Bienvenue jeunes padawans. ♥️ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥️ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Apollon Σ Revenge arm for the lost souls

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Apollon Σ Revenge arm for the lost souls   Mer 11 Fév - 15:25


Apollon / Lucian
« Aux plus savants auteurs comme aux plus grands guerriers, Apollon ne promet qu'un nom et des lauriers. »


Nom / Prénom(s) Apollon (grec), Phoebus (romain) SurnomsLucian Hartford Date de naissanceLes calendriers n'étaient point les mêmes, je n'ai pas de date précise à vous donner, seulement le fait que le soleil était à son zénith au plus chaud jour de l'été ÂgePlus de 3000 ans Lieu de naissanceIle de Délos OrigineGrèce Années passé dans votre campJe n'ai pas d'autre camp que celui de l'Olympe, donc environ 3000 ans Statut social •  Céibataire Orientation sexuelle •  Hétérosexuel AvatarStephen Amell CréditAucune idée y a pas de nom sur l'avatar ! Signature : tumblr

Parent divinZeus et Léto PouvoirsDieu du Soleil (chaleur, photokinésie, etc.); Guérison/Maladies (peut soigner/purifier ou accabler d'épidémies mortelles); Divination/oracle ("prophète de Zeus", il annonce les volontés de ce dernier aux hommes par des moyens détournés, des énigmes); Envoûtement musical polyvalent via sa Lyre ("Quand il bâtit les murs de Troie, c'est au son de sa lyre que les pierres se déplaçaient d'elles-mêmes."); Flûte (elle permet d'invoquer Apollon pour requérir son aide, il en a plusieurs qu'il a fabriqués lui-même pour un son pur, néanmoins en détenir une ne suffit pas, encore faut-il savoir quel air jouer pour invoquer le Dieu, chose que seul ce dernier peut révéler); Visée divine (avec son arc, ne rate jamais ses cibles hormis face à certains Dieux et Demi-Dieux aux pouvoirs particuliers permettant des esquives surhumaines) Arme et objet magiqueLyre (camouflée en Ipod),  Arc d'Argent et flèches (fabriqués par Héphaïstos, "intégrés et rétractés" en tatouage dans son dos), le célèbre Laurier d'Apollon (vertus médicinales ou récompense bénie offerte aux vainqueurs/héros méritants, également symbole de paix => camouflé en casquette de baseball des Yankees) et enfin le Char du Soleil (camouflé en un cabriolet Maserati Spyder rouge, bien qu'il puisse adopter n'importe quelle forme comme une moto). Camp choisiOlympe, loyal à Zeus Rêve d'avenirQue les menaces de guerres et de désastres disparaissent, que la paix et la justice règnent sur les mondes, et que la musique et les arts adoucissent les coeurs mortels comme immortels
..IL ETAIT UNE FOIS..
..IL Y A BIEN LONGTEMPS.
.

Je suis né sur l'île de Délos. Non parce que c'était un choix de ma mère, Léto, mais plutôt parce que cette chère Héra a interdit à toute "terre" d'accueillir sa progéniture, à savoir moi et Artémis. Il faut dire qu'elle a une agressivité non-négligeable envers les maîtresses de son mari, Zeus, de surcroit mon père. C'est plutôt cool d'être le fils du Roi de l'Olympe, ça m'a permis d'être intégré parmi les Douze et non de rester seulement le "fils de". En récompense de l'accueil de Délos, j'ai rendu cette île riche et prospère. Je suis comme ça, juste, généreux quand j'estime que c'est mérité. Le cygne est mon emblème, porteur de lumière, élégant, subtil et gracieux, symbole de mon raffinement. Mais je peux être aussi tout l'inverse, terriblement cruel lorsque vengeance s'impose. Mes vengeances peuvent être tantôt drôles - j'ai fait poussé des oreilles d'âne au roi Midas - tantôt sanglantes et sans pitié... souvent j'applique la deuxième version. A titre d'exemple, j'ai criblé de mes flèches le géant Tityos avec l'aide de ma soeur, Artémis, avant de le plonger dans le Tartare. J'ai massacré les enfants de Niobé pour ses moqueries mal placées envers ma mère. J'ai aussi à bien des reprises au cours de l'Histoire ravagé des civilisations par mes épidémies célestes, pour les punir de leurs guerres incessantes et de leur cruauté perpétuelle. Quand les deux armées ennemies se retrouvent au lit avec la peau qui tombe, ça calme tout le monde, croyez-moi. J'ai fait ça pour d'autres raisons dans d'autres cas également. Ainsi, la Grande Peste de Londres de 1665, c'était moi, et Marseille en 1720, aussi. Ces deux villes avaient accessoirement refusé d'acclamer mon culte, au profit d'autres dieux. Bref, je fais ce genre de choses quand je suis fâché, mais je fais en sorte de ne pas tuer trop d'innocents non plus, je les soigne souvent ensuite. Comprenez, il ne vaut mieux pas m'avoir à dos, et mieux vaut brosser mon égo dans le sens du poil.

