Bienvenue jeunes padawans. ♥ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Sur la colline [PV Charlie J. Keystone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Sur la colline [PV Charlie J. Keystone]   Mar 30 Déc - 21:15



Sur la colline
ft. Charlie & Reed


Etre un demi-dieux ici c'est souvent synonyme de travail, d'entraînements et de combats. Mais pas pour Reed. Elle se qui l’intéresse c'est le tir à l'arc, l'alcool, ces relations et c'est tout. Ah oui et s'éclater aussi mais ça on le verra plus tard. Boire est sa passion première. Tout mérite d'être avec une bonne bouteille de vin, de champagne ou même de vodka. Une bonne petite fille de Dionysos cette Reed. Toujours là pour faire la fête et parier sur des choses absurdes. Bon par rapport à son frère, elle est très raisonnable. Il ne faut pas croire, elle n'est pas stupide non plus. De plus ingurgiter de l'alcool permet d'avoir ses sens plus développés: cela n'est que bénéfique...ou presque. Elle sait prendre des décisions aussi. On peut dire qu'elle a une âme de leader mais assez différente des autres.

- Allez, cul-sec!

Seule, posée sur la colline et les cheveux emmêles au gré du vent, la jeune fille se délecte de la vue qu'elle a tout en pensant à sa vie d'avant. Les emmerdes qu'elle avait, ce genre de choses. La routine. La mort de sa mère pour commencer, l'orphelinat pour continuer.

Soupirs. Regard perdu dans la vague après de longs moments à observer le paysage.

Elle boit son vin jusqu'à la dernière goutte, savourant avec délice les parfums exposants dans sa bouche. Sa vue, son odorat, son toucher même, son ouïe et son goût deviennent plus accentués. Tous les bruits lui parviennent plus bruyants. Elle regrette déjà sa bouteille finie avant de jeter un œil vers l'horizon, cette ligne imaginée dans le paysage coloré de la colonie grecque des sang-mêlées.

Un bien grand mot que sang-mêlé. C'est vrai quoi, la plupart des personnes présentent dans la Colonie n'en savait rien sur la Mythologie et ce qu'elle venait faire dans leur vie. Mais voilà. Les dieux grecs existent. Non ce n'est pas un mythe mais la réalité. Elle peut paraître dure. Frappante. Choquante. Mais il faut bien apprendre à l'accepter. Car dehors, derrière les murs et la protection qu'assure le refuge des demis-dieux se cache un grande menace: des personnes, des animaux, des créatures magiques sont prêtes à tout pour avoir leurs peaux. Et un demi-dieu en moins! La bonne affaire, vous ne trouvez pas? Surtout pour les partisans de Gaia. Malgré tous les efforts fournis, des traîtres se cachent pourtant bien à la Colonie, alors le danger est partout. Et imminent.

Des bruits de pas tirent notre belle fille de Dionysos de ses sombres pensées. La jeune fille se retourne et se relève prête à accueillir l'arrivant.

- Qui est là? lance-t-elle en entendant les bruits se rapprocher.

Reed n'éprouve pas de peur. De toute façon pourquoi devrait-elle éprouver ce sentiment? Non elle est juste intriguée, elle souhaite savoir qui arrive rapidement vers elle pour savoir quel air adopter et comment se comporter. Ou même si c'est quelqu'un à qui elle ne veut pas parler, décamper. Mais pour l''instant l'ombre ne dit rien alors la demie-déesse reste là où elle est, attendant patiemment de découvrir son identité.



