Bienvenue jeunes padawans. ♥ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 If I lose myself tonight ◈ James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Opposant ψ Combattant
Ω Tablettes : 175
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: If I lose myself tonight ◈ James   Mar 7 Fév - 3:34

James Walter
« Zombie »
Hello tout le monde, je me présente je me nomme James Walter. Je suis originaire de la grosse pomme, New York, et je suis née le 27 Janvier 2000.
J'ai rejoint les opposants il y a de cela cinq ans pour ces raisons : les demi-dieux sont dangereux.
Mon but dans la vie est de protéger mes frères et sœurs sang-mêlés d'eux-mêmes cependant il y a quelque chose qui me ferait arrêter tout ce que je suis en train de faire c'est mon père, mais il n'a plus d'emprise sur moi. Il est mort. Beaucoup de mes amis ont remarqué que j'avais des tics et manies qui sont fumer la cigarette, surtout quand je suis stressé, et me faire craquer les doigts.
Et voilà, vous en savez bien plus sur moi, on peut donc passer à autre chose.

CourageuxViolent
EmpathiqueInstable
PersévérantOrgueilleux
Digne de confianceProvocateur


Puisque je suis chez les opposants, voilà ce que je pense des demi dieux et des dieux:
Les Dieux n'ont jamais daignés poser le regard plus loin que le bout de leur nez. La fameuse rupture de la brume il y a de cela déjà cinq ans n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Ils ont préféré couvrir leurs fesses au lieu d'affronter la situation telle qu'elle était. Les sang mêlés sont des êtres dangereux. Ce sont des êtres imprévisibles. Leurs émotions dictent leurs actions. Il suffit de se laisser contrôler par nos émotions et, une fraction de seconde plus tard, il est trop tard. C'est pourquoi j'ai accepté en toute connaissance de cause d'intégrer l'Agence PSI, en acceptant de mettre ma malédiction sous clé et en refusant de procréer à tout jamais. Personne ne mérite ce que j'ai vécu.

Arme spéciale, augmentation ψ Je suis armé des GISS (gants à impulsions super soniques). Ces gants déclenchent des explosions d’ondes dévastatrices lorsqu’ils frappent une surface, me conférant ainsi 10 dégâts supplémentaire au corps à corps.
Étant un leg, le petit fils de Demeter et d'Héphaïstos, j'ai également un pouvoir (qui est neutralisé par le bracelet de la PSI). Celui-ci a été la cause de tous ses malheurs, la pyrokinésie. Ce même feu qui a tué mes parents.
Arme ψ Arbalète double qui peut se scinder en deux. Cette arme est minue de flèches normales ainsi que de flèches spéciales (paralysantes, explosives, empoisonnées).
Carrière ψ Assassin Niveau 1

Maintenant que vous connaissez bien mon personnage, c'est à mon tour de me présenter. Mon pseudo ou mon prénom est Nomade ou Audrey. Je suis âgé de 81 ans inversé et ça fait euhhh... 3 ans(?) que je suis sur des forums RPG. J'ai découvert Heroes of Honor de la façon suivante m'inscrivant en août 2015, mais je suis dorénavant admin (merci mes chéries) et la raison pour laquelle je me suis inscrit est que j'adore le monde de Percy Jackson et que ce forum me manquait cruellement. En lisant le règlement, je suis tombé sur ce code Joyeux Wapiti.
J'ai choisi cette célébrité pour représenter mon personnage Rick Genest et le crédit des gifs et images que j'ai utilisé pour ma fiche de présentation sont Tumblr.
Puisque j'aime bien parler je vais rajouter que Je suis heureuse d'être de retour
James a la réputation d’un monstre. Il faut dire qu’il a tout fait pour alimenter cette rumeur dès qu’il en a eu l’occasion. Après tout, n’est-ce pas ce qu’il est? Une abomination ayant tué la moitié de sa famille d’une simple crise de panique? Oui, c’est ce qu’il est.  D’une part, ses tatouages glauques n’inspirent pas la bonté, mais il s’en fiche. À la base, il s’est fait tatouer pour davantage ressemble à ce qu’il est réellement à l’intérieur : un cadavre. Il aurait dû être mort, tué dans l’incendie qu’il a lui-même initié, mais sa nature divine l’en a empêché. Regarder son apparence dans le miroir le matin lui rappelle ce qu’il est et pourtant il s’est engagé dans cette lutte. Bien qu’on puisse croire le contraire, le jeune homme n’est ni antipathique ni asocial et encore moins un psychopathe. Non, il est seulement taciturne. Il ne va pas naturellement vers les gens, mais cela ne fait pas de lui un être démoniaque pour autant. Bien qu’il puisse être sympathique, son attitude est toujours professionnelle. Il ne souhaite pas créer des liens. Non, il a déjà bien assez fait souffert les gens qu’il aimait. Il ne souhaite faire de mal à personne. C’est pourquoi, bien que ce soit illogique, il repousse violemment les gens lorsqu’il considère qu’une relation trop amicale s’installe. Cette personnalité sadique s’oppose considérablement avec son attitude protectrice. Oui, il vous repousse, mais sa loyauté et sans faille, ce qui fait de lui un bon confident. Il aime bien défier les limites de son propre corps en s’entraînant toujours davantage. Oui, il est exigeant, mais sa persévérance l’aide à atteindre ses buts. Plutôt provocateur, il aide également les autres à dépasser leurs propres limites en les poussant toujours plus fort. Certains en ont pleurés. Il prend très à cœur son rôle d’entraîneur à l’Agence PSI. En somme, James est une énigme et il ne souhaite pas que quelqu’un en perce le mystère. Il est instable, comme le feu. Un jour de bonne humeur et l’autre d’une humeur massacrante. Cette facette de sa personnalité est due à ses insomnies. Ses démons intérieurs ne cessent de refaire surface, d’une façon ou d’une autre. Quelqu’un saura-t-il amadouer le jeune homme? Percer sa carapace? James exerce un contrôle quasi parfait sur toutes les sphères de sa vie. Ça lui donne l'impression de dompter le feu en lui. Cependant, les barrières tombent lorsqu'il se bat. Il n'y a aucune limite. On le surnomme zombie, non seulement pour ses tatouages, mais également parce que la rumeur circule qu'il boufferait les restes cadavériques laissés sur son passage. Ce qui est totalement faux soi disant passant.


