Bienvenue jeunes padawans. ♥ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Halloween-Arène 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Ω Tablettes : 145
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Halloween-Arène 1   Ven 31 Oct - 0:36






La forêt


¤  L'Affreuse nuit d'Halloween ¤




Contexte:

~ La forêt est sombre, très sombre. On y voit difficilement à plus de 5 mètres devant soi. C'est difficile de se repérer surtout que tout le monde vient de se réveiller. Où sont-ils? Pourquoi sont-ils là? Personne ne le sait. La seule indication que tout le monde a, c'est un bout de papier dans leur poche indiquant que dans cette forêt, il n'y a ni arme, ni vivre, que des gens. Que des demi-dieux comme vous qui sont perdu. Est-ce que c'est vrai? Bien sûr que non. En plus vous tous, les sang-mêlés, il y a autre chose... Autre chose qui devrait faire frissonner le plus brave d'entre vous. Qu'est-ce que c'est? Un cri dans la nuit pourrait répondre. Suivi d'un hurlement à la lune.... Oui, ce soir, le grand méchant loup a faim et il vous cherche. Et ce n'est pas tout, il y a aussi une autre créature qui se promène. Une créature avide de vous chers petits. Avide de savoir quel goût vous avez. La chasse commence. Ici la première étape de notre grand voyage de la survie. Vous n'avez rien... sauf vous-même.. Et vos pouvoirs. Rien n'est vrai, tout est permis. Bonne chance pour survivre.


Petit rappel:
♦ Un humain ne doit pas tuer un autre humain car les zombies sont des ennemis, nos humains sont triés sur le volet pour être solidaires
♦ Un humain ne se ballade pas avec une machette ou autre arme,
♦ Un humain n'a pas le droit de se suicider, mettez ce que vous voulez là dessous, croyance, logique, nos humains sont toujours triés sur le volet, ils tiennent à la vie
♦ Deux persos par membre
Pas de pouvoir!
♦ Attendez quelques posts pour avoir de l'action (a)
♦ Post de 400 mots maxi
♦ Les dieux sont autorisés
♦ Amusez-vous ange

Je, soussigné le Grand et Infâme Joke, viendrait vous mettre des bâtons dans les roues. Pour le moment, personne ne sait où se trouve les créatures. À tout à l'heure What a Face




MADE BY .ANGELUS


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Halloween-Arène 1   Ven 31 Oct - 11:04



    Pourquoi même la nuit il se passe des trucs bizarres. Est-ce que c’est vraiment la peine avec tout ce qui arrive tout le temps dans les camps de se réveiller en pleine nuit dans une forêt ? Théo aurait bien besoin de dormir un peu plus, le froid l’ayant réveillé, il chercha en vain sa couverture autour de lui. Il y avait un truc un peu louche, son matelas était de l’herbe. Il ne se souvenait pas s’être endormi dehors. M’en vain s’il fallait dormir, peu importe le lieu. Il ferma à nouveau les yeux avant d’être pleinement réveillé par un hurlement. En tâtonnant un peu, il constata avec un certain désespoir qu’il n’y avait pas la moindre trace de son arc. Mais qu’est ce qu’il s’était passé ? Il n’avait pourtant pris aucune substance hallucinogène la veille, à moins que Spencer ait menti sur les ingrédients formant les beignets. Spencer ? L’était où ce type, en fait pourquoi il était tout seul ? Oh et puis il n’y avait pas de raison de flipper. La vie c’est comme du champomy faut des petites bubulles pour que ce soit sympa.Partir à la recherche de… nourriture.

    C’est pas que le grand air c’est chiant mais bon ça creuse. Il faisait un froid de canard que son t-shirt made in colonie n’arrivait pas à effacer. La chair de poule était certainement très utile pour se réveiller pleinement, mais la marche aussi. Comme tout bon Romain qui se respecte Théo décida de sortir de cet endroit pour retourner au lit. L’ambiance malsaine ne lui plaisait pas, être seul au monde non plus. Heureusement que la lune offrait un certain réconfort et permettait de constater qu’en fait une espèce de brume rendait les alentours complètement opaques. Non, tourner en rond ne servirait strictement à rien, il risquait de se perdre. Il y avait forcément quelqu’un autour de lui, en plus du loup qu’il n’avait pas envie de voir. Un loup ça a une ouie fine, peu importe qu’il l’entende crier, il savait forcément le nombre de gens présents ici, ce que le légionnaire ne savait pas. Il fallait pourtant qu’il sache pour au moins avoir une idée sur comment s’en sortir. Il cria donc essayant de mettre en place un plan.

