Bienvenue jeunes padawans. ♥ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Péneloppe ~ quelqu'un pour s'envoyer en l'air? ;p

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Péneloppe ~ quelqu'un pour s'envoyer en l'air? ;p   Ven 5 Sep - 12:56








Péneloppe Eléonore

Michaélis


«N'avoir aucun point d'attache peut vous rendre plus fort, mais aussi tellement faible... »


NomMichaélis Prénom(s) Péneloppe SurnomsPenny/loopy Date de naissance20/04/1990 Âge20 ans Lieu de naissanceLondres OrigineAnglaise Années passé dans votre camp2 semaines Statut social •  Célibataire Orientation sexuelle •  Hétérosexuelle AvatarDakota Fanning Crédittumblr

ÉlémentL'air Parent divinÉole Pouvoir (un seul)Brouillard Arme et objet magique (une arme et un objet ou deux armes)Arme: Arc en bronze céleste. Objet : Un carquois qui régénère son stock de flèches (dont la pointe est en bronze céleste) par magie au bout d'un certain temps.   Camp choisiLes grecs/ Camp des sang-mêlé Rêve d'avenirTrouver un endroit que je pourrais appeler maison, des gens que je nommerais ma famille, peut être aussi commencer à croire au grand amour... Mais tout d'abord? Survivre!
..IL ETAIT UNE FOIS..
..IL Y A BIEN LONGTEMPS.
.


-
Londres - il y a 20 ans - Hôpital ST. Thomas - 1990: 
-Allez-y Eleanor ! Vous pouvez le faire ! Poussez encore ... La tête est là ! Encore un petit effort, votre fille verra bientôt le jour !
-AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAh !
-Excellent ! Vous avez fait du bon travail ! Regardez votre trésor !
-Ma fille...
La jeune maman épuisée tendit les bras vers la sage-femme pour pouvoir prendre pour la première fois sa fille contre elle. Elle sentit les larmes perlées. Combien de médecins et d'infirmières ne lui avaient pas dit d'interrompre la grosse ? Qu'elle courait le risque de perdre la vie en voulant donner naissance à sa fille ? Mais elle avait tenu bon. Elle avait tenu bon pour voir cette petite chose gigoter dans ses bras. Les infirmières et la sage-femme quittèrent la chambre, laissant la mère et la fille seule un instant. Eleanor regardait avec adoration cette petite chose gigoter contre elle. Elle lui tendit son doigt et sa fille l'attrapa rapidement et le serra, plongeant ses yeux bleus dans ceux de sa mère. Son sourire se figea lorsqu'elle sentit une douleur se répandre dans son bas-ventre. Elle perdait trop de sang. Eleanore pensa à la lettre qu'elle avait laissée à l'intention de sa sœur. Cette fameuse lettre dans laquelle elle racontait être tombée amoureuse d'un homme, d'avoir passé quelques semaines en sa compagnie, d'être tombée enceinte et d'avoir appris qu'il était un dieu de la mythologie grecque. Éole, dieu des vents. Cette fameuse lettre qui indiquait qu'il y avait un camp en Amérique, un camp de demi-dieux.
-Je t'aime mon trésor ! Fait attention à toi ! Fais attention ma Péneloppe !
Eleanor sentit doucement qu'elle sombrait et n'entendit plus que vaguement, les infirmières entrées affolées dans la chambre. Elle se souvient d'avoir cru voir sa fille sourire et de repenser à celui qui avait su la charmer dans ce pub un soir d'hiver !

 Londres – jours présents – Maison des Michaelis – 4 mois auparavant - 2010 :

