Bienvenue jeunes padawans. ♥ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Sujet : Le hall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Ω Tablettes : 145
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Sujet : Le hall    Sam 13 Déc - 14:46






Le bal de Noël


Que la fête commence !




Description de l'endroit :

Un chemin de pierre à suivre jusqu’à l’entrée. Des lumières chatoyantes vous accompagnent le long de l’allée. Ce mélange de couleurs vous précipite dans une ambiance festive et mystérieuse, dès le premier coup d’œil. De hautes colonnes encadrent le chemin qui mène à une immense porte qui donnera sur la salle de balle.

Les règles :

- N'oubliez pas de préciser lorsque vous changez d'endroit
- Maximum 500 mots pour vos réponses
- Postez à la suite de ce message





MADE BY .ANGELUS


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Sam 13 Déc - 16:36


Ah bordel, ça existe encore les robes ? Pourquoi personne n’a changé avant ce jour à les brûler. Les gens ils brûlent des trucs trop bien mais alors des morceaux de tissus qui entravent les mouvements naaaan que dalle. Me faut un briquet, non en fait c’est peut-être trop tard, brûler un tissu qui est sur toi, c’est un peu la porte d’entrée pour les ennuis. Non ce que j’aurais dû faire, c’est renifler les fleurs pendant que Cameron me regardait avec son regard de bébé, je ne sais trop quoi. Mais pourquoi j’avais ouvert ma bouche, oh bah oui quelle bonne idée sur le coup de s’être dit qu’on passerait du temps ensemble. Ouai sauf que le miroir qui me renvoyait mon reflet devait bien se foutre de ma gueule. Il était trop tard pour se défiler, c’était ça le pire dans l’histoire de mon malheur qui ferait un best-seller dans une dizaine d’années, au moins, j’étais obligée d’y aller. Sinon notre amitié bancale de merde, dont je ne voulais même pas d’ailleurs… pas trop… bon ok si ça comptait aussi pour moi. C’est en faisant une tête de six pieds de long que j’allais récupéré l’autre amnésique. D’ailleurs, j’adorais leur petite règle trop mignonne de mettre des masques, non mais merci mais j’ai un odorat bien supérieur à la moyenne et même les yeux fermés je trouverais Cameron et Docteur girl, voir même Sara mais c’était pout une tout autre raison. Raison qui faisait qu’elle n’aurait pas non plus de mal à reconnaître les gens. M’enfin ce n’est pas mon problème, mon problème c’était cette robe et l’entente avec Cameron. Si effectivement je faisais un tout petit la gueule de m’être entraîné moi-même dans cette histoire très étrange, j’avoue que de voir Cameron rendit à mon visage ce sourire complètement stupide qu’elle semblait avoir le pouvoir de faire naître sur mon visage. Même complètement amnésique, cette fille était magnifique et attirante, sans pour autant que je sois en mesure de le lui révéler pour l’instant. Je me glissais derrière elle sans faire le moindre bruit, ce qui relève du miracle vu les chaussures, non parce que quitte à faire mourir de rire tout le monde, autant le faire bien. Je lui glissais finalement à l’oreille tout en ayant des drôles de palpitations dans le ventre contredisant à merveille cette phrase « Rappelle-moi de t’assassiner quand tout sera fini. » D’ailleurs, je ne comptais pas la lâcher d’une semelle, peu m’importe d’avoir l’air d’une fille dépendante, c’est un peu le cas. Je glissais ma main dans la sienne anxieuse à l’idée d’être entouré de trop de monde, essayant un peu de m’apaiser, je formulai à haute voix la première chose qui me venait à l’esprit. « T’es magnifique Cameron, vraiment magnifique » Parce que ouai, moi à part elle, franchement le décor je m'en foutais mais royalement.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Sam 13 Déc - 17:49

J'avais été sceptique mais aussi excitée! Un bal de Noël! Au début, plus tôt méfiante, la dernière rencontre avait pas vraiment été top, l’enthousiasme avait fini par contaminer mon esprit! Je m'imaginais un décor magnifique, de la magie un peu partout. La partie sur les masques m'amusait. Ne pas savoir qui est qui, pouvoir agir sans que quelqu'un sache qui vous êtes. J'avais voulu demander à ma tante de m'envoyer la robe que j'avais porté pour mon bal de rhéto, mais avant que je n'en ai l'occasion, je pense que mon père m'avait devancé. J'avait en effet trouvé une robe dans ma penderie un beau jour, sans savoir d'où elle venait. C'était une belle robe cintrée noir, palettée or. Le tissu noir avait une forme de bustier, mais un fin tissu transparent faisait office de brettelles et permettait de tracer un chemin de paillettes dorées par dessus mon épaule droite. Le jupon était évasé et s’arrêtait au dessus du genoux. Un masque accompagnait la robe. un joli masque doré. J'avais aussi trouvé une belle paire de talons noir assortis. Bizarrement je marchais dedans comme si je portais des pantoufles!

Le soir de bal j'avais lissé mes cheveux et mis le masque doré. Lorsque j'avais pénétré le hall je m'étais sentie intimidée par la beauté des lieux et à la fois excitée... Personne ne savait qui j'étais, et je ne savais pas reconnaître les autres. Je regardais les alentours. Tout était décoré dans le thème de Noël et tout brillait. Je n'avais pas eu de demande, me retrouvant donc seul à ce bal, mais j'étais bien décidée à m'amuser et à passer une bonne soirée. Ne pas avoir de cavalier ne voulais pas dire ne pas s'amuser! Je décidais de rester encore un peu ici, regardant les robes des autres filles et les costards des garçons, essayant de reconnaître peut-être l'un ou l'autre. Tout le monde était d'un chic! Je me baladais donc entre les convives, un sourire aux lèvres. Ci et là je cru reconnaître des voix mais sans plus. Je me demandais qui j'allais rencontrer et ce que cette soirée pourrais m'apporter! Je m'emparais d'une flûte de champagne, apporté par un serveur en costard blanc, sur un plateau en argent, avec le sourire, avant de me poser devant une des fenêtres. Il faisais sombre dehors ce qui provoqua un effet miroir dans la fenêtre. Que les festivités commences!

