Bienvenue jeunes padawans. ♥ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 ¤ Ça va. Ça va. J’suis propre. On peut y aller ? ¤ [PV : Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: ¤ Ça va. Ça va. J’suis propre. On peut y aller ? ¤ [PV : Libre]   Sam 22 Nov - 18:51


Tu m’embrouilles la crinière.

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Loukas & Libre


○ Une journée assez intense, je ne pensais pas que les entraînements intensifs des guerriers pouvaient être si dur, je me sens vraiment casser de partout, et encore je pèse mes mots, entre les blessures, les coupures, les hématomes et j'en passe, je ne pensais vraiment pas que j'allais y survivre jusque la fin. Mais il faut ce qu'il faut pour apprendre à savoir ce défendre correctement, je ne veux pas devenir un puissant guerrier comme certain sont voués à la devenir, non je veux seulement savoir me défendre en cas de danger, que je sois seul ou accompagner. Je veux réussir à me protéger et à protéger ceux que j'aime et pour cela je dois devenir fort, je le sais bien. Ensuite, je pourrais me concentrer à ce qui m'attire réellement, l'herbologie, je deviendrais un grand médecin de guerre pour pouvoir apporter un soutien conséquent et nécessaire lors de bataille. Je sais que je peux être bon dans ce domaine, que ce soit à la confection de poison contre l'ennemi, de poison bénéfique à notre corps ou encore à la guérison. J'essaye pour la première fois de m'établir des plans d'avenir, j'ai mis du temps à vouloir changer mais j'ai compris que je ne pouvais plus penser que comme un simple humain, que je devais intégrer à mes réflexion le fait que je sois un demi dieux, un être exceptionnel, comme tous les autres demi dieux, nous avons des dons, des choses que les mortels ne possèdent pas. Notre quotidien est fait d'entrainement, de savoir, d’apprentissage et j'en passe.

Je ne peux donc plus laisser mon passé interagir, je sais que je ne perdrais pas pour autant mon caractère mais je l'améliorerais, je serais beaucoup plus ouvert d'esprit. J'ai appris et cette fois ci, je n'ai pas appris seul, en pensant que justement ma solitude m'est bénéfique, ça peut l'être dans le monde des humains qui ne peuvent se faire confiance entre eux. Mais ici à la colonie, j'ai appris à aller vers les autres, à leurs faire confiance, grâce notamment à Nala, ma meilleure amie, à qui je tiens beaucoup. C'est notamment pour pouvoir la protéger et l'aider que j'essaye d'évoluer, de m'améliorer, de devenir un médecin de guerre assez puissant pour aller fois survivre et aider les autres à en faire de même. Je ne connais peut être pas ma mère Hygie, au début, je m'en foutais un peu d'elle, je veux dire, je n'ai jamais eu l'impression qu'elle se souciait de moi ou de ce que j'ai pu vivre dans ma vie mais après avoir eu quelques explications ici, je comprends pourquoi, certes ça ne pardonne peut être pas tout mais ça accuse un peu le coup. Et donc, tout en sachant cela, j'espère aussi rendre fière ma mère en devenant un médecin, le coté médecin de guerre c'est plus pour moi, je me sentirais beaucoup plus utile sur le terrain à combattre avec mes camarades qu'en arrière en attendant que les blessés nous revienne. Je ne suis pas un homme d'action par nature mais je veux le devenir et je sais que je peux y arriver alors pourquoi pas le faire.

Bref, après ce dur entrainement, j'ai donc décider d'aller faire une bonne douche, enfin avant ça j'ai régler quelques problèmes en allant voir quelques amis puis en rentrant à mon bungalow, remarquant qu'il faisait déjà nuit, je pris quelques affaires pour me rendre aux douches communes. Moi qui pensait qui ne serait pas le seul à prendre sa douche après cette entrainement, je vis les dernières personnes quittés les lieux avant d'entendre le calme plat résidant dans ce lieu. Je déposais mes affaires dans un casier, n'ayant maintenant qu'un simple serviette autour de la taille, je me rendais donc dans les douches des hommes. Retirant ma serviette pour la poser au sec, j'avançais pour allumer l'eau avant d'entre un bruit plutôt étranger et de sentir de l'eau glacé me parcourant le corps. J'eus un sursaut brusque avant de reculer, un frison de froid me prit tout le corps. J'augmentais l'eau chaude à fond mais rien, plus d'eau chaude, " Bordel, fallait que ça m'arrive à moi ... Comment je vais faire... " , bien sûr en allant vérifier si tout allait bien, j'eus la mauvaise idée d'aller vérifier si de l'eau chaude il y avait chez les femmes. Et il y en avait, donc je ne comprenais pas pourquoi de l'autre côté, il n'y avait rien, je laissais tombé en ne trouvant aucune solution à part...et bien prendre ma douche du côté des filles, ce que je fis sans broncher, vu qu'il n'y avait personne donc ça ne dérangerait pas et ça ne se saura pas non plus. Souriant en sentant l'eau chaude coulé, je commençais donc à entamer ma douche, avec détente, appréciant ce moment de calme, de paix.