-Tante Mari ?!
-Dans la cuisine Penny ! Alors ? Comment c'est passé ton dernier examen ?
-Plus tôt bien ?
La jeune fille posa son sac, hésitante, sur la chaise. Elle finissait à peine le collège quoiqu'elle était âgée de 19, presque 20, ans. Elle était une redoublante. Ce décalage lui causait souvent des soucis avec ses camardes. Ils n'étaient pas sur la même longueur d'onde. Et les rumeurs circulantes à son sujet n'y arrangeaient rien. En effet, beaucoup de choses étranges semblaient se produire lorsqu'elle était dans les parages. Elle s'était faite attaquée par des araignées géantes dans son vestiaire à l'âge de 9 ans. Du moins c'est ce qu'elle avait dit à la professeur de sport après s'être enfuie rapidement avant que les bestioles ne l'attrapent. Cette dernière n'avait rien trouvé lorsqu'elle avait été vérifier les vestiaires. Péneloppe avait hurlé, elle avait pleuré, mais personne ne la croyait, du moins ils avaient tous pensé qu'elle avait peur des araignées comme toute gamine de son âge et avait extrapolé l'histoire. Elle n'avait pas compris le monde. Elle voyait des choses, que personne d'autre ne semblait voir. Elle se souvient avoir une fois vu un homme bizarre à la sortie de l'école. Il portait un long manteau, mais elle avait clairement vu une queue de scorpion en dépasser, quant aux mains de l'homme, elles avaient semblé si poilues. Lorsqu'il avait souri en direction de la jeune fille qu'il avait crue sans surveillance, elle avait attrapé la main d'un de ses camarades plus jeune, en lui demandant apeurée s'il le voyait aussi. Il avait hurlé et s'était enfuit lorsque l'homme s'était approché, souriant à pleine dent d'une manière sadique. La mère du petit était venue en courant, accompagnée de l'oncle de Péneloppe. Cette dernière était restée immobile face à l'inconnu, elle avait peur, mais d'un autre côté, elle avait envie de savoir pourquoi cet homme était différent. Elle n'avait pas vraiment réfléchi au danger jusqu'à ce que son oncle pose une main possessive sur son épaule et qu'elle voit l'homme modifier sa trajectoire pour simplement passé devant les autres parents qui sortaient peu à peu de l'école. La mère du camarade avait grondé son fils comme quoi on ne disait pas de telles méchancetés sur des inconnus. Oncle Patric fut plus calme et avait lancé un regard suspicieux à l'homme avant de se retourner vers sa nièce et de l'amener à la maison. Encore un incident ayant fait fuir ses camarades car le camarade en question, avait effectivement raconté à tous ses amis que c'était elle, Péneloppe, qui lui avait raconté des mensonges et qu'il s'était fait grondé et privé de biscuits à cause d'elle. Pour une enfant de 8 ans la pire torture. Elle avait aussi vu des centaures lors d'une excursion en train avec l'école... Mais personne d'autre n'avait vu quoi que se soit.
Au fils des années, les cauchemars bizarres s'accumulaient, les personnes bizarres croisées en rue, devenaient de plus, en plus courantes. Elle avait essayé d'en parler, des choses que lui murmurait le vent, d'autres choses qu'elle voyait, que personne d'autre ne semblait voir, mais personne ne l'avait cru, sauf sa tante qui la réconfortait à chaque fois. En plus de cella, Péneloppe était dyslexique et hyperactive. La meilleure dans son cour de sport mais c'était bien la seule matière où elle avait de bonnes notes. La jalousie de ses camardes envers son habilité n'avait que fait augmenter sa solitude et multiplié les railleries face à ses mauvaises notes en classe. Ses professeurs étaient plus gentils. Ils savaient qu'elle s'éforçait, qu'elle travaillait dure, mais parfois cella ne suffisait pas, d'où le fait qu'elle avait doublé deux ans. Elle aurait adoré se plonger dans les livres, mais au bout de quelques secondes les lettres dansaient devant ses yeux, se mélangeant et formant des mots bizarres.