hurts like hell
I thought I saw the devil, this morning. Looking in the mirror, drop of rum on my tongue. ©alas.


Dernière édition par James Walter le Sam 11 Fév - 3:18, édité 7 fois
avatar
Opposant ψ Combattant
Ω Tablettes : 175
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: If I lose myself tonight ◈ James   Mar 7 Fév - 3:36

Il était une fois
2006
Mes petits yeux ouverts regardent droit devant. Je sens l’odeur fraîche des draps de mon lit, celle de maman. Ma veilleuse préférée, celle en forme de grenouille, m’aide à voir dans le noir. Je ne peux plus bouger. La seule chose que j’arrive encore à faire, c’est écouter. Je préférerais être sourd. Comme Amy, notre voisine. À travers la porte, on entend pleins de bruits. Papa frappe. Maman crie. Maman pleure. Maman supplie. Papa frappe. À travers le vacarme, j’entends un petit nez renifler. Le parquet est froid sous mes pieds nus. Un. Deux. Trois. Trois pas. Je m’installe et me réfugie sous les couvertures. Quatre bras. Quatre jambes. Deux têtes. Deux cœurs. Une seule âme. Comme dans le ventre de maman, pensais-je.  Il pleut des larmes. Elles sont salées. Ce ne sont pas les miennes. Ce sont les siennes. Chacun s’accroche à l’autre comme à une bouée de sauvetage. C’est bien, la noirceur, pensais-je. Le plus terrifiant, c’est de voir. Je flatte le dos de Jay comme maman le fait quand on a de la peine. Il a beaucoup de peine. Je n’aime pas ça. Mon cœur bat vite. Je le sens. Je n’ai pas de peine. J’ai peur. Je suis en colère.

2012
Je regarde une égratignure sur le parquet. Je suis assis sur une chaise de la cuisine, les coudes posés sur les cuisses, le regard au sol. Je ne veux pas voir. C’est si égoïste de ma part, de ne pas vouloir assister à cette scène. Du coin de l’œil, je vois une tache de sang au sol. Tous les membres de mon corps tremblent de peur. Il va la tuer. Il va la tuer. Il va la tuer. Sa main droite prend une poignée des cheveux bruns de maman. Il la traîne sans effort vers le salon. Son visage est une grimace de rage. Ses yeux, ceux d’Hadès en personne. Même Hadès n’est pas aussi terrifiant que lui. Ma respiration est superficielle et mes mains serrées. Mes ongles, pourtant courts, s’enfoncent dans ma paume, en retirant des gouttes de sang. J’ai peur. Je suis en colère. Mais j’ai peur. Faites qu’il la tue, pensais-je. Puis, je ferme les yeux, lorsqu’un cri trident fait vibrer la maison. Une fois morte, elle ne souffrira plus. Je serre de plus belle ma mâchoire, prenant en compte ma lâcheté. Tu n’es qu’un froussard. Ta peur t’empêche de bouger. Elle tétanise la sourde et intense colère qui te ronge de l’intérieur. Colère dirigée non seulement vers mon père, mais également vers moi-même.

