Bienvenue jeunes padawans. ♥️ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥️ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 AZALEE + du feu, du feeeu, mouahaha !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: AZALEE + du feu, du feeeu, mouahaha !   Ven 10 Juil - 17:45

Azalee S. Rainleigh
« see, I’ve come to burn your kingdom down. »
Hello tout le monde, je me présente je me nomme Azalee Siobhàn Rainleigh. Je suis originaire de Lawrence, Kansas et je suis née le 13 janvier 2000, 25 ans.
J'ai rejoint la coalition il y a de cela 9 ans, pour ces raisons : défendre les miens, prouver que nos différences ne devraient pas être craintes. Pour prouver que les demi-dieux sont eux aussi humains, et méritent tout autant de vivre que ces vermines. J’ai bien l’intention de me défendre en cas d’attaque, même si ce doit être la dernière chose que je réaliserai .
Mon but dans la vie est de retrouver la paix cependant il y a quelque chose qui me ferait arrêter tout ce que je suis en train de faire c'estd’être coincée dans les eaux profondes, ou dans un coin sombre et cloîtré. Beaucoup de mes amis ont remarqué que j'avais des tics et manies qui sont de me ronger les ongles lorsque je suis nerveuse, de soupirer lorsque je suis en colère et de me parler toute seule lorsque je réfléchis un peu trop.
Et voilà, vous en savez bien plus sur moi, on peut donc passer à autre chose.

SourianteSournoise
BraveTéméraire (voire trop)
ÉnergiqueColérique
JoueuseImprévisible


Puisque je suis dans le camp des demi-dieux voilà ce que je pense des humains.
Ils sont de vils êtres vivants. Ils ne pensent qu’à eux, ils sont égoïstes et ne comprennent pas qu’il n’y a pas qu’eux, dans ce vaste monde. Je n’approuve point leurs méthodes et leurs façons de procéder, pourquoi nous attaquer ainsi ? Pourquoi former un clan pour nous envahir, puisqu’à présent, ils voient à travers la brume ? Ils se croient intéressants car ils pensent avoir un don. Ils pensent qu’ils peuvent nous dominer car ils ont certain demi-dieux à leurs côtés. Ils se croient en sécurité, mais en réalité, ils ignorent tout. Ils ignorent nos façons d’agir, nos arrangements. Ils ignorent que je suis capable de fabriquer des grenades et que je peux contrôler leurs objets électroniques par la simple force de la pensée. Ils peuvent m’appeler monstre si cela leur chante. Ils récolteront ce qu’ils auront semé. Notre coalition s’est formée parce qu’ils ont osé s’en prendre à nous. Ils paieront, même si cela doit être de mon dernier souffle.

Pouvoir ψ Technopathie. Ais-je réellement besoin de m’étendre sur ce sujet ? Je peux prendre la possession des objets technologiques, par le toucher. Je peux ouvrir votre téléphone, casser toutes vos défenses, m'infiltrer. Tout ce que les humains ont créé se transforment en une arme massive que je peux manipuler.
Arme ψ Je possède une épée forgée dans l’Or Impérial, qui dénonce mon appartenance aux demi-dieux romains. En tant que fille de Vulcain, je ne me bats pas souvent. J’ai néanmoins appris à être une guerrière redoutable, pour aider la légion, pour aider les miens. Cette arme m’est si précieuse que quiconque oserait la toucher sans ma permission se prendrait un PC dans la gueule.
Mon épée se rétracte en un bracelet de diamants noirs, qui m’a été autrefois offert par un défunt petit ami.
Objet magique ψ Je porte à mon cou une chaîne en or rose, qui s’éclaire fortement en présence d’ennemis.
Compétences ψ  Maîtrise d'une arme CaC +  Endurance + Survie Basique + Premiers Soins + Latin + Éloquence Basique +  Esquive.  