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Sam 13 Déc - 19:03



« Rosie, je t’ai dit que c’était mon premier bal ?
- Au moins, dix-sept fois depuis ce matin.
- Comment c’est possible que tu ne sois jamais allée à une fête digne de ce nom ? »


Respectivement : Emy – Lily – Morgane. Et c’était comme ça depuis une heure qu’elles s’étaient retrouvées, pour rejoindre cette fête dont Morgane avait parlé à Emy. Et comme la demoiselle n’irait jamais sans Lily, et qu’apparemment, Lily n’allait pas laisser son amie toute seule, au final, elles se retrouvaient à trois, à papoter à peu près correctement. Traduction : Lily ne tirait pas dans les pattes de Morgane, et Emy sautillait partout, trop contente de pouvoir s’amuser. Déjà, elle était en robe ! Vous vous rendez compte ? Un truc rose et cuivre – pour la ceinture et le haut des bretelles – qui descendait jusqu’en bas de ses jambes. Apparemment, il avait été convenu que ses cheveux relevés, ça faisait bien. Donc voilà. Des chaussures à talon avec lesquelles elle avait du s’entrainer pour parvenir à avancer sans se gameller toutes les trente secondes. Et encore, elle se plantait de temps en temps, au grand dam des deux demoiselles qui devaient se demander comment une fille comme Emy avait fait pour survivre jusqu’à maintenant. Souriant aux deux demoiselles, Emy ne se rendait compte de rien, et jouait un peu avec son masque. Quand elles arrivèrent devant la porte de la salle, dans le hall, la fille d’Hermès tendit l’oreille et marmonna discrètement à Lily et Morgane. « Je crois que les masques sont magiques ici, on reconnait à peine vos visages. Heureusement que je sais qui vous êtes. » Puis, elle se tourna vers Lily, qui lui avait dit de ne pas utiliser son prénom au cas où. « Rosie, on ira danser, hein ? » Les yeux pétillants de joie. Faut dire que ça faisait un bail qu’elles n’étaient pas sorties toutes les deux. Entre appartement et boulot, elles avaient disparu de la circulation depuis plus d’un mois. Et dix jours de plus pour Lily. Mais bon, c’était une fête dont avait entendu parler Morgane, donc elles ne croiseraient personne qu’elles connaissaient. Ce serait drôle, et juste un bon moment à passer. Emy était convaincue que Lily en avait bien besoin pour s’aérer l’esprit.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Sam 13 Déc - 19:30



« Réserve moi une danse, petite reine. Je suis pressé de voir ce dont tu es capable. »

C’est ce que j’avais dit à Quinn, il y a quelques temps, lorsque je suis passé à la colonie, et que par le plus grand des hasards, on m’a parlé du futur bal. Ni une, ni deux, j’avais rejoint la demoiselle qui se trouvait à quelques tables de là, au feu de camps, et lui avait soufflé ces mots. Sourire charmeur en prime. Oui, j’aimais bien la taquiner, encore une fois. Du coup, j’étais reparti et avais continué ma vie à New-York. Manque de pot, j’étais peut-être un peu en retard. Bon, d’une demi-heure sur l’horaire donné à la base. Oh, et ce costard avait beau être sympathique, je préférais défaire la cravate, et lui donner une impression un peu lâche, histoire qu’elle ne m’étrangle pas non plus. Un masque sur le visage, comme demandé, je me rendis rapidement compte en arrivant aux abords de la salle qu’il allait être très difficile de reconnaitre les gens. Déjà, par les vêtements, ce serait bien compliqué, mais l’idée des masques agissait avec brio. Et il devait y avoir un charme sur la salle pour ajouter au mystère de la soirée. Ah, un sourire aux lèvres, réjouit à l’idée de cette fête, je m’avançais dans le hall, observant plus ou moins discrètement les accoutrements de tous ceux présents ce soir. Et puis, je me demandais comment était vêtu William, et Quinn également. Et si Rani allait venir.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Sam 13 Déc - 22:11


Plus le temps passait, plus je devenais passablement dingue. Je ne savais plus à quoi m'attendre. C'est surprenant que je me sois autant attaché à cette jeune... fille. Nous avions six ans de différence. Elle s'en était rendu compte lors de cette étrange épreuve. Et maintenant, je la surveillais toujours de loin. Je surveillais toujours ce qu'elle faisait pour veiller sur elle parce que sans le savoir, elle avait réussi à m'atteindre... Et voilà qu'elle avait disparu. Où, je n'avais aucune idée. Elle n'avait pas de compte à me rendre, elle n'avait pas à me dire ce qu'elle faisait. Elle savait très bien qu'elle n'avait pas de lien... ais pourtant... Je savais très bien que ce n'était pas ce que c'était réellement. Je m'étais attaché et ce n'état pas ce que je voulais. Enfin... ce n'était pas tout à fait à quoi je m'attendais. Est-ce que je devais me sentir coupable parce que je savais que je n'allais pas pouvoir m'empêcher de vouloir la contrôler? Non... Parce que c'était une personne qui par son innocence était attachante... Trop pour moi. Et j'avais personne. J'étais seul. Toujours... Et là... je me permettais de ne plus l'être. Il fallait me laisser une chance.

Je tirais sur mon noeud papillon d'un geste las... ce n'était pas mon habitude de porter des noeuds papillons et voilà... j'en portais. J'avais une nette préférence pour les cravates, mais je voulais faire différent. Et puis avec mon masque gris, je me savais méconnaissable. Mais au fond... moi qui venait d'arriver tout seul, l'âme en peine que je restais était toujours là. Et j'espérais la voir.. J'espérais plus que tout.







Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Sam 13 Déc - 22:49

Si habituellement je suis pacifique dans la mesure du possible, me retrouver avec mademoiselle je suis née avec une cuillère en or 24 carats dans la bouche et malgré cela je fais des coups de putes aux gens que j’aime, ce n’était clairement pas mon idée. Non devoir faire semblant que tout allait bien dans le meilleur des mondes, ce n’était pas une chose facile mais bon il y a Emy, alors pour ma meilleure amie je serais capable d’aller au bout du monde, si seulement elle pouvait arrêter de répéter que c’était son premier bal, me souviens pas en avoir eu des masses non plus. Sauf qu’à la limite, je m’en sortais bien mieux qu’elle dans ma tenue ou plutôt ma marche, bon c’est sûr faut pas regarder l’autre princesse parce que niveau malaise après c’est la fin du monde. Du coup je faisais presque amie amie avec Morgane me demandant clairement comment les deux filles avec qui j’étais avaient fait pour survivre jusqu’à aujourd’hui. Je n’exagérais pas, aucune prudence, elles étaient de camps adverses mais tout allait bien dans le meilleur des mondes, j’étais sidérée sans pour autant faire de mal à bisounours en puissance. En fait j’avais du mal à comprendre comment je m’étais retrouvé habillée d’une robe magnifique, pourquoi j’avais un masque sur la tête même si je dois reconnaître que ça m’allait plutôt bien. Si durant les trois premières minutes de l’annonce de partisane qui n’en est pas une, j’avais craint un problème, un piège, forcée de constater que non non elle nous invitait vraiment à une fête. Malgré cela, j’avais été prudente sans avoir eu la bêtise d’emmener une arme, j’avais demandé à Emy de ne pas citer mon prénom, je ferais de même. On ne sait jamais quel demi-dieu on pourrait croiser.
Une fois dans la grande salle enfin c’était censé être le hall mais vu la taille on se demande, je posais un regard sur ma meilleure amie qui voulait danser, si je n’étais pas vraiment d’humeur à participer à un bal, sans mon petit ami, je n’allais pas gâcher celui de la fille la plus motivée du monde. Je fis donc un signe de tête à la fille d’Hermes, l’empêchant d’un geste de la main de se vautrer devant tout le monde. Enfin depuis quand il y a autant de monde dans un hall ? Je remis en place le masque de ma meilleure amie sur le bout de son nez avant de sourire.
« Je te réserve toutes les danses que tu veux. »
Franchement, je méritais la palme d’or de la bonne copine, je m’étais retenue depuis qu’on était arrivé ici et qu’il y avait quelques hommes de faire un commentaire sur girouette au cœur d’artichaut qui tombait amoureuse de tout ce qui bouge dans mes souvenirs, étonnant qu’elle soit encore avec nous, étonnant mais chiant. Je demandais à Emy, murmurant à son oreille.
« On va vraiment se la coltiner toute la soirée ta pote ? »
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Dim 14 Déc - 0:50



Un bal, sympa, moi qui commençait à vouloir faire la fête, ça ne sera pas aussi actif que dans une boite de nuit ou une fête entre jeunes mais tout de même, le côté romantique d'un bal est tout aussi attirant. Du coup, je me suis préparer pour l'occasion, m'habillant d'un costume assez simple, d'un mélange de noir et gris, un costume à la mode, au gout du jour et qui peut être attirant. Je devais l'être pour ce soir, vu que je suis accompagné par une très jolie jeune femme, du nom de Hailey, que j'ai connu y a pas si longtemps que ça, je veux dire que j'ai appris à connaitre mais dont je ne connais pas totalement. C'est bine pour ça que je lui ai demandé de m'accompagner, c'est une fille très charmante, intéressante et au combien séduisante alors pourquoi pas.
Ayant un masque au style assez particulier, de couleur noir, qui me correspond réellement, attirant, attrayant, mystérieux avec une pointe de curiosité, tout à fait moi. Prêt pour la soir, j'ai pris de l'avance en sachant qu'elle me rejoindrait là bas, je l'attends donc à l'entrée dans le hall, juste avant la salle du bal, réajustant quelques peu mon costume en patientant. Nerveux ? Non, j'ai confiance en moi puis ce n'est pas la première fois, j'espère juste qu'on passera une bonne soirée, comme celle que j'ai l'habitude de passer à vrai dire. Sans ambiguïté, que du simple plaisir pour garder une semblant de bonheur dans notre quotidien.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Dim 14 Déc - 14:52



Un bal bon sang. Mais quelle idée ! Dire que j’espérais encore le louper en prétextant n’importe quoi, lorsque Loukas m’avait invité. Résultat j’avais fini par accepter en me disant pourquoi pas, et puis si ça faisait plaisir à nos dirigeants de nous voir s’éclater sur le sol avec nos talons, pourquoi pas. La robe, c’était le seul détail qui ne me plaisait pas vraiment. Franchement, je ne suis pas le genre à avoir une collection dans mon armoire. Du coup, un petit tour chez les filles d’Aphrodite qui s’étaient amusées comme des folles et j’étais habillée, coiffée comme ... non pas de comparaison. Soupirant encore une fois, j’avançai le long du chemin, veillant à ne pas m’étaler avec mes talons. D’ailleurs je craignais un peu les regards parce que une robe je veux bien mais là, j’avais l’impression d’être légèrement trop serrée, parait-il qu’il fallait relever ma taille de guêpe. Bon sang, je me sentais vraiment impuissante comme ça. Mon masque à la main, je l’enfilai rassurée d’être au moins certaine que tous ne me reconnaîtraient pas grâce à lui, dans la même teinte que ma robe entouré de noir. Mes talons claquaient sur le sol, mais grâce à tous les autres demi-dieux présents, les bruits en étaient étouffés. Je remarquai une silhouette près de l’entrée qui ne pouvait qu’être que mon cavalier puisqu’il était au point de rendez-vous. Tirant un dernier coup sur ma robe, je le rejoignais. En guise de bonsoir, j’attrapai son  bras pour soulager ma crainte de me rendre ridicule en grommelant « Franchement je sais pas qui a inventé les talons mais c’était pas une idée brillante. » Mon regard se posa sur Loukas, un léger sourire aux lèvres le taquinant « Tu as dévalisé les magasins ? » C’est sûr que le jeune homme avait fait fort avec son costume. Toujours est-il qu’à présent le pire était à venir, la soirée. Heureusement que je n’étais pas seule.
lumos maxima
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Dim 14 Déc - 15:07



