Bienvenue jeunes padawans. ♥️ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥️ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Ω Tablettes : 145
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Mar 21 Oct - 17:25






Je crois que je suis coincé


¤ Mini quête : S'échapper du camp des partisans ¤



Drachmes à gagner: 250.
Point de Réputation à gagner: 400


Contexte:

~ A chaque fois qu'il se passe des évènements il y a les gens qui sont trop proche de la vérité (ou des campements sensés être cachés). Il faut s'en débarrasser. Ce grec et ce romain traînait un peu trop proche du camp des partisans. Ni une ni deux, ils ont été assommé et enfermé, après avoir été attaché bien entendu. Sauf que voilà, les deux ne sont pas très chaud à l'idée de collaborer avec un membre d'un autre camp. Après tout les grecs n'ont pas envoyé leur bateau pour détruire la nouvelle Rome ? Et les Romains n'ont ils pas manqué d'envahir le camp Grec. Non décidément avant de songer à s'échapper, il faudrait peut être essayer de s'entendre. A trop faire de bruits, ils risqueraient d'attirer l'ennemi.

Votre mission :
- Si vous l'acceptez (héhé), sera de vous enfuir main dans la main pour courir vers de meilleurs paturages. A comprendre par là qu'il est grand temps que vous sortiez de cette cellule, et que vous dégagiez de là. Faites attention aux parties de rp pour le camp des partisans, histoire de rester un minimum crédible. Ouais, exemple : On ne sort pas de la cellule, pour pousser une porte et se retrouver à l'air libre, hein.

Sur ce, bon courage mes lapins  

Ps : Si un Partisan veut intervenir dans cette quête à un moment X, il peut envoyer un mp à ce cher (et magnifique) Joke.

Ordre de passage :
- Lily-Rose Steele
- Sara E. Nolan

Nombre de mots :
- Maximum 500.




MADE BY .ANGELUS




Dernière édition par The Dreadful Joke le Mar 16 Déc - 19:31, édité 1 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Mar 21 Oct - 19:38

Traîner trop loin de notre chez nous et aussitôt, les ennuis se ramènent à la pelle. De toute façon, rien ne va plus ces derniers temps. Dans ma tête c’est le bordel, l’envie de se glisser dans son lit et de lui dire que je veux qu’on oublie tout me tient à cœur. Autre chose, si je choppe la romaine qui a quand même bousillé mon couple intentionnellement, je crois bien que je lui ferais sa fête comme il faut. Alors oui, j’étais un petit peu rageuse et peu prudente, quoi qu’en fait quand on y repense, absolument pas. Je visitais un musée, comme cinquante pour cent de la population. Il y a cependant des gens bien illogiques, sans raison alors que je contournais une statue, celle du président Lincoln, une masse s’abattit sur mon crâne. J’eus beau tenter de me raccrocher à quelque chose, le temps de basculer dans l’inconscience était trop cours et je m’écrabouillais au sol.

Mon réveil fut un petit peu chaotique, de toutes les douleurs que j’ai ressenti dans ma vie, ça devait être de loin la plus importante. Dans la logique de tout être humain, je voulais vérifier les dégâts alors je passai ma main dans mes cheveux, en théorie seulement. Un lien m’entravait les mains. J’ouvris donc les yeux paniquée. La lumière était terne, un entrepôt ou un truc y ressemblant, c’était le bordel. A côté l’armurerie que j’avais rangé avec Travis, c’était un palace cinq étoiles. La panique me submergea du tout au tout. Qu’est-ce que je faisais là et pourquoi j’étais attachée. Afin de ne pas céder à une quelconque peur, je me concentrai sur ma respiration. Un bref instant je suppliai mentalement un quelconque dieu de m’envoyer Matthew, j’avais besoin de lui et je ne voulais pas être seule.

A ce moment-là, une respiration se fit entendre. Ok je retire ce que j’ai dit, je voulais être seule, pas avec le taré ou la taré, les filles étant des fois bien pire que les garçons quand il s’agissait de massacrer. Ne pas céder à la panique, je ne suis pas une fille d’Aphrodite, je suis la fille de mon père, j’ai appris à me défendre. Bon même si sans arme c’est un peu chaud. Une vague de colère m’envahit, mon arme ! Nul besoin de toucher la poche pour savoir qu’elle n’était pas là. Je ne partirais pas de cet endroit sans mon arme. Je balayai mon champ de vision attentive à chaque détail, la respiration ne se déplaçait pas, enfin je crois. Du coup je fus convaincu que je n’étais pas la seule à avoir des ennuis. Je pris donc la parole.

« Bonjour, je suis Lily, il semblerait que nous ayons des petits problèmes. Je propose que tu nous détaches, et je me charge de nous faire sortir ça te va ? »

Faire confiance aux inconnus, puis quoi encore ? Je n’avais pourtant pas le choix, les liens étant trop solide pour moi.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Mer 29 Oct - 22:34

J'aurais du me douter que me la jouée "Non, j'irais toute seule, je n'ai pas besoin de bras valeureux et courageux pour me protéger". J'avais surtout envie de faire du shopping toute seule sans me taper mes petits animaux de compagnie. Oui, c'est ainsi que je les comparais par ce que s'était tout simplement l'impression qu'ils me donnaient. En même temps, on pouvait comprendre que pendant que j'essayais des sous-vêtements je n'ais pas envie que mes possibles amants détaillent ce qu'ils risquaient de voir plus tard. Un peu dérangeant quoi. Je suis fatiguée, fatiguée de tout ce qui se passait dans cette Nouvelle-Rome, fatiguée de faire comme si tout allait bien mais, je devais garder le sourire pour une raison qui m'était totalement inconnue. Je sentais juste qu'il fallait que je sois souriante, heureuse, belle, enfin bref que je ne pouvais pas déroger à cela. Fichues impressions à la con. Heureusement, elles m'indiquaient aussi que j'avais la possibilité d'être vicieuse et sacrément vilaine. De quoi ravir ma journée en somme. Je continuais donc mon projet de shopping en solitaire sans me douter un instant que je pouvais me faire capturer. Pourtant la bosse à l'arrière de mon crâne m'indiquait tout le contraire. Nom d'un chien, ils auraient pu faire plus doucement ou au moins m'affronter à la loyale par ce que là, à part me filer une sacré migraine et me mettre en colère ils n'avaient réussit à rien. De toutes les manières, me libérer ne devrait pas être trop compliquer. Enfin j'espère.... Purée, ce que je rageais! Ils ne m'avaient même pas laisser le temps de faire une seule boutique nom de Dieu! Cela voulait dire que quand j'allais sortir je n'aurais toujours pas de quoi m'habiller correctement! Vraiment s'était la goûte d'eau qui faisait déborder le vase. Je soufflais violemment de rage et je crois que cela réveilla une deuxième personne qui était avec moi. Nan mais elle se prenait pour qui la gamine. J'éclatais d'un petit rire et mes mains attachées me firent souffrir du gigotement. Au moins je réussis à atteindre ma poche et mon super rouge à lèvre stylet qu'il m'avait laisser. Faut dire que sa vient pas à l'idée de gars d'enlever un rouge à lèvre. Je coupais mes liens me levait et allait voir la gamine:

-"Je devrais te laisser là pour simplement supposer que j'ai besoin d'aide pour sortir d'ici. Je change d'apparence et magnifique c'est comme si je n'étais jamais venu! Mais bon, je vais au moins te libérer."

