Bienvenue jeunes padawans. ♥️ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥️ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Vasily-Petru~~I'm not going to make you feel better

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Vasily-Petru~~I'm not going to make you feel better   Ven 29 Aoû - 15:47


Vasily-Petru S. Blàs
« Pain is my only exception »


NomBlàs Prénom(s) Vasily-Petru Stefan SurnomsPainfull Date de naissance12 mars Âge25 ans Lieu de naissanceBucarest OrigineRoumaine Années passé dans votre campChez les grecs 15 ans, mais sert d'espion pour les partisans depuis environ 2 ans Statut social •  Célibataire Orientation sexuelle •  Bisexuel AvatarRick Genest Créditécrire ici

Élémentécrire ici Parent divinEnyo Pouvoir (un seul)Dolorokinésie Arme et objet magique (une arme et un objet ou deux armes)Une faux en bronze céleste qui se rétracte en un piercing qu'il met à la langue et un tatouage en forme de bombe qui devient une bombe explosé lorsqu'il y a un danger. Camp choisiEspion Partisan chez les grecs Rêve d'avenirS'il y avait un avenir tout serait plus simple What a Face
..IL ETAIT UNE FOIS..
..IL Y A BIEN LONGTEMPS.
.

Dire qu'entre mon père et moi il y a eut une grande histoire d'amour, se serait mentir. Moi et mon vieux on s'est détester à la première seconde où j'ai été capable de comprendre quelque chose de logique et de censé. En même temps, quand on te dis à quatre ans d'aller dans la rue pour mendier et que si tu veux quelque chose à manger se soir tu as intérêt à ramener pas mal d'argent, tu apprends très vite la réalité des choses. Ouais, mon père était un connard et il n'était même pas fichu de savoir qui était ma mère. Heureusement pour moi, ma belle-mère l'a forcé à s'occuper de moi. Elle aurait pu lui dire de me laisser crever comme le bâtard que j'étais pour le reste de ma famille mais, non, elle l'a regarder droit dans les yeux en me tenant encore poupon dans les bras et a ajouter:

-"Assume tes erreurs Vlad! Mais ne fait pas payer à ce petit le prix de tes conneries!"

La famille Blàs n'était pas une famille de rigolo, mon grand-père était le chef d'un gang de motard, mes oncles avaient tous fait de la prison, certaines de mes tantes étaient veuves ou mariés à un autre membre du gang, enfin bref, tout cela donnait un joli petit monde. Donc, que l'on m’envoie récupérer des sous par n'importe quel moyen dans les quartiers les plus chics de Bucarest, cela n'a jamais choqué personne. Si je n'avais pas aimer profondément ma belle-mère et mes demi-frères et sœurs, je me serais barrer de chez moi à l'âge de six ans mais, bizarrement, j'avais préférer prendre la clé des champs à l'âge de huit. Bon, je ne vivais pas très loin de chez eux et je continuais à les voir, simplement, je n'étais plus obliger de vivre en permanence avec mon père sur mon dos. Heureusement pour moi, disons que celui qui avait donner le spermatozoïde nécessaire à ma conception n'était pas forcément dans les bonnes grâces de son propre donneur de sperme. Trop fainéant, pas assez douer, contrairement à moi qui avait démontrer très rapidement ce que je savais faire en tant que pickpocket, résultat, je créchais chez un de mes oncles. Certes j'allais à l'école, j'apprenais à lire et à compter malgré toutes mes difficultés linguistique et mon tempérament légèrement violent m'attirait pas mal de problème avec les professeurs mais en même temps... Qu'est ce que j'y pouvais si je souffrais de dyslexie et de TDHA? Le truc s'était que personne ne savait que ma mère était une déesse... personne, pas même mon père qui ne se souvenait d'elle que dans un espèce de halo étrange à travers le brouillard flou de l'alcool. Enfin bref, à 9 ans, mon grand-père m'a emmener dans un salon de tatoueur pour me marquer du signe du gang familial. D'après lui j'avais assez fait mes preuves. Ouais, se fut mon premier tatouage, qui a d'ailleurs disparu sous la multitude d'autres que je me suis fait ensuite.

