Bienvenue jeunes padawans. ♥️ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥️ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Evanora: Good morning, my lady. I thought we could play a little game!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Evanora: Good morning, my lady. I thought we could play a little game!   Mar 4 Nov - 20:11


Evanora Elladrielle
«Good morning, my lady. I thought we could play a little game. »

    

NomElladrielle Prénom(s) Evanora SurnomsPersonne n'est assez proche pour m'en donner. Date de naissance24 octobre 1984 Âge26 ans Lieu de naissanceInconnu OrigineAméricaine Années passé dans votre camp10 ans Statut social •  célibataire mais volage! Orientation sexuelle •  bisexuelle AvatarKatie McGrath CréditRiddermark/bazzart

ÉlémentTemps Parent divinHécate Pouvoir (un seul)manipulation du temps Arme et objet magique (une arme et un objet ou deux armes)Une dague en bronze céleste volé à un demi-dieu lors du combat à Manhattan et un collier qui se met à chauffer doucement si jamais un ennemi approche. Camp choisiPartisans Rêve d'avenir Une petite villa dans la magnifique ville de Florence, avec vue panoramique et jacuzzi!
..IL ETAIT UNE FOIS..
    ..IL Y A BIEN LONGTEMPS.
.
 


Je ne me souviens plus trop de mon enfance. Je revoyais seulement les enfants de l'orphelinat être adoptés un par un. Mais jamais moi. Moi, je restais toujours. Enfin, j'y étais aussi, peut être, pour quelque chose. Je n'avais pas un caractère facile, j'étais capricieuse, colérique et j'avais déjà un sérieux problème d'autorité petite. Et ce n'était pas le seul problème que j'avais. J'avais grandi dans un petit internat. Où ? Pas d'importance. J'étais une de celles qui restaient. J'aidais les nouveaux pensionnaires, consolais les plus jeunes et donnais des coups de main au gérant. Ou du moins à la gérante. Et surtout à son fils, Eric, pour certaines corvées. Lui avait deux ans de plus que moi, mais c'était une vrai nullité quand il s'agissait d'aider dans l'orphelinat. Et puis il avait mieux à faire que de s'occuper d'enfants, lui qui avait des amis trop cool et des fêtes toutes les semaines. J'avais 14 ans à l'époque, lui 16. Il était joueur de basket dans notre petite école. Un bon joueur et très mignon. D'ailleurs, c'est bien avec sa beauté et sa popularité, qu'il m'a payée pour mes services. Je me souviendrais toujours du regard d'Eric lors de notre première nuit. Il avait bu, essayant de ne pas trop penser au fait qu'il allait déflorer une jeune et innocente fille de 14 ans. Il n'a pas regretté sa décision. Il en a même redemandé, même sans services. Ses amis aussi. Ma routine était établie. Je suivais les cours, de plus en plus difficilement étant dyslexique à un point qu'on ne peut imaginer.

