Bienvenue jeunes padawans. ♥️ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥️ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Qu'est-ce qu'on ferait pas par amour - Lexie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Qu'est-ce qu'on ferait pas par amour - Lexie    Mar 22 Juil - 16:51


Cora Lexie Shepperd
« citation citation citation citation citation »

   

NomShepperd Prénom(s) Cora Lexie SurnomsLex Date de naissance7 janvier Âge21 ans Lieu de naissanceChicago OrigineAméricaine Années passé dans votre campAu camp Jupiter : 9 ans ; chez les partisans : une année Statut social •  Célibataire Orientation sexuelle •  Bi AvatarAmber Heard Créditécrire ici

ÉlémentFeu Parent divinMars Pouvoir (un seul)Métamorphose en loup de Sibérie Arme et objet magique (une arme et un objet ou deux armes et pas d'objet)Une hache et un Glock 17 Camp choisiEspionne  chez les partisans Rêve d'avenirTout dire à son frère
..IL ETAIT UNE FOIS..
   ..IL Y A BIEN LONGTEMPS.
.

Je m'appelle Cora Lexie Shepperd. Ma mère a fait la rencontre de mon père, Mars toute jeune, alors qu'elle travaillait dans l'armurerie de mon grand-père. Pour ce qui est de mon petit frère, lui est né quelques années après ma naissance mais pas du même père. En effet, ma mère s'était recasé avec mon beau-père lors d'une de ses nombreuses présentations de tableaux. Ce à quoi, ma mère s'est intéressée à cet art, elle aussi.  En fait, il préférait son métier d'artiste que ses enfants, cela allait de soit. Enfin bref, le plus drôle dans l'histoire c'est que mon beau-père ne s'est rendu compte de rien. Ce fut Apollon qui courtisa ma mère, et celle-ci se disputant souvent avec mon beau-père a vite été sous le charme de ce dieu qui s'était présenté comme un nouvel artiste bourré de talent. Quoiqu'il en soit, mon petit vint au monde, seulement ma mère ne survécu pas à ce deuxième accouchement. Nous laissant donc seuls avec mon beau-père. J'étais trop jeune pour réellement le comprendre, disons que je l'ai bien vite oublié. Car mon père, beau-père évidemment, n'arrivait pas à s'occuper de nous.

Alors les services sociaux s'occupèrent de nous placer en orphelinat. J'avais trois ans et mon frère, Ethan, seulement une année. Je ne sis pas restée longtemps à l'orphelinat, à quatre ans une famille m'adopta. Mon petit frère restait à l'orphelinat alors que je devais vivre avec ma nouvelle famille. Heureusement que je n'en avais pas conscience sinon je pense que j'aurai hurler - interdisant à ces fous de m'enlever à mon petit frère, car il restait ma seule famille. Évidemment, j'avais déjà un bon et fort caractère que je n'hésitais pas à démontrer à ma famille adoptive. Ce n'est pas que je ne les aimais pas mais je n'arrivais pas à m'adapter. Peu à peu le souvenir de mon père et de mon frère s'effaça. Pour moi, ma seule famille restait les Jones. Pourtant ce fut bien des années plus tard que je compris que mon nom de famille n'était pas le même pour une simple et bonne raison - ce n'était pas ma famille. Mais je restais avec eux, je n'avais pas le choix. Jusqu'à mes six ans, le jour où mon don se réveilla, me démontrant que je n'étais pas comme eux. J'étais différente et unique.  

C'était un jour vers trois heures de l'après midi, j'étais avec madame Jones dans la cuisine, j'avais six ans. Je voulais goûter à son merveilleux gâteau au chocolat mais elle m'interdisait d'y toucher. Alors tout bêtement, comme une gamine de mon âge, je fis une crise de nerfs. Ce à quoi, madame Jones m'ordonna de filer dans ma chambre. Alors je m'énervais encore plus et refusais de le faire en montrant - tenez-vous bien - non pas mes petits poings mais des crocs ou et des  griffes. Oui, je montrais les crocs à ma mère adoptive et le pire dans tout ça, je la menaçais avec. Je devenais folle de rage, à vrai dire. Tout ça pour un foutu gâteau au chocolat. Du coup, ce qui peut se comprendre la femme paniqua. Normal en même temps, vous demandez un gosse, on vous refile un truc violent qui ressemble à un monstre avec des griffes. Elle cria. Son cri me fit hurler à mon tour. J'avais trop mal aux oreilles. Je voulais qu'elle arrête de hurler, alors je bondis pour la faire taire. Bon cela ne marcha pas comme je le souhaitais au contraire, alors que je voulais l’agripper - trouver un moyen pour qu'elle arrête de me regarder comme si j'étais un monstre. Seulement mes mains étaient des pattes griffues, je la blessais au bras. En voyant le sang, sentant son odeur, je reculais complètement paniquée et fonçais dans ma chambre. La petite Lexie que j'étais contemplais ses nouvelles mains, prostrée dans un coin de sa chambre.