Dire que je n’étais pas stressée ce serait complètement faux. J’avais tant espéré ce jour, impatiente depuis les dernières heures. Pour une fois que je voyais quelque chose de normal dans mon nouveau monde ou plutôt l’ancien enfin je me comprends. Mais j’étais contente de voir autre chose que du combat ou de la guerre. Et Alison m’accompagnerait. Enfin, elle avait accepté qu’on passe du temps ensemble. Le truc c’est que j’avais peur qu’elle change d’avis et décide de ne pas venir finalement. Étrangement j’étais survoltée, impatiente et tendue. Je ne sais pas ou plutôt je ne sais plus si les bals c’était ma tasse de thé avant ou pas, mais au moins je sais que j’aime bouger. Et dans un bal, on danse ! Et puis il y aurait mon ours. Je crois bien que Kath viendrait aussi, ce qui était rassurant comme idée. Je m’étais donc transformée en fille pendant quelques heures pour être fin prête - tout cela pour une seule raison, une seule personne, Alison. Mes cheveux dorés fraichement coiffé. Un collier d’or et une robe qui me permettait d’être complètement à l’aise avec mes mouvements. J’étais allée piquer du maquillage. Qui aurait cru que les Romaines en aient aussi, franchement étonnant pour des personnes qui passent leur temps à se battre. Enfin bref. J’avais hâte de voir ma brune et anxieuse en même temps. Je crois bien que je devais attendre sur le chemin près des colonnes, n’osant pas m’approcher sans être sûre que la Romaine me rejoindrait. Un sursaut plus loin, je me tournai pour croiser le regard de la fille de Mars. Un sourire étincelant se posa immédiatement sur mes lèvres, malgré ses menaces. Elle était là. Son compliment me fit rougir inconsciemment, « Merci. », alors que mes yeux se posaient sur sa tenue. Elle osait dire que j’étais belle, elle ne se voyait sûrement pas comme moi. Ma main se posa sur sa joue, alors que j’y approchais les lèvres pour déposer un baiser sur sa joue pour la saluer. « Tu es pas mal non plus, Ali. » Mes yeux pétillaient. Alors que sa main s’emparait de la mienne. Je serrai doucement ses doigts. « Tout ira bien, cette soirée sera parfaite. » lui murmurais-je.
lumos maxima
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Dim 14 Déc - 15:35



Je trouvais cette idée de bal vraiment parfaite avec les temps compliqués que nous vivions tous. Pendant une soirée oublier quelques tracas et ne penser qu’à s’amuser et profiter de notre jeunesse. Je faisais partie de ceux qui s’étaient chargés de convaincre les moins enthousiastes à cette idée. Il ne fallait pas beaucoup pour convaincre quelques personnes, suffisait de parler du buffet et c’était dans la poche. Avant tout, ce serait important pour le moral. Je pariais là-dessus que c’était le plan de base, remonter les demi-dieux avant la suite, encore inconnue pour le moment. Evidemment, je me devais de participer, je regrettais le départ de la fille d’Aphrodite, sans elle, c’était plus compliqué, leurs proches souffraient. Mais il fallait faire avec et ne pas y penser pour l’instant. Jake m’avait lancé en quelque sorte une invitation que je prenais plus pour un défi d’accepter danser avec lui. C’est dans cette optique plutôt flattée par les attentions, malgré ses taquineries, du fils d’Iris. Je m’étais apprêtée pour l’occasion, une robe noire et pailleté, boucles d’oreilles, cheveux relevés sur mon crane, la totale sans oublier les autres parures comme le masque. Le mien était noir et argent. Jamais je ne pourrais remercier autant le job de mon père adoptif, sans lui, je me serais sans doute rendue ridicule à ce genre d’événement. Plutôt à mon aise malgré les talons et la robe, je ne craignais pas de faux pas. J’étais parvenue dans le hall et me demandais s’il fallait attendre Jake, tout en me disant que ce serait compliqué de le retrouver avec tous ces masque. Disons qu’à la limite, sa silhouette ne passerait pas inaperçu, vu sa taille. En même temps, je me disais qu’il voulait simplement une danse, alors à lui de me trouver et de m’inviter. Enfin c’est ce que je me disais, mais le reste c’était plus difficile. Toujours est-il que je ne repérais pas le garçon alors j’avançais en ayant l’idée de rejoindre la salle de bal.
lumos maxima
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Dim 14 Déc - 15:50

Réunie pour le meilleur et pour le pire. Quelle bonne idée d’être venue. Je plissais les yeux devant son sourire, je ne savais pas combien de temps elle sourirait ainsi en me voyant mais j’étais prête à faire un effort et ne pas trop me montrer sceptique. Même si franchement, je n’étais pas certaine que ma robe soit vraiment la perfection sur cette terre. J’eus envie de disparaître tout de suite, si je lui proposais, peut-être qu’elle accepterait de venir avec moi. Mais non il y avait cette fête stupide, fête à laquelle j’étais. Que dire de plus, Cameron demeurait incroyablement crédule, cette fête ne pouvait se dérouler convenablement si j’étais les parages et prétendre le contraire serait une faute grave. Néanmoins, je ferais tout ce qui était en mon pouvoir pour m’empêcher de m’énerver à la moindre contrariété. Je restais collé à elle, cherchant Sara pour me tenir à distance d’elle au moins durant cette soirée. Même dans le hall, je trouvais la musique assez forte, les murs n’étaient peut-être pas si insonorisés que ça ou alors j’avais des gros problèmes d’audition trop puissante. D’ailleurs les démarches des gens sur leurs talons étaient assez risibles même si je ferais mieux de ne pas la ramener. Ayant envie de jouer un peu, je chuchotai à Cameron, non parce que si je débordais littéralement d’amour à son égard  le but ce n’était pas que tout le monde le sache. « Tu veux que je te fasse visiter ? Tu veux qu’on rejoigne Kathleen, je te la trouve en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. » Sous-entendu pas très évident que si je dérapais, il valait peut être mieux Kathleen. Elle glisserait forcément un truc cool sur moi, elle m’aimait bien. Trop bizarre d’ailleurs, par deux fois je lui avais donné des coups de pattes, je lui avais prouvé que j’étais capable de machiavélisme mais elle m’aimait bien, tant mieux j’ai envie de dire. Encore fallait-il trouver la soigneuse, je cherchais son odeur parmi toutes les odeurs autour de nous mais entre l’odeur de Cameron qui remplissait mon esprit de satisfaction et les odeurs de parfums, c’était compliqué. Je me tournais donc entièrement pour être face à la blondinette et la regardait les yeux brillants de plaisir. Elle était vraiment de retour cette fois ci, je me sentais bien avec elle dans les parages, vraiment bien. A mon tour capable de beaucoup, beaucoup d’efforts lorsque j’étais en sa compagnie, je déposais un bisou sur sa joue. Geste qui pourtant n’avait pas été si rare il y a des années mais qui à présent me semblait bien plus précieux et porteur de beaucoup d’espoir.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Dim 14 Déc - 16:19