Les années passèrent et jamais je ne fus adoptée. Tout resta inchangé jusqu'à mes 16 ans. Enfin quelques mois après ça. Nous étions la fin 2000, encore une année ennuyante était passée. Enfin ennuyante. J'ai failli finir dans une psychiatrie si j'avais parlé de ce qui m'était arrivé durant toute ma vie. Mais non, je n'ai rien dit ! Rien et à personne ! Tout avait commencé un jour où j'avais presque renversé un vase. Je dis bien presque parce qu'en pleine chute ce vase a ralenti et j'ai pu le rattraper. J'ai cru que c'est moi qui flashais. Ensuite, c'est un beau jeune homme qui dansait sur la piste de danse d'une boite, je le détaillais du regard lorsque tous les danseurs se sont mis à bouger au ralenti. C'était la deuxième fois que ça m'arrivait. Je me posais des questions et fis des recherches pensant que j'avais un problème au cerveau. Je ne trouvais rien. Certains autres petits événements dans ce style-là s'étaient produits. Et puis tous ces gens bizarres qui venaient à l'Orphelinat. Des femmes promenant leurs chiens qui n'arrêtaient jamais de grogner. Heureusement, j'avais appris à me défendre et étant hyperactive, j'avais plus ou moins de bons réflexes et j'avais toujours eu la chance de me trouver dans des endroits avec une échappatoire, ou un moyen de me fondre dans la foule. Et puis il y avait Julien, un autre garçon de l'orphelinat, marchant avec des béquilles et qui portait toujours des pantalons larges bizarres. Il me tenait à l'écart des gens bizarres, me sermonnant de ne pas les approcher. Facile à dire, moins facile à faire. Un soir, j'avais dû descendre à la cave, chercher du charbon pour le feu, j'avais 14 ans à l'époque. Oui oui je fais des allez retour dans le temps, mais c'est regroupé par thème et mon récit reste clair non? Je n'exagère pas en disant qu'une énorme araignée m'attendait là. Elle devait bien faire plus d'un demi-mètre de largeur, sans les pattes. J'ai eu la peur de ma vie. Je me suis défendue avec des barres métalliques qui traînaient là, elles ne semblaient pas faire d'effet sur mon adversaire. Lorsqu'elle était sur le point de me sauter dessus, elle se retrouva étrangement ralentit. Je ne réfléchis pas plus et renversais une étagère en bois massif et remplie sur elle. Ne demandant pas mon reste, je pris le sac de charbon et déguerpissais aussi vite que possible. Lorsque la directrice avait été voir en dessous de l'étagère la bestiole avait disparu. Elle avait laissé passer. Mais quand l'événement s'était reproduit, cette fois avec un loup énorme, elle n'y avait plus cru, même si la morsure sur mon bras était grave. Je ne sais plus trop ce qui est arrivé avec le loup, juste que je me suis frappé la tête contre une pierre en essayant de fuir et que julien est apparu. Lorsqu'il m'avait ramené à l'orphelinat, la directrice nous avait passé un savon, pour nous être promené dans les bois proches de la battisse sans permissions le soir. Je n'aurais pas non plus cru qu'en pleine punition Julien vienne me parler.

Je n'avais jamais osé parler des choses bizarres qui m'arrivent. Mais Julien me posa des questions étranges, il me semblait qu'il connaissait la réponse à chacune d'elles. Ça m'énerva et je me mis à lui hurler dessus. J'étais à bout. Julien me raconta alors tout sur les demi-dieux et surtout m'expliqua les événements étranges qui m'étaient arrivés, il m'annonça que j'étais une demi-déesse. Ma première réaction fut de le prendre pour un fou. Je me souviens avoir pleuré aussi. « Les autres me traitent déjà de bizarre, pas besoin d'enfoncer le couteau encore et encore dans la plaie ouverte ! ». Il m'avait alors regardé sérieusement et avait enlevé son pantalon. Bon oui, j'étais peut-être nymphomane... Légèrement sur les bords... Mais j'eus quand même le reflex de baisser les yeux. Sauf qu'au lieu de fixer des pieds, je fixais des sabots. Lorsque je relevais le regard, je vis que Julien avait des jambes très, mais alors là vraiment très poilues... Il m'expliqua qu'il était satyre et qu'il devait me protéger jusqu'à ce qu'on soit dans le camp. Quel camp ? Un camp de demi-dieux. J'étais totalement perdue et pourtant le voir devant moi en ... En satyre me fit comprendre qu'il avait raison, qu'il ne se fichait pas de moi... Ou alors il était le meilleur cosplayer au monde !  La nuit même, je faisais mes bagages et quittais l'orphelinat accompagné de Julien, pour me rendre dans ce fameux camp. J'avais été reconnaissante d'un tel présent, de la main qu'il me tendait. De la famille qu'il m'offrait.