Personne n'était monté me voir. Je restais figée, les larmes coulant sur mon visage. Comment pouvais-je comprendre ce qui m'arrivait ? Comment arrêter ce qui m'arrivait. Les heures passèrent, je restais sous le choc. Puis, j'entendis la voiture de mon père adoptif arriver. La porte s'ouvrait. Mes sens entendaient tous ce qui se passait. Ma mère adoptive se mit à hurler encore. Mon père voulait la calmer mais ça ne marchait pas, il semblait plaider ma cause. Peut-être tenait-il à moi contrairement à ce que je pouvais penser ? Pourquoi m'avoir adopté sinon ? Les cris cessèrent une heure plus tard et monsieur Jones monta me voir. Il ne parla pas, s'approcha puis ses bras m’enserrèrent contre lui. Je pouvais laisser libre court à mes larmes, à ma douleur et surtout à cette peur qui me tétanisait. Il resta avec moi jusqu'à ce que je me calme. Il n'avait pas peur de moi, je sentais son coeur battre normalement. Le monstre que j'étais ne l'effrayait pas. Alors doucement je me détendais jusqu'à redevenir une petite fille totalement normale. Une fois que j'étais à nouveau moi, il se mit à me parler, à m'expliquer que tout irait bien, que ce n'était pas grave. Je n'ai su que bien plus tard que mon père adoptif voyait à travers la brume, il comprendrait que je faisais parti du monde que personne ne voyait à part lui.

Il ne savait pas ce que j'étais et me promis de chercher et de trouver des réponses à mes questions. Néanmoins, il m'informa très clairement que je n'avais pas intérêt à agresser ma mère à nouveau. Je devais rester Lexie pas le monstre, juste Lexie. C'était très dur de se contrôler, mais monsieur Jones m'avait offert une balle que je pouvais serrer très fort dans ma main quand la colère menaçait de m'emporter. Cela marchait plutôt bien, jusqu'au jour où madame s'énerva contre moi, provoquant mon don à se manifester complètement. C'est à dire que je me transformais des pieds à la tête. Cela ne m'était jamais arrivé, alors je fuis loin de la maison. J'avais trop peur. Monsieur Jones ne voudrait plus de moi, j'en était certaine. Alors j'étais partis et ne m'arrêtais pas de courir. Les gens s'écartaient sur mon chemin, je filais entre les ruelles et finalement je m'arrêtais épuisée et m'endormit.

A mon réveil, je n'étais plus cette fille louve, sans vêtements, mais surtout pas seule. Ces gens faisaient parti d'un gang et s'occupèrent de moi. Je faisais parti de leur groupe. Je n'étais pas la seule enfant, la plus jeune oui, mais dans un sens j'étais un peu leur mascotte. Ils étaient contents de voir à quel point j'avais une bonne intuition et un bon sens. Une gamine comme moi leur était très utile pour les coups qu'ils faisaient. A dix ans, j'étais toujours avec eux. Seulement, je ne savais pas que c'était ma dernière journée avec eux.

Alors je faisais le guet dans une ruelle, mon job préféré, une chose très étrange se passa. Un jeune d'une quinzaine d'années courrait dans les rues, ce n'était pas là le plus bizarre. Non ça, c'était le monstre horrible qui le poursuivait. Il arriva à ma hauteur et en voyant mon regard m'entraina avec lui, posée sur son épaule, j'étais effrayée. Qu'est-ce qui se passait ? Bon sang, déjà ma transformation c'était n'importe quoi mais ce truc qui nous poursuivait c'était encore pire. Il me posa au sol avant de se retourner et d'affronter le monstre. J'étais ébahi. Il avait une épée comme dans les films et se battaient merveilleusement bien. Puis, le monstre finit en fine poussière. Alors il m'expliqua que je devais être une demi-déesse et qu'il allait m'amener chez moi, voilà ce qu'il me disait. Ce garçon se nommait Jesse. Un grand brun musclé qui s'occupait de moi comme d'un frère. Il m'amena au point de ralliement comme il me l'indiquait pour que je sois en sécurité, puis il me dit qu'il était Romain. Que des loups allaient venir me chercher pour me tester. Ce fut le cas, ils vinrent à moi et m'amenèrent à Lupa. Je subis ses épreuves durant un long mois avant d'affronter la dernière qui consistait à rejoindre le camp Jupiter.

