Bienvenue jeunes padawans. ♥️ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥️ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Emma - Fille de la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Emma - Fille de la nuit   Ven 7 Aoû - 21:50

Emma M. Sullivan
« When I follow at my pleasure the serried multitude of the stars, my feet no longer touch the earth. »
Hello tout le monde, je me présente je me nomme Emma Magnolia Sullivan. Je suis originaire de Seattle à Washington et je suis née le 16 octobre 2005.
J'ai rejoint la coalition il y a de cela à peine deux mois pour ces raisons : je ne connais que très peu de chose sur le monde dans lequel je fais officiellement partie, votre monde. Nathan Dreamson m’a escorté jusqu’à la coalition pour je puisse y appartenir pleinement. Je suis le descendant de Nyx.
Mon but dans la vie est de trouver un sens à ma vie et de me battre pour les choses qui me tiennent à cœur cependant il y a quelque chose qui me ferait arrêter tout ce que je suis en train de faire et c'est de perdre l'envie de vivre ou d'être morte. Beaucoup de mes amis ont remarqué que j'avais des tics et manies qui sont de regarder régulièrement derrière moi pour m’assurer que personne ne me suit, de froncer les sourcils quand un truc me tracasse et de passer ma main dans mes cheveux quand je ressens de la gêne.
Et voilà, vous en savez bien plus sur moi, on peut donc passer à autre chose.

JovialeJalouse
LoyaleRancunière
PersévérantePerfectionniste
SincèreMéfiante


Puisque je suis dans le camp des demi-dieux (et des dieux même si ce n'est pas le plus important dans notre situation) voilà ce que je pense de l'organisation qui s'est formé et qui a pour but de nous anéantir:

Je crois qu’ils ne comprennent pas ce que nous sommes. Les humains ont toujours eu peur de l’inconnu. Je sais pertinemment qu’ils rejettent toute forme de différence, mon histoire le prouve. Certes, nous sommes différents d’eux sur quelques points, mais cela ne justifie aucunement cet acharnement. Je compte défendre ceux que je considère dorénavant comme ma famille, car rien n’est plus important pour moi. Quant aux traîtres, leurs raisons me sont totalement inconnues et je doute fortement qu’un jour je sois compréhensive à leur égard.

Pouvoir ψ Minétisme ombre - Capacité à se transformer en ombre.
Arme ψ
Arc
Objet magique ψ
Bague qui se transforme en bouclier qui est aussi utile contre les attaques magiques.
Compétence ψ
Niveau 1: Endurance; Maîtrise d’une arme à distance; Premiers soins; Éloquence basique; Déplacements silencieux; Esquive;  
Niveau 2: Experte d'une arme à distance;

Maintenant que vous connaissez bien mon personnage, c'est à mon tour de me présenter. Mon pseudo ou mon prénom est Audrey. Je suis âgé de 17 ans et ça ne fait que très peu de temps que je suis sur des forums RPG. En fait, c’est la première fois! J'ai découvert Heroes of Honor de la façon suivante un ami m’a parlé de ce forum et la raison pour laquelle je me suis inscrit est que j’adore écrire, que j’ai beaucoup aimé Percy Jackson et que la mythologie c'est fascinant. En lisant le règlement, je suis tombé sur ce code Étoile Magistralement Sympathique .
J'ai choisi cette célébrité pour représenter mon personnage Crystal Reed et le crédit des gifs et images que j'ai utilisé pour ma fiche de présentation sont Tumblr.
Puisque j'aime bien parler je vais rajouter que…je suis Canadienne? Plus sérieusement, je suis contente de faire ma première expérience de forum RPG sur celui-ci. Ça a l’air vraiment cool!
Caractère bien plus détaillé du personnage:
Je suis une fille plutôt discrète, j’ai toujours eu l’art de  m’effacer. Vous comprendrez pourquoi ci-dessous, mais peu de gens ont appris à me connaître réellement. Je suis méfiante de nature, mais quand j’accorde ma confiance il est rare que je la reprenne. Je suis d’une loyauté, d’une jovialité et d’une sincérité inégale lorsqu’il s’agit des gens que j’aime. Je serais toujours là pour ceux-ci lorsqu’ils auront besoin d’une oreille attentive, d’une épaule sur laquelle pleurer ou bien de quelqu’un avec qui rigoler.