Je coupais ces liens en soupirant. J'aurais du la laisser ici, ça aurait été plus simple.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Jeu 30 Oct - 10:01



    Pimbêche à la con. Tout compte fait je retire ce que j’ai pensé précédemment, faire équipe avec elle, c’est mort. Limite je lui aurais demandé de me laisser là, il y avait plus de chance vivante qu’avec une débile mentale qui se pensait supérieur à tous les partisans réunis. Je basculais la tête en arrière, c’est dingue que j’ai échappé à la tare familiale, ma parole ma mère a fait que des enfants cons excepté moi. Je me levais  et la remerciai avec un manque évident de plaisir dans mes propos. Je m’étais dit que j’allais garder le silence mais en fait,  il y a des fois où c’est tout simplement pas possible, elle me gavait trop avec ces airs de chieuse ambulante. Je rectifiais donc avec plaisir cette fois ci.« Je veux bien croire que tu te sens supérieure aux autres même si d’après moi pour se faire attraper par des partisans ça prouve bien le contraire. Mais vas-y trace ta route, tu feras diversion pour moi. »En fait si ça se trouve avec sa façon de voir les choses, elle allait tout faire capoter. Si je l’assommais avec la chaise sur laquelle on était assise et que je la trainais comme un sac à patate ça pouvait le faire non. En regardant ses cheveux, je déprimais carrément. Non mais la fille devait avoir marqué sur son front « Superficielle » ce n’est pas possible autrement. Non mais ça existe vraiment des demi-dieux comme ça. Limite j’avais envie de rester assise sur ma chaise plutôt que de faire équipe avec ça. Je grognais de mécontentement et ouvrai la porte… jure ? Ils nous prenaient tellement pour des mongols que c’était ouvert, ça sentait le roussis moi je trouvais. Je me tournai donc vers superficielle Blondie derrière moi et très ironique je lui formulai ma requête« Après toi, vu que tu sembles très motivée, je te suis. »A la réflexion, quitte à choisir, je préfère peut être suivre Blondie et me séparer d’elle lorsqu’il y aurait la salle des armes. Hors de question que je laisse mon arme ici. Mentalement, je cherchais pourquoi  des demi-dieux auraient pu laisser la porte ouverte. Toutes les solutions que je trouvais n’étaient pas franchement plaisantes. Si ça se trouve, ils gardaient des bestioles en captivité et son ni vu ni connu à la romaine allait capoter.  Bon de toute façon, il fallait bien un appât pour voir ce qui allait se passer et puisqu’elle n’était pas coopérative, je n’allais pas l’être. Donc d’un geste franchement traitre je ne nie pas, je la poussais sans le moindre ménagement en dehors de notre cellule. Vas-y Blondie, vole de tes propres ailes ! Cette fille je ne la sentais pas du tout, elle m’avait l’air d’une emmerdeuse de première et je n’étais pas d’humeur à faire ami-ami avec toutes les andouilles du coin.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Ven 26 Déc - 16:26



[Reprise depuis le premier post de Lily.]

J’y étais enfin parvenue à me rapproche du camp. oh comment je l’ai su ? Par le simple fait que justement j’étais trop près. Bim. Un bon coup sur la tronche plus et vive le noir complet. Pourtant j’y ai étais presque. Je pense que même dans mon inconscience je devais rager intérieurement. Quelle galère. Alors quand mes yeux papillonnèrent et que je sentais ma partie féline plutôt mécontente, je ne pus qu’émettre un grondement de mauvaise augure. Ma tête sonnait violemment. Je vois toujours des petits points danser devant mes yeux alors qu’ils étaient ouverts. Pas terrible comme sensation.

Au moins, la nausée n’en faisait pas partie. Une chose me mis légèrement hors de moi, le fait d’être attachée comme un vulgaire prisonnier, bien que ce soit le cas. Je n’aime pas ça. Et grogner dans ma barbe je dois bien avouer que c’est vraiment la chose la plus intelligente à faire pour le moment. Mon regard peu perçant à cause du choc qui ne me laissait pas indifférente, quel voyou celui-là. Attendez que je mette la main sur le connard qui m’avait assommé. Bref, je percevais une autre présence. Tournant la tête pour apercevoir une autre jeune femme. Géniale. De la compagnie. Mon regard se fit méfiant. Il faisait vraiment les choses à moitié, nous attacher mais pas nous bâillonner alors mettre deux personnes ensembles, pas malin du tout. Surtout pas un tigre en colère. On m’avait retiré mon arme et ma sacoche était hors de portée. En gros, je pariais que la fille se trouvait aussi démuni que moi. Je fronçais les sourcils.

Est-ce que j’étais capable de défoncer les liens ? Pour cela, il faudrait que je puisse utiliser le côté tigre. J’étais capable de me transformer et est-ce que je pourrais redevenir humaine pas sûre. Fronçant les sourcils, je me décidais à lui répondre. « Sara. », je lui jetais un regard suspicieux. « Je peux me transformer pour nous libérer toutes les deux. Mais je ne suis pas sûre de redevenir humaine après. » C’était ma façon à moi de lui demander son accord pour ce plan là. Que faire d’autres ? « A moins que tu nous trouves un truc coupant. » N’importe quoi ferait l’affaire. Mes yeux se posèrent sur le sol à la rechercher de la moindre chose coupante qui pourrait nous être utile. Je préférais éviter de devoir sortir le grand jeu, alors se frotter à un truc coupante ça le ferait aussi. Je tirais sur les liens. Trop serré avec une force de simple demi-déesse. Je n’avais pas de pouvoir de Hulk, impossible de se libérer comme ça. Il nous fallait autre chose.


lumos maxima
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Ven 26 Déc - 21:59



    Sortir le fameux bonjour Sara faisait un peu alcoolique anonyme à mon goût. Par contre je ne dirais pas non à un verre d’alcool, histoire d’oublier cette douleur lancinante dans la tête. Mais quel idiot avait eu la bonne idée de frapper mon crâne. Surtout qu’aux dernières nouvelles, je n’avais rien fait méritant un pareil traitement. Les partisans commençaient à me courir sur le haricot. Bon, pas d’alcool en vue, juste la présence d’une fille un peu blonde. Ils attaquaient que des blondes en plus, youhou. Perdu dans mes pensées, me demandant comment premièrement j’avais pu atterrir ici avec une romaine par supposition, ou une humaine au mauvais endroit au mauvais moment, deuxièmement comment sortir de cet endroit, troisièmement comment récupérer mon arme. Bref cet enchevêtrement de pensée failli me faire louper sa phrase et je mis quelques secondes à percuter le sens de ses mots.Se transformer, comment ça se transformer ? Je n’étais pas certaine d’adorer l’idée et ça voulait dire quoi pas sûre de redevenir humaine après, elle se transformait en quoi. Est-ce qu’elle risquait d’attenter à ma vie. Non parce que j’ai lu pas mal d’histoire sur les loups garous, quoi chacun son délire, je n’avais jamais eu l’ambition suprême d’en croiser un, ils étaient dangereux. Respirons calmement, quitte à mourir, une bête sera beaucoup moins sadique que des partisans malheureux pour des raisons débiles. Je fronçai les sourcils, mieux valait il sortir rapidement ici et il n’y avait rien dans cet endroit que je pouvais attendre. Je pris donc sur moi pour ne pas me laisser influencer par la frousse qui menaçait de tout submerger.« Vas pour la transformation. »Ne pas poser trop de questions. Le savoir est une chose mais il modifie nos comportements, pas toujours en bien. Si je me montrais trop curieuse, ça pouvait refroidir mon envie de sortir d’ici. Je clignais des yeux dépassée par tout ce cirque. Pourquoi ça n’était pas Matthew à ma place, lui il n’aurait eu aucun mal à s’en sortir. A cette pensée, une drôle de douleur m’envahit, je n’étais toujours pas habituée au fait que c’était fini et le cours de mes pensées revenaient sans cesse dans le schéma que je connaissais. Me concentrant sur l’instant présent, je déclarai à la prisonnière afin de lui faire comprendre que je n’étais pas sans défense du tout et que je défendrais ma vie quoi qu’il arrive.« Je précise aussi que si tu as  l’intention de me dégommer, je ferais tout ce que je peux pour rendre cette tache compliquée. Je suis pour la paix entre Romains et Grecs mais pas au sacrifice de ma vie. »

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Dim 28 Déc - 19:41





Je n’étais pas forcément enthousiaste à l’idée de me transformer devant la première inconnue qui se pointe. Seulement, après avoir balayé le sol, je devais bien me rendre compte qu’il s’agissait de notre unique chance de nous tirer de là. A moins d’attendre que des gardes viennent nous dire bonjour mais le problème resterait le même, ligoté, nous ne pourrions rien faire. Mon regard se posa sur celui de la jeune fille, ou du moins là où je sentais qu’était ma colocataire de taule. Je ne lui faisais pas confiance, pas entièrement. Et pourtant, le choix n’était pas mien, ni le sien. Elle ne me trahirait pas dans l’immédiat, voilà ce que je comprenais d’elle pour le moment. Je la sentais pas super à l’aise non plus avec mon idée la Lily. Remarque, il est vrai que ce n’est pas les détails que je lui avais donné qui l’aiderait à se dire chouette j’ai une super coéquipière pour sortir de ce trou à rats. Mais pour cela, je m’en félicitais et trouvais même que c’était le moment adéquat pour afficher un petit sourire carnassier.