Tout aurait du bien se dérouler, sauf que se faire attaquer par un minotaure n'avait pas été prévu au programme apparemment. Je vois encore l'immense monstre se dresser devant nous, alors que nous marchions vers le camp. Je me souviens de la peur, de l'angoisse ressentie. Je vois encore Julien essayer d'attirer l'attention de la bête, m'ordonnant de courir droit devant moi sans me retourner. Mais je n'avais pas pu. Je m'étais interposé entre la bête et lui et elle s'était retrouvée comme l'araignée, ralentie. J'empoignais julien et me mit à courir. En courant, il me dit que ce devait être mon don qui s'était déclenché. Je n'eus pas le temps de poser des questions qu'un arbre le percuta. Le minotaure avait retrouvé sa vitesse. Je me souviens m'être caché entre des arbres. Je tremblais comme une feuille. Mais j'essayais de rester calme. De ne pas hurler, ni crier ou pleurer lorsque je vis le minotaure s'acharner sur Julien. Ce n'est que bien après que la créature partie que je me permis de sortir de ma cachette.

Prenant peur, je me mis à courir, dans la direction qu'il m'avait montrée. J'avais peur et je ne savais plus trop ce que je faisais. Je courrais juste, espérant arriver en vie. Aux fils de mes pas et du temps qui passait surtout, ma tristesse se transforma en rage. Pourquoi personne n'avait été là pour sauver Julien ? Je n'avais pas été une grande aide, mais j'étais perdue, terrorisée. Pourquoi personne ne l'avait aidé ? Personne ne nous avait aidés. J'arrivais finalement devant un grand arbre, derrière un home en chaise roulante m'attendais. Je me souviens être tombé au sol en larmes et perdue. D'autres jeunes étaient alors apparus devant moi. Et puis le trou noir. Je me suis réveillée le jour d'après dans l'infirmerie du camp. Quelqu'un fut chargé de me raconter qu'Hécate m'avait reconnue, avec un symbole qui était apparu au-dessus de ma tête, qu'une patrouille avait été envoyée pour trouver Julien, mais qu'il n'y avait pas encore de nouvelles et je doutais qu'il y en ait. Un autre demi-dieu vient me voir aussi, un fils d’Hécate, mais je ne me souviens plus de son nom, presque pas de son visage. Il m'offrit un joli collier pour m'aider. Une jolie chaîne en argent agrémenté d'un petit pendentif : un contour métallique hexagonal et au centre une pierre rouge luisante. Je ne sais toujours pas si c'est un vrai rubis ou seulement une pierre magique. Il m'avait expliqué que si jamais un ennemi approchait le collier commencerait à chauffer doucement. Au plus, l'ennemi serra haï et dangereux pour moi, au plus le collier chauffera.

J'avais pu sortir de l'infirmerie et on m'avait fait visiter le camp. Je ne me sentais pas à l'aise, j'avais toujours cette rage en moi. J'en parlais avec mon guide lorsqu'on me dit que c'était ainsi et qu'il fallait qu'on l'accepte. Ce sentiment de n'être qu'un pion fit encore augmenter ma rage. Une jeune file le remarqua et elle vient me parler. Elle me parla d'un autre camp. Un camp de demi-dieux, mais qui étaient contre le fait de se laisser aller, qui voulaient se battre contre les dieux. Elle avait réussi à me convaincre de la suivre et le jour d'après, je partis avec elle. Une fois dans l'autre camp, j'avais reçu de l'aide et des explications supplémentaires. J'avais décidé d'apprendre à lire et écrire en grec, et on m'y avait aidé lorsque j'avais exprimé ma demande. Cela avait été dur et une grande quantité de travail avait dû être fournit, mais petit à petit, j'avais appris les secrets de cette langue morte. Ça pouvait toujours être un atout contre les dieux. Au mieux, on connaissait ses ennemis au mieux on savait se battre contre eux ! J'avais aussi découvert que je possédais un don. Je savais contrôler le temps, et pourtant, je ne contrôlais rien. J'avais peur de ce don, peur de mes pouvoirs. Du coup, je bloquais pour apprendre à m'en servir.