    « Il y a quelqu’un ? »


    Lloyd grogna, il lui fallait une arme et vite mais quoi ?

ps: Allez on se motive les gars et les filles Very Happy venez mourir avec moi c'est gratuit
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Halloween-Arène 1   Ven 31 Oct - 11:40



    Un hurlement. Moi qui pensait avoir programmé mon réveil autrement, C'était raté hein. Je tâtonnais dans le noir à la recherche de cette alarme de malheur, je savais pas qui avait eu la merveilleuse idée de venir jouer avec mes affaires, surtout que tout le monde savait que je détestais ça. Bordel, c'était pas compliqué non de me laisser tranquille? Je faisais mon boulot et puis c'était tout. Donc pas de blague, pas de rien. Je voulais rien d'autre, vraiment rien d'autre. Seulement, en sentant la terre sous mes doigts, je commençais à paniquer un peu. Non, je sais garder mon calme, j'ai déjà dû régler maintes et maintes problèmes avec un ordi et parfois, je jouais avec des simulateurs de bombes avec des comptes à rebours. Quoi, ça passait le temps, j'étais un homme comme ça. Et puis, j'aimais pas aller voir les gens. Mais alors pas du tout. Je faisais ce que je voulais et point barre. Voilà, c'était dit. Je faisais mon boulot et il y avait personne pour venir me donner des ordres ou bien me jouer un mauvais tour. Non, personne parce que les gens savaient que je n'étais pas de la meilleure humeur lorsque l'on me dérangeait et surtout, ils savaient qu'ils n'avaient pas ma connaissance.

    En maugréant, je me relevai et époussetai mes vêtements alors qu'une voix s'élevai près de moi. Je voyais rien... Strictement rien... Merde, j'aurai dû prendre mes lunettes, oui je suis un demi-dieu à lunette, vous avez un problème avec ça? J'avais bien beau porter mes verres de contact, c'était pas facile. Maintenant, que faire? Que faire alors que je devais... ATTENDEZ, je sentais plus mon portable.. Je fouillais frénétiquement les poches de mon jeans... Rien... Je relevai ma manche de mon blouson... pour voir que mon tatouage avait disparu sans laisser de trace. J'échappai un juron et me dirigeai en direction de la voix.

    - Tu sais, le but de l'exercice serait peut-être de rester tranquille, gamin. Moi c'est Chase.

    Je jetai un air blasé autour de moi... Franchement. Avant de me raidir... j'avais entendu un craquement.


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Halloween-Arène 1   Ven 31 Oct - 11:57



    Chiche un loup! Qui hurle à la lune en plus. Oh pour ça, c'était franchement trop cool. J'avais l'impression d'être dans un rêve. Attendez, j'étais dans un rêve. Woahou... C'était vraiment géant quoi. Il fallait que je le dise à Théo... Théo qui devait être avec moi, on avait fait pyjama-party... Mais merde, il était où lui? Il allait encore dire que mes beignets étaient mauvais hein? Qu'est-ce qu'il était mauvais joueur. Réellement mauvais joueur. Je devais le retrouver. Parce que pour le moment, il y avait personne près de moi. J'entendais rien... Je ne voyais pas grand chose, mais ça ne voulait pas dire qu'il y avait personne autour de moi. J'étais toujours le premier debout de toute façon. Hey! Faut fêter ça. Donc bon, je cherchais... je cherchais un truc... Pour m'aider parce que je ne savais pas quoi faire... Et en même temps, j'avais encore égaré ma foutu chevalière, ce qui faisait que je ne ressentais rien au niveau de la main gauche. Pour ça, j'allais pouvoir défoncer des arbres autant que je le voulais sans que personne ne me gronde. Qu'est-ce que la vie pouvait être géniale. Quoique j'avais un peu froid maintenant.... C'était pas la meilleure des idées d'être en t-shirt, je le crains... Mais bon. Que commence la fiesta? Je voulais une pizza!

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Halloween-Arène 1   Ven 31 Oct - 12:43

Plan B


Je faisais un magnifique rêve. Un rêve avec Travis ! Bon ok il y avais aussi mon oncle et ma prof de math qui étaient là. Mais même si ma prof de math me criait dessus parce que j'avais de bonnes notes et que mon oncle faisait du ballet, ça restait un rêve merveilleux parce que Travis était présent. Je priais aussi que ce rêve ne soit pas un rêve prémonitoire comme l'ont certains demi-dieux. Parce que là... Enfin bref, je faisais donc un rêve magnifique lorsque qu'un hurlement de loup me réveilla. J'ouvris les yeux et essayais de me repérer. Je n'étais pas don mon bungalow, mais en pleine forêt. Et non je n'étais pas dans une de ces forêts où vous vous réveillez en pleine clairière et que vous avez une vue sur le ciel, les étoiles et la lune. Non, c'était le genre de forêt brumeuse, où vous ne voyez pas le ciel, ni ne pouviez estimer l'heure qu'il était parce que tout était sombre.

