Bienvenue jeunes padawans. ♥ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Remus l'homme qui se fiche des "cul-de-sac"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Remus l'homme qui se fiche des "cul-de-sac"   Lun 8 Sep - 0:46


Remus Wyatt Carter
« All cats are grey on dark»

   

Nom Carter Prénom(s) Remus Wyatt Surnoms Dead-end Date de naissance 20 juillet  1992 Âge 21 ans Lieu de naissanceUn hopital de New-York OrigineAnglaise Années passé dans votre camp10 ans Statut social •  Celibataire Orientation sexuelle •   Bi (grosse préférence pour les hommes) AvatarDave Franco CréditMyselfie

Élément Air Parent divinMercure Pouvoir (un seul) Intangibilité Arme et objet magique (une arme et un objet ou deux armes)Une paire de dagues  en bronze celeste & Un chapelêt, qui libère un nuage de fumée pour  facilité l'evasion Camp choisiGrec Rêve d'avenirSurvivre longtemps
..IL ETAIT UNE FOIS..
   ..IL Y A BIEN LONGTEMPS.
.


"-Tu feras de grandes choses plus tard".
Telle était la phrase que me répéter sans cesse ma mère, quand je rentrais de l'école, et en règle générale elle annoncée le fait que j'avais passé une mauvaise journée. C'était sa manière à elle de me dire qu'aujoud'hui était un jour gris et demain n'en serais que meilleur. Malheureusement déjà tout petit j'avais tendance à enchainer les jours gris, et surtout tendance à entendre cette phrase encore et à jamais, même maintenant dans mes rêves... J'aggripais le draps sur lequel je m'étais assoupis si fort que ma main en était toute ridée, dans l'autre ma dague c'était matérialisé, signe que certains rêves me font avoir des réveils brutaux... Heuresement pour mes nerfs, le fait de voir que j'étais dans un lieu bien connu maintenant me relaxa aussitôt, le bungallow d'Hermès. Un endroit que peu de gens connaissent, enfin en dehors des gens dit "spéciaux", tels nous. Je jetta un coup d'oeil aux autres membres de notre bungallow, ils dormait tous à point fermés certains tenant leur objet fétiches bien à l'abris entre leurs bras, comme si ils allait se le faire voler, d'autre baver du coin des lèvres, signe qu'eux devait faire de beau rêves. Bref une ambiance parfaitement normale ici, au bungallow de mon père, le célèbre dieu des voleurs. Et bien d'autres choses encore mais je n'ai hériter que cette partie héréditaire. Cela faisait maintenant quelques années que je résidais ici, ma mère m'ayant placer ici 'pour mon bien' rappelons le. Alors que j'aurais très bien vécu avec quelques monstres à combattre, ou à fuir, ce qui était plutôt pratique quand on pouvait comme moi passer au dela de l'infranchissable, d'où le surnom "cul-de-sac" qui était plutôt paradoxal. M'enfin ça c'était ce que j'aimais me dire, mais je la verité était que je me plaisais sacrément bien ici. On avait de quoi s'amuser tout les jours quand la majorité de nos demi-frères sont les rois des coups fourés. D'autant que je ne serais certainement pas devenu si fort, de manière purement rationelle qu'on se le dise car beaucoup encore me surpasser. J'avais même vécu l'arrivé de Percy au camp c'est pour dire à quel point j'y suis depuis des années. Mais bref, vous devez bien vous demandez comment j'en susi arrivé là avec mes histoires sortiez de nul part et de mon appartenance à un system divin complétement tiré par les cheveux,  mais comme dit on ne peut plus tôt, nous ne sommes pas tout à fait comme les autres mortels...
Comme toutes les histoire tout commença par une femme, ma mère pour le cas présent, Cheryl Carter, une femme bien sous tout rapport, travaillant dans un musé et étant une fervante fana d'histoire et de mythologie grecque, bref pas spéciallement le genre de femme qui attire la curiosité au premier coup d'oeil, et pourtant elle avait tout pour plaire, uen silhouette plutôt charmante, un sourire à damner un ange et surtout un caractère très fort. Mais comme toutes les femmes elle cachait bien son jeu. Nous connaisson tous l'expression "le jour et la nuit" et bien Cheryl en était le parfait exemple, en société elle était Cheryl Carter, directrice d'un musé basé sur ses lubies, et le soir elle était un voleur spécialisé dans le vol d'objet mythologique grecque. Un petit hobbie comme on en voit partotu de nos jours pourrait-on dire. Mais malheureusement pour moi c'est pendant sa carrière de voleuse de haut vol qu'elle rencontra mon géniteur, Hermès. Bien entendu il ne s'est pas présenter à elle directement comme ça, non restons sérieux, de plus elle l'aurait certainement pris pour un détraqué et l'aurais boxer. Mais non tout ce passa l'ors d'un vol sur une relique appartantn justement au Dieu du marchandage, ma mère convoité l'objet en question depuis un an maintenant.
