empêtrée dans tes paroles par rapport à Hitler, le jeune homme te dis qu'il n'y a pas de problème et qu'il comprenait ce que tu voulais dire. Fiou! Vous parlez de livre et la tu t'emballe avec Harry Potter J'adore ce saga ! Tout y es tellement génial ! Les personnages, le concept d'un monde magique dissimulé aux yeux de gens... Je suis clairement Serdaigle et toi ? Tu souris et il se reprends avant que tu puisse parler Oui, donc Harry Potter tu disais ? J'en ai vaguement entendu parler... ça a l'air sympathique. Tu rigole devant son changement drastique de comportement. J'suis certainement, Pouffsouffle. Ceux dont on entends pas vraiment parlés.Tu rigole à nouveau.

Et toi, Neil...Dis-moi, parle moi de toi! Tu voulais en savoir d'avantage sur ce mec que tu venais de rencontrer. Après tout, autant pimenter la discussion que de ne pas parler du tout !





" Ils ne savaient pas que c'était impossible,
alors ils l'ont fait."
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 545
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: When you pretend to be normal, w/Neil   Ven 19 Mai - 17:34

La jeune femme rit face à ma capacité à devenir exagérément sérieux en un instant. J'avoue que ça à souvent ce genre d'effet sur les gens. Jordane répond tout de même à ma question.
Je hoche la tête en entendant sa réponse avec un air de réflexion j'ajoute :

Une Pouffsouffle... Gentille et travailleuse... C'est une très bonne maison. J'avoue qu'il mériterait une plus grande place dans l'histoire. En plus, vous avez les cuisines ! Ce qui est un avantage non négligeable en toute circonstance.


La demoiselle me demande ensuite de lui parler de moi. Je prends un instant pour choisir les choses intéressantes à dire (et filtrer celle que je ne peux pas évoquer), puis je lui réponds :

J'ai grandi à Seattle, élevé par ma tante et mon oncle... jusqu'à ce que le destin me les retire. Puis je me suis retrouvé dans une famille d'accueil vraiment pas top.
J'ai fini mes études secondaire avec brio. J'ai même reçu un prix pour une traduction de texte ancien que j'ai faite. Tu peux le googler pour vérifier. Grâce à cette récompense j'ai été pris sans problème à l'uni en histoire de l'art. Et rapidement je me suis retrouvé ici à cause de mon père.
Sinon, j'adore lire, je ne dors pas beaucoup et j'ai une une camaro comme voiture... Je crois que j'ai fait le tour.
Et toi ? Parle moi de toi !


"On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser.
C'est ça, le problème des rêves :
C’est que c’est fait pour être rêvé."
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: When you pretend to be normal, w/Neil   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HYE-NA.park _ sometimes i pretend to be normal but it gets boring so i go back to be me
» SHAKESPEARE ♈ Something I pretend to be normal.
» Chris Neil signe à...
» Améthyste Pearl Neil Jones
» I am a unicorn. || Neil 2.0

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les Etats-Unis :: New York :: Central Park-