Maintenant que vous connaissez bien mon personnage, c'est à mon tour de me présenter. Mon pseudo ou mon prénom est lexie. Je suis âgé de 21 ans et ça fait sept ans que je suis sur des forums RPG. J'ai découvert Heroes of Honor de la façon suivante en le stalkant bien à tous les jours et la raison pour laquelle je me suis inscrit est parce qu'il est magnifique!. En lisant le règlement, je suis tombé sur ce code Animal Sauvage Repentie.
J'ai choisi cette célébrité pour représenter mon personnage Nina Dobrev et le crédit des gifs et images que j'ai utilisé pour ma fiche de présentation sont Tumblr.
Puisque j'aime bien parler je vais rajouter que J'ai trop hâte de jouer !
Caractère bien plus détaillé du personnage:
Les gens du Camp Jupiter pensaient que j'étais folle. Sûrement parce que j'étais un genre de pyromane assez peu fréquentable, à l'époque. Contrairement à tout ce qu'on vous raconte sur les enfants de Vulcain, je ne fume pas. Je déteste la cigarette et ses dérivés, je n'arrive pas à supporter l'odeur, ça me rend malade. Par contre, j'adore le whisky. Le rhum, aussi. J'aime les alcools forts, qui ont du caractère. La bière ça peut être bien, une fois de temps en temps... Mais j'ai rarement envie de boire. Ça se traduit par une enfance ratée, assez minable, en fait. Je vous raconterai ça un autre jour...
Personnellement, je me trouve énergique. Néanmoins, pour moi, être énergique, c'est avoir la force suffisante pour se bouger du lit le matin. Moi, je n'ai pas toujours cette force. Dans mon ancienne cohorte, il n'est pas rare qu'on soit venu me lever en me foutant un seau d'eau à la tête... Vous ne désirez pas vivre ça, c'est très désagréable, de se réveiller frigorifiée.
Je suis une passionnée de motos. J'aime tout ce qui touche à ces véhuciles, et j'en possède une aussi. Une MP Augusta F3 800, que personne n'a intérêt à toucher. Elle est noire, brillante, magnifique... C'est un peu comme un enfant, pour moi. Même si je n'ai pas une once de maternité. Non, en fait, je ferai une très mauvaise maman... C'est pourquoi je prévois ne pas avoir d'enfants. C'est trop dangereux, ici. Cette époque n'est pas faite pour concevoir la génération future, elle est faite pour se battre, pour apprendre à se défendre...

Sinon, on dit que je suis assez maligne. Je sais m'y prendre avec les gens, et souvent, on me dit calculatrice. J'ai toujours deux coups d'avance sur quelqu'un, et plein de plans. Si on me prend au dépourvu, c'est parce qu'on est comme moi. Je suis assez colérique, aussi. Je m'emporte facilement, surtout lorsqu'on me questionne sur mon enfance ou que quelqu'un à côté de moi raconte sa vie. Ça me met en rogne et je me tais, à ce moment-là.
On dit de moi également que je suis une bonne combattante, malgré que je suis plus souvent enfermée dans ma chambre ou bien dans la forge de la Coalition. Même lorsque j'étais au camp Jupiter, je n'étais avec les combattants que lors des entraînements. C'est comme ça que j'ai réussi à devenir plutôt douée, en combat. Il ne faut surtout pas me sous-estimer, ce serait vous porter malheur... Mais il ne faut pas non plus mentir, je ne suis pas une fille de Mars... Mais je suis fière, et je suis suffisamment calculatrice pour savoir comment remporter un combat.

J'aime être seule.
Lorsqu'on me dérange alors que je suis dans ma chambre, bien calme, cela me perturbe et cela vient rapidement me faire tiquer. Je ne supporte pas être réveillée le matin, et lorsque les légionnaires s'amusaient à me balancer de l'eau à la figure, ils se retrouvaient bien aussitôt avec une vengeance digne de moi : le système informatique avait soudainement cessé de fonctionner. Appelez-ça des caprices, si vous le voulez... Mais j'en ai marre, qu'on me verse de la glace à la figure. Je ne suis pas une fille d'Aquilon, bordel.
[/b]


Dernière édition par Azalee S. Rainleigh le Sam 11 Juil - 20:05, édité 6 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: AZALEE + du feu, du feeeu, mouahaha !   Ven 10 Juil - 17:45