Sortir devait être le seul mot d’ordre que nous devions avoir aux lèvres, quitte à m’allier à cette fille sûrement Grecque. Pas que j’ai quelque chose contre eux... mais disons qu’ils ne valent pas la classe Romaine quand même. Sa voix me tira de mes constatations. Elle acceptait donc la transformation. J’avais presque hâte de voir sa tête à présent ! Mon sourire s’élargit alors que je commençais à me concentrer histoire d’éviter de perdre le contrôle une fois que le tigre sera de sorti. Un ricanement m’échappa. « Justement je pensais à ce point. » murmurais-je suffisamment haut pour qu’elle l’entende tout de même. Était-ce méchant de la taquiner un peu ? Roh aller. C’est un petit plaisir passager pour oublier qu’un abruti m’avait maraver le crâne avec son arme pour m’enfermer aussitôt. Donc elle était bien Grecque et devinais mon côté Romain. Tournant la tête vers elle, j’affichai un véritable sourire, « Ne t’en fais pas, Lily, je mange pas les alliés. Reyna ne me pardonnerait pas d’esquinter une Grecque et puis je compte sur toi pour sortir. »

Ne pas oublier les armes et objets avant. Pas question de leur laisser mon matériel et mon Desert Eagle. Vauriens. Ils risquaient de l’abimer. « N’aie pas peur, je le contrôle presque toujours. » Presque tout court en fait. Un clin d’œil plus loin, je relâchai la pression méthodiquement, me laissant aller pour la transformation. Le changement se faisait lentement d’abord puis brusquement je deviens un tigre. Les liens ne mirent pas longtemps à craquer pour libérer mes pattes relativement énormes. Ébrouant ma tête, je m’avançai vers Lily, m’arrêtant près d’elle pour lui prouver que je n’allais pas la manger avant de mordre sur ses liens et m’arrêtai lorsque mes crocs en vinrent à bout. Satisfaite, je reculai pour m’asseoir sur mon postérieur et regarder ma comparse, une lueur de malice au fond des prunelles. J’attendrai avant de me retransformer de peur que cela m’épuise trop.



lumos maxima
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Sam 3 Jan - 11:26



    Youpi, j’avais à faire affaire avec une psychopathe en puissance. Mon courage avait beau être présent habituellement, j’étais de moins en moins rassurée par sa présence. Surtout qu’elle semblait bien rigoler de mes inquiétudes. Elle avait réfléchi à l’idée de me tuer, génial, manquait plus que ça. Par une brusque envie de dégager d’ici, je tirais un coup sec sur mes liens. Oui c’est toujours dans les moments critiques qu’une action totalement débile, peut nous paraître logique. En vain, excepté la douleur des liens contre ma peau, ça ne servit qu’à augmenter mon inquiétude tandis que mon loup-garou me parlait toujours. Est-ce que je devais être rassurée par ses propos, elle ne mangeait pas ses alliés, super en théorie. Sauf que j’étais définie dans quel catégorie au juste. Savoir qu’elle connaissait Reyna me poussa malgré tout à lui accorder le bénéfice du doute. Si Reyna commençait à accepter qu’on tue les grecs, je n’avais plus rien à espérer d’une paix, autant faire confiance à la meneuse et donc à sa petite légionnaire qui me souriait comme si j’étais un morceau de poulet, à la différence près que mon inquiétude devait être responsable de certaines hallucinations. Pour l’encourager à utiliser son don, je murmurai tétanisée « Je t’abandonnerai pas ici, on sortira ensemble. » Ma panique augmenta d’un cran lorsqu’elle appuya en plein sur mes inquiétudes par ses mots, presque toujours, mais ça veut dire quoi ça. J’allais émettre une protestation, ayant changée d’avis lorsque je me trouva nez à nez avec l’animal le plus énorme au monde. Bon peut être pas, j’en sais rien, moi excepté les chats et les chiens, je n’ai jamais vu de tigre, pas aussi prêt de moi. En plus avec ces conneries de liens, je ne pouvais même pas m’écarter tandis que ses yeux ambres me fixaient dangereusement. Je baissais le regard sur ses pattes, oh mon dieu, rien que sa patte faisait la taille de ma tête. Je n’avais pas de don pouvant contrecarrer ses plans si jamais l’envie de casser la graine sur la voisine lui prenait. Faut reconnaître qu’une proie attachée, qui dirait non ? Lorsque ses dents passèrent à quelques millimètres de ma peau, je tremblais comme une feuille et si je saignais est ce que ça décuplait l’instinct de chasseur. Oh, je ne voulais même pas savoir la réponse à cette question. Bien qu’elle s’écarta pour s’asseoir à quelques mètres, même si de mon point de vue, j’avais l’impression qu’en un geste, elle serait à nouveau sur moi, je tremblais toujours. Je finis par me lever avec appréhension, allant tout doucement pour ne pas qu’elle pense que j’allais la provoquer. « Merci. » Je m’avançai vers la porte, passant ma main à travers les barreaux de notre cellule pour pousser le loquet avant que la porte ne s’ouvre et que j’observe le tigre non loin de moi, lui faisant signe de passer. Non parce que fallait être logique, entre elle et moi, celle qui avait le plus de chance de s’en sortir en combat, c’était elle.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Dim 4 Jan - 19:28





C’était un réel plaisir que de sentir le tigre content et rassasié de pouvoir être lui-même pendant quelques temps. J’appréciais aussi fortement cette communion avec cet autre moi.  Se trouver dans la vision d’un tigre, sentir comme lui, être comme lui, vivre comme lui, c’est un réel soulagement comparer à la vie de tous les jours en humaine. On se sent bien. La vie est moins compliquée et les soucis s’en vont radicalement. Et puis, il ne faut pas oublier le fait très amusant que souvent les autres trouvent complètement flippants de faire face à un gros félin. Ce qui n’est pas négligeable quand on a envie de s’amuser. Oh, je sais parfaitement que ce n’est pas exactement le bon moment mais je dois admettre que de voir le regard de Lily c’est vraiment plaisant. Je pourrais en rire d’ailleurs c’est comme si je riais cependant le tigre lui ne rit pas, mais la lueur au fond des prunelles ne devraient pas la tromper sur mes intentions. Je n’ai absolument pas faim, aurais-je envie de lui dire, mais je force mon esprit à se concentrer sur notre évasion, poussant plus loin l’idée de lui sauter dessus pour le pure plaisir de voir sa réaction avec un gros matou sur elle. Je penchai la tête sur le côté en la regardant se remettre en selle - façon de parler. Il était temps que la blondinette retrouve ses esprit et se mette en mouvement, parce qu’un tigre ne sait pas vraiment ouvrir une porte. Je me redressai sur mes pattes, avançant vers la porte, en la fixant de mes yeux l’air de dire c’est quand tu veux ma jolie. Lily s’occupa d’ouvrir la porte et me fit signe d’avancer ce que je fis obtempérant à sa demande sans même y réfléchir, c’était à elle de nous faire sortir de là, même si j’espérais pouvoir aider avec mes sens de tigre. Je m’avançais dans le couloir à pas léger guettant tout signe de menace partisanes dans les environs. Mes oreilles dressés je scrutais les sons avec patience avant de me tourner vers ma comparse et d’agiter la queue avec un peu d’impatience. Elle pouvait me rejoindre sans problème. Le problème maintenant c’était de savoir s’il fallait aller tout droit ou prendre une intersection. Pas un problème pour un tigre dommage de ne pas avoir de carte sous la main, ça nous aurait été utile pour trouver la sortie. Si on y réfléchit, nos armes ne devaient pas être bien loin normalement. Je sentais le tigre qui s’impatientait de ne rien faire. Je jetai un regard à Lily, maudissant d’être incapable de lui parler pour le moment, car je n’étais pas sûre qu’elle comprenne ce langage. Il y avait des portes peut-être que derrière l’une d’elle se trouvait nos affaires personnelles. Au milieu du couloir, un léger feulement m’échappa lui indiquant une porte. Je sentais l’odeur de mes affaires mais elles avaient pu être baladées à plusieurs endroits ce qui rendraient la tâche complexe.


lumos maxima
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Lun 5 Jan - 18:46