Je ne sais pas si c’était le fait de la chercher partout qui avait déclenché mon pouvoir malgré moi, mais dès qu’elle fit son apparition, je sus que c’était elle. Quinn. Mon regard glissa sur sa silhouette, s’attardant sur ses jambes fines et délicates, et remonta jusqu’à son visage. Le masque était joli, mais je savais d’instinct que si je m’approchais, je pourrais reconnaître la teinte de ses prunelles sans aucune difficulté. Parce que ses yeux reflétaient parfois quelque chose de magique, capable de vous hypnotiser. Noisette pailleté d’or. Superbes. Inspirant profondément, pour revenir sur Terre, alors que je la voyais prête à entrer dans la salle, je remis mes pieds en marche et arrivais derrière elle. Délicatement, je me saisis de son poignet où je sentis battre son pouls, et attirais ainsi son attention. J’avais été suffisamment doux pour qu’il ne lui vienne pas – j’espère – l’idée de me fiche un coup là où je pense par réflexe. Oui, j’habite New-York. Lui souriant à l’avance, j’attendis qu’elle croise mon regard, pour parler. « Tu es magnifique, petite reine. » Ma main glissa du poignet à sa paume, et je soulevais son bras pour pouvoir lui faire un baise main. Penché en avant, je cherchais de nouveau à ce que nos yeux se croisent pour murmurer : « Je t’aurais reconnu entre mille. » Puis lentement, j’embrassais sa peau et laissais ensuite sa main de nouveau libre. Ah ? On ne doit même pas effleurer normalement ? Tant pis. Je n’aurais pas laissé passer cette occasion de goûter au grain de sa peau de toute façon.


¤ Résumé : Jake a rejoint Quinn, à l'entrée.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Dim 14 Déc - 16:49



A dire vrai et en y réfléchissant bien, je n'ai jamais été à un bal, à des fêtes ça c'est sûr mais à un bal aussi bien organisé que celui là, non, pas que je m'en souvienne. Mais bon, il y a un début à tout, comme il y a eu un début à mes aventures en tant que demi dieux, mes débuts dans ce nouveau monde. Et le plaisir, la curiosité de voir et d'apprendre de nouvelles choses et toujours aussi attirant, dû moins pour ma part. Mettons cela sur le compte du sang, j'appartiens à la lignée de la déesse Hygie, petite fils d'Apollon, le goût du nouveau, d'apprendre et d'être curieux fera toujours partie de moi, tel un scientifique devant un nouveau cas à élucider.

Bref, je voyais ma cavalière arriver au loin dans une tenue très sexy au couleur qui s'accordait aux miens, nous ferons réellement la paire ce soir, s'il devait y avoir un Roi et une Reine du bal, je ne serais pas étonner d'être parmi le top 3. Modestie Loukas, modestie, tant que je ne le dis pas à voix haute, on va pas me prendre pour un fou non ? Je lui souriais donc, en enlevant un coup mon masque pour qu'elle me reconnaisse avant de marcher à ces côtés en serrant son bras. Je riais un peu à ses mots avant de lui répondre : " Alors, les talons te rendent très séduisante Hailey, et quand à mon portefeuille, il a subit une cure d'amaigrissement, je le crains. " , souriais-je en marchant doucement, avant de reprendre, " Voudrais - tu aller directement dans la salle du bal ou veux tu faire un tour dû côté des jardins ? Je ne voudrais pas te mettre mal à l'aise devant autant de monde même si ça serait dommage d'empêcher toutes ces personnes de voir au combien tu es très sexy dans cette tenue. ", si elle pouvait voir mes joues, elle les verrait rouges presque autant qu'une tomate, et pourtant j'ai l'habitude de draguer ces dames. Bien, la soirée risque d'être intéressante dans ce cas là.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Dim 14 Déc - 16:53



Morgane était entrée en trombe dans mon dortoir, visiblement au taquet pour une raison qu’elle se décida à m’annoncer après m’avoir entrainer avec elle pour chercher des tenues adéquates. Un bal donc. Je n’étais pas réellement rassuré avec cette idée sur qui je pourrais croiser mais au moins les masques empêcheraient de clairement se reconnaître sans être vraiment proche. Et puis, miss Blake m’avait trouvé une tenue, refusant par la même occasion que je vois la sienne. En contrepartie, je lui avais offert un bracelet lui promettant dessus de lui réserver toutes les danses qu’elle souhaiterait avoir. Hors de question que je reste en dehors de ça, sachant Morgane là-bas sans protection. Ma meilleure amie ne serait pas seule certes mais je préférais m’assurer de sa sécurité moi-même. Rejoignant le hall, vêtu du choix qui sied plutôt bien de la fille de Déméter, je ne mis pas longtemps à me mettre à sa rechercher. J’étais certain de la reconnaître. Sa silhouette. Ses cheveux. Et puis, elle avait son bracelet à présent. Après de longues minutes à chercher, mes yeux se posèrent sur trois jeunes filles mais une seule m’intéressait. « Mesdames, veuillez m’excuser, mais je vous emprunte cette charmante demoiselle. » en désignant Morgane de la tête. Je m’approchais et saisis sa main pour y déposer un baiser, goutant tout juste la saveur de sa peau, mes yeux se posant ensuite sur son bracelet. Un sourire naquit sur mon visage. J’étais heureux de voir qu’elle l’avait mit. « Miss Blake, je dois bien avouer que vous êtes particulièrement en beauté ce soir. Tu es magnifique Morgane. » Puis, je lui présentais mon bras, « Me ferais-tu cet honneur ? » Je ne quittai pas des yeux ma meilleure amie absolument magnifique dans cette robe encore plus belle - comme si c’était possible et pourtant, ça l’était.
lumos maxima
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Dim 14 Déc - 17:13