~~

Il faisait nuit se soir là, le soir où mon père avait décidé de me tuer par ce qu'il était jaloux. J'avais dix ans et un adulte avait décider de me régler mon compte. Les jeux étaient faits n'est-ce pas! J'allais crever se soir. Je savais pertinemment qu'il m'attendais à l'appartement, je le savais dès que j'avais vu sa voiture garer en bas de l'immeuble. Mais gamin encore naïf, je m'étais dit qu'il était venu s'excuser. C'est con quand même à quel point un gosse peut avoir de l'espoir en ses parents quand bien même on l'aura traiter comme une merde toute sa vie. Moi, j'étais comme sa à l'époque mais je peux vous dire que l'habitude m'était rapidement passer après cela. J'avais pousser la porte, avalant ma salive avec inquiétude et m'était avancé dans le salon où il se tenait debout, sérieux comme un pape. Ce qui m'a sauver? Le miroir à l'autre bout de la pièce dans lequel j'ai vu le pied de biche qu'il tenait derrière son dos. Un vrai bourrin mon père. Je vis le coup partir et l'évitait adroitement. Comment? Je n'en avais pas la moindre idée mais tandis que nous jouions au jeu du chat et de la souris dans tous l'appartement, je sentais la peur grandir en moi à une vitesse galopante et lorsqu'il me coinça entre le mur et le buffet de la salle à manger, ma peur atteignit un point critique. Je fermais les yeux, levant les bras pour protéger mon visage et laisser mes émotions exploser en un cri atroce de souffrance. J'avais mal, vraiment mal, mais, se n'était pas un pied de biche qui me faisait ressentir cela. J'ouvrais les yeux au bout de quelques secondes, entendant les cris d'une autre personne. Mon corps me brûlait sauvagement tandis que je tentais de reprendre ma respiration et que je voyais mon père se tordre de douleur. Tout à coup, j'entendis la porte d'entrée s'ouvrir en grand fracas et mon oncle, mon grand-père et ma belle-mère se trouvait en face de moi. Je ne pleurais pas mais mon corps me brûlait toujours autant. La dame enjamba le corps hurlant de douleur de mon père pour m'attraper et regarda les deux hommes d'un air entendu. Devenir veuve cette nuit là ne la gêna pas et elle ne le regretta jamais. Et même si quelques jours plus tard nous assistions aux funérailles de ce pauvre con, je ne lu dans aucun des visages de l'assemblée un quelconque regret. Mais, mes pouvoirs s'étaient éveiller et ce que je ne savais pas encore à ce moment là, c'est que je ne resterais plus encore très longtemps à Bucarest.

~~~

Je sortis une cigarette de mon paquet et l'allumais avec mon briquet favoris en regardant les autres s'entraîner à l'épée. J'allais les rejoindre d'un instant à l'autre, du haut de mes quinze ans. J'avais commencer à fumer depuis déjà deux ans, à boire depuis bientôt presque un. Tout le monde savait que le petit Vasily était une épave sur patte, quelqu'un d'auto-destructeur mais aussi l'un de ceux qui avait toujours de quoi alimenter en alcool une petite fête. De mes bras jusqu'au milieu de mon torse, mon corps était recouvert de tatouages et je ne comptais pas m'arrêter là. La fumée entra dans mes poumons comme un délicat remède apaisant à ma nervosité. Les gens comme moi étaient communément appeler des personnalité addictives. Je savais que je ne pouvais pas me passer de tous ces petits plaisirs et  fumer un joint devenait quelque chose que je faisait de plus en plus régulièrement, une nouvelle addiction à ma botte. Je ne savais pas contrôler ces pulsions là, elles me venaient naturellement et ne me quittait plus jusqu'à ce que j'ai apaisé cette étrange tension que je ressentais à l'intérieur de mon corps. Ma cigarette se finit trop rapidement à mon goût et je tirais la langue pour dévisser mon piercing qui se transforma alors en mon arme favorite. Ma faux en bronze céleste, cadeaux de ma mère. Je ne regrettais pas d'être venu à la colonie, s'était quand même plus fun que les rues de Bucarest. Ma famille avait compris que j'étais un demi-dieu par ce qu'en réalité, l'un de mes petits cousins en était un aussi. Simplement mon oncle n'était pas bourré comme mon père au moment de ma conception et la mère/déesse de mon cousin lui avait fournit les informations nécessaires pour sa survie.  