    Oh, fallait qu’il se détende un peu le minou. Son regard ambre se foutait carrément de moi, limite si elle ne souriait pas. Enfin, est ce qu’un tigre sait sourire, aucune idée. Je ne veux même pas savoir. En plus la princesse attendait même que je lui tienne la porte pour avancer son joli cul aux belles rayures. Si je n’avançais pas de suite, ce n’était nullement par bêtise ou par esprit dans la lune, plutôt qu’il était hors de question de me faire charcuter. Ce qui sembla l’agacer puisqu’elle me fit signe d’avancer, j’obtempérai en grognant légèrement « Et ho Princesse, si c’est ton grand kiff dans la vie de te faire dévorer, ce n’est pas vraiment mon cas. On ne peut pas dire que tu fasses gentil chat à caresser. » Pourtant, je marchai à ses côtés admirant sans trop le cacher sa façon de se mouvoir, son  poil brillant. A trop me concentrer sur la musculature parfaite de Sara, voilà que je me faisais gronder. Je redressai la tête pour m’excuser d’être ailleurs avant de me rendre compte à temps, qu’elle indiquait une porte. J’appuyai sur la poignée, lui offrant ma confiance. Porte qui bien évidemment ne s’ouvrit pas. Faudrait pas non plus que ce soit trop facile, hein déjà qu’être assommé c’est super, ils auraient pu laisser ouverte les portes. Maugréant contre ces maudits partisans, je retirais une épingle à cheveux de ma coiffure pas non plus hyper perfectionné. « Fais le guet, je me charge de la serrure. » Pour une fois que se coiffer est utile, je devrais en parler à Hailey, aie non c’est méchant. Du coup je m’affairai pendant quelques minutes, parce que oui, je n’ai pas eu la formation cambriolage ! Mes parents seraient même horrifiés s’ils apprenaient que leur fille cambriolait des gens pour une arme. Mais en même temps, c’était ces mêmes gens qui avaient assommé leur fille chérie et qui l’obligeait à faire équipe avec le félin le plus majestueux qui lui ait été donné de voir. Et oui je parle de moi à la troisième personne et je vous emmerde tous ! Pour en revenir à mon épopée, j’étais légèrement en train de m’énerver sur la porte lorsqu’elle s’ouvrit sur du vide intersidérale. Sérieusement, elle venait de me faire chier pour rien ? Je lançai un regard mauvais au tigre avant de lui demander agacée pour le coup « ça t’amuse de nous faire perdre notre temps ? »

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Sam 10 Jan - 20:03




Le tigre avait du mal à être sérieux, c’était assez complexe de le forcer à ne pas bondir sur ma comparse juste pour... à vrai dire aucun idée de ce qu’il avait en tête. Avec une bonne dose de détermination, il redevient sérieux et me laissait faire, tant mieux. Je n’attendais plus que de retrouver mon arme. Après je pourrais toujours redevenir humaine à supposer que mon félin me le permette. Pourtant oh comment moi et lui avions de rire en voyant la tête qu’affichait Lily en se rendant compte que la porte ne s’ouvrirait pas comme ça. Son regard par contre, nous firent changer d’avis et je reculai pour lui laisser assez d’espace scrutant de mes yeux ambrés les couloirs. Il fallait qu’on se dépêche de sortir d’ici. Nous n’étions pas assez pour nous mesurer à toute une bande de partisans. Je restais certaine que la petite blonde le savait aussi bien que moi. Pourtant quand le déclic de la porte se fit j’aurai aimé voir son visage s’éclairer mais ce ne fut pas le cas. Je rebroussai le chemin pour la rejoindre, la poussant un peu pour voir à l’intérieur. Oui, un tigre ça prend un peu de place. Un feulement contrarié m’échappa alors que je lui jetai ce qui ressemblait le plus à un regard noir qui voulait dire deux choses, soit je vais te bouffer ou je veux tout autant sortir que toi. Libre à elle de décider. M’asseyant à nouveau, j’inspira pour trouver les odeurs qui nous mèneraient à nos affaires. Bon c’était bien ce que je pensais, on les avait déplacé. Mais où ? Nous devions être dans les sous-sols. Je repassai en sens inverse la frôlant au passage, me retenant de frotter ma tête à sa jambe pour la faire trembler, et poursuivais dans le couloir concentrée par ma mission à savoir trouver nos affaires. L’odeur se poursuivait mais était assez faible et cela m’irritait au plus haut point. La queue du tigre balaya l’air. Vraiment contrariée. Allez, continuons. Au moins toujours pas d’ennemis quoique croquer un petit bout serait amusant d’autant plus de voir leurs têtes face à un tigre. ICI. Mes oreilles bougèrent en entendant des pas au-dessous de nous. Il nous fallait vraiment se grouiller. Je regardai la porte qui me faisait face, ce qui semblait être la salle d’interrogatoire. Mon regard se posa à nouveau sur Lily pour l’apostropher de ramener ses mains d’humaines. Un peu plus loin se trouvait les escaliers qui menaient à l’étage et donc logiquement à une possible porte de sortie mais les pas venaient aussi de là.

lumos maxima
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Mer 14 Jan - 18:09



    Ne jamais faire une quête avec Sara. Cette grosse brute venait de me donner un coup d’épaule pour pénétrer les lieux. Il n’y avait rien à voir mais bon il fallait qu’elle vérifie, au cas où j’étais aveugle ? Je m’écartai grandement du passage n’aimant pas trop le contact avec un animal avec des pattes de la taille de ma tête. En plus, elle m’adressait des regards meurtriers, non mais l’autre pas gonflé, elle nous mettait dans des situations de merde et il aurait fallu que je la remercie. Je levais les yeux au ciel avant d’y mettre un peu de bonne volonté. « Bon, c’est pas grave, t’as des grosses griffes, on devrait pouvoir s’en tirer. » Enfin ça c’était avant qu’elle ne s’assied, ce n’était pas vraiment le moment de faire sa toilette. Je me retins de le formuler à haute voix, pas trop envie de voir mon sang faire la décoration de cet endroit. Lorsqu’elle se releva, elle me provoqua bien volontiers en me frôlant pour passer, saleté de chaton. Je ne me fis pas prier pour autant lorsqu’elle m’intima par ses gestes très clairs de la rejoindre. Je ne savais pas exactement ce qu’elle voulait mais mon interrogation se termina bien vite lorsque deux personnes pointèrent le bout de leur nez. Oh merde. Avec un grand sourire, je posai la main sur le pelage roux (ah si si je suis désolée) de Sara avant d’y aller franco et d’utiliser mon don, oh non mais ça commençait à bien faire ces partisans à la con. « Excusez-nous, ma camarade et moi on voudrait savoir où vous avez rangé nos armes ? » C’est vrai que moi-même je m’étais dit que ça pouvait peut être faire étrange de parler poliment à des gens qui quelques heures avant m’avait quand même fracassé le crâne pour une raison inconnu. Pourtant lorsqu’ils s’écartèrent docilement de notre chemin, je lançai un regard étonné à Sara, mon don était assez flippant pour le coup. On n’allait pas non plus s’attarder pour boire le thé, déjà parce que le chocolat chaud c’est meilleur, mais qu’en plus on avait autre chose à faire. Sans faire de vagues, j’avançai dans la direction qu’ils avaient indiquée, me tournant après trois pas pour empêcher Sara de faire n’importe quoi. « Allez dépêche-toi Sara, on y va ! » Hors de question que l’on se sépare, même pour une dizaine de minutes. Nous sortirions ensemble et nous resterions ensemble jusqu’au bout, j’étais extrêmement solidaire en temps normal et même si elle me faisait peur, ce n’était pas une raison pour la snober de la sorte. Il fallait de plus l'empêcher de tuer tous les partisans, on avait pas le temps.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Sam 24 Jan - 16:13



