Bienvenue jeunes padawans. ♥️ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥️ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Neil Dreamson, L'enfant du rêve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 546
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Neil Dreamson, L'enfant du rêve   Dim 19 Juil - 18:35

Neil Dreamson
“On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser. C'est ça, le problème des rêves : c’est que c’est fait pour être rêvé.”
Hello tout le monde, je me présente je me nomme Neil Dreamson. Je suis originaire de Seattle à Washington et je suis née le 27 décembre 2005, j'ai donc 20 ans.
J'ai rejoint la Coalition il y a de cela deux ans pour ces raisons : être avec des gens qui me comprennent, parce que ceux d'en face pense que nous sommes des montres et que donc ils me tueront tôt ou tard... Et parce que mon père m'a un peu forcé la main au début. Je suis le descendant d' Hypnos.
Mon but dans la vie est de survire tout bonnement, la seule chose qui pourrait me faire abandonner mon instinct de survie serait de ne plus pouvoir rejoindre le monde de mon père, un fils d'Hypnos qui ne rêvent pas n'a plus de raison de vivre. Beaucoup de mes amis ont remarqué que j'avais des tics et manies qui sont de me mordiller la lèvre inférieur quand je réfléchis et de me recoiffer pour me donner de l'assurance.
Et voilà, vous en savez bien plus sur moi, on peut donc passer à autre chose.

À l'écouteManipulateur
PatientSarcastique
MalinCurieux
SouriantRancunier


Puisque je suis dans le camp des demi-dieux (et des dieux même si ce n'est pas le plus important dans notre situation) voilà ce que je pense de l'organisation qui s'est formé et qui a pour but de nous anéantir:
Je me souviens, quand la Brume avait disparu, dans les journaux, à la télé, beaucoup d'humains se demandaient s'il était possible qu'une cohabitation entre humains et demi-dieux puisse exister... Ils ne comprenait pas que ça faisait plus de deux-mille ans que c'est ce qui se passait... Les humains avaient peur et ils avaient bien raison, sans la Brume les monstre étaient bien plus agressifs à leur encontre... Puis la brume est revenue, mais ceux qui pouvaient voir à travers elle se sont réuni pour affronter les demi-dieux et les dieux eux-même... Ils ont peur de notre puissance et ils nous en veulent d'avoir utiliser la Brume... Brume qu'on utilisait pour nous protéger des humains et preuve qu'on a bien fait, parce qu'à peine elle avait disparu que l'idée du PSI germait... Je suis juste las de toute cette histoire.

Pouvoir ψ Manipulation des rêves Je contrôle les rêves des autres.
Arme ψ Ayant un problème de vu vraiment très léger, j'ai des lunettes qui justement se transforment une belle épée en bronze céleste.
Carrière ψ Érudit

Maintenant que vous connaissez bien mon personnage, c'est à mon tour de me présenter. Mon pseudo ou mon prénom est Nadir. Je suis âgé de 20 ans et ça fait bientôt deux ans que je suis sur des forums RPG. J'ai découvert Heroes of Honor de la façon suivante je reviens sous la bonne influence d'une excellente amie et la raison pour laquelle je me suis inscrit est [raison]. En lisant le règlement, je suis tombé sur ce code Nuit dormante.
J'ai choisi cette célébrité pour représenter mon personnage Grant Gustin et le crédit des gifs et images que j'ai utilisé pour ma fiche de présentation sont Google et tumbler.
Puisque j'aime bien parler je vais rajouter queje suis vraiment dyslexique.
Caractère bien plus détaillé du personnage: Patient souriant et toujours à l'écoute... Neil pourrait être le prototype du confident parfais si seulement il n'avait pas cette tendance à utiliser la moindre information à son avantage, mais bon peu de gens connaissent son côté manipulateur, par conséquent ils ont tendances à profiter de cette oreille attentive qu'est la sienne.

Il est particulièrement rancunier et sournois, si vous lui cherchez des problèmes, c'est que vous ne tenez vraiment pas à dormir paisiblement. Mais bon, malgré cela, il reste un ami fidèle et protecteur, même s'il ne l'admettra probablement jamais.