À l’encontre, je peux être des plus antipathiques avec ceux qui menacent ceux à qui je tiens. Je suis l’exemple parfait du ying et du yang. Je réserve, bien évidemment, la part d’ombre à ceux qui le méritent. J’adore m’entraîner à l’arc, mais je n’aime pas blesser des gens innocents. Par contre, je peux être impitoyable quand il s’agit de me protéger ou de protéger ma famille. (La famille au sens large du terme.)

Je peux être très spontanée et aventureuse parfois et j’aime bien les surprises. Je n’aime pas vraiment la monotonie. J’ai tendance à être perfectionniste quant à mes propres capacités. Je travaille dure pour être la meilleure dans ce que je fais. Je me bats pour ce que je veux. Malheureusement, j’ai la fâcheuse tendance à refuser l’aide qu’on me propose, car je veux me prouver à moi-même que je peux prendre soin de moi. Je travaille là-dessus, car je sais qu’un jour un peu d’aide ne sera certainement pas de refus. Je n’aime pas me sentir faible et même lorsque cela m’arrive je mets un point d’honneur sur le fait de ne pas le montrer. Si un jour je vous montre cette part de moi, dites-vous que vous êtes très spécial à mes yeux. Je dois calmer mon ego…  Je déteste les gens dont les valeurs sont totalement à l’opposé des miennes. Cela ne fait pas de moi une personne étroite d’esprit ne vous inquiétez pas.    


Il était une fois
Dès que j’ai eu l’âge de dormir dans un lit, j’ai commencé à veiller tard juste pour regarder le spectacle qu’offrait la nuit. Déjà toute petite, j’étais une vraie hors la loi! Je guettais le moment où mon père allait se coucher et j’ouvrais ma fenêtre pour sentir la fraîcheur de la nuit, en écouter les bruits et en regarder la beauté. Mon père se demandait souvent pourquoi sa petite fille se levait aussi tard. Eh bien, c’était parce que je ne me couchais pas avant d’être totalement épuisée et de n’être tout simplement plus capable de tenir debout. Je me posais souvent des questions sur ma mère. Je ne savais rien d’autre d’elle que sa mort subite lors d’un accident de voiture quand je n’étais encore qu’un nourrisson. Mon paternel ne répondait pas à mes questions. Il se contentait de me dire de m’adresser aux étoiles et que peut-être un jour une réponse me parviendrait.
Qu’est-ce que la «normalité»? Je crois fermement qu’il n’y a aucune définition exacte de ce terme. Pourtant, les gens s’obstinent à s’y accrocher coûte que coûte, à être normaux. Ils cherchent même à ce que les gens autour d’eux le soient aussi. Dès qu’une personne s’éloigne un peu trop de cette façon d’être n’aillant, en vérité, aucune réelle frontière, elle se fait automatiquement mettre dans une catégorie peu flatteuse. Cinglée, paranoïaque, déséquilibrée : ce sont les adjectifs auxquels j’ai eu droit pendant toute mon enfance. Qu’y a-t-il de plus anomale qu’une petite fille qui, au lieu de dessiner des arcs-en-ciel, dessine des créatures monstrueuses et des ombres? Dès mon plus jeune âge, j’ai commencé à voir les choses d’une manière beaucoup plus claire que les simples humains. Là où certains ne voyaient qu’une scène typiquement anodine, moi je voyais quelque chose de beaucoup plus sombre. Ces créatures me fichaient une peur bleue, mais je croyais que tout le monde les voyaient... Jusqu’à ce que je commence à en discuter avec mes camarades de classe. Les monstres n’existent pas réellement. Ce ne sont que des histoires! Arrête tout de suite Emma tu fais peur à tes amis! Imaginez les cauchemars qu’ils ont fait lorsque je leur ai dit que parfois je voyais une ombre me suivre et que ce n’était pas la mienne!