Une mission oui parce que voilà que maintenant notre aventure devenait une mission à nos yeux, normalement ça doit pas être si amusant mais là avec Lily, c’était plus fort que moi - nous en fait. Le tigre l’aimait bien visiblement, enfin assez pour la charrier à sa façon. Le truc c’est que lorsque les deux partisans arrivèrent notre premier désaccord vit le jour parce que moi et le tigre - on est deux majorité s’il te plait - on voulait les bouffer. Mais pas Lily.  Non Lily avait une toute autre idée en tête. Je le su dès l’instant où un feulement m’échappa et alors que je présentai mes crocs - ma comparse passa ses doigts dans mon pelage roux (Fais-toi plaisir), ce qui me fit frémir légèrement. Ma grosse tête se tourna vers elle, l’air de dire mais qu’est-ce que tu fous encore ? Du coup, j’écoutai simplement ce qu’elle disait avant de hocher la tête, geste débile mais c’est vrai qu’avec un petit sourire carnassier ça aide non ? Bon ok clairement pas mais c’était pour le plaisir de les voir faire dans leur froc. Sans déconner très frêle la blondinette mais visiblement elle possédait quelques atouts non négligeable. Du coup, j’approuvais même si je lui en voulais de ne pas avoir pu utiliser mes griffes sur ces crétins... si vous voulez une bonne image, je pensais les transformer en arbre à chat très, très usé. Ils nous ont enfermé et attaché, ça mérite réparation. Bon sang, Lily est trop sympa. En croisant son regard, j’émis un bruit de gorge pour lui indiquer que je boudais. Finalement après avoir claqué des crocs près des personnes nous indiquant le chemin, je suivis ma comparse trainant les pattes. Vraiment pas cool. Du coup en pensant à mon arme, j’accélérai le pas jusqu’à me retrouver à ses basques, en espérant quand même que les abrutis s’étaient trompés et que je pourrais aller les manger au retour. Croisant encore une fois le regard de la Grecque je détournai les yeux, non parce que pas sûr qu’elle sache lire en moi en plus. Ce serait le pompon mais sait-on jamais.

lumos maxima
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Mar 27 Jan - 19:06



    Le tigre semblait être un peu agacé qu’on ne fasse pas à sa manière. Elle est mignonne Sara mais tout de même. C’était peut-être important de ne pas mettre du sang partout et d’éviter d’avoir un tigre en chasse. Après, je ne m’y connais pas vraiment en félin, cependant je doute que ça se satisfasse d’un seul gibier et je n’avais pas envie de la manipuler, déjà parce que merde ça me gavait de faire ça et qu’en plus, je n’avais aucune garantie sur le fait qu’un tigre soit sur la même fréquence que les humains. Bref, évitons de se prendre la tête. Son pas léger était discret, voir inaudible et je ne sus qu’elle était derrière moi qu’à mon instinct qui me fit avoir la chair de poule. Je soupirais en la regardant et lui demandai avec un léger brin d’agacement « Tu peux être moins discrète ? Je ne suis pas rassurée à l’idée qu’un tigre me suive de prêt, j’ai l’impression d’être une proie. » Et puis pourquoi détournait elle le regard ainsi. Je ne doutais pas que ce soit humiliant pour un romain de devoir faire équipe avec un grec, pour autant, je ne me trouvais pas spécialement chiante. Je ne lui donnais pas spécialement d’ordre, ni même ne la critiquait alors je ne voyais pas où était le problème. Par soucis d’entente entre nous, je fis le tour pour croiser son beau regard plein de sagesse, magnifique, vraiment il n’y a rien de plus magnifique que le regard d’un tigre, sauf peut-être le regard de Matthew mais puisque nous n’étions pas ensemble, j’essayai d’éviter ce genre de pensée. Je demandai à ma comparse avec timidité « Tu veux que je te laisse diriger la quête ? Tu veux qu’on se sépare ? » Enfin, puisqu’un tigre ça ne parle pas vraiment, je rajoutais à haute voix « On a qu’à avoir une sorte de code, tu plaques ta queue au sol pour oui et l’inverse pour non. Ça te dit ? » Est-ce que je devais attendre ses réponses ou alors elle me trouverait hyper chiante, me boufferait pour la forcer à communiquer avec moi. Cette idée ne m’enchantait pas du tout. Je pris donc sur moi de ne pas rester immobile à admirer le motif à rayure qu’était son pelage et filait jusqu’à la pièce indiquée par nos charmants geôliers, l’ouvrai avec rapidité et je pris une profonde inspiration en voyant le nombre de partisans devant nous. Bien entendu, tous avait le regard rivé sur nous brûlant de haine et d’envie d’en découdre. Sans même regarder Sara, je lui proposai avec dignité « Tu me couvres le temps que j’attrape nos armes ? » De toute façon, qu’elle dise oui ou non, j’irais au moins récupérer mon arme, sans elle je périssais, vu le nombre, je n’avais pas la moindre chance d’enjôler tout le monde. J’avais besoin de mon allié, vraiment besoin d’elle.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Dim 15 Fév - 14:00



Le tigre secoua sa grosse tête, ni croyant pas une seule seconde à ce que lui demandait la Grecque. Comme si elle faisait exprès d’être incroyablement furtive aussi. Elle ne devait pas avoir cotoyé beaucoup de tigre la petite Lily. Remarque c’était bien normal dans le fond. Au moins, je pouvais me dire que j’étais le premier tigre qu’elle rencontrait vraiment et ça, c’était un sacré prestige non ? Bon, faut que j’arrête de déconner en pleine mission. Quand même, ce qu’elle venait de faire m’impressionnait. C’est facile de défoncer un adversaire avec la force pure mais elle, le faisait en douceur et ça, c’est carrément flippant. Même si je commençait tout juste à bien aimer la petite blonde, je me posais aussi des questions sur l’étendu de ses pouvoirs. Je n’avais pas vraiment envie de terminer en pantin pour une Grecque. Le truc c’est que mini déesse n’avait pas envie de me laisser mater les murs, non elle se planta même devant moi. Mes traits se froncèrent alors que je la regardais avant d’écouter attentivement ce qu’elle disait. Attends, elle croyait que je râlais parce qu’elle menait. J’avais envie de lui expliquer techniquement je trouvais bien incapable d’ouvrir une porte dans cet état, à moins d’essayer de la défoncer. Elle semblait comprendre que niveau réponse ça n’allait pas être de la tarte ce qui me confortait dans l’idée qu’elle ne pouvait pas entrer dans ma tête et ça, c’est vraiment bien. Du coup, le tigre s’exécuta rapidement dressant bien haut sa queue. Si un tigre peut rouler des yeux, honnêtement je l’aurais fait à l’instant. Du coup, je la suivis finalement et alors qu’on se rapprochait de nos armes, mes oreilles se dressèrent en arrière. Des ennemis partout devant nous, des amuses bouches chouette se disait mon copain tigré. Avec ravissement, j’employai le code de Lily plusieurs fois même tellement je piétinais d’impatience. Cependant avant de foncer dans le tas je lui jetai un regard qui semblait lui dire t’as pas intérêt de lâcher mon armes et ma sacoche.  Et puis j’avançai à vive allure sur les partisans, sautant sur le premier, me faisant très plaisir lorsque sa tête heurta le sol le laissant quelque peu sonné. Pendant ce temps, j’attaquai ceux qui s’approchaient de l’endroit où se trouvait Lily, interceptant d’une grosse papatte un grand gaillard qui tentait de me contourner en feulant. Oh ouais, ça c’était le top de la mission ! Au camp Jupiter, j’ai pas le droit de faire ça, ah quand Alison saura ça. Héhé.
lumos maxima
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Mar 17 Fév - 10:59


Je faisais équipe avec un tigre, une machine de muscle qui se pliait à mes demandes et répondait à mes questions par un code basique. Si le besoin de s’éloigner et de mettre de la distance entre cet endroit et nous n’étaient pas aussi urgent, je crois que je serais resté là à contempler ses rayures noires et la façon dont ses pattes foulaient le sol mais bon si je faisais ça nous allions nous faire détruire. Je n’avais pas la moindre idée de combien de temps elle pouvait tenir en plein combat, avait-elle le cœur d’un tigre avec la possibilité de rester animal aussi longtemps qui le faudrait ou son cœur restait-il le même et ne lui donnait qu’une petite marge de manœuvre. Dans un cas comme dans l’autre, je n’aurais pas de réponse car nous n’avions pas le temps de jouer aux scientifiques en folie. La grande pièce où nous étions ne me semblait pas vraiment accueillante, vraiment pas l’endroit pour une fête surprise, Sara n’arrêtait pas de vouloir y aller mais aussi étonnant que ça puisse paraître attendait le top départ, ce que je lui donnais sans trop attendre, étonnée qu’elle me donne du pouvoir sur elle. J’attendis qu’elle s’élance et que les gens, choqués par le fait qu’une machine de guerre véritable leur tombe dessus, soient tous concentrés pour de mon côté longer les murs. Avec ravissement, contente d’être enfin utile et autre chose qu’un cerveau sur patte ayant besoin de protection, je m’emparais de mon arme. Sauf que normalement, personne ne prend le temps de vérifier qu’elle est en bon état, surtout quand des gens cherchent à vous tuer à moins de cinq mètres. Au moment où je relevais la tête, je me trouvais nez à nez avec un partisan qui fut projeté contre le mur à une vitesse que je qualifierais de dangereuse pour son cerveau. Je regardai épatée et terrifiée l’animal devant moi, est ce qu’elle me reconnaissait ou est ce que j’étais moi aussi dans la merde ? J’aurais pu pointer le canon sur elle mais bon sang, c’était mon alliée et je ne jouais pas à mettre de la discorde entre nous. Du coup, je restais immobile comme pour ne pas l’énerver mais elle bondissait déjà au milieu de la foule pour détruire du partisan. Elle semblait bien s’amuser la petite, j’attrapais ce qui lui appartenait et avançai vers la sortie. Je ne comptais pas intervenir dans son combat, les gens sont susceptibles quand ils combattent sauf que je pris peur en voyant qu’elle était concentrée sur un groupe de trois partisans et qu’il y en avait un à revers, je ne prétendis pas que ma contribution fut utile mais je tirais dans le partisan en question ne voulant pas perdre mon alliée, même si elle gueulait par la suite à coup de rugissement, j’essayais juste d’aider. Je la rappelais doucement contre la porte, observant les corps sur le sol et les partisans paniqués. « Sara ? On y va ? »
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Mar 17 Fév - 13:36