J'avais eu le plaisir d'être accepté dans cette famille, et de me retrouver proche de certains membres. Le problème est que je ne voulais pas devenir accro, hors, j'en redemandais, souvent même. Mais j'avais appris à contrôler mes pulsions. Le fait d'être accro à quelque chose donne aux autres un moyen de pression sur vous. Et je voulais mon indépendance. J'avais évolué dans l'ombre des partisans, mon don toujours bloqué et hasardeux. Et puis Cronos était tombé. J'avais cru que j'allais perdre cette famille que j'avais acquise, cette proximité avec certains de mes compatriotes. J'étais une personne loyale, mais s'il n'y a personne envers qui être loyal ? Mais Gaïa vint recruter ceux qui étaient restés fidèles à Cronos. Je devins une des anciennes guerrières, mon arrogance n'avait cessé d'augmenter, une de celle qui avait vécu le combat à Manhattan. Combat où j'avais récupéré une dague en bronze céleste, oublié ou perdue par un autre demi-dieu. Et puis les Grecs et les Romains s'étaient alliés et on avait perdu à nouveaux. Ma colère n'avait cessé de croître et mon ego aussi ! J'étais une des plus anciennes guerrières et pourtant, je me sentais toujours aussi inutile et insignifiante ! Surtout que je n'avais pas pu y assister à la bataille lors de la seconde guerre comme je l'appelais.

J'avais été envoyé en mission de reconnaissance avant et cela avait mal tourné. Mes compagnons de route avaient péri et moi j'avais été gravement blessée. J'avais reçu un violent coup à la tête et une épée m'avait transpercé entièrement. J'avais manqué de peu mon rendez-vous avec Thanatos, mais je l'avais manqué quand même. Et j'étais restée en vie. Trois mois de coma. Et puis le réveil. Je n'avais pas perdu la mémoire, c'est déjà ça. Mais ma force et mon agilité au combat. C'est comme si j'étais revenue à la case départ, que tout le chemin parcouru depuis dix ans avait été effacé. J'étais furieuse. Je me pris un petit appartement grâce à mes économies et je pris un boulot de serveuse ce qui me permit d'arrondir mes fins de moi. La guerre finie, j'avais de nouveau le temps d'instaurer une vie normale. Et surtout besoin. J'avais senti mon arrogance prendre le dessus et ma blessure m'avait prouvé que je n'avais pas le niveau que je pensais avoir ! Heureusement, les partisans ne se séparèrent pas, pour ceux qui avaient survécu, mais au contraire, nous restions soudés. Un nouveau maître nous apparut alors : Tartare. Il voulait sa revanche comme nous tous. Je ne sais pas si nous allions gagner ce coup-ci, mais au moins j'allais me battre. Ma rage concernant ma mère n'était toujours pas diminuée, ni la jalousie envers ceux qui avaient eu la chance de connaître le camp.
    


Ton prénom ou surnomBubelgum   Ton âge :nan : ça ne se demande pas à une femme ! Surtout pas pour la quatrième fois ! Que penses-tu du forum ?:roll : T'es arrivé là comment ? Les papillons, suivez les papillons!! Code règlementElla Ella tudududududud ♫   Un dernier mot Jean-Pierre ?Qui veux venir jouer avec moi?
    CODES BY RAINBOWSMILE


Dernière édition par Evanora Elladrielle le Ven 7 Nov - 10:26, édité 15 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Evanora: Good morning, my lady. I thought we could play a little game!   Mar 4 Nov - 20:24

Revienvenue <3

c'est quoi ce code Razz
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Evanora: Good morning, my lady. I thought we could play a little game!   Mar 4 Nov - 20:44



tu connais pas? Very Happy
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Evanora: Good morning, my lady. I thought we could play a little game!   Mar 4 Nov - 23:45

ReBienvenue !

Je pensais que Kieran resterait le plus vieux du forum :mdrr: (Désolée Amour ange ) mais sa soeur le double d'un an What a Face Vous pourrez faire un concours avec votre pouvoir, vous avez le même Surprised

Bon courage pour la rédaction de ta fiche Penny ! Razz
Bisous (a)
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Evanora: Good morning, my lady. I thought we could play a little game!   Mar 4 Nov - 23:51

voilà fini Very Happy j'étais motivée la Surprised deux heures et bim c’est fait Surprised

AH ben tu sais ce qu'on dit hein? Les jeunes obéissent au plus vieux vu qu'ils sont plus sage et plus âgés

pour le concours, dés que j'ai retrouvé mes forces volontiers! Razz
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Evanora: Good morning, my lady. I thought we could play a little game!   Mer 5 Nov - 2:22