Il était une fois
La quiétude qui envahissait la maison était étourdissante. Les gens murmuraient à voix basse, ils s’efforçaient à sourire et à être tendre envers la petite. Cette dernière n’en avait pas besoin; elle comprenait très bien ce qui était en train de se produire. Les gens vêtus de noir, elle-même affublée d’un ensemble foncé, leurs visages tristes et affolés de voir la gamine si calme. Elle aurait dû fondre en larmes, selon les termes. Elle aurait dû hurler, crier lorsque le cercueil fut mis en terre. Non, la seule chose qu’elle avait fait, c’était regarder sombrement sa mère dans un silence de pierre. Oui, selon eux, toutes ces choses étaient normales. Alors pourquoi la petite s’entêtait-elle à se fermer à ses émotions? En réalité, ils n’avaient rien compris.
Azalee souffrait. Elle avait senti son cœur se déchirer en morceaux lorsqu’elle avait reçu la lettre fatidique. Lorsque sa tante s’était approchée d’elle avec un regard ruisselant, les gouttes d’eau salées tombant sur son visage. Elle était faible; elle n’avait rien mangé depuis des jours. C’est pourquoi lors de l’enterrement, elle n’avait pas eu la force de se lancer sur le cercueil de sa mère pour les empêcher de la recouvrir de terre. C’est pourquoi elle n’avait pas eu la force de pleurer, ni de regarder tous les gens présents à la veillée, ni de remercier tout ceux qui offraient sympathiquement et le plus sincèrement possible leurs sympathies. Il était inconcevable qu’une gamine de cet âge, onze ans précisément, puisse vivre seule, aussi. Mais sa tante était là, elle refusait catégoriquement de balancer sa nièce dans le système judiciaire et de l’orphelinat. C’était impensable. Qui plus est, la petite n’avait jamais connu son père. Seul Dieu savait où il se trouvait, et si seulement ils avaient compris cela plus tôt…

La paix ne dura pas.
Étant une enfant difficile, dyslexique, hyperactive, sa tante avait beaucoup de mal à garder Azalee en place plus d’une heure. Ses notes étaient désastreuses au collège, et elle se faisait plus d’ennemis que d’amis. Si bien qu’elle ne voulait plus du tout se présenter en classe. La petite trouvait cela trop dur; c’était un véritable supplice de se rendre à l’autobus chaque matin et au fil du temps, elle paraissait épuisée. Douze ans, ce n’était pas un âge auquel on devrait être fatigué, surtout autant qu’elle. Elle avait beaucoup de mal à suivre la cadence, elle n’arrivait plus à vivre une vie normale. Qui plus est, quelque chose de dingue se produisit, une journée d’hiver.

Elle était sagement assise à table, alors que sa tante préparait à manger. Azalee voguait sur le PC de sa tante, qui l'avait préalablement fermé. Cette dernière se retourna vivement lorsqu'elle entendit la gamine rire de bon coeur, se demandant ce qui se passait. « Que fais-tu, Azalee? » Cette dernière leva des yeux rieurs vers sa tante, et les leva ensuite vers son oncle, tout aussi incrédule que la femme. « Comment as-tu ouvert l'ordinateur? » questionna-t-elle encore une fois. La petite haussa les épaules, insouciante du danger que tout ceci représentait. Inconsciente, surtout, que les monstres pouvaient rapidement se mettre à arriver après l'utilisation d'un don tel que le sien. Le regard fâché, leurs yeux braqués sur elle, la gamine effaça son sourire. « Je voulais aller regarder un film, alors je l'ai ouvert en la touchant. Ça fonctionne comme ça, si ? ». Les paroles de la petite firent frissonner les adultes, qui savaient très bien ce qui était en train de se produire. La tante avait entendu parler des aventures de sa soeur, qui s'était vantée d'avoir eu les faveurs d'un dieu. Une enfant magique. La militaire avait connu la mort quelques jours après cette annonce. Coup du hasard ou simple malchance? Personne ne le saura jamais. « Ne recommence plus jamais! » s'emporta la femme, très en colère. Elle gifla sa nièce, sans pitié, et cette dernière se braqua. Toute émotion disparue de son visage, et elle monta à l'étage. Furieuse, elle décida de faire sa valise. C'est-à-dire un simple sac dans lequel étaient fourrés vêtements et son iPod. Oui, sa tante avait été réticente à lui en acheter un, mais au final, elle avait réussi à la convaincre. Azalee soupira, se rendant bien compte de ce qu’elle était en train de faire, mais elle ne pouvait s’empêcher de songer que c’était pour le meilleur et pour le pire. Fuguer n’était peut-être pas la meilleure des solutions, mais c’était la seule à laquelle elle pouvait penser.
Heureusement, sa chambre était au rez-de-chaussée. Avant même que ses tuteurs ne montèrent vérifier qu’elle était bel et bien couchée, la petite s’était enfuie.

