Bienvenue jeunes padawans. ♥ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez | 
 

 Aphrodite~~ When love becomes a weapon!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Aphrodite~~ When love becomes a weapon!   Jeu 28 Aoû - 15:11


Aphrodite
« citation citation citation citation citation »


[ Prénom(s) Aphrodite SurnomsLa Reine de Coeur Date de naissanceOubliée... ÂgePlus de 3000 ans Lieu de naissanceGrèce OrigineGrecque Années passé dans votre campMême pas un mois Statut social •  Mariée   Orientation sexuelle •  Bisexuelle AvatarAmber Heard Créditécrire ici

ÉlémentL'amour Parent divinOuranos Pouvoir (un seul)Choisi en tant que demi-déesse: Chant Homérique, Morphing et Empathie Arme et objet magique (une arme et un objet ou deux armes)Un Stylet en Or Impérial qui se rétracte en rouge à lèvre et des lunettes capable de révéler la véritable personnalité des hens Camp choisiRomain Rêve d'avenirRendre mon mari fou de jalousie et être moi même autant que possible
..IL ETAIT UNE FOIS..
..IL Y A BIEN LONGTEMPS.
.

Les vagues contre ma peau, l'eau qui glissait sur ma peau et je me sentais prendre corps humain. Sortie de nulle part, enfant d'une mer fécondée par Ouranos, je savais qui j'étais. Et tandis que je creusais les flots de mes mains pour remonter à la surface, ma personnalité s'affinait, mon sourire ravageur s'avançait dans ses actes futurs et je savais alors que mon ascencion était presque finit. Lorsqu'enfin je sentis l'air frais et remplit d'odeur saline contre mon visage j'étais Aphrodite, une déesse, déesse de l'Amour et de la beauté, plus belle femme sur Terre comme en Olympe. Mais le sol était encore bien loin de moi, et tendis que je me dressais sur l'écume avant de replonger dans cette flaque liquide et si bleutée qu'elle m'en faisait mal aux yeux, je prenais la certitude d'être à tout jamais libre de chacun. On m'avait fait naître dans cette mère libre, mon père était emprisonné aussi loin de moi que possible mais, moi, j'étais une femme aussi capricieuse que ces flots qui m'avaient fait naître, aussi dangereuse que cette mer cruelle mais, avant tout aussi belle qu'elle.  

Je regardais Zeus en face de moi, sentant ma colère montée doucement, petit à petit, au fur et à mesure de ce qu'il m'annonçait. Comment osait-il? Comment osait-il croire que j'allais me soumettre à ce chantage odieux! Comment osait-il même l'envisager! Je ne parlais pas continuant d'écouter ses arguments stupides, inutiles et complètement désués. Ooohh oui! Qu'est ce qu'il ne ferait pas pour sauver sa femme, celle qu'il trompait allègrement dès que l'occasion se présentait à lui. Moi, je n'étais pas assez folle pour m'enfermer dans un mariage, j'étais celle que tous le hommes et les dieux désiraient et on m'avait promis au plus dégoûtant, au plus laid d'entre eux! Mais quelle ironie le sort me jouait-il? Ce roi des Dieux auquel je n'avais jamais rien fait, que j'avais même parfois soutenu voulais me marier de force. Et il n'y avait rien que je pouvais faire contre cela, rien! Tandis qu'il m'annonçait cela devant tous les Dieux du Panthéon, je surpris le regard de colère et de douleur d'Arès, l'un de mes amants, le plus ancien, celui pour lequel j'avais le plus d'affection et avec qui il m'aurait été nettement plus facile de me marier qu'avec ce canard boiteux qu'on voulait m'affubler. Je voyais Héra prisonnière de son fauteuil presque sourire. Et il fallait que je fasse ce sacrifice pour cette mégère! Nous nous étions toujours cordialement détesté, je représentai tout ce qu'elle n'était pas. L'infidélité, une coureuse de jupon, et alors que j'étais obliger d'atterrir dans les bras de ce mari que je n'aimerais jamais je pris une décision certaines. Je ferais de sa vie un enfer, ne le respecterais jamais, et tout ce qu'il y avait de sacré dans le mariage je le bafouerais autant que possible.

Je me sentais sale, trahie, et j'avais terriblement envie de vomir. Cet homme n'était qu'une horreur. Accomplir le devoir du mariage qu'on m'avait dit, faire un sacrifice au nom de la grandeur des Dieux. Et alors que je sentais une de ses mains se poser sur moi je m'écartais de lui violemment, me retournant pour le foudroyer du regard. Que croyait-il, qu'en me forçant à l'épouser j'allais l'aimer! Certainement pas, je le haïssais de tout mon cœur, cette haine devenait une arme en moi, comme si elle ne faisait que raviver les pires cotés de mon être. Me levant du lit, j'allais attraper un vase que je lui lançais dessus violemment. Je vis l'ichor couler doucement sur son front et ses yeux se remplir de colère. Moi, j'avais un sourire triomphant sur les les lèvres, j'attrapais un autre vase, continuant mon accès de violence et alors qu'il se levait m'attrapant pour me maîtriser, je hurlais:

-"Les autres ont toujours eut raison de le dire! Tu n'es qu'un monstre! Un monstre!"