HRP:
 


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sur la colline [PV Charlie J. Keystone]   Mar 6 Jan - 20:04

Reed & Charlie

28 Décembre.

Le bal de Noël était fini depuis quelques jours mais il lui arrivait encore de songer à tout ce qu’il s’était passé là-bas, à tout ce monde qui avait, semble-t-il, apprécié de pouvoir virevolter dans une salle aussi bien décorée, à ces grecs et ces romains qui, l’espace d’une soirée, avaient enterré la hache de guerre. Oh, Charlie se doutait qu’il y avait là nombre de faux semblants, mais rien n’avait semblé apparaitre comme une véritable menace. Oui, la joueuse de Charlie abuse royalement de l’auxiliaire avoir, mais la joueuse de Charlie fait ce qu’elle peut avec son vocabulaire. Bref, bal de Noël. Donc, la soirée n’était pas franchement ce que la fille d’Héphaïstos affectionnait, mais pour son frère – et sa santé mentale – elle s’était dit que ce serait une bonne chose que de le sortir un peu. Et pour ça, elle avait demandé à Wyatt, le meilleur ami de son frère de l’y aider. Tous les trois s’étaient rendus à la fête, à ce bal magnifique qui avait émerveillé Charlie. Elle devait bien le reconnaitre. Malheureusement, son frère avait bu plus que de raison, et elle, touchée par leur lien sentimental, en était ressortie affaiblie. Ô Joie. Pour le coup, elle aurait pu frapper son frangin, s’il n’était pas dans un état pitoyable, et qu’elle restait inquiète pour lui. Mais oui, se rappeler que Wyatt avait dû supporter sa faiblesse, au point qu’elle fut victime d’un léger malaise dans ses bras, ça l’agaçait prodigieusement. Elle n’était pas plus forte qu’une autre, mais elle n’avait certainement pas envie d’apparaitre comme une donzelle en détresse qu’il faut mettre à l’abri. Bordel, ce genre de clichés lui donnait même envie de vomir. Voire, de prendre sa moto et de se taper un road trip en solo. Ce qui serait bien plus agréable, c’est certain. Conclusion, Charlie évitait Wyatt. Parce qu’elle ne voulait pas voir dans son regard le reflet de la pitié, ou plus poliment, de la compassion. Ce n’était pas l’image qu’elle voulait qu’il ait d’elle.

Donc, Charlie ne passait plus autant de temps à la Forge. Là où elle était habituée à se rendre dès son réveil, surtout depuis son retour à la colonie en janvier dernier en tant que permanente, à présent, elle s’esquivait un peu partout quand elle craignait que quelqu’un entre à l’atelier. Elle ne savait pas qui son frère avait rencontré au Bal pour se retrouver dans cet état, mais elle ne voulait pas le questionner, préférant attendre. Hier, elle était restée dans son bungalow, bien à l’abri à dessiner des plans pour de futurs projets, qui méritaient d’être un peu plus détaillés. Et aujourd’hui, dès l’après-midi venu, elle avait prévu de s’échapper vers la colline. Du coup, lorsqu’elle sentit qu’il y avait plus de monde qui se baladait dans la colonie, la jeune femme attrapa sa veste en cuir, une écharpe, et alla se cacher plus en hauteur. Au vu de la température actuelle, elle était quasiment certaine que personne ne se retrouverait là, et ça l’arrangeait beaucoup. Grimpant par les arbres, elle apparut bientôt à quelques mètres au-dessus du niveau de la mer – oui oui, j’ai bien écrit ça – surplombant la colonie. Charlie passa un bosquet et se figea en entendant la voix de Reed. Pas difficile à la reconnaitre depuis le temps.

Haussant un sourcil, intriguée que la demoiselle se trouve en ces lieux par une température pareille, Charlie se découvrit, et la chercha des yeux. Une fois cela fait, elle fit encore quelques pas pour rejoindre la fille de Dionysos, et esquissa un petit sourire en coin. « Alors mademoiselle Reed, on affronte le froid ? » Rapidement, elle passa sur ses vêtements pour vérifier qu’elle n’allait pas tomber malade. Oui, c’est vrai que les demi-dieux sont plus solides que les humains pour les microbes de ce genre, mais cela ne veut pas dire qu’ils en sont totalement exemptés non plus. « Tu fuis quelque chose ? » Si c’était le cas, elle la laisserait tranquille. Par respect et compréhension.
lumos maxima
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sur la colline [PV Charlie J. Keystone]
» Colline de coin de table
» CHARLIE X)
» Charlie-Swan (pas fini!!!)
» colline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciens RPs-