J'avais du apprendre l'anglais pour pouvoir parler avec le reste des colons et cela n'avait pas été facile. Dans le pire des cas, je parlais grec s'était le plus simple. Mais avec les années tout cela avait gagner en facilité. Mon cousin était arriver cette année, lui avait été immédiatement reconnu par sa mère, Enyo, la déesse des batailles. Quand à moi j'étais toujours un indéterminé, obliger de crécher chez les Hermès. Certes ils étaient sympathiques et ils savaient s'amuser mais, ne pas savoir qui l'on est n'a rien d'amusant. Je m'approchais de mon adversaire en faisant tournoyer mon arme au dessus de ma tête et le combat commença. Je gagnais bien évidemment, après m'être légèrement acharné sur lui. J'aimais faire mal, j'aimais faire souffrir inutilement et lorsque quelqu'un vint me séparer de mon adversaire, je léchais la goutte de sang qui avait couler le long de mon visage d'une blessure que je venais de me faire à l'arcade. Tout à coup, une étrange lueur se refléta sur la lame de ma faux et je relevais la tête. Je venais enfin de me faire reconnaître. J'étais un fils d'Enyo tout comme mon cousin. Et bas dis donc les Blàs avaient du succès avec cette déesse...

~~

-"Vous voulez que j'espionne pour votre chef?"

Je regardais les deux gosses en face de moi d'un air totalement neutre, leur soufflant ma fumée de cigarette en plein dans la figure. Sérieusement... On m'envoyait deux gosses à peines sortit des couches de leur maman pour me demander cela? En même Cronos était peut être un peu débordé. Je me demandais bien ce qui avait pu lui faire penser à moi et puis en y réfléchissant de plus prêt, j'avais passer un bon bout de temps dans le bungalow d'Hermès où il y avait Luke d'ailleurs. Sa venait sans doute de là. Je fixais les deux clowns et je voyais la sueur qui coulait sur leur front. Ils avaient peur, tant mieux, s'était l'effet recherché. Depuis mes quinze ans, mon corps entier était recouvert de tatouage maintenant, visage compris, j'étais un zombie ambulant. A 23 ans, on pouvait dire que j'étais blasé de la vie, et planquer dans un bar de motard au fin fond de New-York j'avais d'abord espérer passer une soirée tranquille. Et puis mon tatouage m'avait averti d'un danger et quand ces deux idiots avaient tenter de m'attaquer, je m'étais moi-même surpris à les laisser en vie pour qu'ils m'expliquent leur comportement. D'un côté, je n'étais pas vraiment déçut, je m'emmerdais profondément à la Colonie et je savais que mon cousin avait rejoins le côté adverse lui aussi. Tient s'était peut être aussi un peu de sa faute si on me demandait cela. Enfin bref, dans ma lassitude et dans mon cynisme habituel je commandais un whisky sec et donnait ma réponse. J'étais devenu un espion. Est-ce que j'avais prévu de changer de patron aussi souvent? Non pas vraiment mais, après Cronos vint Gaïa et après Gaïa vint Tartare. Cela ne me gênait pas et ajouter un peu plus de piment dans ma vie. Et puis bon, il fallait bien avouer que je n'étais pas un ange et que foutre la merde entre les gens s'était quand même sacrément marrant!





Ton prénom ou surnomJojo ou Dence Ton âge 17 bientôt 18 Que penses-tu du forum ? What a Face T'es arrivé là comment ?Devinez MOUHAHAHA Code règlementVendredi Un dernier mot Jean-Pierre ?JAMAIS
