Bienvenue jeunes padawans. ♥ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Quand le masque tombe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Quand le masque tombe   Jeu 6 Aoû - 20:47

Jayce Walter
«Les apparences sont souvent trompeuses… »
Hello tout le monde, je me présente je me nomme Jayce Walter. Je suis originaire de New York (sud) et je suis née le 17 Février 2005.
J'ai rejoint la coalition il y a de cela deux mois pour ces raisons : connaître d’autre demi-dieux et trouver la place que j’occupe dans ce monde. Je suis le descendant de Déméter
Mon but dans la vie est de me sentir utile cependant il y a quelque chose qui me ferait arrêter tout ce que je suis en train de faire c'estme retrouver immobilisé sans possibilité de me libérer . Beaucoup de mes amis ont remarqué que j'avais des tics et manies qui sont Parler très vite quand je suis stressé, poser beaucoup de question et m’excuser aussitôt que je fais quelque chose de mal
Et voilà, vous en savez bien plus sur moi, on peut donc passer à autre chose.

PatientInstable
PoliNaïf
GentilAnxieux
ObéissantPerfectionniste


Puisque je suis dans le camp des demi-dieux (et des dieux même si ce n'est pas le plus important dans notre situation) voilà ce que je pense de l'organisation qui s'est formé et qui a pour but de nous anéantir:Je ne comprends pas leurs ambitions et j’aimerais bien savoir pourquoi ils me veulent du mal.

Pouvoir ψ excroissance osseuse
Arme ψ
aucune
Objet magique ψ Bracelet d'os qui lui permet de sortir ses excroissances osseuses de son corps.
Compétence ψ insensibilité à la douleur, maitrise d'une arme CaC, premier soin, Esquive, déplacement silencieux, endurance, survie basique. [/url].

Maintenant que vous connaissez bien mon personnage, c'est à mon tour de me présenter. Mon pseudo ou mon prénom est Louis. Je suis âgé de 17 ans et ça fait 0 ans que je suis sur des forums RPG. J'ai découvert Heroes of Honor de la façon suivante mon amie m’en a parlé et la raison pour laquelle je me suis inscrit est pour m’amuser Very Happy. En lisant le règlement, je suis tombé sur ce code Joyeux Wapiti.
J'ai choisi cette célébrité pour représenter mon personnage Chace Crawford et le crédit des gifs et images que j'ai utilisé pour ma fiche de présentation sont Google Image.
Puisque j'aime bien parler je vais rajouter queSi quelque chose en lien avec mon personnage ne fonctionne pas avec le scénario du forum n’hésiter pas à me le dire et à m’expliquer pourquoi ça ne fonctionne pas, et je me ferais un plaisir de changer ce qui ne va pas Razz J’ai hâte de faire du RP et si vous voulez apprendre à connaitre le personnage singulier qu’est Jayce faite moi signe il me fera plaisir de faire du RP avec vous  Je vous garde encore quelque surprises pour Jayce, il serait dommage de tout révéler dans la présentation Razz
Caractère bien plus détaillé du personnage: Jayce est un jeune homme calme, poli et bien élevé. Il n’est pas du genre à aller vers les gens, mais il ne refusera pas de sociabiliser avec quelqu’un qu’il l’aborde, quoiqu’il puisse être assez maladroit dans ses interactions avec les autres… Il n’est pas à l’aise avec les interactions sociales mais il fait de son mieux pour se faire accepter, quoique la solitude ne l’a jamais dérangé. Il parle souvent de son père.  Il adore dessiner, c’est ce qu’il fait la plupart du temps quand il n’a aucune tâche à faire. Il n’est pas du genre à désobéir a ses supérieurs, et il respecte grandement l’autorité. Puisqu’il a passé une jeunesse isolée, il a parfois du mal à comprendre les concepts qui peuvent sembler simple pour les gens normaux. Les informations auquel il a eu accès lors de sa vie avant le camp étaient filtrées par son père, et il ne savait que ce qu’on voulait bien lui apprendre. Il a une certaine innocence enfantine que les autres jeunes hommes de son âge n’ont pas. Malgré cet apparence inoffensive, Jayce est une véritable machine à tuer au combat, et il n’a aucune retenue, ce qui peut parfois mener à des situations… gênantes…