La petite courut pendant longtemps. Elle traversa une forêt, s’abreuvant dans un ruisseau qui était non-loin de là, et mangeant quelques barres énergiques qu’elle s’était apportée. La petite s’aventura, une bonne fois, plus loin dans la forêt, et elle y aperçut un loup. Étrangement, la fillette fut piquée par sa curiosité et décida de suivre l’animal en toute discrétion. Néanmoins, ce dernier semblait vouloir qu’elle le suive, puisqu’il s’arrêtait à chaque fois qu’elle le faisait.
Elle arriva finalement face à une louve immense, gigantesque, qui lui adressa la parole. Cela lui semblait étrange; comment un animal arrivait-il à s’exprimer dans le langage humain ? N’avait-il pas été prouvé que ce fût impossible, que même les singes n’arrivaient qu’à imiter les gestes ? Azalee était incrédule face à la créature qui se trouvait devant elle. « Azalee Rainleigh, fille de Vulcain. Tu devras faire face à tes plus grandes peurs et affronter un grand danger avant de pouvoir retrouver ton chemin. » Ce furent ses seules paroles. Paroles qu’elle ne comprit pas, paroles qui ne semblaient pas faire de sens. Mais tout s’éclaircit lorsqu’un lac émergea devant elle. Il ne semblait pas y avoir d’autre solution; la fille du Dieu de la forge et des volcans devait le traverser. Avec peine, avec pleurs, avec effroi, elle plongea dans l’eau glaciale. Pendant un instant, elle crut se noyer. Mais l’instinct de survie de la jeune demi-déesse prit le dessus, et elle traversa le lac de peine et de misère, avec de grandes difficultés, puisqu’elle était terrorisée. La première épreuve terminée, une deuxième succéda en peu de temps. Elle sortait à peine de l’eau, alors que quelque chose l’agrippa. Un serpent aquatique géant l’empoigna à la jambe, et la petite ne savait pas du tout comment elle allait s’en sortir. Elle a dû se débattre durant environ une heure, voire plusieurs heures, avant de finalement s’en sortir en plantant un objet coupant dans l’œil droit de la créature. Cette dernière lâcha un cri de surprise, desserrant sa prise, et laissa la petite partir, qui se mit à courir comme une dingue. Finalement, elle arriva devant un grand écriteau qui lui donna mal à la tête. Les lettres se déplacèrent, et on pouvait lire Le Camp Jupiter. La jeune fille haussa un sourcil, et continua son chemin, franchissant la barrière magique, entrant dans son vrai monde. Dans sa vraie maison.

« Où est Azalee? » s’exclama le centurion à l’air sévère. La jeune femme dormait toujours, et elle ronflait, même. La brune n’avait pas daigné se lever pour l’entraînement matinal, alors un groupe de légionnaires s’avancèrent dans sa caserne, avec un saut d’eau bien rempli de glaçons froids. Ils lui versèrent le tout dessus, sans aucun ménagement, et le hurlement de la demi-déesse retentit dans tout le Camp. « VOUS ÊTES DES GRANDS MALADES. » Bien éveillée, cette fois, ils la tirèrent du lit sans aucune pitié et lui sourirent de toutes leurs dents, comme des enfants pris en faute. Elle grogna, les ficha à la porte et s’habilla pour aller rejoindre sa cohorte à l’entraînement. Bordel, elle était frigorifiée maintenant. Elle détestait être mouillée. Elle aimait les grandes chaleurs, les canicules… Et là, on osait lui balancer un énorme saut d’eau glacée à la tête… Quelle tristesse. Elle se sécha rapidement les cheveux avec une serviette et les attacha en un chignon mal fait, et rejoignit les troupes sur le terrain d’entraînement. Pas question de se prendre une autre attaque glacée en pleine tronche, surtout que les gosses d’Aquilon s’en donneraient sûrement à cœur joie.