Et lui dans le creux de mon oreille ne faisait qu'ajouter:

-"Oui mais tu es ma femme!"

Une phrase empoisonnée presqu'emplit de violence et qui venait frapper mon coeur de plus en plus fort au fur et à mesure qu'il la répétait, me coinçant les bras dans le dos pour que je ne puisse plus le frapper. Comme j'aurais voulut qu'il meure, comme j'aurais voulu qu'il disparaisse à cet instant.

J'avais tenue toutes les promesses que je m'étais faite au moment de ce mariage forcé. Les amants avaient défilés dans mon lit les uns après les autres, les amantes aussi et mon mari n'y avait eut droit que très peu. S'était peut être cruel de ma part mais se n'était que justice après tout. Me retournant dans les draps en tissu je venais me lover contre le corps du Dieu de la guerre dans un gest languissant, charmeur et sensuel. Ma bouche se posa contre son torse remontant délicatement jusqu'à sa bouche tandis que sa main effleurait mon corps avec une certaine délicatesse. Qu'il était bon de se trouver par choix dans les bras d'un homme comme lui. Et même si je savais que je ne pourrais jamais me contenter d'un seul amant, il était mon favori. Il avait gagné dans mon coeur une place particulière. Je crois qu'en cet instant un peu du poison qui me rongeait le coeur, cette haine s'apaisait légèrement. Tout à coup, une sorte de clic retentit dans le silence et nous redressèrent tous les deux pour voir d'où cela provenait. Un étrange filet tomba sur nous nous emprisonnant comme de vulgaires animaux. Je reconnaissais sans problème la patte de mon mari dans ce piège vicieux. Aussi vulgaire et laid que lui dans un certains sens. Lorsque le reste du Panthéon vint nous admirer tous les deux nus, allonger ainsi je me sentais une fois de plus trahie. Il savait s'attirer mes foudres quoi qu'il arrive.

Cette mésaventure ne me fit pas pour autant renoncer à mes principes et se fut sans aucun regret que je devins l'amante de Hermès ou même de Poséidon. Ce jour là, lorsqu'ils m'avaient découverte nue, sur un lit, j'avais vu briller dans leurs yeux l'éclat d'un désir que seule mon corps pourrait satisfaire. C'est ce que je retirais de cette punition qu'avait cru m'infliger mon mari, un peu plus de prestige, un peu plus d'influence et cela me plaisait. J'étais devenue de plus en plus mesquine et douée pour les jeus de pouvoir. Tout cela ne me faisait plus peur et à vrai dire cela ne m'avait jamais fait peur. Mon sourire dévisageait l'assemblée présente pour le mariage de ce roi et de cette nymphe, assise aux côtés de mon mari, me demandant laquelle de ces personne serait en ma compagnie se soir. Bien étrange pensée à avoir en compagnie de son époux n'est-ce pas mais qui pouvais-je l'habitude était une bien vilaine chose quand vous étiez immortel. Je cherchais Eris du regard, cette déesse était une personne pleine de charme mais ne la voyant pas j'eus une certaine surprise. L'aurait-on oubliée sur la liste des invités? Enfin, je n'avais pas plus de temps à accorder à ce petit incident, il était temps pour moi de profiter de la fête, de faire ce que je savais le mieux faire, charmer  et semer la tempête entre les différents couples. Bien entendu, j'évitais de le faire avec le couple des mariés. C'est alors qu'au milieu des corps et des mouvements de foule, une étrange pomme dorée sur laquelle un mot épinglé disait: "A la plus belle!". La suite vous la connaissez... La Guerre de Troie lancée grâce à mon égoïsme et mon envie de supériorité sur cette Héra et cette Athéna ridicule. En fait je n'aurais même pas pu deviner ce que Pâris me demanderait, et certes je causais la perte de Troie mais qui oserait jamais me dire que j'en étais responsable?