Soudainement, il est là. JAYCE! Il ne m’écoute pas et se dirige vers notre père, les épaules bien droites. Ne fais pas de bêtises Jayce… Ne fais pas de bêtises. Ma mâchoire en tombe littéralement au sol. La gifle est partie de nulle part et est atterrie sur la joue droite du monstre qui nous sert de père. Son visage s’envenime et je sens qu’il va péter un plomb. Il ne va tout de même pas oser, si? Il n’a pas le droit de poser les mains sur mon frère. Mon regard se trouble. Puis, c’est le noir total. Je ne vois plus rien, je ressens. Mes barrières se déchaînent et je ne peux rien faire pour les empêcher de crouler sur la rage infinie qui prend le dessus. Cette rage même que je nourris depuis maintenant douze ans. Je ne me rappelle pas de grand-chose. Rapidement, le feu s’est emparé de moi. J’étais littéralement en feu, comme ce mec, la torche humaine. Une minute plus tard, la pièce était en feu et j’étais à califourchon sur mon père, le ruant de coups. Je ne pouvais plus arrêter ni ma colère de croître, ni mes larmes de couler, ni mes poings. Son visage surpris. Son visage en sang. Son nez cassé. Ses yeux vides de vie sous mes yeux. Mes poings continuent à pleuvoir malgré tout.  

2016
Inspire. Expire. Inspire. Expire. C’est ça, je dois cogner en expirant. Le sac en rouge remplie de sable devant moi bouge à chaque coup de poing. Je sens les muscles de mes épaules travailler et la sueur perler sur mon front. Un miracle. C’est comme ça qu’ils l’ont tous pris. Moi, j’appelle ça une foutue malédiction. J’appelle ça une saloperie de fatalité. J’étais assis sur les marches menant à l’intérieur de la maison. Le corps noir de suit, mais bien en vie. L’immeuble se consumant derrière moi. Ils ont cru à un miracle. Je ne suis pas le fruit d’un miracle. Je suis un Monstre! À cette pensée, je redouble d’effort contre le sac. Peu importe, si j’ai le corps tout endolori demain. Je suis resté muet, comme si j’avais perdu l’usage de la parole. Tous ces gens n’avaient pas à connaître toute l’histoire. C’était Mon histoire. Ils ne savaient pas quoi faire du petit ado traumatisé sans famille. Je me faisais un sang d’encre pour Jayce. Je me demande encore aujourd’hui où il est. J’espère qu’il va bien. Qu’il est heureux. Heureusement, grâce à un pompier, j’ai rencontré Jule. Je trouvais ça marrant, la façon dont sa barbe rousse contrastait avec ses cheveux brun foncé. Il a accepté de jouer les tuteurs à la seule condition que je l’aide à gérer son commerce gratuitement. J’ai tout de suite compris qu’il était un homme intègre, peu bavard et travaillant. Je n’en demandais pas plus. Il était parfait. Pas le genre d’homme à vouloir s’attacher.

Je secoue la tête. Reprends ma respiration et recule d’un pas. Passant ma main dans mes cheveux, je regarde autour de moi. J’étais loin de savoir, à l’époque que ledit commerce était en réalité un entrepôt où il donnait des cours de combat rapprochés. J’étais ébahi, en arrivant la première fois. Maintenant, cette salle est mon chez-moi. Je peux être qui je veux ici. Je me suis également trompé sur le compte de Jule. C’est un homme taciturne, comme moi, mais ça ne l’empêche pas d’être un homme attachant et généreux sous ses airs de durs à cuire et ses silences. Il est un peu le père que je n’ai jamais eu. Il m’apprend à canaliser ma colère avec les poings et j’apprends drôlement vite. J’adore me battre. Vite fait, j’empoigne une serviette et m’essuie la nuque. C’est assez pour ce soir. Jule m’attend à la maison.

2019
Il détestait autant que moi les vêtements formels. Inconfortable, je me tortille dans mon complet noir, assis sur le banc, le regard rivé son corps sans vie. C’est de ma faute, pensais-je, en serrant la mâchoire. Si je n’étais pas ce que je suis, une abomination, Jule ne serait jamais mort. Je croyais que mon odeur n’était pas assez forte pour attirer les monstres. J’avais tort. Non seulement l’un d’eux m’a trouvé, mais il s’est attaqué à Jule, qui pensait se battre avec un homme bien banal. J’en peux plus. Je dois me faire cette promesse : plus jamais je ne laisserai qui que ce soit s’attacher à moi. Tous ceux qui entrent dans ma vie finissent en bouilli. Comme ma mère. Et sûrement Jayce aussi. Qui sait?

