Bienvenue jeunes padawans. ♥️ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥️ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Ven 26 Sep - 17:52


Keelan O'Brien
« Sometimes people aren't always who they seem to be »


NomO'Brien Prénom(s) Keelan Isobel SurnomsElle n'en a jamais eu Date de naissance11 octobre 1992 Âge17 ans, bientôt 18 Lieu de naissanceDungarvan, Irlande OrigineIrlandaise Années passé dans votre campUn an à peine Statut social •  Célibataire Orientation sexuelle •  Hétéro AvatarGabriella Wilde CréditRockshoot et tumblr

ÉlémentOmbre Parent divinNyx Pouvoir (un seul)Aura protectrice Arme et objet magiquePoignard rétractable en bague et épée avec son fourreau dorsal, tous les deux en bronze céleste Camp choisiDemi-dieux grecs Rêve d'avenirSurvivre, le reste c'est du bonus
And sometimes people are so much more than you originally thought they were.

Je suis née près de Dungarvan, en Irlande. Cette terre est celle de mes ancêtres, elle est sauvage, elle est belle. Les falaises sur lesquelles je me promène depuis que je sais marcher sont battues par les vents, la pluie et les vagues. Les nuits sont d'un noir d'encre. Les plantes poussent comme des herbes folles. Les animaux sont libres. Je suis libre. Je l'ai toujours été. L'endroit où j'habite est une force de la nature qui m'a forgée, comme les roches dures du bord de mer. Je suis fière de ce que je suis, d'où je viens. Cela dit, mon histoire est plus complexe qu'il n'y paraît. La voici.

Mon père est un fils de la terre, un Irlandais pur et dur, fier de sa lignée et de sa famille. Seulement, il travaillait nuit et jour pour réussir à joindre les deux bouts. Je grandis donc comme une fille de la nature, un peu seule mais pas vraiment, toujours entourée de compagnons: chats, chiens, vaches, je prenais ce qui venait. J'eus aussi une période où j'étais taciturne et insomniaque, et seules les étoiles pouvaient m'apaiser. Il m'arrivait souvent de me promener dans les champs environnant notre chaumière en pleine nuit, accompagnée par mon père.

Je pensais que c'était normal que je n'aie pas de mère, jusqu'à ce que j'aille à l'école. Mon père ne voulût pas en parler et me donna une réponse évasive, disant qu'ils ne s'aimaient plus et qu'elle était retournée dans son pays en me laissant, parce qu'elle voulait être libre. Je savais qu'il mentait, mais ma perspicacité d'enfant ne me fit pas pousser le sujet plus loin. De plus, j'avais d'autres problèmes à régler. On remarqua assez vite que j'avais une dyslexie prononcée: je n'arrivais pas à lire et mon écriture n'était qu'un gribouillis instable. Pour couronner le tout, je fus en plus diagnostiquée comme étant hyperactive.

J'étais détruite. Il n'y avait qu'une seule personne au monde que je voulais rendre fière, et je ne le pouvais pas. Ces handicaps m'ont bousillé la vie. Je gardais tout pour moi, ma rancœur, mon dégoût de moi, ma tristesse. Je me demande comment une petite fille pouvait ressentir des émotions aussi fortes. J'eus des pulsions de plus en plus violentes et je faillis me bagarrer avec un garçon de ma classe; par bonheur, une fille me retint. Alors, dans la grange, j'installai un punchingbag pour me défouler et me calmer, sans savoir que j'avais des réflexes prodigieux. Il m'arrivait aussi de m'enfermer pendant des heures dans ma chambre à essayer de me concentrer sur un texte ou sur une ligne d'écriture jusqu'à ce que j'en aie mal à la tête.