Invité
Invité

MessageSujet: Re: ¤ Ça va. Ça va. J’suis propre. On peut y aller ? ¤ [PV : Libre]   Jeu 27 Nov - 21:22

Loukas & Charlie


20 Novembre.

Lily avait quitté la colonie. Matthew allait encore plus mal. Personne n’avait de nouvelles, et ça commençait à devenir inquiétant. Sans compter qu’Emy aussi avait disparu. A croire que les gens fuyaient la colo les uns après les autres. Jake était revenu pour le week-end, et William la détestait toujours autant. En clair, la joie côté grec, y a pas à dire. Charlie avait besoin de s’aérer l’esprit, et comme elle ne s’autorisait aucun amusement, si ce n’est de bosser à la Forge, comme d’habitude, la seule chose qui semblait acceptable, et bien, c’était le sexe. Et le seul qui voulait bien d’elle, c’était Loukas. Ouais, pitoyable dit comme ça. Tous les deux se connaissaient depuis quelques années, et remettaient le couvert une fois par mois, si ce n’est plus. Enfin, depuis qu’elle était revenue en janvier, c’était plutôt une fois tous les deux, trois mois, quand la pression devenait trop forte. Et elle ne parlait pas de tension sexuelle, mais réellement d’un besoin de s’évader. Elle ne savait pas ce qui motivait Loukas de son côté, mais il n’avait jamais grimacé devant ses brûlures au ventre, l’acceptant malgré ses imperfections, et ça lui suffisait. Si ça se trouve, il avait d’autres filles avec qui il couchait fréquemment, mais elle n’en savait absolument rien. Ce n’était pas tout à fait quelque chose qu’elle demandait. Et puis, tous deux se contentaient de s’amuser tranquillement, sans rien demander en retour, ou en supplément. Pas besoin de conversation sur l’oreiller, ou de secrets inavoués, tout ça, ils s’en fichaient. L’harmonie de leur corps suffisait à ce que le temps passe agréablement, et bon sang, là, tout de suite, Charlie en avait cruellement besoin. Elle était même venue parler à Wyatt s’il savait où était passé Lily, c’est dire combien elle était inquiète pour son frère. Et William qui ne lui adressait pas un regard, ou alors, juste pour lui montrer tout ce qu’il pensait d’elle.

Donc, il était temps de trouver Loukas. C’était une pensée qu’elle avait eu la veille, mais Charlie avait été trop occupée à l’atelier, sur un projet de Chiron pour le prochain jeu en forêt. Pas la peine de dire qu’elle ne voulait pas y participer. Elle laisserait les autres galérer, histoire qu’ils s’amusent au passage. Hum, hum. Du coup, en cette fin d’après-midi, elle aurait aimé pouvoir tomber sur le garçon et lui glisser quelques mots au passage. Loukas était son seul amant depuis un moment, maintenant. Elle avait eu l’occasion de mettre le couvert avec Wyatt, et Nathanaël. Mais cela n’avait été qu’une fois. Bon, il y avait eu William, évidemment. Il avait été son premier, et son premier copain également. Elle ne pourrait jamais oublier cela, tout comme lui tentait de l’oublier de son mieux. Comme quoi, on ne fait pas que du bien autour de soi avec l’amour. Et puis, il y avait donc Loukas, un semi-permanent en quelque sorte.

Après avoir essuyé une réflexion d’un Arès en mal de testostérone, Charlie soupira. Elle n’avait même plus envie de serrer les dents, tout ce qu’elle souhaitait, c’était oublier. Elle avait vu Loukas partir vers les douches, et elle prit cela comme un signe du destin. Franchement, il lui servait limite son corps sur un plateau d’argent là. Néanmoins, ce fut lorsqu’elle chercha à trouver sa douche dans l’aile réservée aux garçons qu’elle fut surprise. Pas de Loukas en vue. Fronçant doucement les sourcils, elle entreprit de visiter les douches féminines, avant de marquer un temps d’arrêt. Peut-être se trouvait-il déjà en charmante en compagnie. Et aussi désireuse d’oublier qu’elle le souhaitait, elle n’allait certainement pas le déranger dans un tel moment. Tendant alors l’oreille un court instant, elle chercha à percevoir quelques bruits suffisamment limpides pour qu’il n’y ait aucun doute sur la teneur de la situation dans les douches féminines. Mais il n’y avait rien. Alors la demoiselle s’autorisa à y entrer, et à laisser ses affaires dans un casier. Uniquement vêtue de ses sous-vêtements bleus, elle longea le couloir des douches, et s’arrêta devant celle où l’eau coulait. Se calant contre le battant de la porte, les bras croisés, elle pencha un peu la tête en arrière pour regarder le plafond. « On t’a pas dit ? Ce sont les douches des filles, ici. » Lança-t-elle suffisamment fort, pour qu’il l’entende. S’il ouvrait la porte, il la verrait sur le côté. Sinon, elle pourrait toujours venir le chercher.
lumos maxima
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Myrlande à la présidentielle de 2011
» Bilten #3 volim#2 Pe Janjis sot lan Sid pou kanpay Fanmi Lavalas.
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciens RPs-