Péneloppe fut ramenée au moment présent par sa tante.
-Ça ne sonne pas très convainquant... Allé, ce n'est pas grave ! Je suis sure que tu as fait de ton mieux ! Tiens, j'ai fait de la tarte aux pommes ! Mets la table, je vais appeler ton oncle.
Sa tante lui donna une tape affectueuse sur l'épaule avant de se diriger vers les escaliers. Demain serrait son anniversaire. Vingt ans ! 20 ans que sa mère était morte en lui donnant la vie. Vingt ans passés auprès de sa tante et de son oncle qui l'avaient adoptée suite aux derniers veux de sa mère et qui avaient tout fait pour qu'elle soit heureuse. Sa tante avait toujours trouvé les bons mots pour réconforter la petite fille apeurée qu'elle avait été, elle avait aussi toujours su quand préparer un bon chocolat chaud pour remonter le moral ! Ah le remède magique contre tout ! Quant à son oncle, ils n'avaient jamais eu de longues et profondes discutions. C'était plus des silences prolongés. Péneloppe pouvait dire de but en blanc ce qu'elle pensait sans à avoir à prendre des pinces ou à réfléchir, et il lui répondait aussi franchement. Il avait l'art de la calmer, de lui indiquer le meilleur chemin à prendre. Ils s'étaient si bien occupés d'elle.
Jetant un coup d'œil par la fenêtre, la jeune femme vit la même dame corpulente se promener avec son chien, accompagnée de deux autres dames qui lui ressemblaient fortement, elles aussi avec des chiens. Cella faisait déjà quelques fois qu'elle avait vu cette dame se promener dans les endroits que fréquentait la jeune étudiante. Un frisson lui parcourut le dos. Déjà que la première femme lui avait filé la chair de poule... À trois... En plus à regarder sa maison, avec insistance.
-Tante Mari !
Reculant jusqu'à l'escalier, elle allait s'élancer à la rencontre de sa tante, lorsque celle-ci descendit, accompagnée de son oncle Patric. Le mari de tante mari était un militaire bourru, parlant peut, mais parlant bien comme il disait toujours.
-Encore la dame et son chien ?
-Fois trois !
Son oncle passa devant elles et sorti devant la maison, faisant semblant de vérifier ses tulipes, tulipes qu'il affectionnait énormément ! Chacun son truc ! Péneloppe resta avec sa tante prés de l'escalier. Elles entendirent Patric lancer la conversation avec les trois dames sur des banalités et il finit par rentrer lorsqu'elles prirent congé.
-Si elles n'avaient pas l'air aussi grosses et inoffensives je dirais bien qu'elles étaient en mission de repérage, mais je ne pense pas qu'elles soient dangereuses.
Péneloppe se détendit un peu et pu déguster au calme la tarte aux pommes de sa tante. Comme chaque année, celle-ci lui demanda si elle ne voulait pas inviter des amis pour son anniversaire, mais comme chaque année la réponse était non. Elle n'avait pas d'amis. Le soir alors qu'elle comptait se coucher son oncle et sa tante lui demandèrent de s'installer au salon.
-Nous pensons qu'il est temps que tu saches...




Londres – jours actuels – Nouvelle maison des Michaelis – 3 mois plus tôt :