Mon père, Mars, me désigna comme sa famille soir de mon arrivée et j'intégrais la première cohorte, grâce à Jesse. Je développais très vite une attirance pour le combat à la hache. Je passais plusieurs années à vivre comme une légionnaire, je n'osais pas reprendre contact avec monsieur Jones bien que j'en avais l'envie maintenant que je me savais normale. Ce fut aussi Jesse qui m'offrit un magnifique Glock 17. Il agissait comme un grand frère et je l'appréciais vraiment pour tout cela.

Ce fut seulement à dix-huit ans que je repris contact avec lui. Jesse m'aida à organiser une rencontre avec lui et madame Jones. Celle-ci restait crispée alors que je lui expliquais qui j'étais. Ce à quoi, je lui demandais une faveur celle de retrouver mon beau-père, je voulais savoir ce qui s'était passé. Une années après, il me donna son adresse. Alors Jesse m'accompagna chez lui. Nous passâmes quelques heures à discuter. Il me parla de mon frère, m'expliqua qu'il était désolé de ne pas avoir su nous élever lui et moi. Au fond je me fichais de ce qu'il disait - j'avais un petit frère. Je devais le retrouver ! Il était comme moi. Le coeur lourd, nous sommes rentrés à la colonie. Quelques mois plus tard, j'entendis parler d'un fils d'Apollon chez les partisans qui avaient mon nom de famille, par Octave. Celui-ci me fit passer son marché, devenir espionne et retrouver mon frère. Ma décision fut prise. J'allais infiltrer les partisans, à la condition de servir d'espionne pour Octave. Seulement, une fois là-bas, je me mis à jouer double-jeu mettant le plus de chance de mon côté, le temps d'avoir le courage d'aborder mon frère. Jusque là, je veillerai sur lui. Je me spécialisais en tant que forgeronne chez les partisans, j'évitais pas les combats ainsi et pouvais garder un oeil sur Ethan. Depuis, la situation se corse pas seulement depuis Cronos mais maintenant que Gaïa s'est endormi, les partisans sont fous de rage et prêts à tout pour renverser les Dieux. Je dois sortir mon frère de là, le plus vite possible sans me faire griller.
   

   
   
   


Ton prénom ou surnomNayhell Ton âge Toujours 19 ans Que penses-tu du forum ?Bah qu'il est beau. T'es arrivé là comment ?J'ai suivi Pau Code règlementJe m'auto-valide. Un dernier mot Jean-Pierre ?Les cassoulets ça fait pas de marmottes sans herbe.
   CODES BY RAINBOWSMILE


Dernière édition par C. Lexie Shepperd le Lun 4 Aoû - 11:37, édité 3 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'on ferait pas par amour - Lexie    Mar 22 Juil - 18:08

Je vais faire semblant d'être poli

Bienvenue sur le forum, bonne continuation pour ta fiche
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'on ferait pas par amour - Lexie    Sam 26 Juil - 17:34





Ω Fiche Validée Ω


Félicitation, tu viens d'être validé avec les honneurs du jury. A présent tu peux venir faire la fiesta avec tous le monde.

Fille de ma soeur, bienvenue sur le forum. Oh ma première tite nièce je suis sous le charme totalement. Bon je ne dirais rien sur le fait que tu fais mumuse chez les partisans, certains humains ont des soucis avec la loyauté envers leurs parents divins, et en même temps... je crois que chez nous c'est la même chose. Je te souhaite bien du courage pour revenir sur le droit chemin. Bienvenue dans la famille Lexie.

Cependant il y a quelques petits détails presque rien à régler, une formalité disons le:
Ici tu pourras réserver ton avatar, et oui ce serait bête qu'on te le pique.
Pour te faire des amis, des ennemis ou tout simplement avoir des liens c'est ici
Là c'est pour faire des rps avec tous pleins de monde
Et ici c'est pour que les admins t'aiment, pour que le forum t'aime et pour avoir pleins de nouveaux amis-ennemis

© code de night sky. gif de tumblr.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'on ferait pas par amour - Lexie    

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est-ce qui te ferait plaisir, mon enfant?
» Diego - Ma gueule de bois ferait passer Pinocchio pour un vrai p'tit garçon.
» Bailler ferait du bien
» Regarde t'est tout maigre un peu de sport te ferait du bien !
» Une photo vous ferait plaisir ? (PV : Ningen)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciennes fiches de présentations-