Il était une fois


!!!ATTENTION!!! LE CONTENU DE CETTE HISTOIRE POURRAIT CHOQUER CERTAINES PERSONNES, SOYEZ EN AVERTIS

« NON MADAME JE VOUS EN SUPPLIE !’»

Un jeune garçon, de 10 ans tout au plus, se tenait à genou devant l’institutrice, implorant son pardon.

« Désolé Jayce, mais ton comportement est inacceptable.  Tu ne peux pas dessiner pendant la dictée, tu le sais très bien. En tant qu’enseignante, il est de mon devoir de m’assurer que ton père soit au courant de ton comportement en classe. Maintenant retourne a ta place et continue la dictée ou nous sommes rendus. »

Jayce retourna en tremblotant vers sa place, tous les élèves le regardaient. Bien sûr, il n’a pas réussi a terminé sa dictée en sachant ce qui l’attendais chez lui. En fait, il n’a plus rien fait de la journée. Il est resté assis a sa place en pleurant en silence. La cloche annonça la fin des cours, et tous les élèves sortirent de la classe. Tous sauf un.

« Jayce, c’est l’heure de rentrer chez toi. »

« Je… Je ne veux pas y aller ! »

« Allons Jayce, cesse tes enfantillages. Le bus va partir sans toi, et si ton père est obligé de quitter son travail pour venir te chercher encore une fois aujourd’hui, il risque de ne pas trouver sa drôle »

Aussitôt que l’enseignante mentionna la possibilité que son père soit en rogne, l’enfant se leva maladroitement de sur sa chaise et parti en courant. Dans l’autobus, chaque seconde le rapprochait de son inévitable destin. Les élèves débarquaient un a un, et bientôt, ça serait son tour.

Quand il arriva à la maison, cette femme qui n’était pas sa mère était assise dans son fauteuil, et elle ne leva même pas le nez pour voir qui passait le cadre de la porte. Elle savait qui c’était, et elle s’en foutait carrément. Le petit couru dans sa chambre et s’y enferma. Il se cacha sous ses draps, terrorisé a l’idée que son père pourrait entrer dans la maison a n’importe quel moment.

Après minutes qui lui parurent comme des heures, Jayce entendit la porte du principale s’ouvrir, et quelqu’un entrer dans la maison.

« Bonjour Mary ! dit l’homme en entrant dans la maison »

« Bonjour chéri ! lui répliqua la dame au fauteuil. Le souper est prêt ! Côtelettes de porc espagnole, comme tu les aimes ! »

« Merci ma douce ! Ne perdons pas une seconde de plus et allon nous servir. »

Un bref silence, puis l’homme repris

« Jayce ! Viens manger mon grand ! »

Pourquoi  n’était-t-il pas furax ? L’institutrice aurait-t-elle fait une faveur à Jayce ? En tout cas, ce qui compte pour le moment, c’est qu’il semblait de bonne humeur. Jayce  se dirigea donc en direction de la cuisine, et il s’assit à sa place habituelle où son assiette l’attendait.

Le souper se déroula tranquillement, Le père de Jayce et sa femme parlaient de tout et de rien, puis la conversation fût orientée vers Jayce.

« Et toi Jayce, demanda son père, comment c’est allé à l’école ? »

« Très bien. dit le gamin. »

« Vraiment ? Ce n’est pas ce que Madame Parker m’a dit au téléphone tout a l’heurre. »

Silence

« À ce qu’il parait, on aime bien dessiné pendant la dictée ? Pourquoi tu me fait ça Jayce ? Hm ? Tu veux me mettre en rogne ? »

Jayce fit signe que non de la tête, mais ce ne fût pas assez pour calmer son père.