La solitude que je chérissais enfant est vite devenue un fardeau. J'avais du mal à retenir mes poings quand les autres enfants de mon âge se moquaient de moi. Ils disaient que j'étais bizarre, que je m'entendais trop bien avec les animaux. Pire, que j'étais une sorcière. C'était un matin de novembre gris et pluvieux. Je rentrai chez moi en état de choc, et m'assis sur mon lit, les genoux relevés contre ma poitrine, les bras autour de mes jambes et ma tête enfouie dans la matière douce de mon pull préféré. Je me mis à pleurer. Je me sentais tellement seule, et en même temps, je ne voulais pas rajouter ce fardeau à mon père. Je voulais m'en tirer seule, comme je l'avais fait depuis le début.

Peu à peu, je me sentis de plus en plus apaisée et je finis par relever la tête. Un cri surpris s'échappa de ma gorge. La chambre auparavant inondée d'une lumière sale n'existait plus, j'étais dans un cocon d'ombre. Curieusement, je ne ressentais qu'un sentiment de protection et d'apaisement, comme si j'attendais ça depuis longtemps. Ou que je retrouvais enfin les bras de ma mère.

- Keelan! Keelan, t'es où? Ça va? Keelan!

- Je suis là, Papa, ça va... Enfin je crois. Qu'est-ce qui se passe?

Les ombres qui m'entouraient comme un bouclier mouvant et aérien quelques minutes auparavant s'estompaient. Je les voyais partir avec regret mais je me sentais aussi étrangement fatiguée, comme si je venais de piquer un sprint. Papa me regarda alors d'un air consterné, en se mordant la lèvre inférieure, mais il savait que je n'étais pas affolée. Du haut de mes dix ans, je pouvais affronter la vérité.

- Je t'en prie, Keelan, m'interrompt pas, ça sera pas long. C'est dur à croire, je sais, même moi j'ai encore du mal.

Il rit et se passa une main dans ses cheveux blonds comme les miens. Il fixa son regard sur le mur en face de mon lit et me raconta l'histoire de ma naissance:

- Tu sais que j'ai toujours aimé la nuit. Je faisais beaucoup de promenades, comme on en faisait quand t'arrivais pas à dormir, sauf que j'étais seul avec la lande, les étoiles, le vent. Je me sentais libre. Et puis, un jour, je suis tombé sur elle. Ta mère. Elle était tellement belle. Assise sur la falaise, elle regardait la mer. T'as les mêmes yeux qu'elle, aussi noirs que le ciel cette nuit-là. On était tellement heureux de t'avoir, Keelan. C'est elle qui a choisi ton prénom, d'ailleurs. Mais... C'était une déesse. Nyx, la déesse grecque de la nuit. Elle a dû nous abandonner quelques mois après ta naissance. Elle voulait pas, elle a essayé de rester le plus longtemps possible, mais elle a pas pu. Apparemment, les dieux ne pouvaient plus avoir de contact avec leurs enfants. Avant de partir, elle t'a laissé ça...

Il se leva et il poussa ma grande bibliothèque en bois d'un coup d'épaule. Derrière, une petite porte était encastrée dans le mur, et il prit un paquet enveloppé de langes qu'il me tendit. Une bague en bronze gravée de signes grecs se trouvait dedans. Je la mis à mon index droit et la tournai machinalement dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. La bague se déplia comme si c'était une feuille de papier, un système de mécanismes dignes de la forge d'Héphaïstos. Je faillis lâcher l'arme qui se trouvait dans ma main, mais je ne pouvais pas. La lame de bronze longue comme ma main était attachée à un manche de cuir, comportant un trou où se glissait mon index pour faire un point de pivot sûrement très efficace lors de bagarres au corps-à-corps. Je ne savais pas, du haut de mes dix ans, que cette arme me serait d'une grande utilité.

Je m'entraînais dans la grange tous les jours, avec des cibles en paille. Je n'étais pas très douée, mais au cas où je rencontrerais des personnes qui en voudraient à mon ascendance, je préférais me préparer. En effet, mes rencontres avec des monstres ne se firent pas attendre. Alors que rentrais chez moi par un petit chemin à travers les champs, une jeune femme aux cheveux noir de jais et aux ongles d'une longueur démesurée se dirigeait vers moi. Je sentis que quelque chose n'allait pas mais je continuai à marcher. Au fur et à mesure que j'approchais, je la voyais changer en une créature digne de mes pires cauchemars. L'effroi que je ressentis alors me sauva: mon aura se forma autour de moi par une chance inouïe, sûrement due à la violence de mon émotion, et me permit d'échapper à sa fureur. Elle s'embrocha sur les barbelés qui bordaient les champs.