Bon si tout le monde avait cet air de coincé, de surexcité, de motivation ou à l’inverse de démotivation. Pour moi c’était une habitude. Evitons de le dire à haute voix tout de même, j’allais encore passer pour la gosse de riche, ce qui était la vérité en même temps. Alors comment je m’étais retrouvé avec Emy et cette charmante fille d’Aphrodite qui ne semblait pas non plus m’adorer, si ça c’était pas une pote de Hailey, bah je méritais de mourir sur un bûcher pour diffamation. Le problème c’est que j’avais invité uniquement Emy à la base qui ne voulait aller nulle part sans son… chien de garde domestique. Charmant, alors pour l’annonce du bal en lui-même, j’avais été mise au courant par… chai même pas son nom en fait, il était juste mignon, pas non plus le genre de mec pour qui se déshabiller mais ça allait. Ensuite j’avais croisé Emy, l’avait motivé pour venir et elle s’était empressée de motiver Lily, d’ailleurs elle avait un code de prénom que je n’analysais pas mais je m’en fichais bien. Le truc c’est que j’avais fait les magasins avec Reynolds ayant droit au commentaire fourbe de mon père en voyant le smoking sur le fait que les dames ne s’habillent pas en mec, crétin va comme si je n’étais pas au courant. Non mais moi j’avais une robe mais fallait bien forcer Adichou à venir et la seule solution avait été de prendre des habits pour lui tout en me la jouant mystérieuse et ne voulant rien lui montrer en échange. De toute façon, même sans bracelet il m’aurait retrouvé, il me retrouverait toujours. Et pourtant, je l’avais mis ce bracelet changeant ma garde-robe pour qu’il aille à la perfection avec ma tenue et mon masque. Ce qui était assez simple avec une carte bleue bien remplie.
A présent, j’étais dans le hall accompagné des deux filles, Emy semblait s’émerveiller de tout et c’était assez marrant de la voir mener son amie par le bout du nez sans qu’aucune ne s’en rende compte. Je ne cherchais pas Adrian me doutant qu’il me trouverait avant que je le trouve, autant rester loin des hommes d’ici là, surtout que sinon Jayson allait encore s’inventer des excuses bidons pour s’énerver. Mon regard s’éclaira lorsque j’entendis une voix que je connaissais bien, je le laissais venir à moi, le trouvant magnifique dans son costume et acceptant sans même chercher à me faire mousser ses compliments. « Merci mon brave Reynolds, vous êtes ponctuels comme toujours et votre costume vous va à ravir. » Je fis un signe de tête aux deux filles qui m’accompagnaient avant de prendre le bras d’Adrian et de l’entraîner joyeusement « Tu me dois une danse Reynolds. T’es superbe dans ton costume, je vais faire un décret pour que tu t’habilles comme ça tous les jours. » Que dire de plus sinon qu’on allait bien s’éclater contrairement à cette bande de demi-dieux ronchons comme pas permis.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Dim 14 Déc - 17:30



Bon, pour le coup, heureusement que Lily avait bien voulu s’occuper d’elle et gérer tout ce qui était tenue, maquillage et autres bidules. Sa blondinette n’avait même pas cherché à lui expliquer les us et coutumes de ces mystères qu’Emy ne connaissait pas. Et Emy supposait que son absence d’explications avait un rapport avec le fait qu’Emy portait toujours les t-shirt orange à la colonie. D’ailleurs, quand elles avaient commencé à vivre ensemble, Lily les lui avait interdits. Ce qui avait entraîné discussion sur discussion. Sans colère non, mais avec la curiosité d’Emy, on n’en finissait pas. Bref, elle était habillée comme une fille, et c’était drôle. En plus avec le masque, elle pouvait raconter que des bêtises, personne ne la reconnaitrait. Troooop bien.

Lily lui promit des danses, ce qui accentua le sourire déjà présent sur le visage d’Emy, et presque aussitôt, un jeune homme vint enlever Morgane, sous les yeux curieux de la fille d’Hermès, qui se demandait si elle devait faire la même chose avec le premier garçon venu. Mais nah, elle préférait rester avec sa Rosie. Donc, elle attrapa la main de son amie, lui offrit un sourire chaleureux et la tira vers la salle de bal. En passant près d’un garçon planté là, elle ne put s’empêcher de lui ébouriffer les cheveux. Et hop, elle disparut avec sa blondinette adorée. Direction : Buffet.


¤ Résumé : Adrian est venu chercher Morgane. Emy prend la main de Lily, et l’emmène dans la salle de bal. En passant près de Kieran, elle lui ébouriffe les cheveux.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Dim 14 Déc - 18:42

J'avais vu beaucoup de monde entrer. Les filles portaient de magnifiques robes, les hommes des costard qui leurs allaient bien. Les masque rendaient le tout plus mystérieux. Il me semblait reconnaître ci et la des regards, ou la carrure d'une connaissance mais rien n'était sur. Ma coupe de champagne une fois vide je la posais sur une table non loin. J'avais vu à travers la fenêtre le jardin joliment décoré et n'ayant pas envie de danser je décidais donc d'aller y faire un tour. Traversant le hall à pas mesuré, je slalomais entre les différents convives. Je notais les robes, me faisant un avis personnel. Certaines personnes étaient en pair, d'autre comme moi était apparut seules. Encore d'autre étaient venu entre amis.

J'atteignis finalement la porte menant au jardin, et en jetant un dernier regard à la salle, je sortis dans les jardins...

¤ Résumé : Penny slalome entre les invités et passe au jardin.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Lun 15 Déc - 22:05



Il me semblait que j’étais plus à l’aise que Alison et pourtant l’amnésique perdue c’était moi. Cependant, je me demandais si elle craignait de faire du grabuge, ce qui serait étrange puisque je n’avais pas l’impression que la Romaine se mette à regretter ses actes. Toujours est-il que je me fichais de ça. L’important restait uniquement que la brunette me laissait ma chance de me retrouver à nouveau à ses côtés, comme il y a de longues années d’après ce qu’elle m’avait dit. On avait besoin l’une de l’autre, voilà une évidence dont je ne pourrais douter, comment d’elle après tout ? Sa présence me faisait sourire et j’avais presque envie de rire en voyant la façon dont elle me collait et semblait à l’affut du moindre problème. On se faufilait entre les gens gardant un silence entre nous, mais sa main dans la mienne me laissait plonger dans un état agréable en tout temps, même avec le bruit qui nous entourait. Mes yeux se plongèrent dans les siens, intrigués. Elle avait quelque chose en tête, ça se lisait au fond de ses yeux. D’ailleurs ses paroles me le confirmèrent. Amusée, je serrai sa main enchantée d’être à ses côtés sans crise de panique ou autres, juste nous deux. « C’est quoi cette lueur de malice que je lis dans tes yeux, Ali ? » Ma main serra la sienne comme pour la rassurer. Est-ce qu’elle craignait encore de me faire peur ? Ou mal ? Je me posais sérieusement la question. Je n’avais pas assurée sur ce coup-là, mais je tenais à montrer que malgré les gros vides je me sentais plus confiante. « On pourrait faire un petit tour oui, et on verra si on... enfin tu trouves Kathleen. » Je lui souriais toujours, ça devait être bizarre vu de l’extérieur mais pour c’était naturel. Mes yeux s’écarquillèrent alors que je sentais mon cœur s’emballer au doux contact de ses lèvres, un sourire et des yeux brillants sous le masque, totalement troublée par ce geste, en réponse et nous nous remettions en route.
lumos maxima
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Lun 15 Déc - 22:30