Bon alors comme promis, c'est moi qui s'occupe de ta fiche. Passionnant, non? Fin bref, on s'en fout, autant se concentrer sur l'important, ta fiche What a Face


D'après ce que j'ai pu lire, je vois des ressemblances Kieran Razz. C'est bizarre de le voir comme ça, mais bon, les enfants d'une Déesse qui est la même ne sont pas les enfants du voisin et c'est normal qu'ils se ressemblent un peu. Razz
Donc, je vais te faire une analyse point par point:

Premier point: Donc bon, j'aimerais que tu te corriges. Il reste quand même des fautes qui sont facilement repérables ange Je te demande pas de faire de l'analyse phrase par phrase, mais retirer le plus gros ange.

Deuxième point: Ton caractère me chicote un peu. Une arrogante qui sait motiver? Normalement une personne arrogante va prendre les gens comme des moins que rien alors comment est-ce que l'on peut motiver? Et arrogante et se pense supérieure aux autres ( qui est orgueil à ce moment-là) c'est un peu la même chose. Il y a aussi une autre contradiction dans ton caractère en ce qui concerne le: Digne et Colérique. Crois-moi, on est pas digne lorsque l'on est en colère et une colérique va l'être souvent. D'autant plus, tu as mis Séductrice dans les deux et tu as mis Loyal et n'a qu'une parole, qui sont pas mal la même chose pour moi et pour finir sur le caractère, Arrogante et se pense supérieure veut pas mal dire la même chose. Je te demanderais de corriger ça s'il te plaît.

Troisième point: Bon alors, je dois t'avouer que pour l'orphelinat, le fait qu'il t'ait garder jusqu'à tes 20 ans, c'est plus au moins plausible. Avec l'âge, tu deviens un poids pour l'établissement surtout que tu ne ramènes pas d'argent. Donc pour des questions de logique, je dois dire non. Et aussi, totalement impossible que tu ne saches pas que tu es demi-déesse avant 20 ans et tout aussi impossible que tu ne te fasses pas attaquer. Nous sommes quand même à New York et tu as une odeur de demi-dieu. Tu vas te faire remarquer. Pas le choix. Donc aucune attaque, c'est impossible.

Quatrième point: La facilité en maths... Je dois avouer que ça me chicote encore là. Un demi-dieu mis à part un enfant d'Athéna, a de la difficulté dans toutes ses matières. Il ne tient pas en place, il a un déficit de l'attention et est hyperactif. Donc, les cours, ça n'est pas vraiment leur tasse de thé. Par exemple, Percy, il a littéralement coulé tout ses cours. Sans exception. Parce qu'il est incapable de se concentrer. Je me dois de refuser encore là.

Cinquième point: Tout ce qui concerne Luke, Cronos ( Chronos étant le dieu du temps, ce n'est pas le bon, il s'agit de l'erreur que l'on fait tout le temps, tu n'es pas la première, rassure-toi Razz ) c'est irréaliste. Ce n'est pas logique, ça ne respecte pas vraiment la façon d'agir du Luke du livre, Cronos qui veut détruire ses enfants, les dieux, ne s'intéresserait pas à une demi-déesse en particulier alors que d'autre ont le même pouvoir, Luke ne donnerait pas le jeu de carte qui à ce pouvoir, ce n'est pas son genre. Donc, je me dois de refuser que tu fasses interagir le personnage du livre de cette façon, surtout que tu deviens une personne influente à ses côtés et dans le livre, il n'est jamais mention de tout ça.


Sixième point: La lecture du grec ancien ne se fait pas en un claquement de doigt. Ça se fait graduellement. Dans le premier livre, Percy éprouvait des maux de têtes suite à sa lecture en grec ancien dans ses cours. Tu ne peux donc pas maîtriser la langue comme ça.