-Il y à encore des cartons pour ton bureau Patric ?
-Non, c'était le dernier ! Merci Mari !
Péneloppe regardait en souriant son oncle et sa tante s'affairer dans leur nouvelle maison, tout en restant allongée dans le canapé comme le docteur l'avait demandé.
Cella faisait un mois que sa famille lui avait fait des révélations étonnantes. Elle fille d'Éole, le dieu des vents ?! Ils lui avaient fait lire la lettre de sa mère, et lui avaient remit un coffret qui l'accompagnait. Dans ce coffret, elle avait trouvé un arc. Il était fait de bronze et luisait dans la pénombre. Un carquois plein accompagnait l'objet, les flèches avaient aussi des pointes en bronze. Son nom était marqué en lettres élégantes sur les deux objets. Elle n'avait pas eu le temps d'y réfléchir que la fenêtre de leur salon avait explosé. Péneloppe avait sentie l'adrénaline se répandre dans son corps. Elle voyait encore les trois grosses dames se métamorphoser devant elle. Elle avait agi sans réfléchir et s'était interposée entre les trois monstres et sa famille. Son premier combat. Elle n'avait pas eu le temps de tirer des flèches, mais avait réussit à crever l'œil de l'une, et d'en planter une dans le cou de la deuxième dame qui s'était jetée sur elle. La troisième avait été moins facile à abattre. Son oncle, en bon militaire avait réagi assez rapidement, s'était emparé de l'arc et avait tiré sur celle qui avait déjà eu un œil crevé. Sous les yeux stupéfaits de Péneloppe, ce monstre s'était... Désintégré... Les deux autres avaient poussées des hurlements avant de passer à l'attaque. Se réfugiant un étage plus haut, sa tante et son oncle réussirent à s'enfermer dans le bureau de celui-ci, mais la jeune adulte avait continué à gravir les marches, n'ayant pour seule idée d'éloigner les monstres de sa famille. Elle avait fini piégée dans le grenier et s'était défendue temps bien que mal avec les moyens de bord. Le monstre l'avait attrapée, soulevée et propulsée sur le sol, qui avait fini pas céder. Elle s'était retrouvé un étage plus bas entre le second monstre et sa famille. Elle avait fini par réussir à esquiver les coups, s'emparer de son arc et de tirer une seconde flèche qui à détruit le second monstre. Plus que un. Après quelques coups, la jeune demi-déesse avait été dépossédée de son arc. Son oncle avait tenté de s'interposer et de la protéger. Sa tante avait hurlé, tout comme Péneloppe. Son oncle avait reçu un coup plus tôt brutal qui l'avait cloué au sol et c'est elle qui s'était alors interposée entre la créature et sa tante. Elle avait hurlé, elle avait frappé, elle avait crié, elle s'était débattue. Passant par les portes, cognant les murs, renversant des meubles. L'adrénaline avait complètement bloqué la douleur qu'elle aurait dû ressentir. Elle savait qu'elle n'allait pas tenir longtemps. Lorsque le monstre avait finalement voulu retourner attaquer sa tante, elle s'était jetée contre le corps hideux de la créature et elles avaient dévalées les escaliers. À moitié sonnée, la jeune fille avait réussit à se traîner jusqu'à la cuisine, et avait essayé de poignarder le monstre qui se jetait à nouveau sur elle. Les coups semblaient inoffensifs, la créature avait même éclaté de rire. À bout de forces Péneloppe s'était écroulée de fatigue, de peur. La douleur commençait à percer. Péneloppe n'avait plus que des vagues souvenirs à partir de ce moment-là. Elle voyait encore le monstre se jeter sur elle, mais tout était flou. Avant qu'elle ne tombe complètement dans les pommes, elle avait encore senti un grand courant d'air.


Amérique – camps des sang-mêlé – Aujourd'hui :

Cella faisait trois mois qu'elle avait obtenu son diplôme, et un mois qu'elle était entièrement rétablie de son premier combat! Et cella faisait deux semaines qu'elle avait quitté son pays natal pour venir vivre dans cette colonie avec d'autres demi-dieux. Lorsqu'elle s'était évanouie dans sa cuisine face à l'échnida, comme sa tante et son oncle lui avait appris par après, il semblerait que se soit sont père qui l'aurait sauvé. D'après son oncle et sa tante, il ne serait pas apparu, mais un grand vent aurait emporté le monstre avec lui. Les voisins ayant entendu le bruit, avaient appelé la police qui avait alerté l'hôpital le plus proche. Péneloppe avait plus tôt bien récupéré. Elle avait pris la majorité des coups, mais n'était pas en danger de mort. Juste quelques semaines de repos et de traitement réguliers. Ils avaient discuté tous les trois. Longuement. Et finalement, Péneloppe avait décidé d'aller vivre en Amérique, dans la colonie des sangs mêlés le temps de comprendre et d'apprendre. Elle verra ensuite si elle commencera des études universitaires ou si elle prenait un boulot. Dans la lettre de sa mère s'étaient trouvée un tas d'indications concernant le camp et la marche à suivre et une fois arrivée Péneloppe avait été accueillie et s'était rendue compte qu'elle n'était pas la seule à avoir eu un parcours si difficile dans sa scolarité ! Ça lui avait fait du bien de découvrir qu'elle n'était pas la seule et surtout pourquoi elle avait eu si difficile !