Mais revenons-en à ma vie. Je n'ai pas eu d'enfance. Nourri par Thémis de Nectar et d'Ambroisie, je suis devenu adulte en l'espace de quelques jours. Pratique. Je pense que ma mère avait la flemme de changer nos couches, à moi et Artémis. Grand, beau et fort, je développai naturellement mes dons artistiques et musicaux, chantant, peignant, envoûtant dieux et mortels de mes mélodies à la lyre et à la flûte. Pourvu de puissants dons divinatoires, je ne pouvais néanmoins apparaître aux mortels tel que j'étais sans risquer de les éblouir jusqu'à les tuer, étant le Dieu du Soleil et de la Lumière, ma forme "pure" est pour le moins flamboyante. De toute façon, c'est interdit de dire les choses directement concernant le passé mais surtout le futur, le but est de faire cogiter les humains. Donc il me fallait à tout prix un porte-voix, un messager, bref, une oracle. C'est de cette manière qu'arrivant à Delphes après avoir parcouru la Grèce de long en large, je tue Python, oracle de Gaïa, d'une bonne flèche magique entre les deux yeux, et j'installe à sa place mon oracle à moi, que j'appelle la Pythie en mémoire de mon combat victorieux. Mais voilà, j'avais été roulé par les oracles rencontrés durant mon périple et qui m'avaient envoyés à Delphes, et tuer Python s'avéra être un crime que je pris la décision d'expier en m'exilant de moi-même en Thessalie. A mon retour, j'arborai une couronne de lauriers, un symbole de plus à ajouter à ma collection. Afin de faire connaître ma Pythie au monde hellénique, je guidai nombre des marins sous la forme d'un dauphin jusqu'à Delphes, favorisant l'émergence de mon culte.

Je traversai les siècles en oeuvrant pour les arts et la culture, soufflant quelques idées philosophiques de-ci de-là afin de tenter de guider les hommes dans une direction agréable et la moins destructrice possible (pas simple quand on face Arès et compagnie sapent votre dur labeur). Les idées démocratiques des révolutions américaines et françaises, c'était moi, sauf que comme des dieux que je ne citerai pas se sont mêlés de ça, ça a donné des démocraties autoritaires suivies d'opportunistes appliquant Directoire et autres Empires napoléoniens. Il faut dire aussi que les hommes sont tellement influençables, parfois ça m'horripile. Genre je leur donne de bonnes idées via mes oracles indirects, mes poèmes énigmatiques, mes phrases super belles signées par des auteurs qui sous l'opium avaient des "visions", puis on leur souffle une version déformée (Hadès, ou je ne sais lequel de mes collègues au culte déclinant), et ça élit légitimement des dictateurs. Avant ça, c'était moi le mentor de Robin des Bois, un de mes fils. Je l'ai formé sous une apparence faussée, afin qu'il fasse régner la crainte et la justice face au tyrannique shérif de Nottingham. Oui oui, je vous dis que c'était un demi-dieu. Franchement, pour tirer aussi vite et bien, ça ne pouvait pas être un humain lambda bande de naïfs. Sachez que je suis probablement le meilleur archer qui existe parmi les mondes, mortels comme immortels. Des millénaires de pratique assidue, j'en ai fait un art, une danse mortelle qui m'amène à ne jamais rater mes cibles. J'ai tué bien des monstres pour défendre des villes ayant vénéré mon culte et donc reçues ma protection divine.