« Tu sais ce qui arrive au enfant qui n’écoutent pas en classe ? On les punit Jayce. Maintenant lèves toi et va vers la salle de punition. »

L’enfant resta immobile, le regard a terre, les yeux grands ouverts et les pupilles rétractées.

« JAYCE VA DANS LA SALLE DE PUNITION ! »

Le père n’a pas eu besoin de se répéter, son fils s’exécuta. Il se dirigea vers cette pièce au fond du corridor, suivi de près pas son père. La pièce était plongée dans le noir, et on pouvait y percevoir une table de métal avec des languettes de cuir intégrées, comme celle qu’on utilise pour maitriser les fous dans les aziles psychiatriques. La porte se referma, et un long silence retentit dans tout la maison. Ce silence fut suivi d’un gémissement, qui se transforma en cri, qui a son tour se transforma en un son inhumain et a glacé le sang. La voix du père enterra les hurlements distordus :

« POURQUOI TU ME FAIS ÇA ? POURQUOI ? TU ÉTAIS SUPPOSÉ ÊTRE PARFAIT ! UN DIEU !  POURQUOI TU GÂCHE TOUT ! J’AI TOUT DONNÉ POUR TOI ! »

Les hurlements du petit commencèrent à essayer de ressembler à des paroles, puis il laissa échapper

« DÉ…DÉSOLÉ PAPA »

Et  la dame, elle, entendait tout. Mais elle ne faisait rien. Elle lisait sa revue dans le salon. Cet enfant n’était pas son fils, il le savait, et elle n’avait aucun devoir envers lui. Par contre, elle ne pouvait s’empêcher de grimacer à l’écoute de cette symphonie de cris.

Ce soir-là, Jayce dormit sur un lit de fer, baignant dans son propre sang. Il pleurait. Il murmurait dans l’obscurité : « pourquoi… pourquoi tu m’as laissé ici maman… pourquoi ». Mais personne ne lui répondait. Il n’avait jamais vu sa mère, mais il continuait d’espérer qu’un jour, elle cogne a la porte et qu’elle vienne le chercher, et qu’il aille vivre avec elle pour toujours.

Et Jayce vécu toute sa vie comme ça. Toute sa vie il la passa a espérer être quelque part d’autre, alors que rien ne changeait et que son père en attendait toujours plus de lui. Il ne pouvait pas être parfait, ça n’était pas lui, et peu importe à quel point il essayait, son père trouvait toujours une erreur, un défaut, une raison pour le punir.

Mais un jour, alors qu’il avait 13 ans,  quelque chose d’innatendu arriva. Alors que son père s’apprêtait à lui infliger son châtiment ,  la lame de son scalpel se brisa sur la peau du jeune homme. En effet, alors qu’il allait poser la pointe de son outil de torture sur la cuisse de sa victime, sa peau pris une couleur blanchâtre et devint aussi solide que de la pierre.

« Un… un os ? s’interrogea son père . Oui… c’est bien un os ! Comment tu as fait ça ? Explique-toi . »

« Je…  je n’en ai aucune idée… répondit son fils »

C’est alors que Mary fit irruption dans la pièce.

« Karl… Je… je crois que tu sais pourquoi… »

« NON ARRÊTE TU EN A TROP DIT IL NE DOIT RIEN SAVOIR . s’emporta l’homme »

« Écoute… Il va finir par savoir un jour et même s’il ne l’apprend pas de toi il-»

« LA FERME ! interrompu l’homme »

Il se jeta sur elle, avec son scalpel brisé et commença à la poignarder.

«ARRÊTE PAPA TU VA LA TUER»

Mais les avertissements de son fils ne l’empêchèrent pas de continuer.
Soudainement, quelque chose d’animal, d’instinctif, s’éveilla en Jayce. Des lame osseuses surgirent des poignet et de ses chevilles, le libérant de ses liens. Sa bouche s’ouvrit légèrement laissant voir une rangée de dents acérées et le bout de ses doigts étaient maintenant des excroissances d’os tranchants.