Cella faisait donc deux semaines qu'elle était arrivée ici, deux semaines que son père Eole l'avait reconnu, faisant apparaître au-dessus d'elle un symbole scintillant argenté. Une rose des vents. Et durant quelques secondes une brise agréable s'était levée et avait soufflé joyeusement dans ses cheveux. Elle avait à nouveau cru entendre une voix, comme presque chaque fois que le vent soufflait. Cella faisait aussi deux semaines qu'elle avait emménagées seule dans le bungalow d’Éole, étant encore à l'heure actuelle sa seule fille. Deux semaines durant les quelles, elle avait appris à se battre à l'épée, à esquiver, à survivre et à son grand plaisir à tirer à l'arc. Elle adorait ses leçons de tir à l'arc. Elle n'en avait eu que deux, mais elle avait aimé la sensation, le fait de devoir se concentrer et elle comptait bien s'améliorer dans ce domaine. Deux semaines qu'elle avait découvert une nouvelle passion en étudiant les mythologies romaines et grecques. Elle comptait bien en découvrir d'autres encore. Deux semaines qu'elle apprenait qui elle était. Malgré le fait qu'elle soit entourée de personnes qui étaient comme elle, elle avait du mal à se faire des amis. Les anciennes habitudes restant encrées, elle restait silencieuse, en arrière et assez distante. Elle avait du mal à aller vers les gens, mais espérait tous les jours avoir le courage de le faire. Elle était aussi têtue. Elle se souvenait de son premier entraînement. Elle devait faire une sorte de parcours où elle évitait des obstacles divers. Ont lui avait donné des instructions claires et nettes et pourtant, elle avait agi impulsivement à sa manière. Faisant presque le contraire de ce qu'on lui avait dit de faire pour la simple et bonne raison qu'elle savait qu'elle pouvait aussi y arriver de cette manière-là.

"Je laissais mon regard se balader sur la colonie encore endormie. Le soleil venait à peine de se lever et la majorité des pensionnaires étaient encore endormis. Je m'étais réfugiée sur une des falaises en hauteur, sur celle où on avait une vue presque parfaite sur tout le camp. Je regardais le soleil se lever doucement et le ciel se teinter de rose, d'orange de jaune, pour devenir de plus en plus bleu. Une belle journée s'annonçait. M'asseyant à même le sol, j'enroulais mes bras autour de mes genoux. Ce camp était une sacrée découverte, et je savais pertinemment que je n'étais qu'au début de mes surprises. Je soupirais un instant. Durant un moment, j'avais espéré, espéré qu'en arrivant ici tous allaient me sauter dessus, vouloir me connaître, devenir mes amis, m'intégrer à une grande famille. Mais en fait cella s'était déroulé d'une manière plus calme. Des salutations de loin, ou un bienvenu lancé à la hâte entre deux entraînements. Je sais que je suis timide et sur mes gardes et que c'est en partie de ma faute, mais je ne peux m'empêcher d'être déçue... Mais bon aujourd'hui était une nouvelle journée ! En me relevant, je jetais un dernier regard à l'horizon. Oui ! Aujourd'hui était une nouvelle journée et je comptais bien essayer de m'ouvrir un peu... Surmonter ma timidité... Et peut être me faire des amis ! Voir même qui sait, tomber amoureuse... Naturellement ont m'avait aussi parlé des derniers événements. La guerre contre Chronos, qui avait réveillé Gaïa qui avait provoqué la colère de Tartare. J'avais peur, encore une fois ! Mais je voulais me battre. Pas pour la gloire, ni pour le prestige, mais pour tous les autres qui ne devraient jamais avoir à se battre ! Ils avaient tant à perdre et moi presque rien. Je sais pertinemment que je n'étais pas prête, mais j'allais m'améliorer et donner un maximum, malgré la peur !"




 





Ton prénom ou surnomMireille Ton âge 19 ans Que penses-tu du forum ?sympas Very Happy T'es arrivé là comment ?Envie de faire du rpg et fan de Percy Jackson ^^ Code règlementPassée Évidence Maligne Un dernier mot Jean-Pierre ?CHOCOLAT !
CODES BY RAINBOWSMILE


Dernière édition par Péneloppe E. Michaelis le Dim 7 Sep - 10:18, édité 12 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Péneloppe ~ quelqu'un pour s'envoyer en l'air? ;p   Ven 5 Sep - 13:17

Bienvenue déjà Very Happy
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Péneloppe ~ quelqu'un pour s'envoyer en l'air? ;p   Ven 5 Sep - 13:46

Bienvenue sur le forum.