La douleur physique est soutenable. Elle est nécessaire. La tatoueuse a froncé les sourcils lorsque je lui ai dit ce que je voulais. Elle m’a demandé si j’étais certain de vouloir le faire. Oui, c’est ce que je veux. Je veux que l’encre me rappelle à chaque jour qui je suis et ce que j’ai perdu.  

2020
L’Agence PSI : un petit groupe d’humain, pour la plupart, qui ne sont pas dupes. Les rois de l’Olympes croyaient effacer la mémoire de tout le monde et s’en sortir comme si de rien n’était. Certains humains voient à travers la brume. C’est assez curieux. Bref, ils se sont regroupés et veulent se défendre. Dès que j’en ai entendu parlé, j’ai voulu faire partie du projet. Je sais ce que c’est, d’avoir leur sang coulant dans mes veines. Ce n’est pas une partie de plaisir. Je préférerais être humain. C’est ce que je souhaite le plus au monde. Scarlett est une femme intelligente et déterminée. Elle était méfiante au départ, mais elle commence petit à petit à me faire confiance. Je ne désire plus être ce que je suis. Et encore moins donner mes gênes à un enfant. J’aurais trop peur qu’il soit comme moi, ou pire, comme mon père.



hurts like hell
I thought I saw the devil, this morning. Looking in the mirror, drop of rum on my tongue. ©alas.


Dernière édition par James Walter le Sam 11 Fév - 3:16, édité 2 fois
avatar
Opposant ψ Combattant
Ω Tablettes : 134
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: If I lose myself tonight ◈ James   Ven 10 Fév - 23:44

JE T'AVAIS PAS DIT RE-BIENVENUE alors voilà


Reborn from the ashes
She fought, she fell, she cried. But now she's all cried out and no one is going to stand in her way.@northern lights
avatar
Opposant ψ Combattant
Ω Tablettes : 175
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: If I lose myself tonight ◈ James   Sam 11 Fév - 1:09

Thanks bro.


hurts like hell
I thought I saw the devil, this morning. Looking in the mirror, drop of rum on my tongue. ©alas.
avatar
Coalition ψ Combattant
Ω Tablettes : 1313
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: If I lose myself tonight ◈ James   Sam 11 Fév - 10:35

Quel perso et histoire intéressants ! J'ai hâte de voir ce que ça donne en rp !

Re bienvenue et longue vie au forum !


blood must have blood
- Justice and Vengeance are not the same thing.
- To me they are.



avatar
Ω Tablettes : 145
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: If I lose myself tonight ◈ James   Sam 11 Fév - 13:56

Validation
Félicitation! C'est avec les bras grands ouverts que la PSI accepte votre candidature! Bienvenue dans la grande famille des opposants! Que notre collaboration perdure à travers les années et qu'elle soit florissante!

Félicitation plounie! Tu es officiellement confirmée! Comme a ton habitude tu sais manier les mots! Hâte de RP avec toi et je suis heureux de m'être embarqué dans ce projet avec toi!

Pour faciliter votre inclusion dans l'agence, nous comptons sur votre infinie générosité et votre dévouement des plus sincères afin de remplir ces quelques formalités:

Afin d'éviter de vous faire voler votre joli minois, faite un tour ici!
Pour consolider vos relations avec les autres membres du forum, tout se trouve ici!
Afin de vous adonner à l'art subtil du RP, faites un tour ici!
Et ici, vous trouverez une liste de tâches des plus plaisantes afin de vous attirer la bonne grâce des dirigeants!
avatar
Divin ψ Olympus team
Ω Tablettes : 263
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: If I lose myself tonight ◈ James   Sam 11 Fév - 20:30

J'avoue n'avoir pas tout lu (quoi, moi fainéante ! à peine. Je lirais avant un rp, comme pour tout le monde XD Wink )
En tout cas, ton perso a l'air supra intéressant et j'ai hâte de te voir aux rps.
(Re)Bienvenue sur le forum donc Very Happy
avatar
Opposant ψ Combattant
Ω Tablettes : 175
Voir le profil de l'utilisateur

Qui es-tu?
Ω Objets:
Ω Relations:
Ω Compétences:

MessageSujet: Re: If I lose myself tonight ◈ James   Sam 11 Fév - 21:28

Merci tout le monde!
Je veux un lien avec tout le mooondeeeeee.


hurts like hell
I thought I saw the devil, this morning. Looking in the mirror, drop of rum on my tongue. ©alas.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: If I lose myself tonight ◈ James   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» How do you rate President Obama's speech tonight?
» All i wanted was you [PV James Stanford]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Sur le sentier de la guerre :: L'antre des héros :: Validées-