Il se jeta sur son père et commença à le déchiqueter. Ses dents s’enfoncaient dans la chair comme si ce n’était que du beurre et ses griffes laissaient des traces semblables à des lames de rasoir sur leur passage. Après quelque instant, ce qui était auparavant un homme n’était plus qu’un tas d’entrailles et de sang. Jayce repris ces esprit, et se rendant compte de ce qu’il avait fait, commença à pleurer. La voix de Mary l’interrompu.

« Tu sais Jayce, ton père et moi nous voulions un enfant. »

« Ma-Mary ? Répondit Jayce. Ne parle pas tu vas perdre tes forces ! »

« Il est déjà trop tard, j’ai perdu beaucoup trop de sang, alors laisse-moi te révéler la vérité. Moi et ton père, nous étions le couple parfait. La carrière de médecine de ton père allait a merveille, tout le monde nous aimais et nous étions jeune et en santé. Il ne nous manquait qu’une chose : un enfant. Malheureusement, nous nous sommes rendu compte que je ne pouvais pas porter d’enfant. Ton père a sombrer dans une profonde dépression, et c’est là que nous avons rencontré Déméter. Déméter est la déesse de l’agriculture et des moissons. Elle avait vu nos larme, entendu nos pleurs. Elle nous a proposé de porter notre enfant. Je ne voulais pas. Je ne voulais pas d’un enfant qui ne vienne pas de moi, et encore moins d’un demi-dieu. Qui sait ce qui aurrait pu arriver ? Mais ton père a dit oui. Il a eu un enfant avec Déméter. Même si cet enfant n’était pas de moi, il en était tout aussi satisfait. Il avait de grandes attentes pour toi, tu étais le fils d’une déesse ! Et plus tu grandissais, plus il se rendait compte que tu étais comme tous les autres enfants. Ça l’a détruit. Il est devenu complètement obsédé avec la perfection. Et ça a dégénéré avec le temps. J’aurais dû… J’aurais dû réagir plus tôt. J’aurais du tout dire à la police, et t’élevé moi-même, mais je ne voulais pas perdre ton père, je l’aimais plus que tout au monde. Et j’étais jalouse ! Jalouse qu’il t’aime plus que moi ! Je suis égoïste et aujourd’hui j’ai reçu mon châtiment. Maintenant sauve toi Jayce. J’ai fait mes recherches suite à ta naissance, et j’ai entendu parler d’un camps de demi-dieux, des gens comme toi ! Il se trouve près d’ici, au nord de New-York. Pars, Jayce, et ne reviens plus jamais. Ce que j’ai fait aujourd’hui n’efface pas les erreurs que j’ai faites, mais si je peux te permettre d’avoir une nouvelle vie, je pourrais partir la conscience tranquille. »

Ce furent les dernières paroles de Mary. Jayce était seul, il n’avait plus rien, plus rien sauf ce camp dont Mary lui avait parlé. C’est donc vers cet endroit qu’il décida de se rendre. Les indications de sa belle-mère n’était pas très précise, mais il allais chercher au nord de New-York. Malheureusement, le jeune homme se perdit. Il fut retrouver par un employé d'un orphelina, qui l'apporta avec lui. Il passa donc 7 ans de sa vie, seul et incompris, dans un orphelina ou personne ne voulait lui parler. A 20 ans, il fut expulser de l'orphelina et décida de repartir a la recherche du fameux camp. Il finirait bien par trouver.
Après une semaine à errer sans ne rien trouver, Jayce commença  à perdre espoir.  Il s’endormit sous un pont, couvert de crasse et affamé. C’est alors qu’il fit un rêve. Une femme en toge s’adressait à lui.