Du coup, vous vous en doutez certainement, je me suis vite fait classer dans la catégorie «Personne à éviter à tout prix.» Si j’avais eu une grave maladie contagieuse, j’aurais eu plus d’amis que je n’en ai eus… Juste pour vous donner une idée. À force de me faire dire que j’étais cinglée et que ce que je voyais n’était pas réel, j’ai fini par y croire. J’ai ensuite commencé, vers l’âge de 12 ans, à faire de mauvais rêves. Voir ces phénomènes est déjà assez terrifiant en soi, alors croire que tout ceci n’était que dans ma tête intensifiait mes craintes. Avec le temps, ces terreurs nocturnes n’ont fait qu’empirer. Au début, je ne faisais que me réveiller en sursaut, mais par la suite ces sursauts se sont transformés en hurlements.
Un peu plus tard, lorsque j’avais 14 ans, mon père s’est trouvé une charmante petite amie, Jessica. Celle-ci a emménagé à la maison et s’est vite lassée de dormir à côté d’une jeune fille qui criait de terreur certaines  nuits. Je ne dormais que très peu, car je ne m’infligeais cette torture que quand l’épuisement l’emportait sur mon entêtement. Pour plaire à mon père, elle a supporté mes terreurs nocturnes, mais ça n’a duré qu’un bref moment. Mon père était complètement épuisé, car il se faisait beaucoup de soucis pour moi. Il s’est toujours bien occupé de moi, mais cela lui faisait plus de mal que de bien. À peine une semaine plus tard, deux jours avant mon anniversaire, on m’a assigné une chambre au Memorial Psychiatric Hospital de Seattle dans le pavillon des troubles graves du sommeil.

Dès mon arrivé, j’ai détesté l’endroit. Moi j’adorais la nuit, sombre et mystérieuse et eux ils m’offraient quoi?... Du blanc! Insupportable! Je me suis donc installé dans ma SUPERBE nouvelle chambre. Sans blague! Exigu, blanche, froide et n’aillant qu’une simple minuscule fenêtre qui, évidemment, ne s’ouvrait pas et qui donnait sur… Le mur de briques du bâtiment d’à côté. De plus, tout était tellement monotone! Cela va sans dire, je ne sortais de ma chambre que quand c’était réellement nécessaire comme pour aller prendre ma douche et pour mes rencontres avec le psychologue. Ce psychologue, toujours là à me poser des questions sur mes rêves et sur mon passé pour essayer de faire un lien, trouver la cause de mes rêves. Au début, je restais muette comme une tombe, mais j’ai finalement parlé de certains de mes rêves. Je ne lui ai, par contre, jamais dit que, ces monstres, je les avais vus de mes propres yeux avant d’en rêver. Si je l’avais fait, je n’aurais certainement jamais sortie de son bureau. Je passais mes nuits assise sur le lit dur comme de la roche à regarder les murs. Quand je ressentais de la fatigue, je me pinçais pour me concentrer sur la douleur plutôt que sur mon besoin évident de dormir. Bien évidemment, certaines nuits je m’endormais, mais j’étais vite réveillée par un membre du personnel qui venait cesser mes hurlements. Une employée qui m’aimait bien m’apportait des livres pour que je puisse me distraire. Romans fantastiques, à l’eau de rose, livres sur la mythologie et sur tout plein de trucs très intéressants : il y avait de tout. J’adorais lire et étant donné que je n’avais pas grand-chose à faire d’autres cela m’a permis de travailler sur ma dyslexie.
Puis, un beau jour, alors que l’épuisement avait gagné la bataille, ma nuit ne s’est pas passée de la façon dont je redoutais. Certes, il y avait toujours ces créatures et ces ombres, mais il y avait également… Un garçon. Un vrai chevalier, des temps modernes assurément, mais un chevalier tout de même. Celui-ci m’a aidé à m’en sortir. Cette nuit là, je ne me suis pas réveillée en sueur et criant de terreur, mais bien rêveuse et, étonnamment, avec une étincelle d’espoir. C’était tout à fait nouveau pour moi, cela faisait longtemps que je n’avais pas ressenti un sentiment autre qu’une peur effroyable. Malgré la merveilleuse nuit que je venais de passer, je restais méfiante. La peur était toujours là. Ce n’est donc que deux jours après, alors que je perdais une nouvelle bataille contre moi-même, que j’ai pu constater que ce même garçon, Nathan de son prénom, était là pour me sauver une fois de plus. Il ne manquait plus que ça! Je m’inventais un ami imaginaire. Certes, cet ami était carrément fantastique, joli sourire et super personnalité, mais il restait tout de même le fruit de mon imagination. Je n’étais pas sûre de comprendre comment cela pouvait être possible, mais cela m’était, en réalité, égal tant que mes rêves ne revenait pas sombres et lugubres comme ils l’avaient longtemps étés. Plus le temps passait et plus ma peur de dormir s’effaçait. À toutes les nuits, je m’échappais de ces murs insupportablement blancs pour aller vivre de supers aventures avec Nathan.