On s’en sortait plutôt bien. Enfin je ne voyais plus vraiment Lily, je sentais sa présence derrière moi et ça me rassurait de la savoir en sécurité. J’espérais qu’elle se dépêche, malgré ma force je risquais de finir par m’épuiser et si mon don me lâchait, on était plutôt mal. Je serai complètement lessivée. Est-ce que la blondinette pourrait utiliser son pouvoir sur tous les partisans présents dans la pièce, pas sûr. Du coup, je m’acharnais à les mettre hors jeu sans pour autant les tuer, je n’avais pas le temps pour cela et honnêtement ce n’est pas vraiment mon plus grand délire de tuer. Tant que je restais encore consciente, le tigre ne ferait pas un massacre, donc je préférais éviter de voir trop de sang histoire de préserver un peu. D’ailleurs Lily risquait aussi de finir en proie à moins qu’elle ne m’arrête et je me voyais assez mal faire un rapport qui disait que j’avais buté une Grecque. Malgré ma force, il restait encore trop de partisans, alors progressivement je reculais craignant que le moment où je serai en mauvaise posture arrive plutôt que prévu. L’avantage c’est qu’ils prenaient pas conscience de ce que faisait mon comparse. Petite avantage mais qui pourrais nous être salutaire. Soudain la voix de Lily, me fit brusquement lever la tête, elle était proche de la porte avec une arme au poing et mes affaires. Un doux feulement m’échappa avant que je recule pour foncer contre le groupe de cinq partisans qui me faisaient face, je leur fonçai dessus pour les repousser avant de rejoindre Lily. Une douleur au flanc me fit par contre trébuché, un léger gémissement m’échappa, mais je ne prenais pas le temps de m’arrêter, on devait sortit de là au plus vite. J’entendis un coup de feu et je compris que c’était Lily qui avait agi, et sans doute qu’elle me sauvait presque la vie ou du moins m’évitait une autre blessure. Du coup, je la poussai de la tête vers la sortie avant de la suivre, consciente que les partisans n’allaient pas mettre longtemps à débarquer une fois la surprise passée et que leur tête cesserait de tourner - oh pour ça j’en étais fière. Je m’arrêtais en titubant un peu, ma tête se pencha sur mon flanc pour lécher doucement le sang qui s’écouler d’une plaie. Flute ! Le processus inverse s’opéra, le tigre disparut pour laisser place à mon enveloppe humaine. « Aie ... » fut la première chose qui sortit de ma gorge rauque. « Et merde ! » murmurais-je, la blessure n’était pas grave mais tout du moins il faudrait faire un point de compression le temps de se barrer.


lumos maxima
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Mar 17 Fév - 17:39


La douceur de Sara, une notion à travailler, la minette oubliait son poids et sa force, même si j’avais voulu, je n’aurais pas pu résister à ce matou. Je ne le souhaitais et la laissai m’entraîner en tenant mon arme au poing, je n’étais jamais agressive en temps normal, plutôt du genre pacifique, calme et à laisser de côté mon agacement pour rester mettre de côté mes émotions. Or, ils avaient blessé ma camarade et ça me faisait drôlement chier, certes c’était les risques du métier, sauf que nous étions une équipe et que je ne cracherais jamais sur mes coéquipiers. Du coup je bouillonnais de rage, pointant l’arme à feu sur les partisans qui ne bougeaient pourtant pas d’un pouce. Mon regard finit par se poser sur une tache sombre au sol, une tache qui suivait Sara, je déglutis longuement en constatant qu’elle saignait, de fines gouttelettes se posaient sur son chemin, elle finit par s’en apercevoir et se pencha pour prendre soin d’elle. Je fis donc le guet en attendant que tout aille mieux, c’était un tigre, son métabolisme devait être excellent, il fallait que je cesse de trembler comme une feuille à l’idée que mon gardien soit mal en point.
Aie ? Comment ça aie ? Pourquoi ça venait de derrière moi ? Je fis volte face et manquai de tirer une balle sur cette pauvre Sara. Ah mais merde elle pouvait pas prévenir quand elle se transformait celle là ? Je contemplais la silhouette plutôt frêle quelques instants, essayant de retrouver le tigre qui avait été mon allié mais rien ne venait. Je finis par me baisser à ses côtés pour regarder la blessure avec inquiétude. Tain pourquoi il n’y avait pas girouette Morgane dans les partisans qu’on avait trouvé, la probabilité qu’elle nous aide était bien plus grande que celle qu’elle nous tire une balle, ouai cette fille était pitoyable par sa sympathie, bref vu qu’elle n’était pas là, j’allais bien devoir aider, je déchirais mon t-shirt avec précaution, je me voyais mal être en soutif pour la fin de la mission, surtout que les gars ont parfois – toujours – leur cerveau situé dans leur… pas besoin de dessin, du coup autant éviter les problèmes. Je compressais vivement sa plaie avant de dire calmement, sachant que la panique ne nous aiderait pas, voir poserait certains problèmes. « Le mieux serait que tu évites de courir dans tous les sens. On va aller moins vite, prends mon arme à feu ça évitera que tu tires sur ta blessure en bougeant. J’essaierais d’utiliser mon don pour nous aider. » Posant la main de Sara sur le tissu, j’avançai, bien décidée à partir rapidement de cet endroit. Je n’étais pas médecin et je ne savais pas de quel traitement elle avait besoin, il fallait donc rejoindre au plus vite un camp sauf que je n’avais pas la moindre idée de où on était et où était le camp le plus proche, bref la merde.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Jeu 19 Fév - 18:39



On progressait vers la sortie à bonne allure. Nos affaire récupérées, je me sentais déjà plus légère malgré la blessure au flanc. Je la fixai encore d’ailleurs celle-ci quand Lily s’improvisa infirmière m’étonnant au plus haut point. Qu’on s’entraide pour sortir d’ici passait encore mais elle me soignait ? Je la laissais faire, ayant un léger pincement au coeur pour son t-shirt - rooh je plaisante - même si son action me faisait plaisir. Disons que je savais éprouver de la reconnaissance et aussi éviter de défoncer mes propres fringues - oui j’arrête. Je retenais un léger grognement quand le tissu appuya sur la plaie. Ma main gauche fermement appuyé sur le bout d’étoffe pour empêcher le saignement, je me redressais doucement. Oui parce qu’elle venait de m’aider à me soigner mais à me relever, enfin on peut pas trop en demander non plus. Cependant, je fronçai les sourcils et de ma main libre attrapait son bras, « Attends, je n’ai pas besoin de ton arme. Ouvre ma sacoche je te prie. » La laissant faire je me rapprochais d’elle avant d’attraper toujours de ma main droite mon Desert Eagle, puis jugeant que la sacoche serait utile, je demandais encore à Lily de l’attacher autour de ma taille pour contenir son morceau de t-shirt pendant notre fuite. « Merci », lui soufflais-je doucement, lorsque je fus parée pour la suite de notre épopée. Entre temps, je lui avais rendu son arme préférant qu’elle l’ait pour se protéger. En somme, nous étions à peu près comme deux agents secrets en mission plutôt pas mal comme idée, mis à part la douleur au flanc. « Allons-y. » Je laissais passer Lily devant moi, réfrénant le tigre qui lui mourrait d’envie de se prendre les coups à la place de la blonde - j’ai jamais dit qu’il était intelligent - et la suivais discrètement car le moindre bruit pouvait nous trahir, sans parler des gouttelettes de sang. Le petit poucet pouvait bien aller se rhabiller avec notre duo. Et je réfléchissais histoire de trouver notre sortie, techniquement il nous fallait au moins monter d’un étage. Mais après ? « Lily, tu serais capable de demander poliment à un de nos amis où se trouve la sortie la plus proche ? » Je ne connaissais pas l’étendu de son don mais je pouvais bien ironiser un peu l’histoire, maintenant si Lily acceptait cette demande, il nous faudrait un partisan isolé pour éviter d’ameuter le reste des troupes qui devaient nous chercher activement.