Alors tout d'abord, le premier truc me venant à l'esprit c'est qu'il va falloir mettre ton nom de famille dans ton pseudo.

De plus, dans les livres de Percy Jackson, Thanatos n'est pas vraiment le fan par excellence des humains, il ne peut pas avoir d'enfants. Ton don sera aussi difficilement exploitable dans le forum, il est impossible de prévoir quand les personnages des rpgistes vont mourir, déjà parce qu'on s'attache à nos personnages, qu'on essaie de les garder en vie (le plus longtemps possible). Du coup je ne vois pas comment tu peux tirer ton épingle du jeu avec un don comme cela. Pour t'aider à choisir je te conseille d'aller voir dans les annexes

Ce lien devrait t'aider, je pense Ici . Il te permettra de voir les listes des pouvoirs etc etc.

Lors de la lecture de ton histoire, les dates ne sont pas vraiment bonne, tu es dans le futur par rapport au forum. Regardes la partie chronologie, ça t'aidera à comprendre pourquoi je dis ça.

Je te laisse déjà modifier tout ça, courage, tu peux le faire.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Péneloppe ~ quelqu'un pour s'envoyer en l'air? ;p   Ven 5 Sep - 13:56

Bonjour et merci pour les indications :)
Thanatos n'était qu'une idée, mais je compte peut être me redirigée ver Nyx... Je posterait le tout corrigé ce soir :)

Merci thanks
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Péneloppe ~ quelqu'un pour s'envoyer en l'air? ;p   Ven 5 Sep - 15:25

Pas de problème Wink
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Péneloppe ~ quelqu'un pour s'envoyer en l'air? ;p   Ven 5 Sep - 16:56

Finalement mon choix est tombé sur Éole. Pour mon pouvoir... est ce qu'il faut en choisir un dans la liste des pouvoir dédier à eole ou est ce que ont les possède tous directemet?
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Péneloppe ~ quelqu'un pour s'envoyer en l'air? ;p   Ven 5 Sep - 17:47

Il faut en choisir un dans la liste. Cela afin d'éviter d'avoir des demi-dieux aussi puissants que des dieux Wink
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Péneloppe ~ quelqu'un pour s'envoyer en l'air? ;p   Ven 5 Sep - 17:55

Bon ben alors je pense que j'ai tout ? ^^
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Péneloppe ~ quelqu'un pour s'envoyer en l'air? ;p   Ven 5 Sep - 18:57

Tout d'abord, bienvenue à toi ! Very Happy

C'est moi qui reprend ta fiche. (Tu gagnes au change, Octave c'est un vicelard adorateur de peluches  Razz )

Alors, allons-y.

Premier point : Ce serait bien si tu pouvais relire ton texte ou le passer sur BonPatron par exemple, pour enlever les grosses fautes de ta fiche. Enfin, ce n'est rien de grave évidemment, mais si tu pouvais corriger ce serait parfait. Wink

Deuxième point :Regarde bien la chronologie, nous ne sommes pas en 2014. Ton personnage ne peut pas avoir 20 ans puisque nous sommes en 2010 pour le moment. Tu peux voir toute la chronologie ici.

Troisième point :

L'histoire :

- Donc je ne pense pas que Thanatos (je pense que c'est de lui dont tu parlais dans l'histoire) passerait pour parler à tous les mortels qui vont mourir, pour la simple et bonne raison qu'il y a énormément de personnes qui peuvent périr en même temps. Donc, juste enlever ce passage, le modifier, comme tu le sens mais sans le faire apparaître et c'est nickel.

- En suite, ce qui me chiffonne c'est qu'on ne connait quasiment rien de la vie de ton personnage avant ses 20 ans à peu près. Il faudrait que tu détailles plus tout ce qui lui arrivé, comment elle a été recueilli, les problèmes à l'école (Dyslexie, impulsivité...). On reste un peu sur notre faim. Tu en parles sans réellement en parler, je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire. ^^ De même pour les attaques des monstres, très bien mais comment s'en est-elle sortie ? Ce qui justement est légèrement dingue pour une jeune fille de neuf ans surtout sans explications. C'est pareil pour les trois dames. On ne sait pas ce qu'il s'est passé exactement. Donc, plus d'explications sans exagération, ton personnage ne peut faire face à tout cela seule en principe.