Je fus attaquée à plusieurs reprises par la suite, mais je gardais ma bague sur moi tout le temps. Je réussissais la plupart du temps à fuir les monstres. Au fur et à mesure que je grandissais, les attaques se faisaient plus fréquentes. Jusqu'au jour où je n'échappai que de justesse à un groupe de trois femmes hideuses, à ailes de chauve-souris et aux crocs tranchants. Mon père décida qu'il était temps de partir, pour moi en tout cas. Il ne voulait pas me laisser, mais il fut bien obligé. Maman lui avait donné l'endroit où je devais aller quand je ne me sentirais plus assez en sécurité: un certain camp pour les gens comme moi, les demi-dieux grecs.

Ce fut un déchirement énorme de quitter ma chaumière, mes champs, mes falaises, ma grange, ma chambre, mon chat Pumpkin. Même le climat et la météo me manqueraient, je le savais. Je partis donc pour le camp à l'autre bout du monde à la toute fin de l'année 2009. Dès mon arrivée, on me proposa de choisir une arme en plus de celle que j'avais déjà. J'avais une préférence pour les armes blanches et, ayant déjà une arme de courte portée pour le corps-à-corps, j'ai donc choisi une épée avec son fourreau dorsal, à placer contre ma colonne vertébrale.

On me tint ensuite au courant des événements qui avaient eu lieu un peu plus tôt dans l'année. Je compris un peu ce qui animait la haine des partisans, mais je savais que ma mère veillait sur moi, sinon je n'aurais jamais pu vivre jusque-là. J'eus du mal à m'intégrer au début. Malgré le fait que j'aie été reconnue presque immédiatement par ma mère, je restais seule dans mon coin, à m'entraîner, à apprendre, à explorer. J'aimais par-dessus tout me promener dans la forêt dense et sombre du camp, qui me rappelait l'Irlande.

De loin, j'admirais les sept. Je ne leur ai jamais parlé, mais ce n'est pas l'envie qui m'a manqué. Ils étaient aimés de tous, ils avaient fait des missions dangereuses et ils avaient sauvé le monde. Quand ils ont disparu, je ne pensais pas qu'on devrait prendre les armes contre les Romains, nos soi-disant alliés. Je ne suis ni pacifique ni particulièrement belligérante, j'aime bien avoir des objectifs, des idéaux à défendre, une raison avant de me battre. Enfin là, en l'occurrence, j'en avais une bonne: défendre ma nouvelle famille. Je me suis donc préparée au pire. Heureusement, Reyna est arrivée à temps. J'en veux quand même beaucoup aux Romains d'avoir mis en danger le camp, enfin surtout à Octave, ce grand taré éventreur de nounours en peluche, à ce qu'il paraît. Rien que d'y penser ça me donne des frissons dans le dos.

Maintenant, malgré les tensions, la paix est plus ou moins revenue. J'ai malheureusement entendu dire que Gaïa essayait de se réveiller, et honnêtement, ça me tape sur le système. Les partisans sont devenus mes ennemis numéro un. J'ai vraiment l'impression d'être une grande patriote, mais ce n'est pas le cas. Je veux juste protéger ce qui me tient à cœur. J'inclus dans tout ça mes idéaux et, bien sûr, ma famille, qu'elle soit de sang ou de cœur.

Je considère vraiment le camp comme ma nouvelle famille. Je ne le quitte que très peu pour retourner quelque semaines en Irlande avec mon père. En réalité, malgré le fait que je me mette volontairement à l'écart, je sens que je suis avec des gens comme moi. Ils sont les seuls à me comprendre. Et je ne vois pas ce qui pousse les partisans à vouloir détruire cette paix. Les dieux font des erreurs, certes, mais tout le monde en fait, non?