lumos maxima


Dernière édition par Sara E. Nolan le Ven 20 Fév - 19:43, édité 1 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Jeu 19 Fév - 20:22


Pas besoin de mon arme, na mais je ne sais pas si tu as remarqué mon jolie petit tigrou mais de toi à moi, tu n’es pas flippante du tout en humaine. J’aurais pu lui dire cela, j’aurais même certainement fait remarqué ce que j’interprétais comme une logique élémentaire, un peu à la manière de si tu manges, tu survis plus longtemps. Nul besoin de cette phrase puisqu’elle voulait sa sacoche ? Est-ce que vraiment, il s’agissait d’une sacoche magique pouvant remplacer mon arme, j’en doutais mais bon les malades sont des têtes de mules, mieux vaut obéir. Je lui tendis donc en grognant contre les tigres têtus. Elle en sortit une jolie petite arme, han je voulais la même ! J’allais pour me lever quand miss Dictateur me demanda encore une autre volonté. Hé princesse, on accorde les volontés aux mourants et tu n’es pas mourante, mais bon soit mieux valait lui refiler sa sacoche plutôt que de l’entendre se plaindre. En avant, cette fois nous étions parties sans objection de son honneur le tigrounet.
Le commando que nous formions avançait à pas d’escargot. Il y a une différence énorme entre avoir pour escorte un tigre du Bengale, à moins que ce soit de Sibérie, quoi que vu la couleur du poil ça pouvait être de Sumatra, bref entre un tigre et une fille blessée. Oh elle restait Romaine et savait certainement tirer et s’en tirer en toute situation mais c’était bien plus inquiétant. Je longeais les murs discrètement, l’arme pointé en avant, pour le moment pas le moindre partisan. Après, on ne sait jamais, peut-être qu’ils avaient tous une oreillette, ce qui révolutionnerait pas mal la guerre et communiquaient discrètement INTRUS INTRUS pendant que nous nous baladions dans la gueule du loup. Dis comme ça, c’est un peu dégueulasse, j’avais la vision de moi marchant sur la langue d’un loup avec la bave et tout. La voix de Sara me sortit de cette image horrible en me posant une question trop étrange. Est-ce que je pouvais demander à nos amis où était la sortie… Certes mais si j’étais en contact avec mes amis, je serais déjà dehors non ? AH nos amis partisans, tu parles de potes, habituellement ils évitent d’essayer de me tuer et j’envoie pas une escorte de tigre les chatouiller, peut-être parce que j’ai pas de tigre. Néanmoins, j’acquiesçais manquait plus que de trouver un partisan assez sympa pour se faire manipuler. Je montais les escaliers sans oublier de jeter un coup d’œil à Sara. Une fois sur le palier, je poussais gentiment (faudra qu’on m’explique) Sara en avant  pour la couvrir quand une question dans mon dos me fit faire volte-face et je me trouvais nez à flingue face à un partisan et oui c’était mon arme qui le menaçait et pas l’inverse. Je roulais des yeux excédée en reconnaissant Morgane, même pas besoin de manipuler, elle le ferait gratos, pauvre débile. « Morgane… quelle joie de te voir, tu nous aide à sortir ? »
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Jeu 19 Fév - 21:12


Quel drôle de remue-ménage et quelle drôle d’organisation, ils couraient tous comme des lapins effrayés, chacun dans un sens différent. Je n’étais pas spécialement maîtresse dans l’art de guider mes troupes mais quelque chose me disait qu’ils s’y prenaient comme des manches à balai les supérieurs. J’attrapais un gars, à moins que ce soit une fille, avec les cheveux courts difficile à dire et n’eut même pas le temps de demander ce qui se passait qu’il me hurlait dans les oreilles « UN TIGRE DANS LES CACHOTS, je voulais juste vous prévenir. » avant de s’évanouir. Ouai niveau courage, il y a pire que moi. Qui a peur d’un tigre de nos jours ? Enfin les tigres sont des animaux adorables qui ronronnent, bon c’est vrai qu’avec moi, toutes les bestioles sont adorables. Je penchai donc la tête sur mon pauvre ami et le mis gentiment dans un coin afin d’éviter que les autres l’écrasent en fuyant comme du gibier.  Je me décidai quand même d’aller voir ce qui se passait. J’avais toujours voulu faire les coulisses d’un zoo mais papa disait que les animaux étaient trop dangereux pour moi. A ce compte-là, il aurait dû faire une ordonnance restrictive aux nombreux monstres du monde qui étaient dangereux pour moi. C’est en envoyant un texto à Adrian en ces termes #Hé un tigre domestique ça te dit ?# que je descendis les marches d’escaliers, bien plus lentement que mes petits camarades. Je ne savais pas vraiment s’ils voulaient tuer le tigre, capturer le tigre ou fuir tout simplement ? Je ne leur poserais pas la question, pour cause mon regard fut attiré une fois à l’étage inférieur sur un drôle de duo qui n’avait pas l’air très rapide voir même mal en point. Expérience hors norme des blessures pour en venir à cette conclusion, l’une des deux se maintenait un tissu semble-t-il, assez grossier, contre une plaie j’imaginais. Je baissais les yeux pour voir quelques fines gouttelettes écarlates sur le sol traçant une piste du bas jusqu’à elles. Je les rejoignis en trois enjambées et demandai inquiète « Vous êtes blessées ? Je peux aider ? »La première me pointa une arme dans le visage et je poussai doucement l’arme du doigt en reconnaissant Lily, toujours aussi gracieuse, aimable et j’en passe. Je hochai la tête pour indiquer mon acceptation, je les guiderais mais avant je devais vérifier que tout allait bien. J’indiquai à la fille « Ne bouge pas, je te ferais aucun mal. » Je soulevais doucement le tissu et sorti de ma besace, des compresses stériles et du spray pour désinfecter. Une fois la plaie propre et protégée, je leur fis un grand sourire « Suivez-moi, c’est par là. Vous êtes faits attaqués par les partisans ? Ils sont grognons, c’est insupportable. » Je fis quelques pas en avant bien décidé à les sortir sans encombre de cet endroit, enfin une mission à ma hauteur où il me suffisait d’être moi-même, je me tournai pour vérifier si elle suivait. »

Ps: interdiction d'abimer mon partisan XD
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Jeu 19 Fév - 21:35



Visite chez les partisans. Il ne fut pas difficile d’écouter les rumeurs, et d’en convenir qu’il y avait des prisonniers en sous-sol. Curieuse, et s’ennuyant un peu, il faut le dire, la jeune femme décida de descendre visiter les lieux, histoire de voir ce que les partisans avaient capturé. Et puis, sur sa route, elle entendit de nouveaux mots. Un tigre. Okay, un tigre, rien que ça. Et parce que ni Jayson ni les autres ne semblaient avoir de tendances zoophiles, elle se demanda si elle n’avait pas à faire à un demi-dieu. Après tout, il y en avait bien une au camp romain qui pouvait se métamorphoser, alors ça ne l’étonnerait pas qu’un autre demi-dieu le puisse également.