Oui la patience n'est pas uen vertue qu'elle ma transmise... Pour la version courte, au moment ou elle s'empara de l'objet elle venait de se condanmer pour le restant de ses jours si vous voulez mon avis. Après tout voler le Dieu des voleurs n'est pas spécialement ce qu'on pourrait appeller d'idée judicieuse. Elle le rencontra à la sortie du musée tout juste pillé, et ce fut le coup de foudre instantané. Hermès était attiré par le potentiel du vol a la tire de ma mère et elle par je ne sais quoi de divin venant de lui probablement. Ils se fréquentaire pendant quelques mois, lui faisant meme cadeaux d'objet de grandes valeurs, car oui pour ma mère rien n'est plus important que ces babioles historiques. Bref c'était le parfait amour entre nos deux voyous, et naturellement ce qui devait ariver arriva, et plutôt vite; Moi !
On peut dire que ma naissance n'avait pas enchanter ma mère, au contraire lui relevant qui il était réellement et lui annonçant par la même occasion qu'il ne pourrait plsu se voir aussi souvent qu'avant, cela fut le coup de grâce. Elle ravala sa fierté et osa giflé mon père, je ne sais pas ce qui s'est passé ensuite et ne préfère surement pas le savoir.
Voilà pour ma venu au monde, concernant la suite rien de très passionanant, je suis comme tout les enfants de DIeu, un débile ne sachant meme pas lire correctement sa propre langue, impulsif, et dôté d'un don plutôt pratique concernant ma petite carrière dans le crime. CAr naturellement les chats ne faisant pas des chiens, j'ai hérité du precieux "trait de caractère" de mes parents ; le vol ! Et pas de n'importe quelle façon, non la mienne est du jamais vu dnas le genre humain. Pour tout dire aucun humain n'a réussit à m'attraper, grand Dieu me preserve, cela dit je pars avec un avantage de masse ; mon don de "passe muraille" comme j'aime le dire. Mon don fit son apparition vers mes 11 ans, je m'en rappelle très bien je m'étais chamailler avec des gosses de ma classe et avait été la malheureuse victime d'un traquenard. Quatre camarades m'attendait à la fin des cours, voulant me faire mordre la poussière. Comme tout bon humain qui se respect devant le danger, je pris une grande respiration et coura immédiatement dans la direction opposée ! Notre course ne dura pas longtemps je venais à peine de franchir le paté de maison et l'allée principale de la ville que je me retrouva devant un cul de sac. Je me voyais déjà ruer de coups, et surtout fait comme un rat. Mais ce fut au moment ou mes poing se posèrent sur le mur que je compris que je n'étais pas comme les autres, mes bras s'enfoncèrent dans le mur, aussitôt je les ramena vers moi afin de certifié que je ne venais pas d'inventer ce que je venais de faire. Je scruta mes paumes et ne constatant rien d'anormal recommenca, mes bras passèrent, et ce fut au moment ou je les entendais arrivé que l'idée la plus débile me traversa je fonca tête baisé dans le mur, passant à travers. Je n'avais pas gagné au change je venais de me retrouver dans la chambre froide d'un restaurant... Le plsu drôle dans cette histoire fut d'inventer un mensonge qu ine tenait absolument pas la route pour expliquer ma présence ici. Par chance la notoriété de ma mère en ville jouait un peu en ma faveur et après ce "malheureux inccident" l'affaire fut oublier du patron du restaurant.
Je raconta la verité  à  Cheryl  et à ma grande surprise à l'époque elle eu cette réaction, non pas de surprise mais de fatalité. Elle parlait trop vite pour que je comprenne quoique ce soit, je la voyais déjà faire des aller retour entres ma chambre et une valise qu'elel venait d'ouvrir sur la banquette du salon. Elle parlait en vitesse de partir d'ici, que ce n'était plus sur maitenant, qu'il aurait du être là. "IL" Parlait-elle de mon père? Ne m'avait-elle pas dit qu'il était mort à ma naissance ? J'aurais donc un "il" ?! Avec tout ça je ne savais pas du tout comment réagir, je devait être enervé contre elle ? Lui demander plus d'explications ? Je n'en savais foutrement rien étant trop sous le choc qu'elle même ne soit pas sous le choc ! Ma valise étant bouclée elle me fit monter dans la voiture et après 8 heures de routes crevante s'arreta devant une colline, elle m'ordonna d'aller la bas, que c'était un endroit pour moi, une sorte de camp pour les enfant spéciaux, les enfants qui comme moi ont des géniteur spéciaux. Et me répéta encore cette foutue phrase pleine de sens maintenant : "-Tu feras de grandes choses plus tard"
Voilà comment mon arrivé au camp fut. Et depuis on peu dire que j'y écoule des jorus plus ou moins mouvementés....