Neil est malin, intelligent même... Il a fait quelque études... oh, il est dyslexique, cela va sans dire, mais il a juste pris le temps qu'il fallait pour apprendre à passer outre... et du temps il en a à revendre...

Il a tendance à s'entourer d'une aura de mystère, il sait que le savoir est pouvoir et que si on le connaît vraiment on pourra lui faire beaucoup de mal... Donc il se cache derrière son humour et une assurance plus ou moins fausse. C'est derrière ces même faux sourires qu'il masque sa tristesse de ne pas être comme les autres fils d'Hypnos... qui eux dorment énormément et donc vive vraiment dans le monde des rêves.

Ils aiment bien lire malgré sa dyslexie et il met un point d'honneur à ne pas s'habiller en blanc (trop de mauvais souvenir).

Que dire de plus sur lui ? À part que si l'un de vos cauchemar se transforme en un rêve fantastique, c'est qu'il est probablement passé pas loin de votre baraquement pendant la nuit et qu'il vous a à la bonne.


Dernière édition par Neil Dreamson le Ven 24 Fév - 0:03, édité 5 fois
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 546
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Neil Dreamson, L'enfant du rêve   Dim 19 Juil - 18:49

Il était une fois
Comment dire... Disons simplement que point de vu ironie, j'ai fait très fort depuis le tout début de ma vie...
C'est le 27 décembre 2005 que je suis né et c'est durant l'accouchement que j'ai perdu ma mère... il y a eu une complication avec la péridural. C'est ironique, c'est l'anesthésiant qui aurait dû tuer la mère d'un demi-dieu du sommeil. Elle a juste eu le temps de murmurer mon nom avant de sombrer. Oui, j'ai bien dit "aurait dû", ma mère n'est pas morte cette nuit là. Mon père, Hypnos, ne l'a pas accepté, mais ne pouvant la sauver complètement, il l'a plongée dans un sommeil éternel au sens propre du terme. Officiellement, pour les médecin, elle est dans le comas, mais j'ai appris par la suite qu'elle vivait dans le royaume des rêves à présent.

J'ai donc été adopté bébé par ma tante et son marie, changeant ainsi pour la première fois de nom de famille. Ma tante, Élise était une femme formidable, son mari, John aussi était super, ils m'ont très bien élevé et m'ont souvent emmené à l’hôpital pour que je vois ma vraie maman, c'est d'ailleurs pendant l'une de ces visite que j'ai découvert mon pouvoir.
J'avais six ans, mes parents adoptifs m'avaient laissé dans la chambre pendant qu'ils parlaient avec le médecin dans le couloir, je tenais la main de ma mère et je lui racontais ma semaine... J'étais un peu triste qu'elle ne puisse pas me répondre, j'étais triste de ne jamais l'avoir entendu de vive voix... Je fermais les yeux, laissant une larme couler sur ma joue et je sentis une main me caresser les cheveux. Surpris, je rouvris les yeux et je vis ma maman, debout devant moi, souriante, rayonnante même. Je regardais autour de moi, nous n'étions plus dans une chambre d’hôpital, non, nous étions au milieux d'une prairie ensoleillée  avec des fleures aux couleurs irréalistes.J'étais rentré dans le rêve de ma mère.
Elle me regardait avec tendresse et bonté alors que moi j'étais bouche bée. Elle me dit : Tout va bien Neil, tu n'as pas de raison de pleuré. Je laissais une nouvelle larme s'échapper, mais cette fois il s’agissait d'une larme de joie. Je fis mon plus grand sourire et je la serrait de toutes mes forces dans mes bras. Je restais avec elle un moment dans le rêve, nous parlions, je n'avais jamais été aussi heureux de toute ma vie. J'entendis des murmures lointain, ma mère m'expliqua que ma tante et mon oncle était rentré dans la chambre... je me senti soulevé et je rouvris les yeux dans les bras de mon tonton.
Le années passèrent, je continuais de rendre visite à ma mère et j'en profitais pour lui parler de vive voix, si je puis dire. Mais avec les années, je dormais de moins en moins... je n'ai jamais été un gros dormeur, mais là je perdais chaque semaine quelques minutes de sommeil. Je n'était pas plus fatigué, au contraire, mais ça m’agaçait, j'aimais dormir... je suis un fils d'Hypnos après tout. J'en parlais à ma mère, elle me disait de ne pas m’inquiéter...
Petit à petit, elle me parla de mon père, de ma vraie nature. Elle m'expliqua les risques pour les demi-dieux, elle m'expliqua aussi que j'avais de la chance, car très peu de montre avaient une dent contre Hypnos, presque au contraire. Avoir fait des sales coups à Zeus apportait à sa descendance une fragile mais présente immunité au près de certaines créatures.