Les troupes étaient rassemblés. Grecs et Romains furent surpris par la trahison d’Octave, qui, avec ses fidèles, réussit à détruire le camp des grecs, la Colonie. Enragée par un tel outrage, par une telle trahison, la forgeron avait failli se lancer sur lui pour l’étrangler à main nues. Mais le centurion était beaucoup trop fort pour elle; elle n’était aucunement à son niveau. Tout était trop étrange, tout semblait se bousculer dans sa tête. Elle ne comprenait plus rien. Comment avait-il pu oser commettre un tel geste ? Comment avaient-ils tous pu se faire berner par ce salaud d’Octave? Enfin, sauf Reyna. Elle, elle semblait avoir tout compris depuis le temps. Azalee avait toujours soupçonné quelque chose de louche chez le demi-dieu, mais jamais quelque chose de cette envergure. Tout ceci dépassait carrément ce qu’elle avait crû croire. Tout cela détruisait ses moindres soupçons sur toutes personnes vivant dans le monde des demi-dieux. Même les partisans ne seraient sûrement pas tombés aussi bas, au point de trahir alliés et amis…
Tout le monde étaient au Camp Jupiter, en train d’élaborés plans et conseils. Reyna souffrait énormément par l’empoisonnement, et des demi-dieux partirent en quête pour tenter de trouver le remède magique. Des herboristes, des médecins restèrent pour prendre soin de leur chef, mais cette dernière périssait à vue d’œil. Inquiète, Azalee ne bougeait pas de l’emplacement où elle était. Elle préférait attendre avant d’agir sur un coup de tête.
Lorsqu’ils revinrent enfin, après quatre jours de bataille acharnée, les demi-dieux purent administrer le remède à la fille de Bellone, qui se vengea sur Octave en le tuant de ses propres mains. Admirant le courage de la demoiselle, Azalee sut qu’elle aussi, pourrait devenir une bonne combattante. Il faudrait qu’elle s’entraîne nuit et jour, mais c’était faisable… Elle était même prête à renoncer à une demi-heure de sommeil à chaque matin. C’était énorme, venant de sa part. Ils formèrent maintenant une Coalition, qui vécut en paix de 2011 à 2019. Âgée de 19 ans, elle était maintenant redoutable. Azalee n’était plus la simple guerrière que tous avaient connue. Elle s’était entraîné corps et âme pour acquérir des compétences hors du commun. Elle avait une ambition que personne ne soupçonnait, car elle la cachait derrière sa fainéantise et ses mauvaises blagues.
Personne ne sut que la paix, qui dura 8 ans, se briserait. Néanmoins, tout n’était pas rose, dans le monde… Même pour les demi-dieux.

La brume s’était rompue.
Les humains pouvaient les voir, les monstres aussi. Plus personne n’était à l’abri, plus personne ne pouvait se cacher. Un groupe armé vint s’attaquer au Camp Jupiter, et alors qu’elle était seule dans la forge, elle ne les a pas entendus venir, avec tout ce qu’elle y fabriquait. Néanmoins, elle reconnut le cri de rage de son frère aîné, ou plutôt, son demi-frère. Celui qui l’avait entraînée, qui l’avait accueillie ici. Celui qui lui avait tout donné pour être une demi-déesse hors du commun, celui qui lui avait appris à se servir de son pouvoir car il possédait le même. Elle l’entendit hurler, de rage et de douleur. Lorsqu’elle arriva sur le champ de bataille, le garçon de vingt-cinq ans était étendu sur le sol. Ses mains recouvraient une plaie ouverte, d’où fuyait un liquide vital, précieux. Le sang s’échappait de la plaie et les médecins avaient tenté de le rafistoler. Sur son lit de mort, l’homme lui tendit quelque chose, alors que la demoiselle pleurait à chaudes larmes. La première fois qu’elle s’était laissé aller à ses émotions. « Prends ça. Elle saura t’être fidèle. » Il s’agissait d’un bracelet orné de diamants noirs. En la touchant avec son index, il se transforma en une majestueuse épée faite d’or impérial. Elle avait une arme, déjà, mais elle n’était pas aussi classe que celle-là. Devinant qu’il s’agissait de celle de son frère, elle pleura encore plus. S’il lui léguait quelque chose, c’était qu’il pensait vraiment mourir… « Non… Tu en auras besoin pour continuer le combat, Jordan. » Les paroles prononcées par Azalee n’eurent aucun effet, car il ne put les entendre. Il avait fermé les yeux, et il s’était laissé emporter par la mort.
Ce soir-là, des pertes furent comptabilisées en masses. Si les dieux n’étaient pas intervenus, ils seraient tous morts, à l’heure qu’il est. Heureusement, ils s’en étaient sortis, pour la plupart… Mais Azalee ne fut plus jamais la même, depuis ce jour. Jamais vivre ne lui avait semblé aussi difficile.