Assise devant mon miroir, je contemplais les années qui passaient devant mes yeux. Les hommes devenaient de plus en plus sensible à mon pouvoir, l'amour, le sexe, toutes ce choses qui étaient devenu presqu'une habitude dans ce monde éternellement pervertie. Plus le temps passait plus cela devenait perceptible. Quoi que rien n'égalait encore la cour du roi Louis XIV où j'avais joué mes plus beaux rôles. Mais, Cronos avait su venir se montrer, gâcher l'ambiance et amener tous les Dieux à devoir se battre. Je n'étais pas franchement du genre à me démener sur un champs de bataille mais, il avait bien fallut que j'assure de toutes les manières. Il y avait des limites à tout et s'en prendre à mes enfants comme il l'avait fait avec Siléna, cela n'avait fait qu'attiser ma rage encore plus. J'avais ressentit la mort de ma fille comme gravée au fer rouge dans ma peau et maintenant Gaïa venai hanter notre terre. Je n'avais jamais pu supporter ma belle mère, elle avait quand même demander à mon demi frère Cronos de couper le  kiki de mon père. S'était quelque chose de tout de même très douloureux! Enfin, à tout cela s'était ajouter cette affreuse lotterie. Encore une fois qui allait faire les frais de l'incompétence de ses compatriotes et bien s'était la petite Aprodite! Oublier tout ce que je suis mais quelle horreur!

J'entrais dans la Nouvelle-Rome en me grattant le crâne. Nom d'un chien... Mais qu'est ce que je foutais là? Je me souvenais simplement d'être arrivée ici, mon prénom et mon nom, que j'avais un mari que je détestais mais... rien d'autre. Est-ce que je m'étais prise une branche d'arbre dans la figure ou autre chose?  Je passais aux alentours d'un garçon plutôt charmant et je sentis son désir pour moi comme une lance en plein dans le ventre. Je me plaçais devant lui et lui assénais un coup de boule magistral:

-"ON NE TRAITE PAS LES FEMMES COMME CA!"

Reprenant un grand sourire juste après cela, je m'approchais d'un autre camarades et lui demandait gentillement de m'emmener jusqu'à la Nouvelle-Rome. J'en profitais légèrement au passage mais, qui m'en voudrait d'aimer les coups d'un soir ou les coups d'une heure? A vrai dire je ne demandais son avis à personne.    





Ton prénom ou surnomJoojjoooo Ton âge 17 ans bientôt 18 Que penses-tu du forum ?Classseee *o* T'es arrivé là comment ?Huuummmm.... Demandez à certains de vos membres /SBAFF/ Code règlementAmbivalent Un dernier mot Jean-Pierre ?écrire ici
CODES BY RAINBOWSMILE


Dernière édition par Aphrodite le Jeu 28 Aoû - 22:03, édité 2 fois
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Aphrodite~~ When love becomes a weapon!   Jeu 28 Aoû - 15:54

MAAAAMAAAANNNNNN *saute sur Aphrodite*
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Aphrodite~~ When love becomes a weapon!   Jeu 28 Aoû - 17:17

Bienvenue sur Heroes, chère déesse ! Cool
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Aphrodite~~ When love becomes a weapon!   Jeu 28 Aoû - 17:19

Déesse de l'amour... Je dois dire quelque chose? (a)


Bienvenue ma chère
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Aphrodite~~ When love becomes a weapon!   Jeu 28 Aoû - 18:14

Azy on est foutue, t'es une déesse de l'amour tu vas tous nous avoir dans ton pieu
Bienvenue
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Aphrodite~~ When love becomes a weapon!   Jeu 28 Aoû - 20:35

Lily: Hello ma fille

Missiii Adrian!

Kieran: Déclare ton amour pour moi et ta dévotion a mon égard se sera un bon début What a Face

Ezra: A ton avis pourquoi je suis là Cool /SBAFF/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Aphrodite~~ When love becomes a weapon!   Jeu 28 Aoû - 21:11

Spoiler:
 

Bienvenu très chère déesse, au plaisir de se croiser un de ces jours Cool *glisse son numéro dans sa poche* ange
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Aphrodite~~ When love becomes a weapon!   Jeu 28 Aoû - 22:47





Ω Fiche Validée Ω


Félicitation, tu viens d'être validé avec les honneurs du jury. A présent tu peux venir faire la fiesta avec tous le monde.

Je t'aurais bien validé en Steele, mais elle n'a pas les droits. Du coup c'est moi qui m'y colle. Les leçons d'histoire c'est toujours géniale, j'adore. Sinon j'adore la petite immersion dans le camp romain. C'est quoi cette violence sérieux XD le pauvre. Tout est niquel pour moi, ravie de voir ton jolie ptit cul sur le forum blondie.

Cependant il y a quelques petits détails presque rien à régler, une formalité disons le:
Ici tu pourras réserver ton avatar, et oui ce serait bête qu'on te le pique.
Pour te faire des amis, des ennemis ou tout simplement avoir des liens c'est ici
Là c'est pour faire des rps avec tous pleins de monde
Et ici c'est pour que les admins t'aiment, pour que le forum t'aime et pour avoir pleins de nouveaux amis-ennemis

© code de night sky. gif de tumblr.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Aphrodite~~ When love becomes a weapon!   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Les anciennes fiches de présentations-