J’ai passé deux ans en tout au Memorial Psychiatric Hospital de Seattle. Voyant que je n’avais plus de terreurs nocturnes, mais bien que je m’empressais d’aller au lit, j’ai pu rentrer chez moi. J’étais euphorique de pouvoir enfin sortir à l’extérieur, mais j’avais, avant tout, hâte de faire une ballade nocturne. Malheureusement, ces sentiments, liberté et gaieté, ont été accompagnés par celui d’être profondément déçue. Je pouvais maintenant vivre ma vie pleinement, mais je ne rêvais plus de Nathan. J’en ai été longtemps attristée. J’étais débarrassée de mes cauchemars, mais je savais au plus profond de moi que tout ça était réel. Je ne voulais plus avoir peur, je voulais me sentir en sécurité, donc j’ai commencé à prendre des cours de tirs à l’arc. J’ai donné tout ce que j’avais dans ces cours. Peu importe le temps que ça prenait et l’énergie que je devais fournir, je voulais parfaitement maîtriser ce que j’apprenais. Cet acharnement m’a aidé à faire le deuil du fantastique et irréel Nathan, bien que parfois, lors de mes balades nocturnes, j’y repensais. Je n’ai jamais pu m’expliquer le fait que je m’étais réellement attaché à lui, que je l’aimais bien… Après tout ce n’était que des rêves.

Un soir, alors que je faisais une merveilleuse balade dans les rues de Seattle, j’ai senti quelqu’un me suivre. Il était grand, mince et ses yeux reflétaient une méchanceté primitive. Je vous épargne les détails, mais celui-ci a réussi à me coincer entre un mur de brique et lui dans une sombre ruelle, j’étais immobilisée. Tout ce que je voulais c’était de me réveiller, de réaliser que ce n’était qu’un mauvais rêve. Je ne voulais pas être là. C’est alors qu’un phénomène étrange s’est produit. J’ai vu mon agresseur écarquiller les yeux, baisser les bras et regarder dans tous les sens, ses mains, le mur de brique derrière moi et la ruelle, confus. Ce n’est qu’ensuite que j’ai réalisé que je n’étais plus sous forme humaine, mais que je m’étais transformée en… Ombre? Une fois plus calme, ma forme humaine a repris le dessus. Je n’en croyais tout simplement pas mes yeux. Cela ne pouvait en aucun cas être possible! J’ai alors marché jusqu’à chez moi, je me suis glissée dans mon lit et j’ai réfléchi toute la nuit durant. J’en suis venue à la conclusion que cette ombre que je voyais de temps à autres me suivre n’était pas un danger pour moi. C’était une personne comme moi. Peu de temps après cette nuit-là, alors que je rentrais de mon cours de tirs à l’arc, j’ai aperçu cette ombre familière me suivre. Je me suis donc assise et je lui ai posé des questions. Qui êtes-vous? Pourquoi me suivez-vous? Saviez-vous depuis le début que nous étions semblables? Qui suis-je? Comment est-ce possible? L’ombre, habituellement floue, est devenue plus distincte. C’était une femme dont les longs cheveux flottaient sous la fraîche brise de fin octobre. Je n’ai, malheureusement, eu aucune réponse, mais au moins je savais que c’était une femme.
Le lendemain matin, j’ai retrouvé deux de mes livres sur la mythologie ouverts sur le sol de ma chambre. Un des bouquins était ouvert sur la page de Nyx, la déesse de la nuit, et l’autre sur celle des demi-dieux. Il y avait également une bague sur le sol, ornée d’une jolie pierre noire, elle était tout simplement magnifique. J’ai alors questionné mon père sur cette bague et il m’a alors avoué qu’elle appartenait à ma mère, mais il ne savait pas du tout ce qu’elle faisait là. J’étais confuse, méfiante et j’avais besoin de prendre l’air. J’ai pensé qu’un footing m’aiderait peut-être à atténuer tous ces sentiments dont je n’avais absolument pas besoin pour tirer les choses au clair. Je suis donc partie faire cela et, à un moment donné,  j’ai regardé derrière moi pour m’assurer que personne ne me suivait. C’est alors que j’ai heurté un passant sans le faire exprès. Voyant que le choc allait me propulser vers le sol, cette même personne m’a empoigné par la taille pour que cela ne se produise pas. Le feu au joue, j’ai passé ma main dans mes cheveux, comme à l’habitude quand je suis gênée, et j’ai enfin levé les yeux vers le visage de l’inconnu. C’était le chevalier de mes rêves. Lui. En personne.