Laissant ses sens s’étirer, la fille de Nox s’avança avec précaution, l’arme au point. Si elle rencontrait un tigre, pas la peine de dire qu’elle hésiterait à tirer. Elle tendit l’oreille pour percevoir une discussion. Une voix qui demandait à des personnes si ces dernières étaient blessées. Et si elle pouvait aider. Etrange. Une autre lui adressa la parole, en réponse. Ce à quoi une discussion s’entama. Riley fronça les sourcils en se demandant pourquoi la première se trimballait avec une trousse de secours et pourquoi elle les soignait en plein milieu du couloir au lieu d’aller à l’infirmerie. Sauf si ces personnes ne pouvaient pas y aller. Roulant des yeux, elle attendit la suite. Ah ben tiens. La voix critiquait les partisans maintenant. Visiblement, ce groupe avait quelques dissidents en son sein. Jayson devrait faire un peu plus le tri. D’un geste souple, elle attrapa la cagoule incorporée à son haut et la fit passer sur son visage, histoire de le cacher aux yeux des autres. Pas envie de se prendre la tête à éliminer tout le monde. Non, aujourd’hui, Riley voulait juste s’amuser. Et si ces pauvres demi-dieux avaient été faibles pour se faire attraper, et bien, elle ne pouvait que corser le jeu un peu, non ? Un sourire aux lèvres, caché par le tissu, la demoiselle apparut dans le couloir. Et tira une balle dans la jambe de Morgane, et une autre dans l’épaule de l’une des blondes. Ah tiens, Sara. Jamais, elle n’aurait cru que la tigresse se fasse attraper aussi stupidement un jour, surtout avec ses talents, mais bon, personne n’est infaillible. Prenant à peine une seconde pour mémoriser le visage de la traitresse, Riley s’en alla. Aussi simplement que ça. Et si on se prenait l’idée de la suivre ? Et bien, elle disparaitrait dans les ombres. Ce qui arriverait à présent à ces filles, ça ne la regardait pas. Mais elle ne manquerait pas d’avertir Jayson et de le railler sur le choix de ses camarades de coucheries.


Ps : Navrée, j'me suis dit qu'un peu d'action serait mieux What a Face Et pas avec un DC ange

lumos maxima
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Ven 20 Fév - 21:40



La blessure au flanc me tirait alors je minimisais mes mouvements n’attendant plus que d’atteindre enfin cette maudite sortie. Je comptait sur ma comparse pour nous sortir de ce merdier quand à la sortie en elle-même j’en faisais une affaire personnelle. Mais pour cela, il nous fallait trouver la direction exacte et ne pas retomber sur un troupeau de partisans car nous serions en mauvaise posture et ni moi, ni elle ne comptions retourner croupir dans les cachots. Lily me bouscula vers l’avant ce qui me fit grogner de déplaisir. Je fis demi-tour plus lentement qu’à l’accoutumée à cause de la plaie. Mes yeux s’écarquillèrent. Attendez, c’est qui cette fille que Lily semblait connaître sans être ravie de la voir. Je lui fis les gros yeux suite à ses paroles, non mais c’était quoi cette blague ? Vu la façon dont elles communiquaient mes épaules se détendirent, celle-là était inoffensive. Morgane donc. Je fixais Lily incrédule, voyant la brune s’approcher de moi avec sa trousse de soin. Sans déconner ? Mais je n’allais pas me plaindre. Mais mon poing se serra autour de la garde de mon arme. Je la laissais faire, retenant mes grimaces pour ne pas passer pour une faiblarde, le temps qu’elle panse ma plaie de manière plus efficace qu’avec le t-shirt de la Grecque. Et puis, elle se mit à faire la guide. Donc soit cette fille faisait parti de ceux qu’on disait qu’ils n’avaient rien à faire chez les lâches et les abrutis qui composent les partisans, oui parce que ça c’est plutôt connu comme réactions chez eux. Sans parler de leur but... faut vraiment être con. Enfin bref, je suivais les deux filles. Le premier sifflement me fit froncer les sourcils et automatiquement mes yeux cherchèrent la raison de ce bruit typiquement ennemi. C’est pourquoi après avoir entendu le cri de Morgane, je tirais la blonde à terre avant que la seconde balle ne puisse faire mouche. Quand je me redressais dans un coin du couloir, la silhouette avait déjà disparue des radars. Comme quoi, ils ne font que prouver leur vraie nature. L’adrénaline dans mon corps me poussait à vouloir pourchasser l’ennemi mais l’autre fille gémissait sur le sol. Ma main se plaqua sur sa bouche alors que fermement je la ramenais contre le mur. « La sortie ?! » Une fois ma réponse obtenue je lui envoyais un coup de crosse à l’arrière du crâne murmurant un mot d’excuse. Je voulais sortir mais frapper une innocente ne me plaisait pas le moins du monde même si c'était pour son bien. Et nous étions reparties laissant au sol la brune. Il n’était plus question de trainer pour ces crevards. Une fois devant les portes, j’attrapai mes explosifs que je tendais à Lily lui indiquant la porte tout en mettant en joue le couloir au cas où.« Laissons leur un petit souvenir et tirons-nous. » Nous y étions enfin.


lumos maxima
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Ven 20 Fév - 23:15


Cette fille a de gros problème, je ne dis pas ça pour être méchante, vraiment pas mais en principe on évite de soigner des ennemis et en fait on ne les guide pas vraiment. Morgane avait ce truc en elle qui faisait flipper autant qu’il était mignon. Elle prit son temps pour s’occuper de la plaie de Sara tandis que je regardais ça sans même m’inquiéter de ce qu’elle faisait, je la voyais mal blesser  Sara quand elle sauvait les fourmis à la colonie, si si je jure. Une fois notre brave tigresse debout, Morgane accepta en fait sans la moindre hésitation de nous guider. Je n’avais pas la moindre raison d’avoir peur et pourtant c’est quand la confiance est trop présente que le destin toque à la porte. Le destin en question eu quand même la bonté de tirer d’abord sur Morgane.  J’étais derrière du coup sur le coup, je ne compris pas vraiment ce qui se passait jusqu’à ce que Sara me tombe dessus et m’écrabouille au sol. Ma première pensée fut que j’étais seule contre tous et qu’on m’avait dupé avant de voir la balle s’enfoncer dans le mur avec une facilité qui me laissait, immobile en fait vu que Sara m’écrasai. Je regardai sans vraiment avoir accès à mon arme la personne lâche qui s’enfuyait sans même avoir le courage de nous affronter en face. Bon, par contre, je reconnais elle aidait pas mal en esquintant un peu Morgane. Lorsque Sara eut la décence d’arrêter de m’écraser, j’époussetais mes habits, suivant du regard ce que mon allié faisait. Dire que Morgane émit une résistance serait mensonge, la brunette fut soulevée et plaquer contre un mur pour qu’elle délivre des infos, ce qui ne semblait pas spécialement la déranger, c’est juste qu’elle semblait au bord de la crise de panique et qu’elle allait nous faire remarquer si elle hurlait. Je n’eus même pas besoin de prévenir Sara que faire équipe avec Morgane habituellement ce n’était pas recommandé mais alors Morgane blessée, ça allait nous ralentir. Sara avait deviné et la crosse de son arme s’abattit sur la tête de l’emmerdeuse professionnelle qui s’écroula comme une poupée de chiffon sur le sol. Jusqu’à là tout se passait bien pour nous, en suivant Sara, je jetais un bref regard vers la demoiselle inconsciente ayant une pensée pour Hailey qui ne serait pas spécialement contente qu’on abime son ex protégée mais bon, il suffisait de ne rien lui dire.
Arrêtés à quelques longueurs de la porte, Sara me tendit les explosifs tandis qu’elle me couvrait. L’hiver arrivait et nous allions plongés leur base dans un froid polaire avec pleins de courant d’air et le mieux, ça me plaisait. En déposant le petit paquet, je frottai ma première allumette contre la roche, comme dans les films, sans que ça s’allume, pas comme dans les films. Agacée, je craquais l’allumette à la loyale et pris Sara par le bras pour sortir en courant. Enfin LIBRES, l’explosion retentit derrière nous, nous allons rentrer chez nous.
avatar
Ω Tablettes : 145
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   Ven 20 Fév - 23:40


   
S'échapper du camp des partisans

   
Vous l'avez fait. S'allier pour les camps n'a pas été bien difficile pour vous deux. C'est donc l'heure de la récolte des récompenses.
Lily & Sara: 250 Drachmes et 400 points de réputation vous ont été remis avec gentillesse par nos sponsor "Les demi-dieux combien en restera-t-il à la fin de la guerre" et "Plus vous les tuez, plus il y en a"

Aphrodite, Morgane et Riley pour votre participation 30 drachmes et 50 points de réputations vous sont donnés par l'association "Tu crois que le fric tombe du ciel?"

Merci à tous et bonne continuation sur heroes
   
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mini quête Deux : S'échapper du camp des partisans   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Mini-Aventures de deux boutonneux sur Grand Line. Vol 1.
» COURS 02 Scientifique - Plongée sous-marine en trio.
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Deux humoristes virés du poste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Corbeille du forum :: Les RPs Terminés :: Quêtes/missions terminées-