Je me relevais doucement et scrutais les alentours. J'étais encerclée d'arbres, pas de chemin, juste des feuilles mortes et de la boue, ainsi que des branches éparpillées. Et cette brume épaisse et glauque. J'entendis un second cri de loup et par reflex voulu prendre une flèche dans mon carquois... Qui était abonné aux absents. Bon ok, mes possibilités se limitaient à quoi maintenant? Pas d'armes, pas d'armure, pas de cachettes, pas d'indications, juste mes vêtements ! Pour une fois, j'étais heureuse de m'être endormie avec mes habits. Non mais déjà que là, j'avais une pancarte "proie facile à tuer" sur le dos, si en plus, j'avais été en nuisette ça aurait donné : "proie facile à violer avant de la tuer !". Non merci !

Je décidais de me repérer à un arbre qui avait une forme particulière avant de d'avancer de quelques pas, vérifiant qu'il n'y avait pas d'autres demi-dieux endormis près de moi. Ce serait rassurant de savoir qu'il n'y avait pas que des loups pour me tenir compagnie dans cette forêt glauque. Surtout que pour eux, je devais être l'équivalent d'un bon steak tendre et saignant. Un frisson me parcourut le dos lorsque je repensais à un documentaire vu il y a quelque temps avec ma tante sur les hyènes et leurs manières de chasser et dévorer leurs proies.

J'étais sur le point de retourner à l'arbre et explorer d'autres directions, lorsque j'entendis quelqu'un appeler. Une voix masculine et humaine. Bon ok ça pourrais être des monstres déguisé, ou alors un cyclope... Mais si c'était un autre demi-dieu ? Je décidais d'en avoir le cœur net et courrais dans la direction d'où provenait le cri. Je m'arrêtais au bout de quelques minutes de courses, lorsque j'aperçus deux silhouettes devant moi. M'approchant doucement, je découvris deux garçons, inconnus jusqu'à aujourd'hui. L'un abordait le t-shirt mauve du camp des Romains. Un demi-dieu ! L'autre ne portait ni d'orange ni de mauve. Bon, je décidais de m'approcher lorsque je marchais sur une branche. Les deux se raidirent. Je m'avançais doucement les mains levées et parlais d'un traite, essayant d'éviter les conversations inutiles sur les disputes entre grecs et romains.

"Je ne suis pas là pour vous faire du mal, mais je pense qu'on est tous les trois perdus dans ses bois, je me trompe ? Vous ne voulez pas laisser tomber les tentions romains/grec jusqu'à ce qu'on soit sorti d'ici?"
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Halloween-Arène 1   Sam 1 Nov - 22:49

Le monde des rêves est parfois bizarre, qui rêverait des loups ? C’est pas très passionnant, à moins d’être zoologiste ce qui n’est pas le cas mais alors pas du tout de Willy. Le problème, c’est que dans les rêves il est rare de se faire mal et pourtant en marchant il buta sur une pierre. Du coup il jappa de douleur commençant à se dire qu’il était on ne peut plus réveillé. Donc il y avait des loups, il manquait plus que ça sérieux. Ce n’est pas suffisant de se réveiller dans une forêt, faut qu’en plus il se fasse hyper mal au pied. Du coup il attrapa cette satanée pierre qui aurait été très utile dans le futur à coup sûr et l’envoya valdinguer au loin. En plus, pour une fois qu’il mettait son t-shirt orange presque fluo de la colonie, c’était presque une invitation à se faire bouffer ça. William se décida à en fait ne rien faire du tout. Marcher était la seule façon qu’il ait trouvé pour décompresser, après tous les hommes immobiles n’ont jamais fait de grande chose. C’est sûr qu’avec ce raisonnement même la plus idiote des choses prenaient sens.