« Je suis désolée pour ce qui t’arrive, mon fils. J’aurais aimé intervenir, mais les dieux n’ont pas le droit de prendre contact avec les enfants qu’ils ont avec des mortels. Je brise aujourd’hui cette règle car je ne peux plus te voir souffrir ainsi. Je dois faire vite alors que personne ne me voit enfreindre le règlement. En tant que demi-dieux, tu n’appartiens ni au monde des humains, ni à celui des divinités, mais je suis sûr que tu trouveras ta place. A ton réveil, tu seras près du camp dont Mary t’as parlé. Je t’offre aussi ce bracelet, il est fait des os d’un ancien demi-dieu qui avait des pouvoirs semblables au tiens. Tant que tu portes ce bracelet, je serais à tes côté. Ses pouvoirs te seront révélés en temps et lieux. Aurevoir, mon fils.. »

Comme Déméter lui avait dit, Jayce s’est réveillé près du camp des sangs-mêlés, avec un bracelet d’os au bras. Il en était certain maintenant, un tout nouveau futur s’offrait à lui.


Dernière édition par Jayce Walter le Lun 10 Aoû - 17:04, édité 4 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le masque tombe   Jeu 6 Aoû - 20:55

Bienvenu ! What a Face J'aime beaucoup son caractère et l'histoire qui va avec.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le masque tombe   Jeu 6 Aoû - 20:57

Merci :) Je voulais un personnage unique et je crois que j'y suis arrivé bounce
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le masque tombe   Jeu 6 Aoû - 21:00

Bienvenue mon ami!!! :DD J'espère que tu m'as réservé un lien Wink Je devrais publier ma présentation bientôt et on pourra commencer à Rp ensemble!

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le masque tombe   Jeu 6 Aoû - 21:00

Bienvenu officiellement ! j'aime beaucoup ton personnage ! Hâte de rp avec toi !
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le masque tombe   Jeu 6 Aoû - 21:02

Oui j'ai trop hâte! Very Happy
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 1313
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Quand le masque tombe   Jeu 6 Aoû - 21:13

Bienvenue.


blood must have blood
- Justice and Vengeance are not the same thing.
- To me they are.



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le masque tombe   Jeu 6 Aoû - 21:19

Merci Very Happy
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le masque tombe   Jeu 6 Aoû - 22:23

Hâte de faire ta connaissance, fils de Déméter. Bienvenu parmi nous Wink
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le masque tombe   Jeu 6 Aoû - 22:31

Merci hâte de te connaitre aussi Razz
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le masque tombe   Ven 7 Aoû - 2:33

Bienvenue !
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 1633
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Quand le masque tombe   Ven 7 Aoû - 2:36

Validation
Félicitation, tu viens d'être validé avec les honneurs du jury. A présent tu peux venir faire la fiesta avec tout le monde.

Fiche complète ! Voilà un personnage intéressant avec une histoire sombre et ça annonce une personnalité très particulière. En tout cas, je vais suivre de près ton bout de chou, car c'est en soi l'oncle de Mina Razz Amuse-toi bien parmi nous

Cependant il y a quelques petits détails presque rien à régler, une formalité disons le:
Ici tu pourras réserver ton avatar, et oui ce serait bête qu'on te le pique.
Pour te faire des amis, des ennemis ou tout simplement avoir des liens c'est ici
Là c'est pour faire des rps avec tous pleins de monde
Et ici c'est pour que les admins t'aiment, pour que le forum t'aime et pour avoir pleins de nouveaux amis-ennemis
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quand le masque tombe   Ven 7 Aoû - 2:41

Merci infiniment j'ai bien hâte de RP avec plein de gens et de me faire des amis et des ennemis :)))
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand le masque tombe   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la nuit tombe [Privé Utopie]
» Quand le masque tombe [Tour II- Terminé]
» « Quand une étoile tombe... »
» Quand une mère tombe sur les revues cochonnes de son fils ... [cruz]
» Quand un froid tombe...[Pv Conan/Shinichi] FLASHBACK

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciennes fiches de présentations-