.
   

   
   
   


Ton prénom ou surnomSIon Ton âge Tu l'as demander a Benjamin Button même !? Que penses-tu du forum ?FUn T'es arrivé là comment ?PAr le bus magique ! (PUb Rpg Design) Code règlementRoule Wagon Concombre Un dernier mot Jean-Pierre ?Non ='D
   CODES BY RAINBOWSMILE


Dernière édition par Remus W. Carter le Mar 9 Sep - 10:50, édité 2 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Remus l'homme qui se fiche des "cul-de-sac"   Lun 8 Sep - 10:17

Bienvenuuue mon Loup garou <3
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Remus l'homme qui se fiche des "cul-de-sac"   Lun 8 Sep - 17:53

OÙ EST TONKS ?
Je sors, je sors

Bienvenue à toi !!
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Remus l'homme qui se fiche des "cul-de-sac"   Mar 9 Sep - 11:41

Un frèèèèèère

(Fais gaffe, la date de naissance va pas avec la date actuelle sur le forum Razz)

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Remus l'homme qui se fiche des "cul-de-sac"   Mar 9 Sep - 12:20

bienvenue ^^
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Remus l'homme qui se fiche des "cul-de-sac"   Mar 9 Sep - 13:44

Bienvenue sur le forum.

Bon avant de pouvoir te valider, je vais juste te demander quelques petits points, tu vas voir c'est presque rien.
Point numéro 1: Est ce que tu pourrais rajouter une qualité et un défaut à ton petit prince des voleurs s'il te plait.
Point numéro 2: Relis ton histoire, tu vas vite comprendre pourquoi je te demande ça.

Quand tu auras réglé tout ça, n'hésites pas à me harceler pour que je vienne te voir au plus vite.

Bon courage ♥
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Remus l'homme qui se fiche des "cul-de-sac"   Lun 22 Sep - 17:39

Bonjour,
Cela fait désormais deux semaines que tu as commencé ta fiche. As-tu besoin d'un délai ?
Sans nouvelles de toi, je me vois dans l'obligation de déplacer ta fiche dans les fiches en danger. Si nous restons sans signes de ta part, elle sera archivée d'ici une semaine et ton compte supprimé le 30 septembre.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Remus l'homme qui se fiche des "cul-de-sac"   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche Technique de L'Homme-Poisson
» Vaan [Homme à tout faire]
» J'ose tout ce qui sied à un homme, qui n'ose pas n'en est pas un. [Fiche Clorinda Di Toscana]
» Matabei ASASUISEI - Shodaime Kazekage || Fiche terminée
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciennes fiches de présentations-