CODES BY RAINBOWSMILE


Dernière édition par Vasily-Petru S. Blàs le Sam 30 Aoû - 21:09, édité 5 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Vasily-Petru~~I'm not going to make you feel better   Ven 29 Aoû - 19:28

BONJOUR MONSIEUR QUI A PLEIN DE DESSINS SUR LE VISAGE ! Dis, moi aussi je peux gribouiller ? Surprised Il te reste de la place ?

Bienvenue en tout cas, je suis sûre qu'on va bien s'amuser ensemble (a)
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Vasily-Petru~~I'm not going to make you feel better   Ven 29 Aoû - 19:31

COPAIIIIIIN.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Vasily-Petru~~I'm not going to make you feel better   Ven 29 Aoû - 20:45

L'art est l'art, mais je ne devrais pas juger. Enfin, tu es une toile ambulante.

Et oui, c'était mon petit message, c'est mignon hein? /pan/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Vasily-Petru~~I'm not going to make you feel better   Sam 30 Aoû - 10:12

*ramène les pinceaux* Ohh je veux le même dessin sur mon bras, tu peux me le faire s'il te plait ?

Bienvenuuueee
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Vasily-Petru~~I'm not going to make you feel better   Sam 30 Aoû - 15:55

Bienvenue à toi ! What a Face
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Vasily-Petru~~I'm not going to make you feel better   Sam 30 Aoû - 20:21

MERCI A VOUS TOUS <3

Emy: Bien sur que tu peux gribouiller! Je veux une signature *o*

Kiki: Ton message est aussi mignon que ton surnom /SBAFF/

Zeus: Nan je le fais pas! Dessin unique y a un copyright dessus What a Face
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Vasily-Petru~~I'm not going to make you feel better   Sam 30 Aoû - 21:22

Rebienvenuuuuue
artiste et enfant du carnage ... qui a dit que les deux pouvaient pas aller ensemble ?
J'espère que tu te (re)plairas parmi nous et quelqu'un vient s'occuper de ta fiche au plus vite o/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Vasily-Petru~~I'm not going to make you feel better   Dim 31 Aoû - 11:13





Ω Fiche Validée Ω


Félicitation, tu viens d'être validé avec les honneurs du jury. A présent tu peux venir faire la fiesta avec tous le monde.

Non mais sérieusement mon gars, ouvre un salon de tatouages plutôt que de filer du mauvais coton ! (a) J'ai beaucoup aimé ton histoire, le pauvre môme quoi. Surprised Je vais passer pour une sadique à aimer toutes les histoires tristes, bref. Fais juste attention à quelques petites fautes, mais rien de bien méchant. N'oublie pas de remplir ton profil, le "Dans ton sac" en particulier. Et puis, tu connais le topo donc je te valide ! Bon jeu ! Very Happy Soi gentil avec tes ennemis

Cependant il y a quelques petits détails presque rien à régler, une formalité disons le:
Ici tu pourras réserver ton avatar, et oui ce serait bête qu'on te le pique.
Pour te faire des amis, des ennemis ou tout simplement avoir des liens c'est ici
Là c'est pour faire des rps avec tous pleins de monde
Et ici c'est pour que les admins t'aiment, pour que le forum t'aime et pour avoir pleins de nouveaux amis-ennemis

©️ code de night sky. gif de tumblr.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Vasily-Petru~~I'm not going to make you feel better   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vasily-Petru~~I'm not going to make you feel better
» we are who we are when we’re with the people that make us feel the most alive |Kyra|
» Rosemary > Can you make it feel like home ?
» Everything that kills me make me feel alive • Jody
» you make me feel worse ► velcan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciennes fiches de présentations-