Ton prénom ou surnomKeelan Ton âge 15 ans Que penses-tu du forum ?Beh... J'adore, c'est original, c'est vivant, c'est accueillant, c'est bow ^^ Donc voilà. T'es arrivé là comment ?En cherchant un RPG Disney (oui oui je vous promets) Code règlementKiwi Île Ouragan Brosse Un dernier mot Jean-Pierre ?Je finis ce weekend :)

CODES BY RAINBOWSMILE


Dernière édition par Keelan O'Brien le Mer 8 Oct - 21:08, édité 18 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Ven 26 Sep - 18:28

Keelaaan, bienvenuuuuue Ton prenom+ton avatar
Amuse-toi bien parmi nous
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Ven 26 Sep - 22:06

Persephone: Merci, ô belle déesse ^^ Je finirai ma fiche ce weekend, promis.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Ven 26 Sep - 22:41

J'adooore ton avatar et j'adooore la façon dont tu as atterri ici, c'est pour le moins original bon courage pour la suite Very Happy
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Sam 27 Sep - 10:57

Ton prénom. Ton avatar. Ton parent divin.

T'es ma sœurette !

Courage pour ta fiche ! Tu vas gérer !
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Sam 27 Sep - 11:58

Bienvenue.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Sam 27 Sep - 13:08

Morgane: Merci! J'adore ton prénom aussi.

Hailey: Ma soeuuuuuuuuuur! Il nous faudra un lien, hein, hein? Mais sinon, merci. Je devrais finir ma fiche ce soir.

Asher: Merci! J'aime beaucoup ton vava (voui t'as beau être un vilain méchant partisan t'es canon, c'est pas très fairplay tout ça Razz)
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Sam 27 Sep - 13:28

Nyx, bon choix, bon choix. Tu n'as pas du genre à faire des blagues la nuit toi? What a Face /pan/

Sur ce, faut oublier mes conneries (a) et je te souhaite la bienvenue parmi nous ma chère et bon courage pour ta fiche
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Sam 27 Sep - 23:27

Kieran: Des blagues la nuit? J'ai pas saisi, désolée O.o

Bon bah voilà, ma fiche est finie, c'est pourri à souhait, je suis désolée. Pour ce qui est de l'histoire, je ne sais pas si certaines choses que j'ai mises sont plausibles ou pas, alors s'il faut corriger, je le ferai avec plaisir :)
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Dim 28 Sep - 16:34

Tu sais, parfois la nuit, on entend des drôles de bruits. Ça c'est parce que des Hermès vont jouer des tours pour offrir une meilleure surprise le matin ange En bref, je dis n'importe quoi Razz

Maintenant, la partie sérieuse, je suis celui qui sera en charge de ta fiche ( Bah ouais, tu tombes sur le clown de service, pauvre de toi What a Face )

Je vais donc te faire une analyse point par point Very Happy


Premier point: Ton caractère, en le lisant, j'ai vu affectueuse dans les qualités mais j'ai vu aussi réservé et froide dans les défauts. Ce qui ne vont pas ensemble. Une personne froide ne démontre pas trop d'affection autour d'elle et une personne réservée ne fait pas de grosses démonstrations d'affections. Donc sur cette partie, j'ai une doute qui plane.

Deuxième point: Bon, alors, les dieux, quand ils vont faire... les trucs de 23h ( je censure (a) ) et que ça en résulte un demi-dieu, c'est toujours voulu. S'ils ne voulaient pas d'enfant, ils n'en n'auraient pas. Les dieux ont des moyens de contraceptions qui ne nous sont pas encore parvenus /pan/. Je te demanderais de changer cette partie de ton histoire.