Tout allait relativement bien, dans ma vie, jusqu'à cette nuit de Noël 2015. Nous rentrions du traditionnel repas de famille quand nous avons eu un accident de voiture. Rien de surnaturel, un chauffeur de poids lourd qui s'était endormis au volant...(ironie du sort) Mon oncle et ma tante son mort sur le coup. Avec tous les problèmes administratifs, j'arrivais à l’orphelinat le lendemain de mon dixième anniversaire.
J'ai passé plus d'un ans là bas avant d'être placé en famille d’accueil et j’obtins ainsi mon troisième nom de famille en onze ans d’existence... fort le mec.
Cette famille là était franchement pas génial. Ils n'étaient pas foncièrement mauvais, mais ça se voyait bien que tout ce qui les intéressaient c'était les allocations d'aide à l'enfance.
Le problème, c'est que n'est pas été assez discret en ce qui concerne mes insomnies. Donc à onze ans et demi, ma famille d’accueil s'en est rendu compte. Pour eux le choix était vite fait, si j'étais diagnostiqué comme ayant des problèmes de santé et que je restais chez eux, ils auraient une petite aide financière supplémentaire pour mes soins... Mais si j'étais hospitalisé, les soins seraient pris entièrement en charges et ils continueraient de toucher des aides sans avoir besoin de me nourrir...c'était du tout bénef.  Du coup, ils m'ont envoyé chez un médecin, qui m'a envoyé chez un spécialiste du sommeil, tant et si bien que j'eus la chance de faire ma rentrée non pas dans une école, mais au Memorial Psychiatic Hospital de Seattle, dans le pavillon des troubles graves du sommeil.

Et donc, les années de la fin de mes onze ans, jusqu'à mes dix-sept, je les ai passé dans cet hôpital blanc, à porté une tenue blanche comme tout le monde, à regarder des mur et des plafonds blancs, le tout éclairé par des néons blancs... Durant ces cinq années et quelques, ont m'a injecté à peu de chose près, tous les calmants, tous les somnifères, tous les anesthésiants et tous les énergisants connu des êtres humains...
J'ai aussi eu le droit à presque tous les examens médicaux qui ont pu être inventé... que du plaisir... Bien entendu, j'ai suivi des cours par correspondance, l'état de Seattle étant obligé de m’instruire. Évidemment, dés que possible j'ai pris l'option d'étude des langue morte, spécialisation Grec ancien histoire d'améliorer ma moyenne. Je me suis aussi fait une amie, Emma, elle était dans la chambre d'à côté, elle souffrait de terreurs nocturnes. Elle hurlais pendant la nuit, je me suis donc permis d'entrer dans ces rêves pour l'aider à affronter ses peurs... on en a vécu des belles aventures dans ses rêves. Je l'aimais bien, elle était belle et super gentille... Je l'aimais vraiment bien, mais une fois que les médecins se sont rendus compte que ses problèmes avaient disparu, ils l'ont renvoyé chez elle.