Bref, tout ça pour dire, que malgré tout ça, j'ai toujours joué mon rôle de guide de l'humanité, un rôle confié par mon père lui-même. Mes oracles ne donnent que ses volontés au final. Il me donne un ordre, une indication, une personne ou une civilisation devant être recadrée ou dirigée dans telle ou telle direction, et mon rôle, c'est de faire passer le message et l'influence subtile avec mes moyens célestes. Je suis loyal à Zeus, et je le serai toujours. Il faut quand même que je vous parle de ma soeur, Artémis. Je veux dire, ma soeur c'est tout pour moi, vraiment. C'est peut-être la seule raison pour laquelle un jour je serais capable de trahir mon père, pour la sauver par exemple. Notre lien est littéralement fusionnel, ce qui est rare parmi les olympiens, je vous le dis. C'est pourquoi j'y tiens comme à la prunelle de mes yeux (et j'ai de super beaux yeux d'ailleurs, des yeux bleus, les filles en sont dingues). J'adore taquiner ma soeur au sujet de ses Chasseresses. Elles ont fait voeu de rester vierges... le genre de délires que je ne comprendrai jamais, mais pour le coup, ça m'amuse de les draguer pour tenter de les amener à fauter... ce qu'elles ne font pas. Ca pourrait me vexer mais en l'occurrence non, car au fond, ça m'embêterait de me fâcher réellement avec ma soeur si je parvenais à mes fins. Je m'en tiens donc au jeu, pour le moment.

J'ai aidé Percy Jackson, deux fois. C'est important. Je lui ai appris à tirer à l'arc et je l'ai aiguillé en me faisant passer pour un sans-abri. Mais un sans-abri beau gosse, attention. Même crasseux, mon charme fait des ravages. Depuis plusieurs décennies, je me suis installé à New York, dans un loft d'un des plus beaux buildings dernier cri, sous l'identité mortelle de Lucian Hartford. Lucian parce que la racine est Luc, "lumière". Bah oui, on fait jamais les choses sans réfléchir nous, les Dieux. Je suis le Directeur du Conservatoire de New York, à Manhattan, le meilleur du pays depuis mon arrivée, forcément avec moi l'excellence règne dans mon domaine de prédilection. Ca me permet de vivre au milieu de mon élément préféré, la musique, j'ai même réussi à relancer la mode des vieux instruments parmi les modernes, comme la lyre. J'enseigne moi-même l'art de cette dernière. J'ai une vie mondaine plutôt cool parmi les mortels, je suis de toutes les fiestas de riches et connu comme un véritable coureur de jupons. Il n'est pas rare de me voir ramener certaines de mes étudiantes, ou professeures, chez moi pour la nuit. Des femmes belles et douées dans les arts, elles ont tout pour me faire tomber, autant que mon charisme divin le fait pour elles. Je vous parle même pas de mes talents de danseur et de musicien, un vrai charmeur de serpents, enfin, de femmes. Parfois c'est pareil ceci dit.

C'est moi qui fait venir le soleil avec mon Char. La plupart du temps il prend la forme d'un cabriolet Maserati Spyder de couleur rouge, c'est plus classe et plus adéquat avec ma situation sociale de mortel (riche artiste et homme d'affaires de Manhattan, bitch please tu peux pas test). Je mets le pilote automatique pour pas avoir à conduire moi-même chaque matin et chaque soir, surtout le soir quand je suis pris avec ces dames. Parfois, ce même char adopte la forme d'une moto, ça dépend de mes humeurs ou des embouteillages, du moment que j'ai toujours la classe à Dallas avec quoi. Il est super rapide faut dire, je peux aller n'importe où sur Terre en peu de temps, cheveux au vent coude sur la portière à travers les nuages, payez le beau gosse. Mais ne prenez pas mon air désinvolte de playboy à la légère, comme je vous l'ai dit, je suis en vérité très porté sur la justice et la vengeance, mon côté sombre. Et oui, même le Dieu du Soleil a son astre diabolique.