Dernière édition par Emma M. Sullivan le Mar 1 Déc - 17:48, édité 6 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emma - Fille de la nuit   Ven 7 Aoû - 21:55

Bienvenue officiellement. Ton avatar est splendide ! C'est qui ? J'adore ta fiche, les admins devraient passer dans la soirée. J'espère que j'aurais droit à un lien et un rp ?
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emma - Fille de la nuit   Ven 7 Aoû - 22:17

Merci Absynthe! C'est clair qu'elle est magnifique. <3 Crystal Reed ( Elle a joué dans la série Teen Wolf si tu connais. )Ton avatar est toute aussi superbe! Tu auras certainement droit à un lien et un Rp! On reparlera de la nature de ce lien. :DD
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emma - Fille de la nuit   Ven 7 Aoû - 23:02

Wouuu ultra!! Bienvenue mon amie hâte de Rp avec toi
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 546
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Emma - Fille de la nuit   Ven 7 Aoû - 23:03

Bienvenue!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


"On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser.
C'est ça, le problème des rêves :
C’est que c’est fait pour être rêvé."
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 1313
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Emma - Fille de la nuit   Ven 7 Aoû - 23:15

welcome


blood must have blood
- Justice and Vengeance are not the same thing.
- To me they are.



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emma - Fille de la nuit   Sam 8 Aoû - 0:14

Uultraaa Jayce;) T'es mieux de me réserver une place de choix dans la vie de ton perso, parce que c'est bien moi qui t'aies aidé à trouver ce superbe avatar:D & j'ai aussi hâte de Rp avec toi! On va voir ce que t'as dans le ventre!

Mercii Nathan!! J'ai très hâte de Rp avec toi !!!!!!!! :DDDDDD
Merci Diana! J'adore ton perso au fait! (:
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 1313
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Emma - Fille de la nuit   Sam 8 Aoû - 0:21

Merci ! Une fois validé n'hésite pas à faire un tour sur ma fiche de liens, je t'attends avec impatience ! Bonne chance pour finir ta fiche si ce n'est pas déjà fait. ^^


blood must have blood
- Justice and Vengeance are not the same thing.
- To me they are.



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emma - Fille de la nuit   Sam 8 Aoû - 0:25

Merci Diana! Je me ferai un réel plaisir de faire un tour sur ta fiche de liens! :DD
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 1633
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: Emma - Fille de la nuit   Sam 8 Aoû - 0:41

Validation
Félicitation, tu viens d'être validé avec les honneurs du jury. A présent tu peux venir faire la fiesta avec tout le monde.

Bienvenue sur le forum !
Voilà, une présentation complète avec une histoire longue et intéressante. En plus, elle est en lien avec un autre personnage donc c'est cool d'avoir les deux points de vue. Je n'ai rien d'autre à dire, à part de te souhaiter beaucoup d'amusement parmi nous et de vivre de nombreuses aventures :3


Cependant il y a quelques petits détails presque rien à régler, une formalité disons le:
Ici tu pourras réserver ton avatar, et oui ce serait bête qu'on te le pique.
Pour te faire des amis, des ennemis ou tout simplement avoir des liens c'est ici
Là c'est pour faire des rps avec tous pleins de monde
Et ici c'est pour que les admins t'aiment, pour que le forum t'aime et pour avoir pleins de nouveaux amis-ennemis
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Emma - Fille de la nuit   Sam 8 Aoû - 0:57

Merci ! J'ai bien hâte de commencer à Rp! :DD
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Emma - Fille de la nuit   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elfyra Night, la Fille de la nuit
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» /!\ A ton tour, petite fille... fufufufufu...[PV Jena]
» Comment illuminer une nuit ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciennes fiches de présentations-