En 2022, une nouvelle réforme sur les aides à l'enfance est passé. Beaucoup de gens sont passé à côté de la nouvelle, mais pas ma famille « d'accueil » car avec cette nouvelle loi, c'était à eux de payer mes frais hospitalisation... Bizarrement je suis sorti de l’asile dans la semaine. Le problème c'est qu'ils avaient fait leur calcules et que je leur ne leur rapporterai plus d'argent à présent. Je leur ai donc proposé de me faire émanciper et de quitter la maison, ils n'ont pas dit non. J'en ai profité pour changer de nom de famille une dernière fois, un nom qui serait vraiment le mien. J'étais désormais Neil Dreamson.

Il fallait à présent que je me débrouille pour finir mes études, avoir mon bac... Il me fallait un endroit où dormir et de quoi manger... Vu que je m'étais stabilisé à deux heures de sommeil quotidiennes j'ai d'abord pensé à un job de vigile de nuit, mais vu ce que c'était payé, j'ai vite abandonné l'idée... J'ai donc réfléchis. Avec mon passage en Hôpital Psychiatrique, j'avais des ordonnances de somnifères plus longue que mon bras et je pouvais contrôler les rêves de gens selon mon bon vouloir, je suis donc devenu un vrai faux dealer. Je vendais mes somnifères à des gens en leur faisant croire que c'était une nouvelle drogue. Ils s'endormaient et je m'assurais que le rêve leur plaise. C'était pas super légal, mais je me suis fait pas mal d'argent, assez pour me trouver un petit appartement, manger à ma faim, etc...

J'ai eu mon diplôme à la fin l'année avec un prix d'honneur pour mes résultat en Grec ancien. J'avais dix-sept ans et j'allais entré à l'université. Faut dire que quand on est réveillé 22 heures sur 24, on a le temps d'étudier et de prendre un peu d'avance sur le programme.
À la rentré j'intégrais une assez bonne université pour étudier l'histoire de l'art en cursus principal et des cours d'histoire général en branche complémentaire. J'offrais à présent mes service illégaux à des prix exorbitants, mais après tout qui d'autre pouvait proposer des trips aussi cool que les miens mais sans les effets secondaires dus aux drogues? Je leur faisait vivre tout ce qui voulaient et le seul risque était d'être un peu somnolant au réveille.
En économisant, je pu même m'acheter une magnifique Chevrolet Camaro noire. C'est pour vous dire ma cotte sur le marché.