Pour terminer, je dois dire que l'infiltration de Dieux parmi les deux camps me laisse perplexe et surtout méfiant. Je m'attends à tout, il y a des forces plus machiavéliques à l'oeuvre et je compte faire en sorte que mes frères et soeurs divins ne paient pas le prix de leur sacrifice au profit des mortels. De la même manière, j'ai l'intention de poursuivre mon aide auprès de la cause que j'estime juste, comme je l'ai fait il y a peu auprès de Percy Jackson. Je continue de veiller sur mes enfants, maudissant la loi de Zeus sans jamais m'y opposer puisque je ne peux rien y faire. Je les aide donc par des portes dérobées comme bien d'autres Dieux envers leurs gamins. Par cause juste, j'entends tout simplement, la paix. Je ferai ce qu'attend de moi Zeus, mais j'agirai tout autant selon mes convictions afin d'empêcher les partisans de mettre en oeuvre leur réveil de Gaïa (dire que j'ai tué sa fille Python, son oracle durant mes jeunes années, je suis sûr qu'elle m'en veut encore alors si elle se réveille je risque de prendre cher). Autant de raisons qui me placent en faveur de cette paix tant chérie. Néanmoins, si la guerre est inévitable, je saurai faire usage de mes flèches pour transpercer les coeurs gangrénés de haine.







Ton prénom ou surnomTom Ton âge 22 ans Que penses-tu du forum ?Il a l'air épiqueuuuh   T'es arrivé là comment ?A force d'errer sur les top-sites What a Face Code règlementArc / Lumière (histoire de rester dans le thème   /PAN/) Un dernier mot Jean-Pierre ?Je vais casser vos tympans avec ma lyre mais vous me pardonnerez parce que je suis un beau gosse (?) /DEHORS/
CODES BY RAINBOWSMILE


Dernière édition par Apollon/Lucian le Mer 11 Fév - 19:26, édité 13 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Apollon Σ Revenge arm for the lost souls   Mer 11 Fév - 15:28

Alors dans mon idée j'allais répliquer quelque chose sur le fait du pardon quant à nos oreilles mais je reconnais que je bave littéralement sur ce mec et que je ne peux que confirmer que je pardonnerais tout:D

Bienvenue, j'adore ton code Tomy
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Apollon Σ Revenge arm for the lost souls   Mer 11 Fév - 15:36

Bienvenue Apollon :)
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Apollon Σ Revenge arm for the lost souls   Mer 11 Fév - 18:09

Papounet trop sexy (Si, si ça se fait de baver sur son père )

L'avatar est parfait du coup.

Bienvenue à toi & bonne chance pour ta fiche Very Happy
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Apollon Σ Revenge arm for the lost souls   Mer 11 Fév - 19:19

Han merci beaucoup à tous les trois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Apollon Σ Revenge arm for the lost souls   Mer 11 Fév - 19:50


Cher père



Félicitation, tu viens d'être validé avec les honneurs du jury. A présent tu peux venir faire la fiesta avec tout le monde.

En principe les enfants n'aiment pas leur père, mais là franchement, t'es vraiment un dieu ! xD J'adore ton histoire, merci pour les fou-rires (Robin des bois entre autres xDD).    Tu es bien dans la peau d'Apollon alors je n'ai rien à redire sur toute ta fiche. Du coup cher dieu légèrement vantard je te souhaite officiellement la bienvenue parmi nous et bon jeu !  

Cependant il y a quelques petits détails presque rien à régler, une formalité disons le:
Ici tu pourras réserver ton avatar, et oui ce serait bête qu'on te le pique.
Pour te faire des amis, des ennemis ou tout simplement avoir des liens c'est ici
Là c'est pour faire des rps avec tous pleins de monde
Et ici c'est pour que les admins t'aiment, pour que le forum t'aime et pour avoir pleins de nouveaux amis-ennemis
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Apollon Σ Revenge arm for the lost souls   Mer 11 Fév - 21:04

Merci beaucoup fifille
Je savais que mon charme divin aurait raison de tes ressentiments à mon égard, j'suis le plus cool des papounets c'tout /DEHORS/

Plus sérieusement, encore merci, et à très vite j'espère pour un lien
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Apollon Σ Revenge arm for the lost souls   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Apollon Σ Revenge arm for the lost souls
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Nathaniel Apollon Grey ~ Narcissistic and beautiful, what else? {OK}
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciennes fiches de présentations-