Je me remémorais depuis la troisième fois ce que m’avait lancé le fils d’Iris pour être bien sûr de ne rien avoir loupé. D’ailleurs, c’était bien bête d’être autant tendue simplement parce que Jake voulait danser avec moi. Sérieusement qu’est-ce que je pouvais me comporter comme une. On va éviter les gros mots à un bal c’est pas très classe. J’esquivais les gens qui se déplaçaient seul ou en petit groupe, certains par deux s’étaient déjà isolés. Ils ne perdaient vraiment pas de temps, mais après tout cette soirée était fait pour cela. Profiter de notre temps. Je prenais le temps d’avancer, scrutant les environs et les décorations, médusée. Magnifique. Il n’y avait pas d’autres mots pour décrire l’ensemble, et dire que ce n’était que le hall. Qu’est-ce que ce serait dans la salle de bal et les jardins dont les rumeurs ne laissaient échapper que des louanges. Je me réjouissais vraiment. En tout cas, je ne manquerais pas d’inspiration pour mes futurs dessins. Je n’ai pas remarqué l’arrivée de Andrew et n’avais pas manqué de sursauter en sentant le contact avec sa main. Au départ avant de l’apercevoir ce n’était pas un regard amical qui s’était tourné mais un sourire amusé me gagna en le laissant faire. Pas de doute sur l’identité vu le surnom employé, il n’y avait que lui pour m’appeler ainsi. Son compliment me fit sourire mais je n’allais pas trop lui montrer à quel point ça me faisait plaisir, comme le poids qui se retirait de ma poitrine en réalisant qu’il n’avait pas oublié. Je ne pouvais que rester bouche-bée, ses gestes et sa voix. Il était vraiment au taquet ce soir-là. « Je croyais que cela ne se faisait plus » murmurais-je en parlant du baisemain, en plus j’avais frissonné, il allait être fier de lui à coup sûr. Je reculais d’un pas léger pour le regarder dès qu’il me lâcha. « Tu es très beau Andrews. » Avant de réaliser mes paroles j’ajoutai avec malice, «Hum, évite de prendre la grosse tête tu ne pourras pas passer la porte. » Je le regardais incertaine, me demandant si c’était une bonne idée après tout il pouvait se passer des choses en une soirée et puis notre relation restait étrange. Et puis tant pis, ce n’était qu’une soirée. « Je suis contente de te revoir, Jake. » Et pas seulement parce qu’il ne m’avait pas posé un lapin.
lumos maxima
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Lun 15 Déc - 22:48


Se concentrer sur autre chose que ces talons à la con, est-ce que si je me transformais je prendrais des centimètres comme maintenant. Purée ce serait la classe, sauf que la classe ne pouvait pas être vérifiée tant qu’il y aurait miss amnésie dans les parages. J’essaierais une prochaine fois. Je sursautai une première fois quand une andouille de blonde passa à quelques centimètres de moi, résistant à l’envie de lui éclater la tête contre la porte, cependant mon regard ne la quitta pas durant tout le temps qu’elle prit pour rejoindre les jardins. Je détestais vraiment les gens, ce n’est même plus des cachets qu’il me fallait à ce niveau-là. Pourtant la voix de Cameron, à moins que ce soit sa main dans la mienne, un tout, me ramena à elle. Je la regardai à nouveau, éclat de malice, jamais je n’oserai. « Jouons à un jeu Cameron, tu me laisses dix minutes d’avance et tu essaies de faire marcher tes souvenirs au maximum pour me retrouver. » Regardant les gens autour de nous, mon regard s’assombrit un instant avant que je ne précise. « Si tu as un problème tu m’appelles, normalement je devrais t’entendre. » Kathleen attendrait, si j’étais en mesure de retrouver Cameron dans n’importe quelle circonstance, autre qu’une mission, je doutais un peu plus d'elle. Bon on s'entend pour la mission où je n’avais pas l’autorisation de participer. Ce qui était débile d’ailleurs, je doutais vraiment qu’un partisan même doué, oui parce qu’il fallait être doué pour dégommer trois Romains d’un coup, arrive à s’en sortir aisément face à moi. Après, j’avais cru comprendre la dernière fois que les balles de fusils, ça faisait mal, très mal, mais j’aurais juste poussé Cameron en dehors de son chemin. Le reste n’avait pas d’importance. Je posai un regard sur la blondinette qui se tenait tout prêt de moi, et si c’était moi qui avait un problème. J’étais certainement bien plus problématique qu’elle. Ce qui me poussa or de mes pensées fut dans ma vision périphérique, je vis une fille, je supposais, ébouriffer les cheveux d’un mec et je fis un tour autour de Cameron pour ne pas subir le même sort. Non mais, elle était demeurée de faire ça. Encore une fois, je suivis elle et sa camarade partir dans l’autre pièce avant de me détendre un peu, c’est bon tous les tarés étaient partis. Valait mieux que je reste à distance du monde tant qu’elle ne me trouverait pas, ce qui prendrait certainement beaucoup de temps connaissant Cameron l’amnésique, mais bon je m’y habituais. Peut-être que ça avait des avantages, si ça se trouve, avant elle avait une piètre opinion de moi et là… là ça semblait aller un peu mieux. « T’es prête ? »
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Lun 15 Déc - 23:06