Troisième point: La jeune fille n'a jamais eu a rencontré de monstre? Elle est la fille d'une déesse mineure, j'en conviens, mais en Irlande, près de racines du monde Grec et Romain, les monstres pullulent, c'est pas joli à voir et son odeur, même minime ferait en sorte qu'elle en voit au moins un dans sa vie. Et même à New York. Parce qu'être sang-mêlé, ce n'est pas facile. Je ne te dis pas de faire la bagarre du siècle, juste qu'en lisant ta fiche, j'ai l'impression qu'ils sont inexistants Surprised

Quatrième point: On sait rien de ce qui se passe à la colo pour elle. Les intrigues, les guerres, elle réagit comment face à tout ça? Est-ce qu'elle a été reconnue ou bien elle est chez les Hermès? Ce genre de petits détails fait en sorte d'en avoir plus et de ne pas trop rester sur notre appétit ( oui je suis gourmand sur les histoires, je mange beaucoup de détails /pan/ )

Donc, c'est tout pour le moment, le reste me va ( juste spécifier que tes armes sont en bronze céleste ange ) Bon courage pour la suite et si tu as des questions, n'hésite pas, je suis là pour ça Wink
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Dim 28 Sep - 19:20

Kieran: Ok, merci pour tout ça, ça me donne une bonne raison de tout reprendre. Je savais que j'avais tout bâclé, tu ne fais que confirmer tout ça :) Je m'y mets dès que possible.

Ah si, est-ce que je pourrais garder affectueuse dans le caractère si j'explicite? ange Par exemple, avec son père elle fait beaucoup de câlins, elle aime son chat et tout, mais elle ira pas faire des bisous à n'importe qui. Je voyais ça comme ça en fait, mais sinon je change, y a pas de problème :) Merci encore.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Dim 28 Sep - 19:40

Pour ton caractère, il faut prendre en compte que c'est un agissement qui sera envers tout le monde. Donc, oui, c'est normale qu'elle soit affectueuse avec son père, mais sinon, l'écrire dans ton caractère fait en sorte qu'elle l'est avec tout le monde, ce qui ne cadre pas avec le reste. Après, c'est quelque chose de très complexe, j'en conviens, mais je me devais de le dire pour la logique de la chose ange
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Lun 29 Sep - 22:42

Voilà, j'ai modifié, j'espère que ça va. Sinon, je ferais les modifs nécessaires. Merci pour ton aide :)
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Mar 30 Sep - 2:58

Bon alors, me revoilà Very Happy. Il a encore quelques petites choses à corriger:

Premier point: Ton caractère encore une fois, tu vas me trouver très à cheval sur ça, mais je ne peux pas accepter quelqu'un qui soit distant et à la fois affectueux. Il s'agit d'un non-sens. Si on est distant, on ne répond pas monosyllable, on évite d'en dire beaucoup. On est renfermé et on ne s'ouvre pas. Donc, si on procède par logique, on ne peut pas être du genre à faire des câlins à tout va et être affectueux et montrer ce que l'on ressent. Être distant, c'est de se mettre une barrière entre nous et les autres. Je vais donc devoir te demander de changer l'un des deux s'il te plaît.

Deuxième point: Bon là, c'est vraiment du menu détail, mais normalement les parents ne donnent pas les armes en bronze céleste si elles ne sont pas magiques. Parce que ça sert pas à grand chose à vrai dire, il y en a plein à la colo' qui attendent un propriétaire et bon, vu qu'elles ne sont pas ensorcelés, tu pourrais demander à un enfant d'Hépha de le faire et ça ferait quand même. Par souci de disons, un peu logique, je te demanderais de changer ça.

Troisième point: Ta jeune femme qui ressemble à un appel à la luxure, ton premier vrai monstre, c'est quoi au juste? Parce que ça ressemble à une femme normale... Et aussi, tu n'es pas obligé de recevoir une horde sur ton dos. Tu as une petite odeur. Donc tu n'en attires pas tant. Aussi, tu peux t'entraîner au maniement des armes, mais ce ne sera pas parfait parce que tu n'as pas de maître d'arme ( et comme je t'ai demandé plus haut de changer la partie concernant les armes.. .donc bon. voilà pour ça, mais comme je suis du genre pointilleux, je remarque tout et j'explique /pan/ )

Quatrième point: Elle est arrivé quand au camp en 2009? Elle n'a pas participé à la bataille? C'est nébuleux un peu.