Mais tout ce passait trop bien, ça ne pouvait pas durer, évidemment.
La nuit de mes dix-huit ans, le 27 décembre 2023 à deux heures du matin précisément, je me suis endormis comme à mon habitude dans mon lit à Seattle... et je me mis à rêver de suite, toujours, comme à mon habitude, (je n'ai pas de cycle de sommeil à proprement parlé, soit je suis en sommeil paradoxal soit je suis réveillé, ce n'est pas plus compliqué que ça avec moi) mais cette fois mon père était venu me voir.
Il le faisait de temps en temps. Après tout? la loi stipule que les dieux n'ont pas le droit d'avoir de contacte physique avec leurs progéniture demi-dieu... et dans le monde des rêves techniquement on reste dans le carde du lien psychique.
Hypnos et moi avons beaucoup parlé, il m'a expliqué toute la situation avec la Coalition, les Opposant, etc... Et il m'a dit que j'avais aussi un rôle à jouer dans cette histoire que je le veuille ou non. La discussion fut incroyablement longue...
Lorsque je me suis réveillé, j'étais allongé en forêt, dans la neige, j'étais frigorifié.
Il y avais un attroupement autour de moi, je les entendais murmuré : Qui c'est lui ? Tu le connais? Comment il a passé la barrière ? Il est probablement comme nous... etc...je plaçais mon bras devant mon visage  pour atténuer la lumière des torches qui me brûlait les yeux dans la nuit noire et je commençait à me relever avec peine tout en grommelant un « m'aidez pas surtout ». Il devait y avoir vingt ou trente personnes qui me dévisageaient. Certains portaient des armure dans un style Gréco-romain très prononcé alors que les autres étaient en pyjama ou encore portaient leur vêtement à l'envers, preuve qu'ils s'étaient habillé à la hâte. L'un des légionnaire me toisa alors que j'enlevais la neige de mes vêtements et il me dit d'une voix qui se voulait intimidante : Qui es-tu ? Et que fais-tu ici ?
Je sentis une très légère odeur de poudre à canon, je fis un petit sourire et je lui répondis : Pour commencer bonsoir à vous, (quelques légers et timides bonsoir se firent entendre dans l'assemblé), je m'appelle Neil Dreamson et je voudrai déjà savoir, c'est où « ICI » ?
Le patrouilleur me dévisagea : Attends, c'est toi qui te ramène jusque là et tu sais pas où tu es ?
C'est mon père qui m'a amené jusqu'ici, donc non, je ne sais pas où je suis.
Et c'est qui ton père ?
Je les dévisageais, l'endroit où j'étais ne faisais pas de tout, j'étais à la base de la Coalition...  Écoute, je me doute bien que je suis à la base de la Coalition machin truc, ma question c'est où je suis géographiquement parlant... Et pour répondre à ta question je suis un fils d'Hypnos. Je reniflait un grand coup et j'ajoutais : Et c'est quoi cette odeur de poudre ? Les légionnaires semblaient s'être détendus en entendant ma parenté divine. Une petite voix fit : T'es à l'Argo, dans le Farny State Park près de New York. Quelqu'un ajouta : Et l'odeur, c'est à cause des feux d'artifices pour le nouvel an. J'étais bouche bée... Attendez, New York, genre New York, à l'autre bout du pays, ça veut dire que je me suis tapé presque 4500 km... Attends le nouvel an, vous voulez dire qu'on est le premier Janvier là ? Tout le monde opina comme un seul homme. Je sentais mon sac sur mon dos, je fouillais mes poches et trouva un tas de tickets de car... je levais les yeux au ciel.
B*rdel de me*de,  évidemment fallait que tu me fasse venir en car, tu pouvais pas prendre ma voiture? Nooonnn, Monsieur a préféré  laisser ma Camaro à l'autre bout du pays. C'est tellement plus drôle comme ça ! Hein... en plus quatre jours, tu m'as fais jouer les somnambule pendant quatre p*tains de journées. T'as pas l'impression d'avoir un peu abusé là papa ?
La plupart des gens riaient plus ou moins silencieusement alors que d'autre me regardaient stupéfait de ma façon de parler à un dieu. Je les regardais me rendant compte de la scène que je venais de leur offrir d'autant plus qu'une partie de mon monologue était en Grec ancien. Je passa ma main dans mes cheveux pour me recoiffer et reprendre contenance, je fis mon plus beau sourire. Bon, vu que je vais être là pour un moment apparemment, où est-ce que je m’installe ?


"On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser.
C'est ça, le problème des rêves :
C’est que c’est fait pour être rêvé."


Dernière édition par Neil Dreamson le Jeu 23 Fév - 20:42, édité 2 fois
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 117
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Neil Dreamson, L'enfant du rêve   Jeu 23 Fév - 17:13

Bienvenu
Un fils d'Hypnos ça serait bien pratique pour mon sommeil ça!
Heureuse de savoir que je ne suis pas la seule à débuter on s'entraidera



   
Never forget what happened

avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 1633
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Neil Dreamson, L'enfant du rêve   Jeu 23 Fév - 17:22

Re bienvenue ! Je suis super contente de te revoir sur ce forum :) c'est drôle dans un rp, je parlais d'un enfant d'Hypnos, c'était un signe en fait :3

Édit : je viens de voir ton prénom
avatar
Opposant ψ Combattant
Ω Tablettes : 175
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Neil Dreamson, L'enfant du rêve   Jeu 23 Fév - 18:48

Heyyyy,
je suis ravie que tu sois de retour.
Ça me rend limite mélancolique à propos d'Emma. Rolling Eyes
Bref, re bienvenue.


hurts like hell
I thought I saw the devil, this morning. Looking in the mirror, drop of rum on my tongue. ©️alas.
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 1313
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Neil Dreamson, L'enfant du rêve   Jeu 23 Fév - 19:04

Re bienvenue toi ! Je suis contente de te revoir !