A force de déambuler comme un parfait crétin sans avoir d’objectif inscrit, il finit par avoir peur de ses propres bruits, l’impression d’être suivi commençait à faire battre son cœur. Il s’arrêta pour se calmer, sauf que contrairement à ce qu’il pensait trouver soit du silence. Pas le moins du monde. A la place, un bruit de pas. D’où le fait que William aurait certainement besoin d’une pierre pour fracasser la tête d’un loup complètement taré. Après il n’était pas aussi démuni que ça, triompher contre un loup c’est peut être faisable, tout est dans l’effet de surprise. Il se jeta donc sur le bruit lorsque celui-ci passa non loin de lui. Sauf qu’au lieu d’un pelage il se trouva aux prises avec un gamin vêtu de son t-shirt violet. Chic, un romain, est ce que quelque chose aurait pu être plus catastrophique que de croiser la route d’un romain ?
avatar
Ω Tablettes : 145
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Halloween-Arène 1   Sam 1 Nov - 23:04



Etre tapis dans l’ombre, distiller dans le cœur des bipèdes une peur qui leur fasse faire des bêtises, c’était sa raison de vivre. Hurler à la lune en sachant pertinemment qu’on saurait où il se trouvait et qu’il était là surtout. Sans craindre un seul de ces bipèdes rachitique qui ne sont bons qu’à se faire dévorer, l’animal fit rouler avec une certaine aisance ses muscles puissants. Bien loin de son lointain cousin le lupus qui ne pesait pas plus lourd qu’une plume par rapport, l’animal se tenait sur deux pattes. Maintenant, il fallait se mettre en chasse, disperser les proies et leur sauter à la gorge pour ne laisser aucune chance de se débattre. Tout en avançant sur deux pattes, technique certes moins rapide mais permettant de humer plus facilement l’air ambiant, le loup garou repéra deux êtres non loin de lui, pas ensemble. Ils ne semblaient pas plus paniquer que ça, et c’était profondément vexant.

Le loup garou se laissa tomber sur ses pattes avant, les feuilles mortes voltigèrent à ce contact. Son pelage peu touffu le protégeait malgré tout du froid. Froid dû uniquement aux couverts des arbres. Il s’élança finalement à travers les arbres. Ses oreilles attentives à tous les bruits lui fit savoir non sans rage que les deux s’étaient trouvés. Par contre ils étaient aux sols, de ce fait il força l’allure avec fierté et déboula dans leur champ de vision. Sans voir très clair les couleurs, il constata que l’un avait le t-shirt gris foncé et l’autre très clair, d’après son expérience en matière de demi-dieu et bien qu’il ne sache pas parler –ce n’est pas la fiesta non plus – il en conclut qu’ils n’étaient pas amis. D’un claquement de mâchoire peut élégant mais faisant toujours son petit effet, il fit savoir à ses proies qu’il était présent, en forme et prêt à faire son dîner de leurs chairs.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Halloween-Arène 1   Dim 2 Nov - 21:48

Tandis que Théo le romain, Chase le partisan et Penny la grecque faisaient un brin de causette, le loup lui, s’approcha de Spencer et William qui se débattaient déjà entre eux. Super.

Charlie de son côté était perdue. Comme les autres, vous me direz, mais ça commençait à l’agacer tout ce vert. En plus, elle ne pouvait appeler personne. Et quelque chose lui disait que son pouvoir ne fonctionnait pas. Attrapant une branche qui semblait solide, elle s’en arma et commença à marcher en essayant d’être le plus silencieuse possible. A une certaine distance – plus ou moins lointaine – elle perçu le cri d’un loup. Un loup étrange apparemment. Peut-être qu’il avait attrapé froid ? Et super, il fallait également qu’il y ait une bagarre dans le coin. Parce que ouais, les deux débilos en train de se battre se trouvaient apparemment à une cinquantaine de mètres d’elle, mais avec le feuillage et la nuit les entourant, c’était un peu difficile de se repérer. Ah. Ah.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Halloween-Arène 1   Dim 2 Nov - 21:57

Nous avions donc un premier groupe de trois personnes, et un autre groupe de deux personnes qui faisaient face à un loup garou. Une troisième jeune fille – Charlie – se rapprochait innocemment du deuxième groupe.

Pour ma part, je marmonnais dans ma barbe inexistante contre les dieux qui nous avaient fourrés ici. Parce qu’il ne pouvait s’agir que d’un d’entre eux, puisqu’avant de me retrouver dans cette forêt, j’étais à l’infirmerie. Aucune de mes armes n’avait été téléportée avec moi, et je savais d’instinct que mon pouvoir ne fonctionnait pas. Ce qui m’agaçait prodigieusement. N’ayant pas de moyen de comprendre ce qu’il se passait, je marchais un peu, avant de grimper sur une branche basse, puis sur une deuxième, histoire d’observer ce qui passerait près de moi. Que ce soit humain ou non.

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Halloween-Arène 1   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR
» UN AMI D'UN SOIR (conte pour Halloween)
» Automne, Halloween, sécheresse.. ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciens RPs-