Septième point: J'aimerais que tu changes ton jeux de cartes. Jayson, partisan fils d'Hécate en possède un et pour l'originalité, ce serait bien de faire changement Razz

Huitième point: Ton truc de pouvoir, comme tu l'as écrit avec Cronos, c'est impossible. Ça ne se peut pas, sinon, ça détruit tout le système du forum avec les niveaux. Parce que sinon, bien des gens seraient plus puissants.
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Evanora: Good morning, my lady. I thought we could play a little game!   Mer 5 Nov - 6:59

je te referais toute ma jolie fiche ce soir mon cher Dael ^^
Bon ben on aura toujours tenté le coup hein niveau histoire XD Par contre je peux garder l'idée de la proximité avec Luke ou pas? Fin le fait que j'ai couché avec lui au moins Oo
Bon par contre niveau jeu de cartes...vous proposer aussi un don en rapport chez Hécate non, ça expliquerais la non originalité ^^ Mais je vais me creuser les méninges Very Happy
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Evanora: Good morning, my lady. I thought we could play a little game!   Mer 5 Nov - 12:06

Tu peux pas garder une proximité avec Luke. Il n'est jamais mention de toi dans les livres Percy Jackson et si tu avais une telle proximité, on parlerait de toi. Donc c'est non. Tu ne peux pas le faire interagir comme ça.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Evanora: Good morning, my lady. I thought we could play a little game!   Jeu 6 Nov - 2:36

De ce que je peux voir, tu as fais des corrections. Donc comme promis, me revoici.

Premier point: Les fautes, c'est moins pire, j'en vois moins, il en reste encore, mais c'est beaucoup mieux.

Deuxième point: Ton caractère me semble bon, j'ai plus rien à redire.

Troisième point: Je vais devoir te demander de ne pas faire interagir Luke comme tu le fais dans ton histoire. C'est impossible qu'il vienne te chercher à ton appartement comme ça, sans te connaître et te dise que tu es fille d'Hécate. Totalement impossible. Donc, je te demande de ne plus le faire interagir dans ta fiche.

Quatrième point: Ton objet, c'est comme un pouvoir. Celui des enfants d'Aphrodite, chant d'Homère. Je ne veux pas d'objet qui est un pouvoir, c'est trop puissant. Refusé.

Cinquième point: Les monstres, l'âge. Surtout à New York, près de la colo, tu dois rencontrer des monstres. Le coeur de l'occident est là. tout le monde y est. Tu ne peux pas te balader peinard pendant des années sans rien avoir. Impossible. Je veux qu'à maximum 15 ans, il se passe un truc. C'est impossible d'être inexistant de la carte pendant des années. Les demi-dieux ont une odeur. C'est comme la brioche à la cannelle. Tu vas la sentir... pour les monstres, tu es la brioche à la cannelle.

C'est tout pour le moment, je repasserais une fois que tout sera corrigé
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Evanora: Good morning, my lady. I thought we could play a little game!   Jeu 6 Nov - 13:07

On ne m'avais jamais comparé à une brioche à la cannelle.... Mais je me sens flattée, parce que c’est bon les brioches à la cannelle! C’est une nouvelle tactique de drague? Pas sur que ça marche à tous les coups Razz

Bon alors:
Premier points: après avoir passé mon histoire dur bonpatron, scribens et relu encore et encore j'espère qu'il n'y a plus de fautes

Deuxième points: Very Happy

Troisième point: Alors là... Tu demandes à une nymphomane de renoncer à un bout de chaire fraiche alléchante... Te rends tu compte des conséquences de tes actes? Surprised Je peux le voir de loin au moins? Pas d'interactions, j'ai juste évoqué le personnage. Very Happy

Quatrième point: Alors là je sens la discrimination féminine! Un jeux de cartes réservé aux hommes, un collier trop puissant.. Non non dis rien c’est bon j'ai compris! Vous avez peur que le sexe féminin prenne le dessus! boude Bon j'aime l'idée du collier donc je garde, c'est juste la fonction qui change. Rolling Eyes

cinquième points: réécrit Very Happy

Verdict? ange

PS: ce post est à prendre au second degré et avec humour! Surprised paf
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Evanora: Good morning, my lady. I thought we could play a little game!   Ven 7 Nov - 2:16