- Il y a un petit soucis pour les crises dont tu parles dans le même paragraphe. Elle ne peut pas avoir poussé sans vraiment l'avoir fait un camarade, ni même survivre à une chute d'un toit, basculer la bibliothèque ton personnage n'a pas de force sur-développée. Son pouvoir c'est "Brouillard". Donc, retire ou modifie ces passages et si tu modifie ajoute plus d'explications.

- Pour le passage à la colonie, il me faut plus de détails encore une fois. Eole est sensé reconnaître ta demoiselle là-bas et puis, il faudrait que tu parle des évènements qui se sont passés, pour cela je t'invite à lire le contexte si ce n'est pas déjà fait.


Le reste est ok pour moi. Juste ces quelques modifications et ce sera tout bon. Réserve-moi un lien. Wink
Courage, tu y es presque. Very Happy
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Péneloppe ~ quelqu'un pour s'envoyer en l'air? ;p   Sam 6 Sep - 0:10

Je pense que c'est fini... Ou du moins c’est l'impressions que j'ai à minuit passé XD Je note pour le lien! ^^ Very Happy
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Péneloppe ~ quelqu'un pour s'envoyer en l'air? ;p   Sam 6 Sep - 17:24

Me revoici :)

Alors :

Premier point : La date de naissance n'est toujours pas changée, je pense que c'est un simple oubli mais bon, je le précise quand même. Nous sommes en 2010 sur le forum. Wink

Deuxième point : Je ne te l'ai pas dis (Tu as le droit de me frapper xD) dans la première analyse mais juste il faudrait que tu remplisses ton profil le "Dans ton sac", s'il te plait.

Troisième point : Il reste encore des fautes, peut-être d'étourderie, mais bon, je ne veux pas chipoter mais essaie vraiment de faire attention et de corriger.

Quatrième point :

- Par contre, pour le passage des araignées, tu ne nous dis toujours pas ce qui s'est passé. Comment s'en est-elle sortie ?

- En principe, les Ogres n'existent pas dans la mythologie Grecque, étant plus issu de contes pour enfants(si je ne me trompe pas) donc il faudrait que tu dises autre chose à la place. Et puis, si elle croisait un monstre, celui-ci ne passerait pas son chemin sans tenter de l'attaquer. Je te laisse voir comment tu veux modifier.

Je valide tout le reste, c'est très bien.
Ne te décourage pas, tu vas y arriver. :)
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Péneloppe ~ quelqu'un pour s'envoyer en l'air? ;p   Sam 6 Sep - 20:11

and now? Very Happy je trouve plus de fautes
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Péneloppe ~ quelqu'un pour s'envoyer en l'air? ;p   Dim 7 Sep - 14:47





Ω Fiche Validée Ω


Félicitation, tu viens d'être validé avec les honneurs du jury. A présent tu peux venir faire la fiesta avec tous le monde.

C'est parfait, tout est bon à présent. Wink J'ai bien aimé ton histoire il faut le dire elle me plait bien la Pénéloppe Very Happy. Donc j'ai le plaisir de te dire que tu es officiellement membre de Heroes et donc validée ! Amuse-toi bien.  

Cependant il y a quelques petits détails presque rien à régler, une formalité disons le:
Ici tu pourras réserver ton avatar, et oui ce serait bête qu'on te le pique.
Pour te faire des amis, des ennemis ou tout simplement avoir des liens c'est ici
Là c'est pour faire des rps avec tous pleins de monde
Et ici c'est pour que les admins t'aiment, pour que le forum t'aime et pour avoir pleins de nouveaux amis-ennemis

© code de night sky. gif de tumblr.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Péneloppe ~ quelqu'un pour s'envoyer en l'air? ;p   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est moche d'avoir à guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux ∆ Aared.
» Quelqu'un pour rp avec moi ?
» [PV] Cherche quelqu'un pour s'excuser [PV]
» Recherche quelqu'un pour me faire une bannière
» Quelqu'un pour me porter mon plateau ?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciennes fiches de présentations-