2025, présent. Le monde semble avoir repris un cours normal. Les demi-dieux se sont à nouveau séparés des humains. La Coalition est toujours bel et bien existante, encore plus solide qu’autrefois. Les rangs se sont resserrés, tout le monde tente de vivre naturellement. Azalee fait des efforts pour tenter de se lier, pour tenter de comprendre.
La demi-déesse sent que quelque chose d’étrange se trame, mais elle n’en parle pas. Peut-être devrait-elle, mais cela ne servirait à rien. Cela ne ferait que semer la panique sur le monde, et cela ne serait pas bon pour eux. En attendant, elle s’entraîne avec sa nouvelle épée. En attendant, elle en profite pour promettre de se venger, pour promettre qu’aucune autre personne ne se mettra en travers de son chemin.


Dernière édition par Azalee S. Rainleigh le Sam 11 Juil - 19:08, édité 3 fois
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 1633
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: AZALEE + du feu, du feeeu, mouahaha !   Ven 10 Juil - 17:51

Bienvenue mademoiselle ♥
Les portes du forum sont enfin ouvertes et je suis ravie que tu nous es suivie jusqu'à là.
Bon courage pour ta fiche !
Invité
Invité

MessageSujet: Re: AZALEE + du feu, du feeeu, mouahaha !   Ven 10 Juil - 19:09

Clair, quel courage et quelle détermination, toutes mes félicitations jeune padawan
Invité
Invité

MessageSujet: Re: AZALEE + du feu, du feeeu, mouahaha !   Ven 10 Juil - 19:22

Merci les filles, vous êtes adorables.
c'est à vous que revient le mérite d'avoir bâti une telle merveille !
Invité
Invité

MessageSujet: Re: AZALEE + du feu, du feeeu, mouahaha !   Ven 10 Juil - 19:31

Attention à nos chevilles, on a déjà du mal à passer les portes Razz
Invité
Invité

MessageSujet: Re: AZALEE + du feu, du feeeu, mouahaha !   Ven 10 Juil - 19:50

J'en doute pas, faites attention à la tête aussi. What a Face
Invité
Invité

MessageSujet: Re: AZALEE + du feu, du feeeu, mouahaha !   Ven 10 Juil - 20:08

Bienvenue chère Azalee !
Invité
Invité

MessageSujet: Re: AZALEE + du feu, du feeeu, mouahaha !   Ven 10 Juil - 20:10

Merci bien cher Nathan
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 1633
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: AZALEE + du feu, du feeeu, mouahaha !   Sam 11 Juil - 20:08

Titre de la fiche
Félicitation, tu viens d'être validé avec les honneurs du jury. A présent tu peux venir faire la fiesta avec tout le monde.

Très bonne fiche, j'ai pris plaisir à découvrir Azalee et je me demande bien comment elle va réagir face à l'existence des opposants :3 Tu as su écrire une histoire courte mais complète et j'aimerais beaucoup avoir ce talent. Sur ceux, bienvenue parmi nous officiellement !

Cependant il y a quelques petits détails presque rien à régler, une formalité disons le:
Ici tu pourras réserver ton avatar, et oui ce serait bête qu'on te le pique.
Pour te faire des amis, des ennemis ou tout simplement avoir des liens c'est ici
Là c'est pour faire des rps avec tous pleins de monde
Et ici c'est pour que les admins t'aiment, pour que le forum t'aime et pour avoir pleins de nouveaux amis-ennemis
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: AZALEE + du feu, du feeeu, mouahaha !   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AZALEE + du feu, du feeeu, mouahaha !
» Azalee + They say the best love is insane
» Spiritombola n°7 : La rentrée des classes ! (mouahaha)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciennes fiches de présentations-