Je flaire un lien intéressant !


blood must have blood
- Justice and Vengeance are not the same thing.
- To me they are.



avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 546
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Neil Dreamson, L'enfant du rêve   Jeu 23 Fév - 20:43

Merci pour l'accueil! ^^
J'ai hâte de rp avec vous!!!

Skyra V. Nordström: Tu voudrais qu'on fasse un lien comme à l'époque (voir qu'on reprenne sur notre lancé)?
Ou un lien tout nouveau et différent?

Giulia D. Macchiavelli: Ne m'en veux pas pour le prénom... Je commence à avoir faire le tour des noms qui commencent pas N.

James Walter: à ce que je vois Emma à bien changée :p


"On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser.
C'est ça, le problème des rêves :
C’est que c’est fait pour être rêvé."
avatar
Opposant ψ Combattant
Ω Tablettes : 175
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Neil Dreamson, L'enfant du rêve   Jeu 23 Fév - 23:56

C'est le moins qu'on puisse dire, ouais. Elle a bien changé. J'espère qu'on pourra tout de même se trouver un lien.

Alooors, avant que je te valide, sache que l'objet magique n'est plus de mise. Ensuite, ton pouvoir n'est pas utile au combat. Je peux te proposer ceux-ci.

Heroes of honor a écrit:
Ω Hypnos/Somnus Ω
Les fils et filles d’Hypnos/Somnus ont des pouvoirs en lien avec le sommeil et les rêves.


ΩSédation : Capacité d’apaiser, voir endormir quelqu’un.

Atout :  Vous pouvez endormir un ennemi, l’empêchant d’agir pour le prochain tour.

ΩRécupération d'énergie par le sommeil :

Atout :  Vous vous endormez, rendant impossible toute action pour 1 tour, mais vous recouvrez tous vos PV. Vous ne pourrez rien éviter durant ce tour et vous ne serez soigner qu’a votre réveil.

Cependant, si tu souhaites réellement garder la manipulation des rêves, nous l'acceptons. (a) C'est pourquoi je te valide tout de suite. Tu édites à ta guise, si jamais tu changes le pouvoir de Neil.


hurts like hell
I thought I saw the devil, this morning. Looking in the mirror, drop of rum on my tongue. ©️alas.
avatar
Ω Tablettes : 12
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Neil Dreamson, L'enfant du rêve   Ven 24 Fév - 0:00

Validation
Et bien bravo!.. Vous êtes officiellement membre de la coalition (comme si on acceptait pas tout le monde de toute façon). Soyez averti: On est pas ici pour se tourner les pouces! Donnez votre 100% et tout ira bien.

Nous sommes ravis que tu sois de retour! Moi, surtout... BREF. L'excellente amie que je suis est toujours très heureuse de lire des textes de ta plume. Re bienvenue ici, copilidé.

Tâches obligatoire pour les nouvelles recrues; faites un tour sur ces liens:

Si vous voulez pas qu'on vous voles la face, c'est ici.

À moins que vous vouliez finir tout seul, c'est conseillé de jeter un oeil sur cette section.
Vous êtes probablement pas ici que pour l'entrainement, donc le RP, c'est ici!
Et ici, vous trouverez une liste de tâches à faire afin de vous attirer la bonne grâce des dirigeants!
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 1313
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Neil Dreamson, L'enfant du rêve   Ven 24 Fév - 9:20

Vu ce qu'est devenue Skyra je pense qu'on se verra obligés de changer un peu, mais on y réfléchira ensemble sur ta, ou ma fiche de liens !

Bravo pour la validation !


blood must have blood
- Justice and Vengeance are not the same thing.
- To me they are.



avatar
Divin ψ Olympus team
Ω Tablettes : 263
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Neil Dreamson, L'enfant du rêve   Ven 24 Fév - 12:39

Rebienvenue !
J'adore ton avatar Very Happy
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Neil Dreamson, L'enfant du rêve   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» enfant battu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Sur le sentier de la guerre :: L'antre des héros :: Validées-