Cinquième point: Petit rappel pour te dire que ton pouvoir n'est pas maîtrisé et que tu ne peux pas faire appel à lui sur demande. Il y a des façons et des moments précis. De toute façon, ce n'est qu'un petit rappel pour s'assurer que tout soit clair Very Happy


C'est tout pour le moment, ne te gêne pas pour les questions, ça me fait plaisir d'y répondre et je valide le reste. Courage, c'est la dernière ligne droite! Very Happy
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Jeu 2 Oct - 17:08

J'espère que cette fois c'est la bonne, j'ai vraiment envie de commencer à RP haha Razz Je pense que j'ai tout modifié. Il se peut que j'aie oublié de modifier quelque chose, dans ce cas, je suis désolée ^^

J'espère que le caractère te va comme ça.

Je n'étais pas sûre de comment les armes se transformaient alors j'espère que c'est à peu près comme ça que ça se passe, sinon pareil, je changerai ça.

Et... Je crois que c'est tout. Encore merci beaucoup Kieran
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Jeu 2 Oct - 20:49

je manque à mes devoirs ange
Bienvenue

courage pour ta fiche Very Happy


Ohhh ton perso est pessimiste comme le mien faudra peut etre penser à un lien dés que j'aurais le temps pour plus de rp? ange
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Jeu 2 Oct - 21:36

Merci :) Avec plaisir pour le lien, on verra ce qu'on peut trouver Wink
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Ven 3 Oct - 3:38

J'ai juste un petit détail à redire ><

Premier Point: Lorsque tu parles de te cacher dans les ombres, c'est impossible, ton pouvoir est une aura protectrice. Tu ne peux pas vraiment te fondre dedans. C'est important que tu saches ça puisqu'il s'agit de ton pouvoir ange

Sinon, tout le reste est validé. Un petit truc et c'est fini, promis!
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Ven 3 Oct - 13:10

C'est modifié, mais je t'avoue que je ne sais même pas pourquoi j'ai mis ça alors que je savais que son pouvoir n'avait rien à voir >< Enfin bon.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Ven 3 Oct - 23:42





Ω Fiche Validée Ω


Félicitation, tu viens d'être validé avec les honneurs du jury. A présent tu peux venir faire la fiesta avec tous le monde.

Bon bon alors, autant clown que je suis, autant je suis pourri pour faire des messages de ce genre. C'est pas contre toi hein, juste que on peut pas faire trop de blague et être sérieux, c'est pas mon fort /pan/ Donc bon, je disais quoi déjà ? Très jolie fiche, j'ai bien aimé ton style d'écriture, c'était bien. Quelques fautes par-ci par-là, mais rien de bien grave et rien d'en faire tout un plat Razz Donc, donc, te voici validé ma chère. Bienvenue parmi nous fille de la nuit What a Face

Cependant il y a quelques petits détails presque rien à régler, une formalité disons le:
Ici tu pourras réserver ton avatar, et oui ce serait bête qu'on te le pique.
Pour te faire des amis, des ennemis ou tout simplement avoir des liens c'est ici
Là c'est pour faire des rps avec tous pleins de monde
Et ici c'est pour que les admins t'aiment, pour que le forum t'aime et pour avoir pleins de nouveaux amis-ennemis

©️ code de night sky. gif de tumblr.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   Sam 4 Oct - 13:12

Bienvenue petite soeur grecque (a)

Amuse-toi bien ici (et si tu cherches du Disney, regarde certains titres de quelques sujets ange )
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Keelan | What would you attempt to do if you knew you could not fail?   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Five Questions About Haiti and the Coup Attempt
» FOLLOW ME DEEP SEA BABY~ ft. keelan
» Keelan's links ~ If you want to go fast, go alone. If you want to go far, go together.
» "failed connect to server login"
» Rick DiPietro G UFA 30 4500000 0 B B B B B B B- B- B- B- C B- B B B-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciennes fiches de présentations-