Bon alors, je reviens encore une fois, il faut corriger quelques petites choses. Et j'aimerais si possible que tu ne m'accuses pas de discrimination, même en blague. Ce n'est pas ce que je fais et je t'ai dit que le collier remplaçait un pouvoir, c'était pourquoi je l'avais refusé. Tout comme le jeu de cartes, je voulais que ce ne soit pas tous les enfants d'Hécate qui aient des jeux de cartes. Faut être unique Razz



Premier point: Je veux aucune interaction avec Luke. Je t'avais dit lors de ma première analyse de ne pas trop le faire interagir et j'ai dû le redire. Donc, je veux aucune interaction avec lui. Rien. Si je vois son nom, c'est juste parce qu'il a été ta brioche à la cannelle.


Deuxième point:  Mais Julien me posa des questions étranges, il me semblait qu'il connaissait la réponse à chacune d'elles. Ça m'énerva et je me mis à lui hurler dessus. J'étais à bout. Julien me raconta alors tout sur les demi-dieux et surtout m'expliqua les événements étranges qui m'étaient arrivés, il m'annonça que j'étais une demi-déesse. Ma première réaction fut de le prendre pour un fou, ma deuxième de trouver son histoire logique et de le croire. La nuit même, je faisais mes bagages et quittais l'orphelinat accompagné de Julien, pour me rendre dans un camp de demi-dieux

Bon alors pour cette partie, je vais plus parler de la logique de la chose. Ce n'est pas très cohérent. Tu lui hurles dessus et après tu changes d'avis sans raison? Pas très logique... Il faudrait une raison du pourquoi tu changes d'avis, surtout si tu le prends pour un fou.

Troisième point: Ton collier, normalement les satyres n'ont pas ce genre de chose et s'ils l'avaient, ils le garderaient pour eux. Crois-moi.

Quatrième point: Ta revendication, personne ne peut témoigner parce que tu as été revendiqué que devant Julien et il est mort. Fais en sorte qu'elle soit devant la colo si tu veux être réellement reconnue parce que ta parole ne peut pas simplement dire que tu es la fille d'un tel ou d'une telle.

Cinquième point: Les gorgones. Qui viennent te chercher pour aller dans le camp de Gaïa, c'est beaucoup trop gros et surtout, je ne vois pas pourquoi elles viendraient te chercher toi en particulier. N'oublions pas que les gorgones n'aiment pas beaucoup les demi-dieux, comme tous les monstres, en particulier eux parce qu'ils sont souvent responsables de la mort de Méduse. N'oublions pas que tu n'es pas une gradée. Donc une demi-dieux partisan peut t'enrôler.  

Sixième point: Les partisans n'aiment pas les dieux. Pourquoi est-ce qu'ils t'apprendraient à lire le grec ancien? ange

Voilà, c'est tout pour le moment
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Evanora: Good morning, my lady. I thought we could play a little game!   Sam 8 Nov - 17:28



Ω Fiche Validée Ω


Qui c’est qui est validé ?


Félicitation, tu viens d'être validé avec les honneurs du jury. A présent tu peux venir faire la fiesta avec tout le monde.

Grand manitou te valide. Hé ouais. Tu vois, lorsque l'on prête une petite attention au dieu de ce forum, ouais je suis dieu /pan/, on peut faire des merveilles. Bon jeu parmi nous encore une fois. Tu connais la voie.

Cependant il y a quelques petits détails presque rien à régler, une formalité disons le:
Ici tu pourras réserver ton avatar, et oui ce serait bête qu'on te le pique.
Pour te faire des amis, des ennemis ou tout simplement avoir des liens c'est ici
Là c'est pour faire des rps avec tous pleins de monde
Et ici c'est pour que les admins t'aiment, pour que le forum t'aime et pour avoir pleins de nouveaux amis-ennemis

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Evanora: Good morning, my lady. I thought we could play a little game!   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Good Morning England - Demande de partenariat
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» Good Morning, Good morning we talked the whole night through
» Good morning, sunshine. [Hiro Shima]
» you say good morning when it's midnight going out of my head alone in this bed ∞ 6/11/11 4h35

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciennes fiches de présentations-