Je n’aurais pas dû lui parler de talons. En fait, je n’aurais pas dû accepter de venir. Je n’ai jamais été à l’aise à ce genre de soirée, même en compagnie d’autres personnes et voilà que j’acceptai d’aller à un bal avec robe, talons et le cavalier. Je devenais complètement folle ma parole. Loukas semblait bien plus à l’aise que moi, au moins autant que ses paroles me firent déglutir et sans aucun doute que me joues s’étaient échauffées. « T’emballe pas d’accord. J’ai accepté de venir mais c’est pas un rendez-vous. » déclarais-je précipitamment. Oui façon Hailey de répondre à quelque chose dont j’étais incapable de répondre. Pourquoi fallait-il qu’il joue au preux chevalier élégant et beau parleur. Bordel. Impossible de cacher la rougeur de mes joues en plus. Il faut dire que je n’avais pas vraiment l’habitude qu’on me dise ce genre de truc. Vu sa tête, je ne pensais pas être extrêmement convaincante. Bon on se calme, c’est rien qu’une soirée, un petit bal de rien du tout. Tu te bats contre des monstres, tu peux bien accepter quelques compliments, quelques danses... bref des trucs normaux. Allez un petit compliment. « Ton costume te va très bien. » Bah c’était pas si compliqué, pas terrible mais déjà ça. On marchait doucement et pour cela, je le remerciais intérieurement, je ne m’étalerais pas ce soir on dirait. Je tournai la tête vers lui, consciente qu’il semblait comprendre que ce n’était pas dans mes habitudes ce genre de choses. « Comme tu veux. Les jardins c’est bien. » Mon regard se posa sur lui,  et j’affichai un léger sourire. Très encourageant je sais. Je pouvais encore faire un effort.
lumos maxima
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Mar 16 Déc - 0:34


Mes cheveux.... Autant je détestais me faire toucher autant... il y avait une seule personne qui pouvait faire ça. Emy? C'était elle qui me l'avait fait la dernière fois. Je n'avais pas pu rien voir de toute façon... La jeune femme était partie tellement vite, telle une tornade que je n'avais rien pu voir et ce n'était pas du tout ce que je voulais avoir comme réponse. Bon sang, qu'est-ce que c'était que ça? Et pourquoi j'avais encore l'impression d'avoir sa main sur mes cheveux? Je replaçai vaguement ce qui avait été déplacé, ce n'était pas bien grave, j'avais les cheveux très court, mais je regardais maintenant vers la porte venant vers la salle de bal? Est-ce que je devais tenter ma chance? Retrouver cette jeune fille qui au dire de l'autre qui avait suivi, c'était son premier bal? Je reconnaissais Emy en cette tornade qui s'amusait en son premier bal... Il y avait d'elle dans tout ça. Et je voulais la revoir. C'était moi qui se faisait des illusions. Mais je devais savoir quand même. Et je me glissais dans la foule pour la retrouver. Inconnue à la robe magnifique. C'était elle que je devais trouver. C'est comme ça que je me rendis dans la salle de bal.

Résumé: Kieran est dans la salle de bal, avis à tous






Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Mar 16 Déc - 23:34



J'observais donc ma cavalière au bal de ce soir, je la regarde rougir à mes paroles, en ne pensant pas qu'au début, je réussirais autant à la faire rougir. Car bien qu'on soit du même camp, Hailey m'a toujours paru assez ... distante, mystérieuse, beaucoup plus que moi. Et pourtant, j'ai toujours penser, par delà ça beauté, qu'elle cachait surement une grande faiblesse, tout comme d'ailleurs et malgré que nous nous connaissons pas autant que cela, je pense sincèrement qu'elle me ressemble beaucoup et que niveau physique, faut pas le cacher, on s'accorde également.

Bref, assez dit de bêtise comme ça. Lorsqu'elle me complimenta à son tour, je prie un air fier en lui souriant grandement, lui offrant un joli clin d’œil avant de continuer à avancer lentement avec elle. Je m'arrêtais donc devant le couloir menant jusqu'au jardin, où il y a peu de monde avant de la regarder et de mettre à dire, " Va pour les jardins alors et j'espère sincèrement que je te ferais passer une bonne soirée. " , puis j'entrepris de prendre le chemin avec elle, tenant un peu plus fermement son bras et annonçais je déjà en riant un peu, " Une chance que tu sois accompagné d'un bel étalon comme moi, tu tape dans le luxe. Mais bon à tes côtés, on forme vraiment un couple très sexy tu trouve pas ? " , riais je avant de reprendre, " Oh, et j'espère également avoir au moins le droit à une danse ? " , la fis-je tourner sur elle même avant de la coller contre moi et la regarder droit dans les yeux, " Je suis un très bon danseur ... "

¤ Résumé : Hailey et Loukas s'en vont au Jardin.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    Jeu 18 Déc - 0:13



Si le hall était déjà aussi somptueux, je me demandais vaguement comment avait été décorée la salle de bal. Et puis, j’oubliais cette question, parce que mon attention était plus judicieusement placée sur cette jeune fille, que j’avais enfin trouvée. Quinn était belle, et je devais bien reconnaitre que je n’étais pas mécontent que pour l’une des rares occasions où elle se trouvait en robe, elle soit en ma compagnie. Un peu idiot, et probablement, typiquement masculin… Mais oui, j’étais fier. Et qu’elle frissonne sous mes lèvres ne faisait qu’accentuer cette sensation. Un sourire malin aux lèvres, je me redressais, et ne la quittais pas des yeux.

« Trop tard, petite reine. » Mon sourire se teinta d’une pointe de fierté. « Un compliment venant de toi, en vaut beaucoup d’autres, tu sais. » Je me redressais, reprenant un dos droit, et tournais la tête vers la porte d’entrée, hésitant à l’y emmener dès maintenant. Distraitement, ma main desserra encore un peu ma cravate. Ces choses là n’étaient décidemment pas agréables, mais à choisir, je préférais encore cela aux chaussures que portaient les demoiselles de ce soir. Un coup d’œil aux pieds de ma charmante cavalière – si elle en décidait ainsi – et je souris avec malice. « Si jamais tu penses tomber, préviens moi et je préparerais mes bras. » Ce à quoi, j’ajoutais un clin d’œil.

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sujet : Le hall    

Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko
» TNA 4 janvier. Scott Hall, X-Pac, Nasty Boys... et Hogan!
» Football Hall of fame

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciens RPs-